avis qonto

Test et avis sur Qonto pour la micro entreprise

Qonto se définit elle-même comme la banque des comptes pros optimisés pour le business. Son offre cible particulièrement les entreprises, quelles que soient leurs tailles ou leurs spécificités. Qonto a aussi développé des outils pour aider les entreprises dans leur gestion comptable. L’objectif global est simple, plutôt que de se diversifier, Qonto se focalise sur les sociétés pour répondre à leurs besoins et leurs nécessités. L’offre est donc moins large que pour d’autres banques en ligne, car elle se veut surtout performante pour les comptes professionnels.

Présentation générale de la néobanque Qonto

Création de Qonto

L’entreprise Qonto a été lancée en juillet 2017 avec comme but de révolutionner le secteur bancaire pour les entreprises en répondant à leurs besoins. Les deux fondateurs Alexandre Prot et Steve Anavi sont des entrepreneurs déçus par leurs expériences bancaires qui ne satisfaisaient pas, selon eux, les nécessités des entreprises modernes. Ils décident alors de créer Qonto pour améliorer le service bancaire.

L’objectif de Qonto est d’apporter des solutions adaptées aux besoins des entreprises, quelles que soient leur taille et leur forme juridique. Elle s’adresse donc aussi bien aux indépendants et aux freelancers qu’aux petites, moyennes et grandes entreprises, pour remplacer leur compte courant professionnel déjà existant ou pour le compléter.

Qonto en quelques chiffres

Actuellement, Qonto compte plus de 150 000 entreprises clientes à son actif et vise 500 000 clients d’ici 2023. L’entreprise est basée à Paris, mais son activité s’étend de la France à l’Espagne, à l’Italie et à l’Allemagne. Elle emploie aujourd’hui plus de 300 personnes et continue de recruter pour faire face à la demande croissante de ses services. Qonto a pu lever 136 millions d’euros auprès de fonds d’investissement et de business angels.

Les avantages d’une néobanque

Une néobanque est une banque digitale, la plupart du temps 100 % mobile. Plusieurs néobanques ont vu le jour au cours des dernières années, avec comme objectif commun de proposer une expérience client fluide et des produits basiques gratuits (carte bancaire, tenue de compte, etc.). Les néobanques ne doivent pas être confondues avec des banques traditionnelles ou des banques en ligne.

L’avantage de la néobanque est qu’elle offre une véritable autonomie à chaque gestionnaire. En effet, le titulaire du compte est complètement indépendant pour effectuer sa gestion : suivi de ses dépenses et des transactions en temps réel, mise en place de virements et de paramétrage de sa carte de paiement, édition de RIB, etc. Chaque client d’une néobanque est un peu son propre banquier, ce qui engendre une grande souplesse dans sa gestion financière.

Souvent, un avantage de ces banques digitales est qu’elles ne posent pas ou très peu de conditions pour ouvrir un compte. Ainsi elles n’exigent pas de revenu minimum. Un autre point fort en est l’ouverture d’un compte très rapidement, que ce soit en quelques jours ou même immédiatement pour certaines. L’accès aux néobanques est donc plus facile, ce qui est positif pour toute une partie de la population qui ne répond pas à tous les critères pour l’ouverture d’un compte dans une banque classique.

Qonto ne dispose que d’un service client dématérialisé, mais la relation client est un des piliers de la banque dédiée aux professionnels. Il est ainsi possible de joindre le service client par téléphone, mail ou chat et de recevoir rapidement une réponse de Qonto, 7 jours sur 7. Finalement, la réactivité des conseillers peut être considérée comme supérieure par rapport aux structures bancaires traditionnelles.

Les inconvénients d’une néobanque

Les néobanques ne possèdent pas d’agences, contrairement aux banques plus traditionnelles. Il n’est donc pas possible de pouvoir rencontrer physiquement un interlocuteur en cas de besoin. Il existe cependant des solutions pour pallier cette absence. En utilisant par exemple les lignes d’assistance téléphonique qui sont disponibles 24 h sur 24 ou bien encore les systèmes de chat pour pouvoir répondre rapidement aux questions ou besoins des clients.

Par ailleurs, les services des néobanques peuvent être plus limités. Certaines ne proposent pas de services type crédit, épargne, compte joint, chéquier, découvert autorisé, etc. De même, les opérations demandant un traitement physique ne peuvent souvent pas être effectuées comme l’encaissement de chèque ou le dépôt d’argent. La seule façon d’être en contact avec la banque est via mobile. Un autre point important notamment pour les entreprises est que la protection en cas de faillite est moins élevée que pour une banque traditionnelle, du fait de la licence bancaire spécifique plus limitée des néobanques.

L’offre bancaire de Qonto

Le compte Pro proposé par Qonto se veut le plus accessible possible. L’ouverture du compte est simplifiée et s’effectue 100 % en ligne depuis un ordinateur ou un téléphone portable. Les caractéristiques et les tarifs des comptes varient selon le type de société. Le point fort de Qonto est la simplicité d’ouverture du compte professionnel. En effet, il suffit de renseigner les informations sur son entreprise et ses associés. Une fois les informations vérifiées par Qonto, l’IBAN du compte est disponible et il est possible de profiter de tous les avantages de l’offre de la néobanque.

Une offre pour chaque type d’entreprise

Qonto propose 4 déclinaisons possibles, quelle que soit la nature de l’entreprise : solo, standard, premium et corporate, de l’offre la plus basique à l’offre la plus fournie. Le tarif de ces forfaits augmente en fonction du nombre de services inclus. Le forfait Corporate est une offre sur mesure qui sera adaptée complètement aux besoins de l’entreprise si les 3 autres forfaits ne permettent pas de satisfaire toutes les demandes bancaires.

Qonto développe ainsi une offre spécifique selon chaque type d’entreprise pour répondre aux nécessités identifiées en fonction de la structure juridique. Qonto propose ainsi 7 variantes pour les 7 types d’entreprises à savoir : les SASU, les EURL, les EIRL, les SAS, les SARL, les microentreprises et les autres formes juridiques.

Même si chaque compte a ses caractéristiques en fonction de sa nature juridique, le service de Qonto reste inchangé. Il est toujours sous la forme de 4 forfaits au choix, du plus simple au plus élaboré pour accompagner chaque entreprise en fonction de ses besoins réels. Il est possible de passer d’un forfait à un autre sans aucune difficulté. Par ailleurs, Qonto propose de tester gratuitement pendant 30 jours les services bancaires inclus, avant de s’engager pour une plus longue durée.

Les moyens de paiement proposés aux entreprises par Qonto

Qonto a développé une large gamme de moyens de paiement qui peut ensuite s’adapter en fonction des besoins de chaque entreprise : carte de paiement, virements, prélèvements, chèques, etc.

Les cartes Mastercard Business

Qonto propose 3 types de cartes bancaires Mastercard, en fonction des nécessités de l’entreprise. Elles sont indépendantes du forfait de gestion choisi pour le compte bancaire professionnel, mais chaque forfait inclut une sorte de carte en fonction du niveau.

La carte One est incluse, quel que soit l’abonnement choisi. Elle peut être physique ou bien virtuelle. Elle est de 5 € HT lorsqu’elle ne fait pas partie d’un abonnement bancaire. La limite de paiement est fixée à 20 000 € et celle des retraits à 1000 €. Elle n’inclut pas de retrait dans les distributeurs, et la commission de change sur les paiements par carte en dehors de la zone euro s’élève à 2 %. Il s’agit d’une carte de business classique. Si le professionnel opte pour une carte physique, le coût de création ou de remplacement est de 6 € HT.

La carte Plus représente le niveau au-dessus en termes de possibilité de paiement. La limite de paiement est en effet fixée à 40 000 € et les retraits à 2000 €. Contrairement à la carte One, il est possible d’effectuer gratuitement 5 retraits par mois au distributeur. La commission de change n’est que de 1 %. Il s’agit d’une carte business avancée.

Enfin, la carte X présente des avantages uniques pour son détenteur. Les limites de retrait et de paiement sont plus importantes (respectivement 3 000 € et 60 000 €) et il n’y a pas de limites de retraits au distributeur. Son tarif mensuel hors abonnement est de 20 € HT.

Toutes les Mastercard Business proposent le sans contact pour les paiements allant jusqu’à 50 euros. Les paiements en ligne sont sécurisés grâce à la technologie 3D-Secure. Il est également possible de personnaliser son PIN, pour ne plus l’oublier. En cas de problème avec sa carte, elle peut facilement être bloquée ou débloquée en un seul clic via l’application Qonto.

Les prélèvements et les virements

Il est possible d’effectuer et de recevoir des virements facilement dans la zone SEPA, et si ces virements se font de compte Qonto à compte Qonto, alors en plus ils sont gratuits. Pour les virements hors de la zone SEPA, il faut avoir recours aux virements SWIFT, également disponibles avec Qonto.

Grâce aux différents outils de gestion comptables qui peuvent être connectés à Qonto, la gestion des prélèvements et des virements est simplifiée. C’est le cas, par exemple, pour pouvoir payer ses fournisseurs, mais aussi les salaires de ses équipes. Pour cela, il suffit d’exporter la liste des salaires depuis son outil de gestion de paie et de le déposer au bon format.

Parce que l’objectif de Qonto est bien de simplifier le quotidien des entreprises, il est également possible de configurer des prélèvements automatiques sur son compte, que ce soit pour les taxes, les cotisations ou bien encore des dépenses courantes de l’entreprise. Il suffit d’autoriser les créanciers à utiliser les prélèvements automatiques.

En fonction du forfait choisi pour la gestion de son compte, le nombre de prélèvements et de virements inclus varie.

Le dépôt de chèque

Qonto, comme toutes les autres néobanques sur le marché, ne possède pas d’agence physique. C’est pourquoi la banque pour les professionnels privilégie le paiement par carte physique ou virtuelle et par transferts bancaires. Cependant, il n’est pas non plus impossible d’utiliser des chèques lorsque l’on a un compte chez Qonto. Pour cela, il suffit de renseigner sur son application mobile toutes les informations concernant le chèque, puis de l’envoyer à l’adresse indiquer, pour qu’il soit traité et qu’il se reflète sur le compte bancaire.

Autres moyens de paiement

En tant que néobanque, Qonto se doit d’être à la pointe sur tous les moyens de paiements actuels et faciliter la vie de ses entreprises clientes. Notamment lorsque celles-ci sont amenées à encaisser des paiements réguliers du fait de leur activité commerciale. C’est pourquoi Qonto s’est associé avec de nouvelles formes de paiement par exemple Zettle. Zettle est un terminal bancaire mobile et flexible qui permet à l’entreprise d’encaisser des ventes sans avoir nécessairement à s’équiper lourdement. Moyennant un abonnement fixe et une commission sur chaque vente, l’entreprise peut accepter des paiements par carte avec Zettle, qui seront automatiquement pris en compte par Qonto.

Les cartes bancaires virtuelles Qonto peuvent également être enregistrées sur les plateformes Apple Wallet ou Google Play. Cela permet ensuite de simplifier les paiements en ligne ou même en magasin. Par exemple avec Apple Wallet, il est possible de faire des paiements en magasin en utilisant son téléphone portable ou bien sa montre connectée et la reconnaissance faciale. Cela fonctionne également avec Google Play. Et en ligne, rien de plus simple, votre compte Qonto est déjà connecté via Google Play ou Apple Wallet et en un seul clic vous pouvez autoriser ainsi le paiement.

Des services financiers et comptables spécifiques aux entreprises

Aide à la création d’entreprises

Qonto, en tant que banque pour les professionnels, a également de nombreux outils et partenariats pour aider à la création de son entreprise. Avec Qonto, il est ainsi possible de déposer le capital de sa société en quelques clics et en 72 h en moyenne. Pour cela, la démarche est simple. Il suffit tout d’abord de renseigner toutes les informations concernant l’entreprise : informations sur les associés et les statuts. Puis, par simple virement, l’entreprise peut déposer le capital en question et de recevoir d’abord une confirmation par email puis en version papier. Lorsque le capital est déposé, il faut finaliser l’immatriculation de l’entreprise auprès du Greffe puis ajouter le Kbis sur Qonto pour obtenir la libération du capital et pouvoir ainsi lancer son entreprise. En plus de cette aide sur le dépôt de capital, Qonto a tissé des liens avec de nombreux partenaires clés. Ces derniers peuvent accompagner l’entreprise dans les autres étapes de sa création, par exemple pour rédiger les statuts ou bien encore pour l’assurer une fois son existence validée.

Comptes multiples

Afin de gérer au mieux les postes de dépenses de l’entreprise, il est possible avec Qonto de créer des comptes multiples. En séparant les finances des différentes activités de la société, la gestion peut en être extrêmement simplifiée. Chaque activité peut avoir un budget alloué sur son propre compte (marketing, commercial, etc.) ce qui permet pour le gestionnaire de suivre avec plus de précision et plus rapidement l’activité de chacun de ces domaines. En séparant ainsi les comptes, la lecture globale est facilitée. Les collaborateurs peuvent être reliés aux comptes spécifiques dont ils ont la charge. Les comptes sont tous identifiés avec le même IBAN français.

Faciliter la comptabilité de l’entreprise

Qonto se fixe pour mission d’aider les entreprises dans leur gestion comptable à travers plusieurs services. Tout d’abord en digitalisant les reçus, afin de pouvoir détecter automatiquement leurs montants et la TVA associée. Une autre façon de simplifier la communication comptable est l’accès autorisé aux comptes pour le comptable de l’entreprise. Avec cet accès, celui-ci peut voir directement les relevés de compte sans que le gestionnaire ait besoin de lui transmettre des extraits de compte.

Qonto donne aussi la possibilité de connecter le compte de l’entreprise à l’outil comptable utilisé par cette dernière. De cette façon, les informations remontent directement dans l’outil comptable : opérations, reçus, etc. Qonto peut ainsi s’intégrer avec de nombreux logiciels de paiement ou de comptabilité comme Axonaut, Dougs, Integromat, Payfit, Quickbooks, Zettle, etc. Cela permet une remontée des données automatique et régulière qui facilite ensuite l’analyse et le suivi comptable de l’entreprise. En utilisant l’Open Banking, les applications business ont ainsi un accès direct au compte Qonto pour pouvoir partager certaines informations. Ce système est entièrement sécurisé et les outils connectés n’ont l’autorisation de collecter que des données précises et circonscrites. Les paiements ne peuvent pas être effectués via l’Open Banking, mais demandent toujours le consentement du responsable de l’entreprise. De la même manière, les outils de gestion ne peuvent en aucun cas avoir accès à une vision globale de vos comptes. La possibilité d’utiliser des outils connectés pour faciliter son processus comptable est un véritable point fort développé par Qonto. La néobanque veut ainsi se différencier des autres banques, moins focalisées sur la partie finance des entreprises de petites et moyennes tailles.

Pour les indépendants, le compte Pro proposé par Qonto est censé simplifier leur gestion du quotidien. Il permet d’ouvrir un compte professionnel en toute simplicité. Les avantages liés au compte Pro sont un IBAN français qui identifie le compte, une carte Mastercard et tous les moyens de paiement dont les indépendants ont besoin. Ils bénéficient également de la possibilité de consulter en temps réel leur historique de transactions. Ce compte est garanti sans commission sur les mouvements et sans frais cachés, dans la mesure où l’indépendant ne dépasse pas le nombre de mouvements autorisés par son forfait. L’IBAN du compte est reçu en un temps n’allant pas au-delà de la quinzaine de minutes.

Automatiser la gestion des frais

Avec Qonto, il est possible de scanner ses reçus pour les certifier et pouvoir ainsi automatiser la collecte de la TVA. Plus de stress à chaque fin de mois pour les dirigeants d’entreprise, puisqu’une partie de la lourdeur comptable est prise en charge automatiquement par Qonto, sans avoir à s’en soucier. En pratique, il suffit de prendre en photo un reçu et de l’attacher à la transaction. Sa valeur en est ainsi certifiée automatiquement et stockée en toute sécurité. Si bien qu’en cas de contrôle comptable, tous les justificatifs sont à portée de clics pour pouvoir vérifier les montants déclarés. Cela facilite surtout la vie lorsque l’entreprise compte plusieurs collaborateurs. En effet, pas besoin de courir après les justificatifs de chacun pour justifier chaque paiement. Chacun d’eux peut, via l’application, attacher le reçu au paiement une fois celui-ci effectué. Le gain de temps et d’énergie de cette solution est vraiment précieux pour les entreprises qui perdent souvent un temps considérable sur des aspects administratifs et comptables ayant peu de valeur ajoutée.

De plus, Qonto simplifie ainsi beaucoup le calcul de la TVA. En effet, l’application calcule elle-même le taux et le montant de la TVA payée sur chaque reçu attaché à un paiement. Il suffit ensuite de confirmer ce montant pour qu’il apparaisse automatiquement dans l’outil comptable.

Le service comptable de Qonto est aussi très pratique pour pouvoir demander aux collaborateurs les justificatifs manquants. À travers l’application et en un clic, le responsable peut ainsi notifier le collaborateur qui n’a pas attaché son reçu au paiement. C’est un moyen de contrôle et de rappel très efficace, surtout lorsque les collaborateurs sont nombreux dans l’entreprise et que les notes de frais s’accumulent.

Les frais kilométriques font partie des frais qui doivent être pris en charge par l’entreprise, or, il s’agit souvent d’un sujet épineux, car ils sont parfois difficiles à calculer et donc à indemniser. Pour le trajet entre le domicile et le bureau, il est plus intéressant de choisir le dispositif de frais réels. Le mode de calcul correspond au coefficient fixé par le gouvernement multiplié par le nombre de kilomètres. Le coefficient est variable et dépend de plusieurs critères comme le nombre de chevaux de la voiture et le nombre de kilomètres effectués au cours de l’année. Il est important de noter que le nombre de kilomètres ne peut pas excéder 40 par jour (aller-retour). Si le trajet est supérieur, les kilomètres ne seront plus comptabilisés au-delà de 40. Les frais liés aux déplacements professionnels doivent aussi être calculés en fonction du barème mis en place par les services fiscaux. Mais dans ce cas, il n’y a pas de limitation kilométrique. Dans les deux cas, il est important de pouvoir prouver la véracité de ses déplacements. Le collaborateur doit également pouvoir justifier qu’il est bien propriétaire de la voiture utilisée pour effectuer ses déplacements. Les frais kilométriques ne sont pas destinés qu’aux déplacements en véhicule personnel. Des indemnités peuvent aussi être demandées lorsqu’il s’agit de co-voiturage ou bien de déplacements en vélo. Le barème n’est plus le même et doit pouvoir également être justifié pour pouvoir être payé. Dans tous les cas, pour se faire rembourser les frais de déplacement il est indispensable de faire une note. Cette note doit comprendre les informations suivantes : la date, l’objet du déplacement, la destination, la puissance fiscale du véhicule utilisé et le nombre de kilomètres parcourus. Cette note doit être accompagnée de justificatifs afin d’éviter tout abus ou la création de fausses notes de frais. Ce sujet des frais kilométriques peut être optimisé avec Qonto puisque les équipes disposent de leur propre carte pour pouvoir payer les dépenses liées aux frais.

Simplification de la gestion des dépenses en équipe

Qonto, en plus d’être une néobanque, est aussi un outil comptable collaboratif. Il est possible de fournir des cartes professionnelles de paiement Qonto à ses équipes. Il s’agit là d’une vraie alternative aux notes de frais. Chaque collaborateur a ses accès et peut payer avec sa carte professionnelle en utilisant le compte de l’entreprise. Dans ce cas, il n’y a plus besoin ni de justificatifs ni de notes de frais, cela allège grandement le suivi comptable. Le fonctionnement est simple. L’ensemble des dépenses est nominatif. Ainsi chaque transaction ou paiement effectué sera identifié avec le nom du collaborateur pour éviter toute confusion. Chaque collaborateur ayant une carte professionnelle de Qonto devra alors attacher le reçu à la transaction correspondante. Les reçus sont certifiés et stockés de la même façon, quelle que soit la personne ayant effectué le paiement. Et les informations sont transmises à l’outil comptable choisi par l’entreprise et connecté à Qonto.

Il est possible de paramétrer les cartes de chacun des collaborateurs et de le personnaliser en fonction du profil. Les paramètres pouvant être réglés sont par exemple la possibilité d’effectuer des paiements à l’étranger. C’est un véritable atout pour les entreprises dont certains collaborateurs doivent souvent se déplacer pour des motifs professionnels à l’étranger. Ils ne sont alors pas bloqués dans leurs paiements. On peut aussi établir des plafonds de retrait et des limites de paiement. Cela permet de donner aux collaborateurs une certaine liberté tout en gardant le contrôle pour éviter de quelconques dérives.

Enfin pour les virements, Qonto propose un système efficace et qui est une autre source de gain de temps et d’énergie. Plutôt qu’une seule personne ne puisse effectuer les virements, il est possible que les collaborateurs préparent les virements, qui n’ont dans ce cas plus besoin que d’être validés par le responsable. Cela permet de gagner en efficacité sans perdre pour autant le contre sur les dépenses et les virements effectués. Il s’agit là d’un vrai point fort pour la gestion de la comptabilité de ses équipes.

Pour rendre la gestion encore plus performante et sécurisée, tous les accès peuvent être paramétrés et personnalisés. Ainsi le comptable ou le gestionnaire de l’entreprise n’auront pas accès aux mêmes fonctionnalités que le chef de projet sur le terrain par exemple. Pour les collaborateurs, le niveau de permissions va dépendre de la fonction et des besoins de chaque collaborateur. Il existe aussi la possibilité de créer un accès spécial pour son expert-comptable. Il s’agit dans ce cas d’un accès en lecture seule. En effet, le comptable n’a pas besoin d’effectuer des transactions avec le compte de l’entreprise, mais il est chargé de les contrôler et de les analyser. Il peut également faire des exports des transactions et des relevés pour pouvoir travailler dessus plus facilement et en ayant en un unique document l’ensemble des données importantes pour lui.

FAQ

Qonto est-elle une vraie banque ?

Qonto est ce que l’on appelle une néo-banque. Ce n’est donc pas une banque en tant que telle, mais bien un établissement de paiement supervisé par la Banque de France (sous le numéro CIB 16958). En effet, Qonto ne permet pas le dépôt d'espèces et ne propose ni prêt ni autorisation de découvert. L’objectif de Qonto est de faire bénéficier aux entreprises d’un compte courant et de l’ensemble des outils indispensables au fonctionnement optimisé de leur activité.

Le compte professionnel est-il une obligation pour les entreprises ?

Oui, en règle générale, la création d’une entreprise demande nécessairement la création d’un compte associé à cette entreprise. De fait, pour constituer une société il est souvent nécessaire de faire un dépôt de capital. De même, pour obtenir l’immatriculation de sa société par actions, il faut en créer les statuts, en rassembler les fonds et les placer sur un compte dédié à l’entreprise, donc un compte professionnel. L’exception vient des micro-entreprises. En effet, l'auto entrepreneur est dans l’obligation d’ouvrir un compte dédié à son activité, mais pas nécessairement un compte professionnel. Cependant, dans les faits, il est aussi simple d’ouvrir directement un compte de ce genre pour pouvoir le garder si la micro-entreprise venait à changer de statut juridique.

Comment transférer son compte existant vers un compte Qonto ?

Il faut d’abord procéder à l’ouverture de son nouveau compte avant de fermer son ancien compte professionnel. Une fois le compte ouvert, il suffit ensuite de transférer les fonds vers son nouveau compte puis de demander la fermeture de l’ancien.

Avant cela, il sera bien sûr important d’actualiser tous les virements et prélèvements associés à l’ancien compte (URSSAF, électricités, salaires, loyer, etc.). Qonto peut aider en identifiant automatiquement toutes les actions à mener pour que ce changement de compte professionnel se fasse le plus sereinement possible.

FAQ Qonto

Qonto est-elle une vraie banque ?

Qonto est ce que l’on appelle une néo-banque. Ce n’est donc pas une banque en tant que telle, mais bien un établissement de paiement supervisé par la Banque de France (sous le numéro CIB 16958). En effet, Qonto ne permet pas le dépôt d'espèces et ne propose ni prêt ni autorisation de découvert. L’objectif de Qonto est de faire bénéficier aux entreprises d’un compte courant et de l’ensemble des outils indispensables au fonctionnement optimisé de leur activité.

Le compte professionnel est-il une obligation pour les entreprises ?

Oui, en règle générale, la création d’une entreprise demande nécessairement la création d’un compte associé à cette entreprise. De fait, pour constituer une société il est souvent nécessaire de faire un dépôt de capital. De même, pour obtenir l’immatriculation de sa société par actions, il faut en créer les statuts, en rassembler les fonds et les placer sur un compte dédié à l’entreprise, donc un compte professionnel. L’exception vient des micro-entreprises. En effet, l'auto entrepreneur est dans l’obligation d’ouvrir un compte dédié à son activité, mais pas nécessairement un compte professionnel. Cependant, dans les faits, il est aussi simple d’ouvrir directement un compte de ce genre pour pouvoir le garder si la micro-entreprise venait à changer de statut juridique.

Comment transférer son compte existant vers un compte Qonto ?

Il faut d’abord procéder à l’ouverture de son nouveau compte avant de fermer son ancien compte professionnel. Une fois le compte ouvert, il suffit ensuite de transférer les fonds vers son nouveau compte puis de demander la fermeture de l’ancien.

Avant cela, il sera bien sûr important d’actualiser tous les virements et prélèvements associés à l’ancien compte (URSSAF, électricités, salaires, loyer, etc.). Qonto peut aider en identifiant automatiquement toutes les actions à mener pour que ce changement de compte professionnel se fasse le plus sereinement possible.