auto entrepreneur boulanger (50)

Comment devenir auto entrepreneur boulanger ?

Le métier de boulanger, ça vous dit?

Le monde de la boulangerie et toutes ses gourmandises vous attirent ? Si vous désirez lancer votre activité, plusieurs options s’offrent à vous, dont l’auto-entrepreneuriat. Dans cet article, nous allons vous parler du métier de boulanger et de ses caractéristiques si vous souhaitez savoir comment devenir auto entrepreneur.

Boulanger : définition

L’activité de boulanger se définit par la vente au détail de pains, baguettes ou viennoiseries. Pour être qualifié de boulanger, vous devez de plus être vous-même en charge de pétrir la pâte, de sa fermentation, de son façonnage et enfin de sa cuisson. Toutes ces actions doivent être effectuées sur le lieu même de vente des produits. En cas de revente de produits, vous ne pouvez obtenir le titre de boulanger auto-entrepreneur. Il vous sera attribué celui de « dépôt de pain ». Enfin, l’activité d’un boulanger peut-être qualifiée selon plusieurs dénominations :

  • Artisanale : si vous ne fabriquez que du pain.
  • Artisanale et commerciale : si vous produisez du pain, mais qu’en plus, vous proposez d’autres produits à la vente.
  • Commerciale: si votre entreprise emploie plus de dix salariés.

Le salaire d'un boulanger auto entrepreneur

Le salaire d'un boulanger débutant est de 1500 euros brut par mois. Tandis que si vous êtes artisan boulanger et que vous possédez une boulangerie, votre salaire peut atteindre facilement 3500 à 4000€ en fonction de votre emplacement et votre commune. Vous avez l'obligation d'ouvrir un compte bancaire dédié à partir de 10000 euros de CA sur l'année.

Les débouchés

Un boulanger peut espérer ouvrir sa propre boulangerie ou se diriger vers les métiers de la pâtisserie pour évoluer dans sa carrière professionnelle.

Comment débuter son activité de boulanger ?

Pour commencer à exercer en tant que boulanger auto-entrepreneur, vous devez être en possession d’un CAP boulangerie, d’un brevet d’études professionnelles ou encore d’un diplôme reçu par le Répertoire national des certifications professionnelles. Une autre possibilité existe et vous permet d’accéder à la profession : cumuler une expérience professionnelle d'au moins trois ans comme salarié boulanger, travailleur indépendant ou dirigeant d'entreprise.

Vous pouvez aussi ouvrir une boulangerie sans posséder l’un des diplômes ou caractéristiques précédentes. Dans ce cas, il vous suffit d’avoir dans votre équipe une personne justifiant d’un de ses cursus ou d’une expérience professionnelle. Si cette personne s'avère être votre conjoint, celui-ci doit être titulaire d’un statut de conjoint collaborateur. À savoir que ce statut n'est disponible qu'en SARL. Enfin, la dernière option possible est d'ouvrir une franchise. Dans ce cas précis, vous n'avez pas toujours besoin d'avoir un diplôme en poche. Cela dépendra surtout du type d'activité que vous choisissez d'exercer, dépôt de pain ou boulanger et, bien entendu, de la franchise elle-même.

Un dernier détail, si votre boulangerie possède moins de 10 salariés, vous êtes dans l'obligation de suivre un stage de préparation à l'installation. Celui-ci vous prépare à la gestion d'une entreprise. À savoir que le coût de cette formation reste à votre charge. Il est possible d'en être dispensé en justifiant d'un cursus préalable en lien avec la gestion ou lors de certaines expériences professionnelles.

Quel statut juridique ?

Au moment d'ouvrir votre affaire, plusieurs choix s'offrent à vous quant au statut juridique : l’auto-entrepreneur, EURL, SARL ou SAS, SASU. Il est donc tout à fait possible d'exercer en tant qu'auto-entrepreneur boulanger. Cependant, ce statut ne sera pas forcément ce qui vous conviendra le mieux. En effet, en tant qu'auto-entrepreneur, votre plafond de chiffre d'affaires est plafonné et les charges ne peuvent être déduites. En général, il sera plus intéressant pour un boulanger auto-entrepreneur d’ouvrir en tant que société pour mettre à l'abri son patrimoine personnel. La SARL est souvent choisie par sa stabilité.