Banque pour auto entrepreneur

Quelle est la meilleure banque auto entrepreneur?

Retrouvez notre classement des meilleures banques pour auto entrepreneur ci-dessous.

Si le régime auto-entrepreneur présente de nombreux avantages, il comporte aussi quelques contraintes. Parmi celles-ci, il y a l’obligation de tenir un compte bancaire exclusivement dédié à l’activité professionnelle. En effet, la loi Sapin II du 1er janvier 2015 demande aux auto-entrepreneurs de disposer d’un compte consacré aux opérations en lien avec leur métier et séparé de leur compte personnel. Depuis cette date et pour faciliter la gestion des finances, mais aussi de la trésorerie et/ou de la comptabilité, certaines banques ont mis en place des offres intéressantes destinées aux travailleurs indépendants. Certaines sont même sans frais. Nous allons découvrir quelle est la meilleure banque auto-entrepreneur de cette année 2021 et les différentes catégories de banque auto-entrepreneur. Nous allons également comprendre pourquoi il est important d’ouvrir un compte en banque auto-entrepreneur et comment procéder.

Banque auto-entrepreneur n°1 : N26 Business

Présentation

N26 est une néo-banque en ligne qui connaît un franc succès, surtout auprès des entrepreneurs et des voyageurs. Elle dispose en effet de plus de 500 000 clients dans l’Hexagone et plus d’un million et demi dans toute l’Europe. Elle est d’ailleurs considérée comme la meilleure néo-banque sur le marché actuel. N26 donne la possibilité d’ouvrir des comptes courants personnels et un compte « Business » pour les professionnels. Le but de cette banque mobile est de proposer une expérience bancaire unique, fluide et surtout très simple. Grâce à sa modernité et sa rapidité, N26 a réinventé la banque, laissant loin derrière elle les piles de papiers et les heures passées avec un conseiller. Elle convient en ce sens parfaitement aux auto-entrepreneurs qui auront ainsi plus de temps à consacrer à leur activité. L’ouverture de compte se fait depuis son mobile en moins de 10 minutes et l’activité bancaire est ensuite gérée depuis le smartphone. L’application est aussi une des meilleures du marché et offre de nombreuses fonctionnalités intéressantes et pratiques.

Les avantages

  • La simplicité et la fluidité d’utilisation
  • L’interface moderne de l’application
  • Aucun revenu minimum demandé
  • Plusieurs offres pour les auto et micro-entrepreneurs dont une offre gratuite
  • Rapidité de création (moins de 10 minutes)

Les inconvénients

  • L’impossibilité de cumuler un compte en banque auto-entrepreneur professionnel et un compte personnel
  • Elle ne dispose pas de chéquier

Tarifs

En plus de la possibilité d’ouverture de compte courant, N26 propose quatre offres dédiées aux professionnels : la Business qui est totalement gratuite, la Business Smart à 4,90 € par mois, la Business You à 9,90 € par mois et la Business Metal à 16,90 € par mois. C’est une des meilleures offres du marché actuel.

Banque auto entrepreneur n°2 : Qonto

Présentation

Créée en avril 2016, la néo-banque Made in France Qonto est devenue en peu de temps une des meilleures banques auto-entrepreneurs. Elle est aussi adaptée aux indépendants et aux entreprises, et ce, quelle que soit leur forme juridique et leur taille. Moderne et facile à utiliser, elle convient parfaitement aux auto et micro-entrepreneurs qui cherchent à gagner du temps et à s’épargner la paperasse habituelle des banques traditionnelles. La création d’un compte ne prend que quelques minutes. La fintech Qonto donne à ses clients professionnels la possibilité d’envoyer ou de recevoir des paiements, y compris dans des devises étrangères, ainsi qu’une carte Mastercard. Mais elle se distingue de ses concurrents en donnant aux auto-entrepreneurs l’accès aux factures, aux notes de frais ou aux paiements des clients via la plateforme. Une manière simple et rapide de gérer sa comptabilité.

Avantages

  • Utilisation simple
  • Application mobile fluide et performante avec laquelle créer et gérer son compte devient facile et rapide
  • Tarifs intéressants pour les auto-entrepreneurs débutants
  • Certaines offres donnent la possibilité d’encaisser des chèques

Inconvénients

  • Coûts de certaines opérations bancaires élevés
  • Elle ne dispose pas de chéquier et n’accepte pas les dépôts d’espèces
  • Les virements sont limités

Tarifs

La néo-banque Qonto propose quatre offres professionnelles avec des tarifs qui varient en fonction de la taille et du statut de l’entreprise : la Solo à 9 € par mois, idéale pour les indépendants (1 seule Mastercard pour 1 seul utilisateur), la Standard à 29 € par mois, idéale pour les petites équipes de travail (2 Mastercard et jusqu’à 5 utilisateurs), la Premium à 99 € par mois, adaptée aux grandes entreprises (5 Mastercard et nombre d’utilisateurs illimité) ainsi que la Corporate disponible sur demande pour les moyennes et grandes entreprises.

Banque auto-entrepreneur n°3 : Revolut Business

Présentation

Le compte professionnel Revolut Business est le compte des entrepreneurs et des Freelancer de la banque Revolut. Elle propose 2 types de plans : celui dédié aux Freelancer qui travaillent sous leur propre nom (1 seul utilisateur et une seule Mastercard) et l’offre pour les sociétés composées de plusieurs collaborateurs (plusieurs Mastercard et plusieurs utilisateurs). Les comptes Revolut Business, comme les comptes personnels que propose la banque Revolut, sont attractifs pour les paiements à l’international. En effet, les frais de transactions et de change sont très intéressants lorsqu’il s’agit de devises étrangères. Un point important pour l’auto-entrepreneur qui a l’habitude de travailler avec des clients ou des entreprises de l’étranger et qui envoient régulièrement de l’argent hors de France. De plus, le compte Revolut Business donne la possibilité à son utilisateur de créer différents sous-comptes dans des devises étrangères à l’intérieur de son compte. Enfin, c’est une banque auto-entrepreneur très flexible dont le contrat peut être modifié ou rompu facilement et à tout moment.

Avantages

  • Inscription et création de compte rapide (moins de 10 minutes)
  • C’est un compte multi-devises (qui donne la possibilité d’envoyer et de recevoir de l’argent dans 28 devises)
  • L’offre de base est gratuite
  • Facilité, rapidité et gratuité des virements internationaux

Inconvénients

  • Offre plus chère si l’auto ou le micro-entrepreneur ne travaillent pas à l’international
  • Le compte ne dispose pas de chéquier et il n’est pas possible de déposer d’espèces
  • Les frais de dépassements de transactions sont élevés

Tarifs

L’offre Freelancer parfaitement adaptée aux professions libérales, aux auto et micro entrepreneurs ainsi qu’aux travailleurs indépendants est disponible sous deux formes : le compte gratuit (permettant de tester et de comprendre le compte) qui donne accès à un numéro IBAN international et des cartes virtuelles et physiques qui donne la possibilité d’effectuer des transactions dans des devises étrangères, et le compte professionnel à 7 € par mois avec en plus des modalités précédentes, des transferts et des virements internationaux gratuits.

Banque auto-entrepreneur : les différentes catégories

Lorsque l’on s’apprête à ouvrir un compte dans une banque auto-entrepreneur, il est important de prendre en compte les différentes options qui s’offrent à vous :

La banque classique

Par banque classique, on entend une banque traditionnelle telle que le Crédit Agricole ou la Société Générale. Si ces établissements ont l’avantage de proposer de larges gammes d’offres et de services, ils ne sont pas forcements intéressants pour les auto-entrepreneurs, car les frais sont élevés et l’accompagnement n’est pas toujours adapté.

La banque en ligne

Ce sont des établissements en ligne qui ont vu le jour il y a moins de 10 ans et qui connaissent aujourd’hui un grand succès. Cela peut être une banque auto-entrepreneur attrayante grâce aux tarifs attractifs, aux services adaptés et aux plateformes intuitives.

Les néo-banques

Ce sont les banques dernière génération qui peuvent se piloter depuis le smartphone. Elles sont rapides, simples et pratiques.

Pourquoi ouvrir un compte en banque auto-entrepreneur ?

Il est tout d’abord important de garder à l’esprit que depuis les précisions qui ont été apportées par la loi PACTE le 23 mai 2019, ce sont les auto et micro-entrepreneurs qui ont un chiffre d’affaires annuel supérieur à 10 000 € sur 2 années civiles consécutives qui sont dans l’obligation de tenir un compte bancaire professionnel.

Le but premier de la création d’un compte en banque auto-entrepreneur, c’est de dissocier les fonds professionnels des ressources personnelles. Ainsi, l’auto ou le micro-entrepreneur pourra payer les cotisations et autres charges de son auto ou micro-entreprise, encaisser les factures, se rémunérer, déposer ses recettes, gérer les dépenses de la micro-entreprise et faire une demande de prêt ou de crédit au nom de son auto-entreprise.

De plus, l’ouverture de compte en banque auto-entrepreneur permet de lutter contre la fraude et les tentatives de fraudes. C’est enfin un excellent moyen de gérer au mieux son auto-entreprise.

Comment ouvrir un compte en banque auto-entrepreneur ?

La procédure d’ouverture de compte en banque auto-entrepreneur est la même que pour un compte personnel. Il suffit donc de faire une demande auprès de l’établissement bancaire de son choix et de fournir les différentes pièces et documents justificatifs qui seront demandés. Certaines modalités d’ouverture varient d’un établissement à un autre, mais les éléments suivants seront toujours nécessaires à la constitution du dossier :

  • La photocopie d’une pièce d’identité en cours de validité (cela peut être une carte d’identité, un titre de séjour ou un passeport)
  • La photocopie d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture d’eau, de téléphone, d’électricité, etc.)
  • Le relevé d’identité bancaire (RIB) du compte actuel de l’auto-entrepreneur
  • Un papier blanc contenant les informations personnelles de la personne physique : le nom, le prénom, la date de naissance et le signature
  • La photocopie du dernier avis d’imposition
  • La photocopie du formulaire de déclaration de début d’activité (CERFA PO n°15253)
  • Le numéro de SIREN et de SIRET de la micro-entreprise

Les questions les plus fréquentes

Il existe 3 catégories de banques auto-entrepreneurs : la banque classique (Crédit Agricole, LCL), la néo-banque (N26, Qonto) et la banque en ligne (Boursorama, Monabanq). Chaque catégorie dispose d’avantages et d’inconvénients, mais à ce jour, la meilleure banque auto-entrepreneur est la N26 pour sa facilité d’utilisation et ses tarifs attractifs. Suivent ensuite Qonto, qui a d’ailleurs l’avantage d’avoir des IBAN français contrairement à N26, puis Revolut et Shine.

Il existe aujourd’hui beaucoup d’établissements bancaires traditionnels, de néo-banques ou de banques mobiles qui proposent des comptes pour auto ou micro-entrepreneurs. Afin de choisir la banque qui lui convient le mieux, l’auto-entrepreneur doit se renseigner auprès de plusieurs établissements et applications mobiles. Des banques telles que Qonto proposent, par exemple, d’excellents suivis et s’engagent à accompagner l’auto-entrepreneur dans ses démarches administratives. D’autres, comme N26 ou Revolut Business, proposent des offres intéressantes et gratuites.

La loi Sapin II du 1er janvier 2015 oblige les auto-entrepreneurs à disposer d’un compte spécifique pour les opérations en lien avec leur métier, séparé de leur compte personnel. En revanche, la loi PACTE du 23 mai 2019 stipule que ce sont uniquement les auto-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 10 000 € pendant 2 années civiles consécutives qui sont concernées par cette loi. Cela ne signifie pas que l’auto-entrepreneur doit souscrire un compte bancaire professionnel, il peut tout à fait ouvrir un compte standard.

Afin de séparer les transactions privées et l’activité professionnelle pour éviter la confusion comptable et fiscale au sein d’une entreprise, il est recommandé d’ouvrir un compte en banque professionnel. Pour choisir la banque qui correspond le mieux à ses besoins, il faut se renseigner sur les services supplémentaires étant donné que les banques proposent généralement les mêmes services à leurs clients professionnels. Ces services vont permettre de répondre à des besoins spécifiques : cartes bancaires internationales, paiements sécurisés pour les achats en ligne, contrat de vente à distance, virement à l’étranger, compte sous devises étrangère et bien d’autres services encore. Le professionnel devra aussi choisir s’il préfère ouvrir son compte dans une banque traditionnelle ou sur une banque en ligne, une néo-banque ou mobile.