livre de comptabilité de l'auto entrepreneur

Comment tenir un livre de comptabilité auto entrepreneur ?

Voici nos conseils pour bien tenir un livre de compte pour votre comptabilité auto entrepreneur.

Afin de commencer une activité indépendante, vous avez décidé d’opter pour le statut d’auto-entrepreneur. Vous voilà désormais seul à gérer tous les aspects d’une entreprise, de la prospection du client à la réalisation de l’activité, en passant par la tenue de votre comptabilité.

Bien qu’allégées, les obligations comptables du statut d’auto-entrepreneur sont à maîtriser, puisque vous en êtes le seul responsable. Vous trouverez ici un récapitulatif simple et synthétique traitant du livre de comptabilité appliqué à l’auto-entrepreneur.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous n’avez pas l'obligation de produire un bilan comptable, ni de compte de résultat annuel. Vous êtes également dispensé de transmettre une liasse fiscale aux impôts. En revanche, certaines composantes d’une comptabilité classique restent applicables à l’auto-entreprise.

Le livre de recettes, une obligation pour tous les auto-entrepreneurs

Un livre des recettes est une retranscription chronologique de tous vos encaissements. En début d’activité et si le volume de vos transactions est limité, vous pouvez tenir ce livre sur un fichier Excel ou vous pouvez utiliser un des nombreux logiciels de comptabilité en ligne. En tout état de cause, ce livre doit être conservé dans un format non modifiable afin d’éviter les fraudes.

Si vous tenez vous-même ce livre, vous devez indiquer, pour chaque transaction, la date, le nom du client, la référence de l’article (référence de facture, devis ou ticket de caisse), la description de l’article, le mode d’encaissement et le montant de la transaction.

Le registre des achats, une obligation pour certains auto-entrepreneurs, une bonne initiative pour tous

La tenue de ce registre est obligatoire lorsque votre activité est la vente des marchandises, de denrées alimentaires ou si vous fournissez des prestations hôtelières. Mais nous vous conseillons de tenir ce registre, quelle que soit votre activité, afin de faciliter le suivi de vos finances. Vous pouvez reprendre la même trame que pour le livre des recettes du fichier excel, en remplaçant « client » par « fournisseur ».

Les autres obligations comptables de l’auto-entrepreneur

En tant qu’auto-entrepreneur, vous devez remettre à vos clients une facture lors de chaque vente ou prestation. Il s’agit d’une obligation légale quasiment systématique, mais nous vous conseillons de toujours en remettre une, même lorsque cela n’est pas impératif, puisque le client a toujours le droit de la demander et cela facilitera la tenue de votre comptabilité.

Si vous dépassez les seuils de franchise en base de TVA, vous aurez l’obligation d’utiliser un logiciel de comptabilité certifié conforme à la réglementation sur la lutte contre la fraude à la TVA. Vous en trouverez plusieurs en ligne, dont certains sont gratuits.

Notez également que vous devrez ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité dès que vous dépasserez 10 000 euros de chiffre d’affaires pendant deux années consécutives.

Voilà, vous connaissez désormais l’essentiel quant au livre de comptabilité de l’auto-entrepreneur. N’oubliez pas de vous astreindre à cet exercice avec attention, car en cas de contrôle fiscal, un défaut de comptabilité peut entraîner des sanctions fiscales parfois lourdes.