P A E

Chargement

Démarches Auto-Entrepreneur
La modernisation des services administratifs de l’Etat vous permet de faire vos démarches auto-entrepreneur en ligne. Faites vos formalités en quelques clics avec Pole-autoentrepreneur.com et obtenez votre SIRET en ligne
auto-entrepreneur

Comment devenir auto-entrepreneur en étant salarié ?

C’est possible d’être auto-entrepreneur et salarié.

Vous êtes employé dans une entreprise, mais vous souhaitez tester une activité d’auto-entrepreneur ou gagner un complément de salaire ? Vous pouvez très bien être auto-entrepreneur et salarié si vous n’êtes pas lié à une clause de non-concurrence ou d’exclusivité avec votre supérieur et que le type de métier vous le permet. La création de votre micro-entreprise se fait de la même manière que pour le professionnel non-salarié : déclaration de début d’activité, souscription d’une assurance et ouverture d’un compte bancaire. Suivez les étapes pas à pas pour devenir employé auto-entrepreneur.

 

salarié

 

Étape 1 : Regardez s’il existe une clause d’exclusivité dans votre contrat de travail pour être micro-entrepreneur salarié

Dans votre contrat de travail ou la convention collective de l’entreprise, vous pouvez trouver une clause d’exclusivité. Quel est l’impact pour devenir auto-entrepreneur en étant employé ? Celle-ci vous interdit d’exercer une autre activité rémunérée, donc de créer votre micro-entreprise. Cependant, cette clause peut être suspendue pendant 1 an dès la date de création de votre entreprise. 

 

Étape 2 : Réfléchissez à votre projet professionnel de salarié auto-entrepreneur

Vous n’êtes pas lié à votre employeur par une clause d’exclusivité ? Alors, réfléchissez à votre projet professionnel, notamment au choix de l’activité. Sachez que pour certaines professions réglementées, vous ne pouvez pas être salarié micro-entrepreneur

  • Métiers juridiques et du médical,
  • Activités relevant des assurances,
  • Professions agricoles, 
  • Expert comptable, 
  • Commissaire aux comptes.

 

Étape 3 : Vérifiez si une clause de non-concurrence se trouve dans votre contrat pour cumuler un emploi salarié et une micro-entreprise

Vous avez choisi votre activité et vous vous rendez compte que celle-ci est la même que l’entreprise dans laquelle vous travaillez déjà comme employé ? Encore une fois, dans votre contrat de travail ou la convention collective, peut s’être glissée une clause : la clause de non-concurrence. En effet, elle vous interdit de faire de l’ombre à votre employeur avec votre auto-entreprise, pendant la durée du contrat et après. Dans ce cas, devenez micro-entrepreneur et salarié dans un autre domaine. 

 

Étape 4 : Prévenez votre employeur de votre souhait de devenir auto-entrepreneur salarié

Lorsque vous êtes certain de votre projet professionnel salarié entrepreneur, prévenez votre supérieur. Mais aussi, demandez-lui l’autorisation d’exercer, notamment si vous êtes fonctionnaire à temps complet. 

 

Étape 5 : La déclaration de début d’activité pour cumuler salarié et micro-entrepreneur

Une fois que votre projet est solide et que vous avez l’autorisation de votre employeur, c’est le moment de créer votre auto-entreprise. Comment devenir auto-entrepreneur en étant salarié ? Remplissez le formulaire de déclaration de début d’activité accessible ici. La déclaration d’activité se fait obligatoirement en ligne depuis le 1er janvier 2016. 

 

Étape 6 : Souscrivez une assurance responsabilité civile professionnelle pour employé micro-entrepreneur

En tant que chef d’entreprise et salarié, vous avez des responsabilités. Par conséquent, il est important de bien vous assurer contre les dommages corporels, matériels et immatériels causés aux tiers. Pour cela, souscrivez une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro). Celle-ci est obligatoire pour certaines activités :

  • Transport et automobile,
  • BTP et construction,
  • Loisirs et sport,
  • Culture,
  • Conseil financier,
  • Intermédiaire en assurance,
  • Santé,
  • Bien-être.

 

Étape 7 : Ouvrez un compte bancaire pour votre activité d’employé auto-entrepreneur

Le chemin de la création de la micro-entreprise se termine par l’ouverture d’un compte bancaire dédié à votre activité d’auto-entrepreneur. Ainsi, vous pourrez prouver toutes transactions liées à votre entreprise. Toutefois, depuis 2019, cela n’est plus obligatoire si votre chiffre d’affaires annuel est inférieur à 10 000 €, deux années de suite.

Vous souhaitez être salarié et micro-entrepreneur ? Démarrez votre auto-entreprise en cliquant ici.

Articles similaires

Articles récents

marketing social media
marketing emailing
HUBSY Café
espace coworking
démarches administratives