livreur deliveroo

Devenir livreur Deliveroo en Auto-Entrepreneur

Démarches à suivre pour devenir livreur Deliveroo en micro entreprise et compléter vos revenus

Que vous cherchiez un emploi indépendant pour compléter vos revenus, plus de temps pour vos projets ou une indépendance professionnelle, devenir livreur Deliveroo a de quoi vous convaincre. Le statut d’indépendant s’adapte parfaitement au caractère temporaire de l’acuité de livreur coursier. Découvrez comment devenir livreur Deliveroo rapidement et facilement.

Le métier de coursier Deliveroo

Un coursier a pour mission principale de délivrer des marchandises d’un point A à un point B. Dans le cas de Deliveroo, vous récupérez des plats préparés par un restaurant pour les livrer chez les clients qui ont passé commande.

Pour devenir livreur Deliveroo, il faut tout d’abord apprécier d’être en perpétuel mouvement, mais aussi le contact avec la clientèle. Travailler à l’extérieur et sillonner les villes à vélo ou à scooter fera partie de votre quotidien. Une bonne condition physique sera donc également nécessaire.

Deliveroo possède en réalité de nombreux restaurants associés dans de nombreuses villes françaises. Ces restaurants sont sélectionnés avec soin et offrent une grande variété de choix aux clients. Vous serez alors amené à livrer les produits de grandes enseignes, mais aussi des petits restaurants locaux.

Quels sont les avantages à devenir livreur Deliveroo en auto-entrepreneur?

Devenir livreur Deliveroo présente de nombreux atouts, d’autant plus sous la forme de micro-entreprise. La flexibilité permet à l’auto-entrepreneur de choisir ses horaires et de rouler dès que son planning le lui permet. Il devient alors prestataire indépendant de Deliveroo et organise son temps de travail comme il le souhaite. Le livreur peut choisir de travailler le soir pour augmenter ses revenus en auto-entrepreneur, mais aussi d’augmenter son temps de travail tout en gardant la flexibilité nécessaire pour ses projets personnels.

Les démarches pour obtenir son statut d’auto-entrepreneur sont simplifiées et se font rapidement. D’autre part, les formalités administratives ne sont pas onéreuses. Le système des cotisations sociales et fiscales est largement simplifié également, il vous permet de démarrer une activité sereinement. Créer une SASU ou une EURL par exemple impliquera des formalités beaucoup plus lourdes et une somme d’argent plus élevée. La micro-entreprise est sans aucun doute la forme juridique la plus adaptée pour devenir livreur Deliveroo.

Quelles sont les conditions pour devenir livreur Deliveroo?

Pour devenir livreur Deliveroo, vous devrez respecter des conditions au regard de votre statut d’indépendant, mais aussi avec l’entreprise Deliveroo.

En effet, Deliveroo a certaines exigences concernant ses livreurs :

  • Être équipé d’un vélo électrique ou non, conforme aux exigences de sécurité du Code de la route.
  • Posséder un smartphone récent avec le système d’exploitation iOS ou Android.
  • Avoir la possibilité de créer une entreprise en France.
  • Être inscrit sur la plateforme en ligne de Deliveroo.
  • Respecter une passe de recrutement destinée à prendre contact, fournir le matériel et vérifier le vôtre.

Deliveroo vous fournit par ailleurs une assurance spécifique en collaboration avec AXA.

Pour devenir auto-entrepreneur :

  • L’immatriculation au registre des commerces et des sociétés et cela que vous deveniez livreur à vélo ou avec un engin motorisé.
  • Si vous prévoyez de devenir livreur à scooter, il faudra obtenir une autorisation d’exercer et s’inscrire au Registre national des transporteurs. Vous obtiendrez alors une licence de transport. Pour ce faire, vous pouvez suivre une formation capacité transport, afin d’obtenir une attention de capacité de transport de marchandises.

À noter que si vous êtes déjà gérant d’une SARL ou d’une EURL vous ne pouvez pas devenir auto-entrepreneur.

Comment est payé un coursier Deliveroo?

Le salaire d’un livreur Deliveroo est calculé pour chaque course avec une base forfaitaire qui dépend de la prestation fournie. Vous serez donc payé selon les prestations que vous effectuerez. Vous ne recevrez pas de salaire mensuel fixe. Par ailleurs, votre revenu peut être augmenté grâce aux pourboires des clients. Ces derniers vous reviennent de droit et doivent être versés sur la plateforme en ligne. La principale différence réside dans le fait de déclarer soi-même son chiffre d’affaires mensuellement ou à chaque fin de trimestre. Il n’y a pas de contrat de travail Deliveroo, mais un contrat de prestation qui vous lie à la société. Par ailleurs, les revenus Deliveroo restent particulièrement attractifs pour compléter une autre activité. Devenir livreur Deliveroo présente de nombreux atouts si l’on décide de se lancer en tant qu’auto-entrepreneur. Entre flexibilité et indépendance, le livreur a de quoi appréhender son nouveau projet sereinement.

Quelles sont les charges d’un livreur Deliveroo en auto-entreprise ?

Le livreur Deliveroo indépendant sous le statut d’auto entrepreneur a plusieurs charges à payer.

Les cotisations et charges sociales du livreur Deliveroo indépendant

Comme tout auto-entrepreneur, le livreur Deliveroo indépendant doit s’acquitter de cotisations sociales. Ces cotisations lui permettent d’assurer une couverture sociale et de bénéficier ainsi de droits comme le versement d’indemnités journalières en cas de maladie ou d’arrêt de travail, le remboursement de ses frais de santé, les allocations familiales, la retraite de base, etc.

L’auto entrepreneur relève du régime microsocial, qui simplifie grandement le calcul des cotisations sociales. Les auto-entrepreneurs vont ainsi payer un certain pourcentage de leur chiffre d’affaires, ce pourcentage variant en fonction de la catégorie de l’activité exercée. L’activité de livreur de repas entre dans la catégorie des Prestations de services commerciales ; le montant des charges sociales de l’auto entrepreneur livreur Deliveroo s’élève donc à 22 % (et 11 % la première année).

Les impôts et charges fiscales du livreur Deliveroo indépendant

Le livreur Deliveroo auto entrepreneur doit également s’acquitter de l’impôt sur le revenu. Chaque année, l’auto entrepreneur est tenu de déclarer son chiffre d’affaires. En fonction du régime d’imposition choisi, le montant de l’impôt sur le revenu sera calculé automatiquement par l’administration.

Le régime d’imposition classique (prélèvement à la source) consiste à appliquer un taux d’abattement forfaitaire au revenu généré, pour remplacer la déduction des charges comme le font les autres formes d’entreprises. Ce taux d’abattement dépend de l’activité exercée : pour les prestations de services commerciales, il est de 50 %. Une fois l’abattement pour frais professionnels appliqué au chiffre d’affaires, on obtient le bénéfice imposable, qui servira à calculer le montant de l’impôt grâce au barème progressif, en fonction du nombre de parts et du revenu fiscal du foyer du livreur Deliveroo.

En plus de l’impôt sur le revenu, le livreur Deliveroo est tenu de s’acquitter de la contribution à la formation professionnelle (CFP), une taxe qui lui ouvre des droits à la formation.

Les autres charges du livreur Deliveroo indépendant

Le livreur Deliveroo exerçant sous le statut d’auto entrepreneur devra également s’acquitter d’autres taxes :

  • La cotisation foncière des entreprises (CFE), un impôt local qui varie en fonction de la région dans laquelle vous avez situé le siège social de votre micro-entreprise
  • La taxe pour frais de chambre consulaire (TFCC), que le livreur Deliveroo devra reverser à la CFE dont il dépend, à savoir la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)
  • Les frais de compte bancaire : depuis la loi de financement de la Sécurité Sociale du 22 décembre 2014, tout auto entrepreneur est tenu d’ouvrir un compte bancaire, qu’il s’agisse d’un compte bancaire professionnel ou personnel. Le livreur Deliveroo en auto-entreprise sera libre de choisir la banque qu’il souhaite pour ce compte dédié à son activité professionnelle, qu’il s’agisse d’une banque en ligne ou d’une banque traditionnelle. Les frais de compte bancaire peuvent aller de 0 à 35 € par mois selon la banque choisie.
  • Les frais d’assurance professionnelle : il est conseillé de souscrire au minimum à une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro), qui va vous couvrir en cas de dommages infligés à des tiers dans l’exercice de votre activité de livreur. L’assurance responsabilité civile professionnelle coûte entre 80 € et 250 € par an.

Le livreur Deliveroo auto entrepreneur doit prendre en charge certains des frais de fonctionnement de son activité, notamment :

  • L’achat du sac isotherme cubique de 70 L pour la livraison des repas
  • L’achat et l’entretien du vélo utilisé pour la livraison, ainsi que l’achat des accessoires (casque, lumières en cas de livraison de nuit ou par temps brumeux, antivol, kit réparation, etc.)
  • Le smartphone géolocalisé et le forfait mobile pour se connecter à l’application Uber Eats et recevoir ses notifications.

Si le livreur Deliveroo auto entrepreneur choisit d’utiliser un véhicule à moteur pour livrer les repas (moto ou voiture), il devra également prévoir les frais d’immatriculation au Registre des Transports et les frais d’attestation de capacité de transport de marchandises. Cette attestation pourra être obtenue après une formation de 105 heures, qui coûte environ 1 000 €.

Les démarches pour devenir livreur Deliveroo auto entrepreneur

Pour devenir livreur Deliveroo, il faudra d’abord créer son auto-entreprise. La déclaration d’une micro-entreprise est gratuite et rapide ; toutes les démarches se font en ligne, sur le site de la CCI. Il suffit de remplir un formulaire de déclaration et de fournir les pièces justificatives demandées. On compte environ 1 mois de délai entre l’envoi de son dossier de déclaration de son auto-entreprise, et la finalisation de l’immatriculation qui vous permet de commencer votre activité.

Pour commencer votre activité de livreur Deliveroo, vous devrez vous munir de votre numéro SIRET et de votre extrait Kbis, qui sont deux données d’identification de votre entreprise. Vous devrez ensuite prévoir votre équipement et vous inscrire sur la plateforme Deliveroo en tant que coursier.

Pour s’inscrire en tant que coursier Deliveroo indépendant, il faudra fournir les pièces justificatives suivantes :

  • Une copie d’une pièce d’identité en cours de validité
  • Votre relevé d’identité bancaire (RIB)
  • Votre extrait Kbis ou numéro SIRET
  • Votre attestation de vigilance

Une fois le dossier complet, il faudra signer le contrat et remplir un questionnaire en ligne, avant de participer à une réunion d’information qui finalisera votre inscription en tant que livreur Deliveroo. Lors de cette réunion, vous en apprendrez plus sur le fonctionnement de la plateforme et vous pourrez poser toutes vos questions pour enfin démarrer votre activité !

Que vous décidiez de devenir livreur à temps partiel ou non, ce métier vous permet de gérer votre temps comme bon vous semble. Pôle Auto-Entrepreneur vous accompagne dans la création de votre micro-entreprise. Nous répondons à vos questions concernant le métier de livreur Deliveroo en tant qu’auto-entrepreneur.

Les questions les plus fréquentes

Il est possible d’exercer son activité de livreur Deliveroo en tant qu’auto entrepreneur en même temps qu’une autre activité. Vous pouvez par exemple être coursier indépendant auprès d’autres applications de livraison de repas (Uber Eats, Foodora, Stuart…) ou exercer une toute autre activité, en tant que salarié. Il est à noter cependant que l’activité de livreur Deliveroo prend du temps, surtout si vous souhaitez gagner beaucoup d’argent.

Le livreur Deliveroo auto entrepreneur paye des cotisations sociales ; il dispose donc des droits sociaux classiques, à savoir la couverture santé, les cotisations de retraite, les allocations familiales… Toutefois, en-dessous d’un certain seuil de chiffre d’affaires (3 919,20 € de CA annuel moyen), la couverture sociale est réduite de 10 %. De plus, pour valider 4 trimestres de retraite, il faudra s’assurer d’atteindre 11 850 € de CA annuel au minimum.

Un livreur Deliveroo en auto-entrepreneur à temps plein, travaillant pendant les heures les plus rémunératrices (le midi, le soir et le week-end), pourra espérer gagner environ 2000 € par mois dans certaines villes.