Devenir auto entrepreneur pour l'indépendance financière

Auto entrepreneur pour l'indépendance financière

Devenir auto entrepreneur pour l'indépendance financière

L’indépendance financière est un concept qui inspire de plus en plus de Français. Sortir de la routine « métro boulot dodo », devenir riche ou encore avoir une source de revenus stable sont tout autant d’objectifs qui permettent d’atteindre une liberté financière. Mais alors, comment faire pour devenir indépendant financièrement ? Vous retrouverez dans cet article une explication plus détaillée de ce concept ainsi qu’une solution viable pour en profiter pleinement. Il y aura aussi des informations supplémentaires au sujet des aides financières, des étudiants et de la retraite anticipée.

Qu'est-ce que l'indépendance financière ?

À quoi correspond l’indépendance financière exactement ? Il s’agit de gagner assez de revenus passifs afin de ne plus être dépendant d’un travail spécifique pour vivre. L’indépendance financière est atteinte à partir du moment où vous pouvez vivre de vos investissements réalisés. Vos dépenses mensuelles et annuelles sont couvertes pour de nombreuses années à venir.

De plus, il est important de préciser que l’indépendance financière ne rime pas forcément avec l’arrêt total de toute activité professionnelle. En effet, être financièrement indépendant est un peu comme une bouée de sauvetage. Vous pouvez ainsi entreprendre plus de risques au quotidien sans vous soucier de l’avenir. Bien entendu, la principale raison pour laquelle tout le monde souhaiterait atteindre l’indépendance financière est la sensation de liberté. L’argent n’a plus d’emprise sur vos décisions quotidiennes et le temps que vous souhaitez passer avec votre famille ou vos proches.

Aussi simple que le concept de l’indépendance financière semble l’être sur le papier, c’est loin d’être évident en réalité. Beaucoup souhaitent y parvenir, mais tout le monde n’y arrive pas. À titre d’exemple, Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, et Elon Musk, fondateur de Tesla et de SpaceX, sont des personnalités qui ont justement atteint cette liberté financière à l’heure actuelle. D’ailleurs, Robert Kiyosaki est un entrepreneur qui est connu pour avoir publié des ouvrages dans les domaines du développement personnel et de l’entrepreneuriat.

Le plus important est de garder à l’esprit que chacun doit définir sa propre liberté financière. Il n’y a effectivement pas de critère prédéfini pour désigner l’indépendance financière. Pour l’atteindre, vous devez tout d’abord vous fixer un but réaliste. Par exemple, souhaitez-vous prendre votre retraite anticipée, voyager à travers le monde ou même faire de votre passion une activité professionnelle ?

Pourquoi l'auto-entreprise est la meilleure solution pour devenir indépendant financièrement ?

L’une des meilleures solutions pour atteindre l’indépendance financière est de se lancer dans l’auto-entreprise. Pourquoi ? Comme cela est précisé plus haut, la routine « métro boulot dodo » n’est pas la manière la plus efficace de gagner des revenus passifs et de faire fructifier son capital. Au contraire, de plus en plus de Français se tournent vers l’auto-entreprise avec pour objectif d’obtenir l’indépendance financière. Saviez-vous que 750 000 entreprises ont été créées en France en 2019 ? Le statut de micro-entrepreneur, qui a depuis peu remplacé le terme d’auto-entrepreneur, fait rêver. Selon le baromètre mené par Opinionway pour le Salon des Entrepreneurs de Paris en 2020, 29 % des Français souhaiteraient devenir leur propre patron.

Outre la liberté financière, l’auto-entreprise permet de s’épanouir aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel. Une telle reconversion professionnelle offre une flexibilité qui prend de plus en plus d’ampleur dans le contexte économique actuel. En étant micro-entrepreneur, vous devenez totalement indépendant, vous gérez vos finances et vous travaillez dans votre domaine de prédilection. L’entrepreneuriat est un domaine tellement diversifié qu’il existe une multitude de possibilités pour créer sa propre entreprise.

Les aides financières pour les indépendants afin de se lancer

Vous voulez passer du statut de salarié à d’indépendant afin de vous diriger vers la liberté financière ? Dans ce cas, sachez qu’il existe des aides financières pour les indépendants. En effet, se lancer dans l’auto-entreprise entraîne des investissements qui peuvent être plus ou moins conséquents en fonction de votre activité professionnelle. Les aides financières peuvent vous aider à vous lancer de manière sereine dans la création de votre entreprise. Que ce soit un coup de pouce pour vous aider à démarrer ou faire face à une dépense imprévue, plusieurs aides sont prévues. Ces aides sont là pour vous soutenir en plus de votre épargne personnelle, aussi appelée auto-financement.

L’ACRE

L’ACRE est l’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise. Comme son nom l’indique, elle est destinée à tous ceux qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ou reprendre une entreprise. La particularité de cette aide est qu’il n’y a aucune démarche à effectuer. En effet, elle s’applique automatiquement à toutes les entreprises. L’ACRE offre une exonération partielle des cotisations sociales pendant une période de trois ans. Celles-ci sont par exemple les allocations familiales, les cotisations maladie, maternité et retraite.

À l’heure actuelle, les taux de l’ACRE sont :

  • 75 % d’exonération la première année
  • 25 % d’exonération la deuxième année
  • 10 % d’exonération la troisième année

En effet, les taux d’exonération de l’ACRE ont diminué depuis la signature du décret d’avril 2020.

Les aides pôle emploi et les allocations chômage

Le lancement de votre auto-entreprise peut parfois se révéler difficile et le niveau de revenus est alors plutôt faible. Dans ce cas, vous pouvez cumuler des aides avec ces revenus. Si vous êtes allocataire Pôle Emploi, vous pouvez par exemple cumuler les revenus de votre entreprise avec l’ARE, aussi appelée l’aide au retour à l’emploi. Contrairement à l’ACRE, il est nécessaire de faire une demande. Il vous suffit d’informer Pôle Emploi du lancement de votre entreprise tout en indiquant les revenus de votre nouvelle activité de micro-entrepreneur. Par contre, il est important de préciser que le cumul de vos revenus d’entreprise et de l’ARE ne peut jamais dépasser le montant des revenus de votre précédente activité professionnelle.

En tant que créateur d’entreprise, vous pouvez aussi demander l’ASS qui est l’allocation de solidarité spécifique. Tant que vos revenus sont inférieurs à 1 171,80 €, vous pouvez percevoir l’ASS d’un montant d’environ 500 € par mois en tant que personne seule. Cependant, votre dossier doit remplir certaines conditions avant que vous puissiez recevoir l’ASS. L’une d’entre elles est notamment d’avoir travaillé pendant cinq ans.

De plus, vous pouvez percevoir l’ARCE, ou l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise, si vous êtes inscrit à Pôle Emploi. Par contre, les choses se compliquent quelque peu. Vous ne pouvez pas bénéficier de l’ARCE, l’ACRE et l’ARE en même temps. Voici les cumuls d’aides qui sont possibles :

  • L’ACRE et l’ARCE
  • L’ACRE et l’ARE

Enfin, vous pouvez bénéficier de la prime d’activité qui est une aide d’État. Pour cela, vous devez déposer une demande auprès de la Caisse d’allocations familiales.

Les prêts bancaires et les prêts d’honneur

Comme vous vous en doutez déjà sûrement, les banques sont une excellente solution pour obtenir un coup de pouce au lancement de votre entreprise. Bien entendu, vous devez constituer un dossier solide pour bénéficier d’un prêt bancaire. Quant à eux, les prêts d’honneur sont en fait des prêts personnels à taux 0 que vous pouvez aussi demander.

Les aides et les subventions publiques

Il est toujours conseillé de contacter sa région et sa collectivité locale pour connaître les subventions accordées aux nouvelles entreprises. De plus, le NACRE (Nouvel accompagnement pour la création d’entreprise), le FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) et la BPI (Banque Publique d’Investissement) sont des options différentes pour obtenir des aides afin de lancer votre entreprise et vous diriger vers l’indépendance financière.

Étudiant et indépendant financièrement

Il est tout à fait possible d’être étudiant tout en étant indépendant financièrement. Il y a alors plusieurs critères à remplir : une déclaration fiscale des parents, un revenu personnel qui équivaut à 50 % du SMIC net annuel et un domicile distinct de celui des parents. Dans ce cas, l’étudiant peut demander une bourse spécifique.

Indépendance financière et retraite anticipée

Prendre sa retraite anticipée et bénéficier d’une indépendance financière, c’est l’objectif de nombreux Français. Certains visent même la retraite anticipée avant d’avoir 40 ans. Pour y parvenir, il est recommandé de vivre de manière frugale sans dépenses superflues et inutiles au cours de sa vie active tout en faisant fructifier son capital par le biais d’investissements.

Les questions les plus fréquentes

Comment obtenir un capital afin de le faire fructifier ?

La meilleure manière d’obtenir un capital est généralement de revendre une entreprise ou un bien immobilier dont la valeur a augmenté. Si vous avez effectué de bons placements, vous pourrez faire progressivement fructifier votre capital.

Comment générer des revenus à effet de levier ?

Si votre objectif est l’indépendance financière, vous devez faire en sorte que votre nouvelle activité professionnelle rapporte plus que votre salaire sur la même période. Il est donc recommandé de multiplier les sources de revenus pour y parvenir.

Comment trouver une idée ?

Pour lancer votre propre entreprise, choisissez un domaine spécifique qui vous convient parfaitement et qui s’adapte à votre passion et à vos compétences personnelles.