Devenir coiffeur en auto-entrepreneur : comment faire ?

Comment créer son auto-entreprise de coiffeur ? Découvrez les étapes pour créer votre société et les points essentiels à connaître.

Comment devenir auto-entrepreneur en coiffure ?

 

La coiffure à domicile prend de plus en plus d’ampleur. Alors que nos habitudes et nos modes de vie ne cessent d’évoluer, les services à domicile permettent aux clients de rester chez eux. En tant qu’auto-entrepreneur en coiffure, vous gérez vous-même votre planning. Découvrez la marche à suivre pour vous lancer dans l’aventure indépendante.

 

Quelles sont les conditions pour devenir coiffeur auto-entrepreneur ?

 

La coiffure se révèle comme une activité artisanale. De ce fait, vous aurez besoin d’un CAP coiffure afin de pouvoir ouvrir votre micro-entreprise et ainsi travailler à domicile. Le cas échéant, vous devrez être titulaire d’un diplôme enregistré au répertoire national des certifications, par exemple le brevet de maîtrise « coiffure ». Vous pouvez exercer votre activité d’auto-entrepreneur sans ces diplômes à condition de justifier d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle au sein de l’UE.

 

Bon à savoir : pas de salon de coiffure si vous êtes auto-entrepreneur

Le régime de la micro-entreprise ne donne pas droit à l’ouverture de votre salon de coiffure. Sous le statut d’auto-entrepreneur, vous pourrez donc effectuer vos missions à domicile, auprès de particuliers.

 

Pour exercer, vous aurez besoin d’obtenir votre carte de commerce ambulant. La demande se fait directement auprès de la CMA dont vous dépendez. Cette carte coûte 15 € et se renouvelle tous les 4 ans, elle vous permet d’effectuer vos déplacements professionnels hors de votre commune de résidence.

 

Ai-je besoin d’assurances pour être coiffeur indépendant ?

 

Les assurances ne sont pas obligatoires lorsque vous devenez auto-entrepreneur en coiffure. Toutefois, une assurance responsabilité civile professionnelle peut s’avérer particulièrement utile. En effet, elle vous protège en cas de dommages corporels, mais aussi matériels lors de votre activité professionnelle.

 

En tant que coiffeur « nomade », vous devrez opter pour une assurance véhicule pour être protégé alors que vous vous déplacez chez vos clients.

 

Le métier de coiffeur à domicile en micro-entreprise

 

Un coiffeur à domicile est rémunéré par ses clients généralement entre 25 € et 90 € la prestation. Ensuite, l’auto-entrepreneur en coiffure devra déclarer son chiffre d’affaires à l’URSSAF chaque trimestre ou chaque mois. 22 % de ce chiffre seront prélevés et correspondent au montant des cotisations sociales. Vous pouvez aussi déterminer une limite géographique dans vos déplacements. Ainsi, les frais qui en découlent peuvent s’inclure dans vos tarifs, comme le font de nombreux coiffeurs.

 

Les prestations de coiffure à domicile ne diffèrent pas grandement de vos missions en salon. Vous devrez cependant vous procurer du matériel peu encombrant afin de le transporter aisément au fil de votre journée. À noter que si vous vendez des produits capillaires, votre activité devient également commerciale. Il convient alors de déterminer votre activité principale afin de savoir à quel seuil de chiffre d’affaires se référer.

 

Pour vous aider dans vos démarches, Pôle Entrepreneur met à votre disposition une plate-forme de gestion financière afin de maîtriser votre activité. Nous nous occupons également des formalités de création d’entreprise pour la réussite de votre projet.

 

Créez votre auto-entreprise ici