Être auto-entrepreneur nettoyage, comment faire ?

Devenir auto-entrepreneur dans le secteur du nettoyage : découvrez toutes les démarches à réaliser ainsi que les aides possibles.

Auto-entrepreneur nettoyage : les démarches à suivre

 

L’auto-entreprise en nettoyage présente de nombreux avantages notamment sur la flexibilité. Cette activité peut être cumulée avec une autre profession salariée. Dans ce cas, vous aurez la chance de pouvoir adapter votre planning et vos heures de nettoyage en fonction de vos contraintes d’horaires déjà existantes. Il s’agit alors de percevoir un revenu complémentaire tout en étant libre de s’organiser comme bon nous semble. 

 

La micro-entreprise de nettoyage

L’activité d’aide-ménagère peut se faire à la fois chez les particuliers, mais aussi au sein de locaux professionnels. La clientèle à cibler reste les retraités, les personnes handicapées, mais aussi les familles débordées ou encore les actifs qui passent beaucoup de temps sur leur lieu de travail. Il s’agit d’un secteur qui recherche sans cesse de la main-d’œuvre. C’est pourquoi faire du nettoyage en tant qu’auto-entrepreneur est une option à prendre en compte. 

 

En fonction des attentes de vos clients, vous aurez l’occasion de travailler sur des missions ponctuelles. Vous pourrez ainsi participer à de gros nettoyage une fois par année, mais aussi après des événements de grande envergure. Les missions peuvent également être très régulières, avec des jours dédiés semaine après semaine. Il s’agira alors d’un entretien courant du domicile. Du nettoyage général à l’entretien du linge en passant par des petits travaux de couture, le service de nettoyage regorge de prestations. 

 

Qui peut ouvrir une auto-entreprise de nettoyage ?

Contrairement à ce que l’on pense parfois, faire du nettoyage n’est pas forcément donné à tout le monde. Pour bien faire ce métier, mieux vaut posséder certaines qualités :

  • Être loyal : vous accédez à la vie intime de vos clients en pénétrant chez eux. De ce fait, vous devez créer un lien de confiance avec eux afin de les rassurer sur votre honnêteté. 
  • Être autonome : vous devrez vous habituer à travailler tout seul, car les propriétaires seront bien souvent occupés ou absents. 
  • Connaître ses produits d’entretien : vous serez amené à nettoyer des surfaces fragiles qui nécessitent le plus grand soin. Savoir quel produit utiliser est alors indispensable.

 

Qu’en est-il du matériel ?

Bien souvent, les clients fournissent le matériel de nettoyage, car il varie selon l’endroit et les surfaces à nettoyer. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez proposer l’achat du matériel. Dans ce cas, il ne faut pas oublier de répercuter ces frais dans vos tarifs de nettoyage. 

 

Comment devenir un auto-entrepreneur en nettoyage ? 

Les démarches du statut auto-entrepreneur ne diffèrent pas des autres principales professions. Comme pour de nombreuses déclarations, il faut commencer par remplir le formulaire disponible ici et fournir également un justificatif d’identité. La mention « je certifie sur l’honneur l’exactitude de cette pièce justificative d’identité » ainsi que le lieu, la date et la signature doivent apparaître avec la pièce d’identité. Vous recevrez ensuite votre numéro de SIRET ainsi que les informations d’imposition. 

 

Comme pour toute autre profession indépendante, l’homme ou la femme de ménage se verra attribuer un code APE. Il s’agira généralement du 81.21Z — Nettoyage courant des bâtiments. Le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser s’élève à 72 500 € sur une année. Par ailleurs, le montant des charges sociales représente 22 % de votre chiffre d’affaires. D’autre part, le service d’entretien en micro-entreprise fait partie des professions artisanales. 

 

Quelles sont les aides adressées au personnel d’entretien ?

Vous pouvez bénéficier de l’ACRE selon votre situation. Cette aide a pour objectif principal d’aider les nouvelles entreprises à se développer sereinement. Pour ce faire, l’aide propose une exonération partielle des charges sociales durant la première année d’activité. L’exonération est calculée selon vos revenus. Quoi qu’il en soit, vous pourrez profiter d’un allègement de 50 % de vos charges sociales dès le début de la création de votre micro-entreprise jusqu’à la fin du 3e trimestre. 

 

Quel est le salaire d’un homme ou d’une femme de ménage ?

Les salaires du technicien de surface auto-entrepreneur démarrent généralement à partir de 15 € de l’heure. Le tarif horaire que vous fixez dépend avant tout des tâches que vous avez à accomplir, mais aussi de votre expérience et votre formation dans ce domaine. 

 

Même si ce métier s’apprend surtout avec l’expérience, certains clients souhaitent privilégier les hommes ou femmes de ménage qui ont suivi une formation. Le Bac Pro hygiène et environnement ou encore le CAP agent de propreté et d’hygiène sont alors un plus pour se démarquer. 

 

Créer sa micro-entreprise et développer ainsi son entreprise de nettoyage c’est s’assurer d’avoir des missions très régulièrement, d’autant plus si vous travaillez soigneusement. En effet, les besoins de main-d’œuvre dans ce domaine sont considérables. Quoi qu’il en soit, vous aurez l’occasion de vous créer un carnet d’adresses suffisamment important pour dégager un revenu non négligeable.