Auto-entrepreneur étranger : quel titre de séjour pour créer une entreprise en France ?

La création d’une entreprise en France sans avoir la nationalité est possible avec certains titres de séjour. Découvrez notre guide.

Quel titre de séjour pour devenir auto-entrepreneur ?

 

En tant qu’étranger, vous avez le droit d’exercer une activité indépendante en France sous certaines conditions. Le titre de séjour pour un auto-entrepreneur est parfois indispensable. Même si les démarches administratives en ce qui concerne la micro-entreprise sont simplifiées en France, la demande d’un titre de séjour se révèle être une étape plus laborieuse. Découvrez ici les titres de séjour qui vous ouvrent les portes de la micro-entreprise.

 

Quels titres de séjour autorisent l’ouverture de la micro-entreprise ?

Plusieurs titres de séjour permettent d’exercer une activité en tant qu’auto-entrepreneur en France pour un ressortissant non européen. Une carte de résident, une carte de résident longue durée – UE ou encore une carte de résident permanent sont autant de visas qui vous permettent de vous lancer librement, sans entamer de démarche à la préfecture. Par ailleurs, les passeports talents qui mentionnent « création d’entreprise, autorise à exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale » vous donne accès à l’ouverture d’une micro-entreprise.

 

Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de ces titres de séjour si vous êtes un ressortissant de l’Union européenne, de Monaco, d’Andorre ou encore d’Algérie. En effet, vous êtes libre d’exercer une activité indépendante sous le statut d’auto-entrepreneur dans ces cas-là. Effectivement, les formalités restent similaires à celles imposées aux Français.

 

Qu’est-ce que la carte de séjour entrepreneur/libéral ?

Si vous êtes étranger et que vous possédez déjà une carte de séjour qui vous permet de résider en France, vous mettez toutes les chances de votre côté. Toutefois, tous les titres de séjour ne permettent pas d’exercer en tant qu’auto-entrepreneur. Depuis 2016, la carte de séjour entrepreneur/libéral permet aux étrangers de créer leur statut et ainsi d’exercer une activité commerciale, artisanale, agricole ou encore libérale. Attention, cette carte est valable pour une durée d’un an au maximum.

 

Ainsi, si vous possédez déjà une carte de séjour « salarié » ou encore « étudiant », vous pouvez changer de statut pour le titre de séjour entrepreneur/libéral et démarrer votre projet.

 

Le saviez-vous ?

Même si vous êtes un ressortissant étranger qui ne réside pas en France, vous avez la possibilité de créer votre auto-entreprise. Il vous faudra trouver une adresse sur le territoire français avant d’entamer vos démarches d’immatriculation. Les services de domiciliation peuvent vous aider en ce sens. Par ailleurs, il faudra effectuer une déclaration d’activité à la préfecture du département de la domiciliation de votre auto-entreprise.

 

Se lancer et entreprendre dans un pays qui n’est pas le sien a de quoi être méritant. Obtenir une carte de séjour prend du temps et demande une organisation sans faille. Pôle Entrepreneur peut vous accompagner dans les démarches qui concernent l’ouverture de votre micro-entreprise.