Auto entrepreneur transport et logistique

Transport et logistique

En tant qu’auto-entrepreneur, sachez qu’il est possible d’exercer dans les métiers du transport et de la logistique. Si cela vous intéresse, plusieurs professions vous sont accessibles. Nous vous avons préparé un petit guide pour en savoir plus.

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur en transport et logistique ?

Une micro-entreprise dédiée à la logistique se charge de la gestion et de l’organisation du transport et des livraisons des produits de ses clients. Ceux-ci peuvent être aussi bien des matières premières que des articles finis et le transport peut s’effectuer en aval ou bien en amont du processus de fabrication. Pour cela, l’auto-entreprise doit respecter des conditions de délai, de sécurité, de conditionnement et de coût.

Quelles formations pour exercer dans le domaine du transport et de la logistique ?

Plusieurs formations sont accessibles pour se lancer comme auto-entrepreneur en transport et logistique. En fonction de votre choix, différents débouchés s’ouvrent à vous.

Bac professionnel et CAP

À la suite des études collèges, vous pouvez décider de vous orienter dans la voie professionnelle par l’obtention d’un bac pro ou d’un CAP dans le domaine du transport et de la logistique. Vous pouvez ainsi vous former en deux ans à l’aide des nombreux CAP en transport logistique existant. Ou encore, compléter votre formation par un bac professionnel de deux ans également ou par l’obtention d’une mention complémentaire spécifique en transport et logistique.

Aller plus loin après le BAC

Une autre possibilité est de s’orienter vers un BTS ou un DUT et d’obtenir un niveau de technicien supérieur. Par exemple, le BTS en Transport et prestations logistiques qui forme en deux années comme assistant technique dans le secteur des transports. Le DUT en Gestion logistique et transport est une autre possibilité.

Se former à l’Université

Vous pouvez également vous décider pour l’obtention d’un master à la suite du BAC et d’une licence générale. Il n’existe pas actuellement de licence spécifique dans le domaine de la logistique et du transport. Cependant, il est intéressant de persévérer jusqu’en master où vous pourrez vous spécialiser. En attendant, il est tout à fait envisageable de s’inscrire en licence de langue ou encore d’informatique.

Les écoles spécialisées

Certaines écoles délivrent des diplômes à différents niveaux entre le bac et bac+5. Elles permettent également d’effectuer sa formation en alternance. De plus, certaines écoles supérieures proposent des formations en commerce ou en ingénierie avec spécialisation en logistique et en transport.

Quels métiers et quels sont les débouchés ?

Une formation en transport et logistique vous ouvre des portes dans plusieurs domaines. En effet, vous pouvez vous orienter dans le transport de voyageurs, dans le tourisme, dans l’acheminement de produits divers, dans l’aide au déménagement, etc. Le statut d’auto-entrepreneur offre ainsi de nombreux avantages pour cela.

La rémunération

En tant qu’auto-entrepreneur en transport, vous décidez vous-même de votre salaire. En effet, selon votre chiffre d’affaires, la part que vous vous versez reste à votre bon vouloir. Vous n’émettez pas de bulletins de salaire. Attention, cependant, votre rémunération dépendra de votre spécialité et des charges de votre micro-entreprise.

Comment débuter votre activité d’auto-entrepreneur en transport et logistique?

En plus des démarches pour vous enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez tout d’abord définir un gestionnaire de transport pour commencer votre activité en tant que transporteur. Ce dernier doit justifier d’un lien avec l’auto-entreprise, soit l’auto-entrepreneur créateur. Le gestionnaire de transport doit résider au sein de l’Union européenne et être une personne physique. De plus, il doit répondre à certaines conditions comme être exempt de condamnation ou d’infractions délictuelles.

Ensuite, il est obligatoire pour l’auto-entrepreneur d’enregistrer son activité auprès du Registre des Transports. Ceci dû au faite du caractère réglementé de la profession de transport de marchandises. Pour s’inscrire, le gérant doit entrer en contact avec l’organisme correspondant à l’adresse de votre entreprise. Si vous résidez en Île-de-France la DRIEA, en Outre-mer la DEAL ou sinon la DREAL. Vous devez en effet être en possession d’une capacité professionnelle en transport, délivrée par ces différents organismes. Cette dernière vous sera délivrée seulement si vous êtes en possession d’un diplôme correspondant ou d’une expérience professionnelle dans le domaine.

Aussi, pensez à obtenir une licence de transport intérieur auprès du préfet de votre région pour vous inscrire au Registre électronique national des entreprises de transport par route. Enfin, pour exercer toute activité de transport, vous devez enregistrer un blocage financier selon vos véhicules.