Les charges déductibles pour l'auto entrepreneur

Les charges déductibles pour l'auto entrepreneur

Retrouvez toutes les charges qu'un auto entrepreneur peut déduire de son chiffre d'affaire.

Se lancer en tant qu’auto-entrepreneur signifie-t-il payer plus d'impôts ? Et bien non, pas forcément. Certains frais sont possiblement déductibles du chiffre d'affaires total. Aussi, comme quelques explications s'imposent, nous vous proposons d’aborder le sujet dans cet article.

Qu'est-ce qu'une charge déductible ?

Toute charge dite déductible fait référence à une charge pouvant être retirée du total de son revenu imposable, et ce, avant le calcul de l'impôt à payer. Ces charges ne peuvent être déduites qu'une seule et unique fois. Il peut par exemple s’agir des pensions alimentaires, des plans retraite, des cotisations sociales, etc.

Un auto-entrepreneur peut-il avoir à faire à des charges déductibles ?

Théoriquement parlant, il n'est pas possible pour un auto-entrepreneur de déduire ses charges de son revenu imposable. Pourquoi ? Parce que selon son statut d'auto-entrepreneur, celui-ci est imposé sur son chiffre d'affaires. En effet, en ce qui concerne une micro-entreprise, l'ensemble des charges sociales et l'impôt se calculent sur la base du chiffre d'affaires déclaré chaque mois ou chaque trimestre, qu’il y ait bénéfice ou déficit. Les dépenses professionnelles, quelles qu'elles soient, sont comptabilisées à la charge de l'auto-entrepreneur. Celui-ci paye ainsi des impôts sur ses frais.

Néanmoins, certains frais professionnels, aussi nommés frais réels, peuvent être déduits de votre chiffre d'affaires. Ceux-ci correspondent à toutes dépenses que l'auto entrepreneur prend à sa charge lors d'un service rendu, comme les frais de déplacement, l'achat de matériel, etc. Cette option est surtout intéressante pour les micro-entreprises dont l'ensemble des dépenses professionnelles ne dépassent pas le plafond accordé par l'abattement forfaitaire correspondant à son activité. Sinon, cela peut finalement engendrer plus de dépenses, de cotisations et un montant d’imposition plus haut que prévu.

Et les frais de transport dans tout ça ?

Concernant les frais de transport, deux solutions existent pour les intégrer aux charges déductibles. Vous pouvez premièrement évaluer les coûts de déplacements forfaitairement. Les autorités fiscales établissent des barèmes chaque année concernant les frais kilométriques auxquels vous pouvez vous référer. Le kilométrage, les frais de carburant et la puissance du véhicule sont quelques-uns des éléments pris en compte. Deuxièmement, vous pouvez déclarer la totalité comme frais réels. Il faut alors inclure dans sa déclaration certains détails bien précis comme les frais d'utilisation du véhicule, d'entretien ou encore les intérêts d'emprunts.

Aussi, l'achat d'une voiture de fonction peut passer en charges déductibles selon certaines conditions précises. Le montant dépendra de l'émission en dioxyde de carbone de votre nouveau véhicule. De même, concernant les frais liés aux repas, ceux-ci sont possiblement déductibles par une vraie distinction entre ceux du foyer propre à l'auto-entrepreneur et ceux hors du domicile. En effet, seront déductibles uniquement les dépenses liées à des repas inclus dans le cadre de votre activité professionnelle.

Les frais de débours : alternative des micro-entreprises

Qu’est-ce que c’est ?

Vous pouvez déduire certains achats légalement grâce aux frais de débours. Ceci désigne un frais avancé par vous-même à un de vos clients, que remboursera ensuite ladite personne et avec émission d’une facture. Attention, aucune marge n'est prise par l'auto-entrepreneur lors d'achats de marchandise au moment d'une prestation de service. Ces débours peuvent correspondre à des déplacements, à l'achat de matières premières nécessaires ou encore à des frais de port. Pour vous donner un exemple, lors de l'achat de matériels indispensables à la prestation d'un service, les frais de livraison au domicile du client s'incluent en débours, mais ils ne s'incluent pas dans la comptabilité du chiffre d'affaires.

Comment ça marche ?

Pour pouvoir déduire ses dépenses à l'aide des frais de débours, certaines conditions doivent être bien suivies. Tout d'abord, l'auto-entrepreneur doit obtenir l'autorisation du client avant d'effectuer les dépenses nécessaires. De plus, il est fortement conseillé de rédiger cet accord par écrit. Ensuite, faites attention à bien rembourser aux centimes près le montant de la facture, dont l'original doit être donné au client. De votre côté, gardez une copie ainsi qu'une preuve du remboursement effectué. Il est important de bien conserver chaque document justificatif lié à vos frais de débours en cas de contrôle.

Quelle est la différence entre frais réels et frais de débours ?

Les frais de débours et les frais réels, ou professionnels, sont à bien différencier. En effet, un frais de débours définit, comme expliqué plus haut, un frais remboursable par le client, facturable et nécessaire pour la continuité du service. Les frais réels sont uniquement à la charge de l'auto-entrepreneur.