Les assurances professionnelles de l'auto entrepreneur

Les assurances professionnelles

Vous avez décidé d’opter pour le statut d’auto-entrepreneur en 2021 pour en finir avec le salariat et être libre de vos choix quant à votre activité professionnelle ? Il est certes appréciable de gérer votre activité professionnelle comme bon vous semble, mais cet avantage considérable va de pair avec le fait qu’en tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes le seul responsable légal de votre entreprise et êtes donc le seul à en supporter les risques.

C’est pourquoi il est primordial de vous intéresser aux différentes assurances auxquelles vous devez ou pouvez souscrire en tant qu’auto-entrepreneur. Selon votre activité, il existe des assurances obligatoires, alors que d’autres sont facultatives. En moyenne, pour une activité de conseil, prévoyez un budget compris entre 150 et 400 euros par an, selon vos diplômes, votre expérience, votre chiffre d’affaires, le niveau de franchise choisi et vos antécédents. Ce prix augmente au fil des options à ajouter à la responsabilité civile de base. Nous allons ici parcourir avec vous les principaux types d’assurances et vous conseiller les meilleures prestataires pour 2021, afin de commencer l’année bien assuré.

Assurances obligatoires et fortement recommandées en 2021

Puisque chaque activité répond à des besoins et risques différents, les garanties peuvent varier d'un domaine à l'autre. Opter pour une assurance multirisque permet, comme son nom l'indique, de cumuler des assurances multiples adaptées aux risques encourus, selon votre situation personnelle, par exemple, si vous avez ou non un local professionnel, un entrepôt, un atelier, si vous disposez de véhicules affectés à votre activité, si vous vous rendez en personne chez vos clients, etc. Ci-dessous sont exposés les principaux types d’assurances utiles aux auto-entrepreneurs. Si vous en nécessitez plusieurs, nous vous conseillons de souscrire un contrat commun, pour limiter les frais et les démarches administratives. Tous les assureurs présentés ci-dessous offrent cette possibilité aux auto-entrepreneurs.

Responsabilité civile professionnelle

En 2021, cette assurance n’est obligatoire pour les professions règlementées dans le domaine de la santé, de la sécurité, du bâtiment, du conseil juridique ou encore de l’expertise comptable, mais nous vous recommandons d’y souscrire en tout état de cause. Une décision de justice pourrait vous condamner à des dommages et intérêts auxquels vous pourriez ne pas pouvoir faire face sans assurance.

De manière involontaire, vous pourriez, au cours de votre activité, causer un dommage à un tiers ou à ses biens et en être tenu pour responsable juridiquement. Par exemple, après avoir fixé un lustre chez un client, votre échelle vous échappe des mains et vous brisez une baie vitrée. Ou encore, un client de votre affaire de livraison de pâtisseries à domicile subit une intoxication alimentaire. Les exemples dans lesquels votre responsabilité pourrait être engagée sont nombreux et la jurisprudence à ce sujet foisonne, y compris au sujet d’affaires dématérialisées, comme le vol de données confidentielles de vos clients ou fournisseurs suite une cyberattaque de votre ordinateur.

Axa propose aux auto-entrepreneurs une assurance responsabilité civile de base à 32 euros par mois. Il s’agit d’un excellent rapport qualité/prix, pour un assureur à la réputation qui n’est plus à faire.

La Matmut, de son côté, propose une offre de base à 12 euros par mois. Il s’agit d’un assureur qui permet tout de même de couvrir vos principaux besoins.

Dans le même ordre de prix, la Macif propose une offre de base à 8 euros par mois, qui peut être complétée par de nombreuses options adaptées aux auto-entrepreneurs. Par exemple, pour 68,51 euros supplémentaires par an, vous couvrez votre marchandise et matériel professionnels à hauteur de 2 000 euros.

Quant à lui, l’assureur Hiscox, spécialiste des professions libérales, vous propose un forfait à partir d’une vingtaine d’euros par mois. Hiscox est connu sur le marché pour sa souplesse et sa réactivité.

Assurance automobile

Bien évidemment, il est obligatoire d’assurer votre véhicule, mais une précision peut vous être utile. Si vous possédez un véhicule personnel, pensez demander à votre assureur d’inclure l’utilisation professionnelle dans votre contrat personnel. L’autre option est de demander aux assureurs que vous prospectez pour votre assurance multirisque d’inclure l’assurance de votre véhicule dans leur devis, peut-être gagneriez-vous à résilier votre assurance automobile actuelle.

Axa et Allianz et sont des valeurs sûres, qui vous proposent d’inclure votre véhicule personnel dans votre assurance multirisque professionnelle.

Quelques exemples d’assurances spécifiques à certaines activités

Assurance garantie décennale

Il s’agit d’une assurance obligatoire pour les professionnels dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Tout professionnel du bâtiment peut être tenu pour responsable des dommages graves et vices cachés pendant dix ans à compter de la date de réalisation des travaux.

Pour un peintre auto entrepreneur, par exemple, le dépense moyenne pour cette assurance est de 1 200 € par an et de 2 000 euros pour un charpentier. Si vous êtes concerné, nous vous conseillons d’opter pour une assurance multirisque chez Aviva, le contrat « Artibat » répondant parfaitement aux besoins des auto-entrepreneurs du bâtiment.

Quant à elle, l’assurance garantie décennale de Pro BTP est aussi très appréciée dans le milieu du bâtiment, mais n’est pas adaptée si vous avez besoin d’effectuer toutes vos démarches en ligne.

Assurance cyber

L’assurance cyber est une option à ajouter dans votre offre multirisque, proposée par de nombreux assureurs. Nous vous conseillons d’y souscrire si vous conservez des données dématérialisées sensibles, pour le compte de vos clients ou de vos fournisseurs. Axa et Hiscox proposent d’excellentes offres concernant cette option.

En conclusion

Vous voilà désormais informé des éléments principaux à connaître sur les assurances professionnelles pour 2021. La garantie protection juridique, une assurance santé, une assurance pertes d’exploitation, ainsi qu’une prévoyance retraite peuvent aussi être envisagées, en plus des obligations relatives à certaines activités spécifiques.

N’oubliez pas de demander plusieurs devis et de bien relire les contrats d’assurance qui vous sont proposés avant de vous engager, en prêtant une attention particulière au prix, au degré de couverture, au montant de la franchise et aux exclusions, afin de ne pas avoir de surprise au moment où vous souhaiterez activer votre assurance.