Auto-entrepreneur : comment faire ses factures ?

Découvrez nos conseils et nos astuces pour réaliser facilement vos factures sous Excel de manière semi-automatique.

Faire des factures d’auto-entrepreneur avec Excel

 

Comme pour le devis, la facturation est obligatoire si vous travaillez avec un professionnel. Elle s’envoie à la fin de votre prestation de services ou de la vente de vos produits. Ce document comptable déclenche le processus de paiement chez votre client. Ainsi, la mise en page de votre facture doit être simple et lisible, elle doit comprendre plusieurs points obligatoires. Découvrons la facture d'auto-entrepreneur sur Excel.

 

Quelle structure adopter pour une facture réussie ?

 

Voici un exemple d’une structure de facturation Excel à mettre facilement en place.

 

L’en-tête

 

  • Informations sur l’entreprise : il est nécessaire de renseigner les coordonnées de votre entreprise (logo, nom, adresse postale, adresse mail, site internet, téléphone, n° SIRET, n° TVA si applicable). Si vous êtes commerçant, il faut également indiquer votre numéro RCS (registre du commerce et des sociétés). Si vous êtes artisan, ce sera le numéro RM (répertoire de métiers).
  • Numéro de facture : vous devrez indiquer le numéro de votre facture Excel de façon chronologique pour respecter les normes de la comptabilité.
  • Date : il s’agit d’indiquer la date de création de la facture ainsi que la date d’échéance ou un délai de paiement.
  • Objet de la facture : vous devrez ajouter un titre à la facture, celui-ci doit être concis et clair.
  • Destinataire : indiquez le nom et les coordonnées de l’entreprise ou de la personne à qui est destinée la facture (nom, adresse postale, adresse mail).

 

Le saviez-vous ?

Vous pouvez annuler une facture auto-entrepreneur, mais il est interdit de la supprimer. D’autre part, il est important de garder ses factures pendant au moins 10 ans.

 

Le tableau

 

  • Colonne Article ou Service : indiquez clairement ce que vous vendez au client, que ce soit un article ou un service.
  • Colonne Prix : il est nécessaire de mentionner le prix unitaire de l’article ou du service avec la devise voulue.
  • Colonne Quantité : il s’agit de la quantité de l’article ou de la durée en temps d’un service.
  • Colonne Total : indiquez en bout de ligne le total en fonction de l’article et de sa quantité.
  • Colonne Taxe : vous devez y ajouter cette colonne pour indiquer la TVA si applicable.
  • Total de la facture : en bas du tableau, mentionnez le total de toutes les lignes d’articles/services. Ajoutez également une ligne « réduction » si vous souhaitez appliquer une réduction pour un client.

 

Quelles sont les mentions obligatoires ?

Si vous n’êtes pas assujettis à la TVA, mettez la mention « TVA non applicable, article 293B du Code général des impôts. Il est également important d’indiquer une mention en cas de retard de paiement. Sans celle-ci, votre facture ne sera pas conforme lors d’un litige.

 

Qu’est-ce que la facture semi-automatique ?

Il existe des macros qui vous permettent de gagner du temps à la réalisation de votre modèle de facturation Excel. La macro le plus utilisée reste donc l’automatisation de la numérotation de vos factures. Il existe également des formules qui permettent de créer des listes déjà établies de vos clients fidèles. Par ailleurs, si vous vendez toujours un même produit, il est aussi possible de créer une liste.

 

Le statut d’auto-entrepreneur implique de devoir gérer sa propre comptabilité et donc d’éditer vos factures pour votre activité de micro-entreprise. En effet un auto-entrepreneur doit prendre en compte cette composante avant de se lancer. Pôle Entrepreneur met à votre disposition un logiciel de comptabilité certifié pour faciliter la gestion de votre activité.