credit immobilier auto entrepreneur

Peut-on obtenir un crédit immobilier en auto entrepreneur?

Tous nos conseils pour vous aider à obtenir un crédit immobilier en auto entrepreneur.

Vous êtes auto-entrepreneur et souhaitez obtenir un crédit pour financer votre projet immobilier. Vous savez que votre statut, considéré comme instable et aux revenus irréguliers, n’est pas très apprécié des établissements bancaires. Vous ne disposez pas de fiches de paie et êtes considéré comme un profil à risque au regard de vos capacités de remboursement. Si les banques peuvent être récalcitrantes, il n’est toutefois pas impossible de parvenir à financer votre projet immobilier, en présentant votre dossier sous son meilleur jour et en privilégiant certains établissements bancaires.

Quelques conseils pour obtenir un crédit immobilier en tant qu’auto-entrepreneur

Chaque établissement bancaire applique ses propres critères pour octroyer ou non un crédit, mais certains éléments sont systématiquement étudiés par les banques.

Tout d’abord, vérifiez si vous êtes éligible à des dispositifs d’aide, tels que le prêt à taux zéro. Il s’agit d’un dispositif d’État qui a pour but de faciliter l'accession à la propriété des ménages à revenus modestes et intermédiaires. Il ne peut pas financer la totalité de l'achat de votre résidence et doit être complété par un ou plusieurs prêts. Ce prêt peut être considéré comme un apport personnel et est cumulable avec d'autres prêts aidés ou non. Il est donc de nature à convaincre les banques de vous accorder un crédit immobilier.

Ensuite, travaillez bien votre dossier personnel afin de présenter votre projet afin de le rendre attrayant pour les banques. L’un des premiers critères est la fiche de paie du candidat à l’emprunt. Au-delà du salaire en lui-même, c’est la sécurité de l’emploi qui intéresse la banque. En tant qu’auto-entrepreneur, vous ne pouvez pas satisfaire à ce critère, mais vous pouvez présenter vos trois derniers bilans, le but étant de montrer l’évolution de votre activité et de convaincre la banque de sa pérennité. Il est donc préférable d’avoir des résultats constants ou en hausse.

Afin de consolider votre dossier, peut être avez-vous un co-emprunteur qui, lui, dispose d’une situation salariale de nature à rassurer les banques. Cela vous permettra de contre-balancer votre propre situation aux yeux de la banque et donner du poids à votre dossier. Plus votre apport personnel sera conséquent, plus aurez de chances de convaincre la banque.

Le bien immobilier que vous envisagez d’acquérir est aussi de nature à faire pencher la balance. Si la banque estime que votre bien est un bon investissement et que vous pourrez faire une plus-value intéressante à la vente, elle estimera que le prêt est moins risqué.

Les banques n’acceptent généralement pas de prêter au-delà d’un taux d’endettement de 33 % de vos revenus. Présenter un taux d’endettement bas augmentera la confiance de la banque, rassurée par vos capacités de remboursement.

Les types d’établissements à solliciter pour votre prêt immobilier en tant qu’auto-entrepreneur

Puisque chaque situation est particulière, il n’existe pas d’établissement à vous indiquer comme étant l’organisme de prêt qui acceptera votre dossier de manière certaine. Cependant, quelques remarques généralistes peuvent être faites, selon les types d’établissements, pour vous aiguiller dans votre choix.

Les banques nationales

Le nom d’un groupe bancaire reconnu présent sur tout le territoire national peut vous rassurer, en raison de son rayonnement et de sa réputation. De plus, les banques nationales présentent généralement des taux d’intérêt intéressants pour l’obtention d’un prêt immobilier. Par exemple, la Banque populaire propose actuellement un taux moyen de 1,65 % et des frais de dossier de 1 % de l’emprunt. LCL, de son côté, propose un taux moyen de 1,35 % et des frais de dossier de 1,2 % de l’emprunt.

Les banques régionales

Les banques régionales offrent généralement une meilleure compréhension de votre projet immobilier. De plus, la proximité avec vos conseillers peut jouer en votre faveur. Les taux et conditions dépendent de chaque banque régionale.

Les banques en ligne

Ces structures dématérialisées connaissent un succès grandissant et offrent des services attractifs tels que la disponibilité en ligne de e-conseillers et des conditions d’accès plus souples. L’inconvénient principal est le fait que vous ne rencontrerez jamais en personne vos conseillers, mais seulement via des systèmes de messagerie en ligne, impersonnels. De plus, les taux et conditions ne sont pas négociables. Si l’aspect humain est important pour vous, préférez la banque régionale.

Par exemple, Boursorama banque propose un taux de 1,06 %, mais indique clairement qu’un indépendant ne verra son dossier examiné que s’il peut justifier de cinq ans d’ancienneté. Quant à elle, Hello bank! ne propose pas de taux particulièrement avantageux (1,88% en moyenne), mais est une des banques les plus accessibles. Les frais de dossier sont de 250 euros.

Les services bancaires des assureurs

Certains assureurs proposent des services bancaires, en complément de leur activité principale. Cette option peut être intéressante pour vous si vous faites appel au même prestataire pour leurs services bancaires et d’assurance, car vous pourriez négocier un tarif préférentiel du fait des nombreux services contractés. Par exemple, Axa banque propose actuellement un taux de 1,55 % et des frais de dossier s’élevant à 800 euros.

En conclusion

Nous vous avons présenté un aperçu des éléments à connaître avant de démarcher les organismes susceptibles de vous octroyer un prêt immobilier si vous souhaitez vous lancer seul. Vous pouvez aussi faire appel à un courtier, qui est un professionnel vous aidant à trouver le meilleur prêt, selon votre situation personnelle et votre projet. Helloprêt, Credixia, Empruntis et Vousfinancer sont parmi les meilleurs courtiers en immobilier.