credit auto entrepreneur taux zero

Comment obtenir un prêt auto entrepreneur à taux zéro?

Quelques conseils afin de vous aider à faire une demande de crédit auto entrepreneur à taux zéro.

Vous êtes auto-entrepreneur et souhaitez solliciter un crédit pour financer votre projet professionnel ou acquérir un bien immobilier ? Vous savez qu’avant d’octroyer un prêt, les banques s’assurent des capacités de remboursement de l’emprunteur et privilégient les profils à la réputation plus fiable comme les CDI et les fonctionnaires pour se prémunir contre les défauts de paiement. En tant qu’auto-entrepreneur, néanmoins, vous ne disposez d’aucune fiche de paie et il vous est difficile de garantir la stabilité de votre chiffre d’affaires. Mais si les banques sont récalcitrantes, il n’est toutefois pas impossible de parvenir à financer vos projets, notamment grâce à des dispositifs qui vous permettent d’obtenir des prêts à taux zéro.

Le PTZ, un dispositif de soutien à l’accès à la propriété

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un dispositif d’État qui a pour but de faciliter l'accès à la propriété des ménages à revenus modestes et intermédiaires. Le PTZ ne concerne que la résidence principale. Il est gratuit et d'une durée de 20 à 25 ans avec une période de différé d’une durée de 5 à 15 ans, durant laquelle vous ne paierez aucune mensualité sur le PTZ.

Un PTZ ne peut pas financer la totalité de l'achat de votre résidence. Il doit être complété par un ou plusieurs prêts, qui doivent être d’un montant supérieur au PTZ. De plus, pour y avoir droit, vous devez ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale pendant les deux dernières années précédent votre demande de PTZ. Le PTZ peut être considéré comme un apport personnel et est cumulable avec d'autres prêts aidés ou non.

Toutes les banques ne proposent pas le PTZ et, pour ce faire, elles doivent avoir conclu un accord avec l’État. La Banque populaire, la Caisse d’épargne, la CIC, le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, la Banque Postale et la Société Générale sont quelques exemples de ces banques conventionnées. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre banque.

Le montant accordé et les modalités de remboursement varient en fonction de la zone d'habitation, du prix des logements, de la composition de votre foyer et de vos revenus, ainsi que la performance énergétique de votre logement.

La demande est à adresser directement à l'établissement de crédit de votre choix. Comme pour tout type de prêt, l'établissement bancaire appréciera votre solvabilité et vos garanties de remboursement et n’a pas l'obligation de vous accorder de PTZ.

Le NACRE, un dispositif pour le financement de l’activité des indépendants

Le NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d'Entreprise) est un programme d’accompagnement public accessible aux auto-entrepreneurs et qui vous permet de bénéficier d’un accompagnement pour monter et financer votre projet professionnel à taux zéro pendant une durée de trois ans.

Les bénéficiaires du dispositif sont les personnes remplissant les conditions pour bénéficier du contrat emploi-jeune, les bénéficiaires du RSA ou encore les personnes de cinquante ans et plus inscrites à Pôle emploi.

Ce prêt NACRE doit être lui aussi être couplé à un autre emprunt bancaire, dont le montant et la durée doivent être identiques ou supérieurs à ceux du prêt NACRE. Accordé après une expertise du projet, le montant emprunté peut aller de 1 000 à 10 000 euros, remboursables sur une durée maximale de cinq ans.

Pour bénéficier de la NACRE en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez faire une demande d’accompagnement auprès d’un organisme conventionné par l’État et la Caisse des dépôts et consignations. Contactez la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, du travail et de l’emploi) de votre région pour savoir quel est l’organisme conventionné compétent dans votre région.

Les prêts d’honneur

Il s’agit de prêts personnels, à taux zéro, sans garantie, ni caution personnelle. À ce titre, vous pouvez emprunter en moyenne de 2 000 à 50 000 euros, remboursables entre 2 à 5 ans et vous pouvez même obtenir un différé de remboursement auprès de certaines associations.

Ils peuvent être accordés aux auto-entrepreneurs par des associations à but non lucratif. Les organismes référents en France sont Initiative France, BPI France et Réseau Entreprendre. Certaines associations locales soutiennent les projets sociaux et les initiatives en milieu rural, comme Solidarité emploi Midi-Pyrénées ou l’Association pour favoriser la création d’entreprise (AFACE).

En plus de ces dispositifs, de nombreuses aides sont accessibles aux auto-entrepreneurs, dont certaines vous permettent de compléter ces prêts à taux zéro. Certaines de ces aides peuvent être cumulées et ainsi vous permettre d’envisager votre activité avec plus de sérénité.