salaire livreur uber eats

Combien gagne un livreur Uber Eats ?

Uber Eats est un service de livraison de plats cuisinés lancé par Uber en 2015 et basé à San Francisco, en Californie. Les commandes sont prises via l'application mobile ou le site web de Uber Eats auprès des restaurants partenaires et sont livrées par des coursiers indépendants. Vous seriez intéressés par le poste de livreur Uber Eats, mais vous vous demandez si vous gagnerez un salaire correct ? Sachez que beaucoup de critères entrent en compte. Voici alors plus de renseignements répondant, nous l’espérons, à toutes vos questions en matière de salaire.

Les livreurs Uber Eats

Leur mission ? Délivrer les repas en un temps record afin de mettre en avant la plateforme de livraison dans sa rapidité d’envoi, mais aussi et surtout pour que le plat arrive encore chaud à destination. Si vous souhaitez devenir livreur Uber Eats, plusieurs missions quotidiennes différentes vous attendent :

  • Vous devrez informer la plateforme de livraison de votre disponibilité et de votre localisation, le plus souvent au moyen de l’application Uber Eats
  • Réservez vos créneaux de disponibilité via l’application de livraison
  • Récupérer les plats au sein des restaurants
  • Échangez avec les destinataires afin d’obtenir leur adresse, interphone, étage et numéro de téléphone pour une livraison assurée
  • Choisir l'itinéraire le plus rapide afin de livrer les plats dans les meilleurs délais
  • Délivrez la commande aux destinataires en main propre et assurer l'encaissement

La composition de son chiffre d’affaires

Le salaire d’un livreur Uber Eats n’est pas une mince affaire puisqu’il prend en compte plusieurs paramètres. En effet, vous avez le prix de base, mais aussi les tarifications additionnelles et les pourboires qui s’ajoutent au prix de base. En voici les précisions.

Le prix de base

Celui-ci prend en compte la prise en charge au restaurant, la remise au client, puis la distance parcourue.

Tarifications additionnelles

ici on parle de coefficients multiplicateurs , de challenges, de chiffre d’affaires garanti et de tarification de pluie.

Les pourboires

Vous serez bien heureux d’apprendre que certains clients vous récompenseront par des pourboires. Évidemment, l’intégralité des pourboires vous est reversée. En effet, désormais, le client peut remercier un chauffeur ou un coursier pour son service exceptionnel grâce à la mise en place de la nouvelle fonctionnalité “pourboire” de l’application.

Cette fonctionnalité est un nouveau moyen de mieux répondre aux attentes des coursiers et de récompenser la qualité de service exceptionnelle proposée par ces derniers. N’hésitez pas, alors, s’il vous arrive aussi de commander via ce site, à faire un don de pourboire au coursier. Ayez en tête que ce travail n’est véritablement pas facile : intempéries, horaires décalés, efforts physiques constants : vous méritez votre pourboire.

Comment ça marche?

A la suite d’une livraison, il est désormais possible de laisser un pourboire aux coursiers dans l’application Uber EATS quelques minutes seulement après la livraison. L’intégralité du pourboire est versée au partenaire. Il va donc être important pour vous de guetter les bonnes occasions et d’être à l’affût de la moindre commande afin d’effectuer un maximum de sorties rentables. N’hésitez pas à être souriant et courtois avec les clients afin de mettre tous les atouts de votre côté et ainsi avoir la possibilité de recevoir un pourboire.

Les primes possibles

Parce qu’être livreur est difficile, vous pourrez aussi parfois compter sur des primes de pluie, d’un montant de 15€ en plus net, et ce, par créneau de 3h sous certaines conditions. Vous pourrez de même recevoir des primes ponctuelles.

Charges

Tout comme n’importe quel auto-entrepreneur, gardez en tête que vous aurez des charges à déclarer et à régler selon votre chiffre d’affaires. N’hésitez pas à faire appel à l’ACRE afin de diminuer vos charges.

Chiffre d’affaire total

Vous recevez le prix de base de la livraison pour chaque commande livrée. Les tarifications additionnelles et les pourboires quant à elles, varient d’une commande à l’autre. A cela s’ajouteront les primes citées ci-dessus.

Un salaire qui dépend de différents critères

Le salaire d’un coursier dépend de beaucoup de critères que nous verrons au fur et à mesure de l’article. En effet, vous devez absolument garder en tête que de nombreux facteurs vont faire que votre chiffre d’affaires fluctue énormément ou non. Voici la liste de ces paramètres qui font varier le chiffre d’affaires d’un coursier :

  • Le temps d’attente : avant d’obtenir une commande, au restaurant, ainsi que chez le client
  • La période de l’année
  • Le nombre de livreurs connectés
  • La météo
  • La ville
  • Les bonus, primes et multiplicateurs
  • Les pourboires
  • La vitesse à laquelle vous roulez, et donc avec quel véhicule vous livrez
  • Le respect du code de la route
  • Le mode de transport (vélo, voiture, scooter)

Concernant la ville

En effet, selon la ville dans laquelle vous livrerez, le montant ne sera pas le même. Un coursier Uber Eats sur Paris ne gagnera donc pas le même salaire qu’un coursier pour la même enseigne en Province. Les barèmes sont légèrement différents et interviennent alors sur le calcul du salaire.

Nouveau Modèle et contrat signé après le 25 Septembre 2019

Si vous travaillez à Paris :

  • Par course : vous gagnerez 2,85 euros
  • Par kilomètre : 0,81 euros
  • Prise en charge au restaurant : 1,90 euros
  • Remise au client : 0,95 euros
  • Frais de services : aucun

Vous travaillerez dans une autre ville ?

  • Par course : même montant que pour Paris
  • Par kilomètre parcouru : 0,76 euros
  • Prise en charge au restaurant : 1,90 euros
  • Remise au client : 0,95 euros
  • Frais de service: 0%

Nouveau modèle et contrat signé avant le 25 Septembre 2019

Vous avez signé votre contrat avant Septembre 2019 et souhaitez connaître les tarifications qui vous concernent ? Si vous livrez à Paris :

  • Par course : vous gagnez 2,63 euros
  • Par kilomètre parcouru : 1,05 euros
  • Prise en charge au restaurant : 1,88 euros
  • Remise au client : 0,75 euros
  • Frais de services : Aucun

Si vous travaillez dans une autre ville en Province :

  • Par course : vous gagnez 2.63 euros
  • Par kilomètre parcouru : 0,98 euros
  • Prise en charge au restaurant : 1,88 euros
  • Remise au client : 0,75 euros
  • Frais de services : Aucun

La seule différence alors entre Paris et la Province en termes de tarification se trouve dans la distance au vu du nombre de kilomètres parcourus, que ce soit avant ou après les nouvelles tarifications de Septembre 2019.

Votre plus bel avantage : ce que vous gagnez et déclarez est désormais égal à votre chiffre d’affaires réel.

Combien peut-on gagner chaque mois avec Uber Eats ?

Cela va dépendre de la fréquence à laquelle vous roulez, du nombre de courses que vous faites chaque mois, mais, vous l’aurez compris, il y aura aussi une part de chance dans votre salaire. Dans certaines villes, Uber Eats met en place des coefficients multiplicateurs aux heures de pointe, allant de 1,1 à 2 fois le prix de la course selon les situations et les événements.

Rassurez-vous, le nouveau modèle est plus rémunérateur dans la mesure où vous n’avez plus de frais de services à payer. De plus, vous n’avez plus à déclarer vos TVA étant donné qu’Uber Eats devient désormais une entreprise française.

Si, par exemple, vous rouliez et que le coefficient multiplicateur était de 1,4 à ce moment-là dans votre zone : l’opération deviendra alors beaucoup plus intéressante ! Multipliez alors les montants bruts par 1,4 pour faire le test. Cependant, il semblerait que les coefficients multiplicateurs soient plus rares sur Paris même qu’en banlieue ou Province.

Ce que vous pouvez gagner par heure travaillée

Selon les coursiers, il est possible d’effectuer 2 à 5 livraisons par heure selon les cas de figure. Si par exemple vous effectuez 3 courses à Paris avec la nouvelle tarification :

  • Course 1 : 2 km = 4,47 euros
  • Course 2 : 3 km = 5,28 euros
  • Course 2 : 3,5 km = 5,70 euros

Cela vous fera alors à un total de 15,45 € pour 3 courses effectuées avec Uber Eats. Vous devez déduire ensuite vos cotisations sociales. Si vous avez l’ACRE dans votre première année de coursier, cela représentera 5,5% de charges. Vous recevrez alors 14,68 euros dans votre poche en 1h.

Ce que vous gagnez par jour et par mois travaillé

Toujours sur la même base de simulation, imaginons que vous tourniez à 2-3 courses par heure sur une base de 7h par jour et 35h par semaine avec une moyenne horaire de 15 euros. Cela vous fera alors 105 € de chiffres d’affaires brut par jour travaillé, hors primes éventuelles. En déduisant toutes les charges, vous arriverez alors à 99,75 euros de bénéfices par jour.

Si l’on multiplie tout cela par 5 jours/semaine x 1 mois de travail, vous arriverez à un total de 1995 euros brut, soit 1895,25 euros net par mois.

Cependant, sachez une fois de plus qu’il est difficile de connaître réellement un salaire de livreur Uber Eats puisqu’il dépend d’énormément de paramètres, notamment dans des situations d’attente de commandes qui vous feront perdre de l’argent. Cet article vous permet simplement d’avoir une idée du calcul du montant de votre salaire et de tout ce en quoi il dépend.

Combien gagne un coursier Uber Eats en scooter ?

Jusqu’ici, tous les éléments qui vous sont donnés dans cet article concernent les livreurs à vélo. Cependant, ils sont également valables pour les coursiers qui livrent en scooter avec Uber Eats. Vous pourrez donc calculer sur la même base votre “salaire” potentiel en tant que coursier en scooter.

En revanche, contrairement aux livreurs en vélo, vous aurez l’avantage de la vitesse. Ce qui vous permettra d’effectuer plus de commandes. Mais, contrairement aux vélos, votre scooter vous demande une assurance, ce qui s'ajoute alors aux charges retirées de votre chiffre d’affaires.