Les métiers du commerce en auto entrepreneur

Auto entrepreneur en commerce

L’activité commerciale est l’une des principales branches du régime « auto-entrepreneur ». Il est donc tout à fait possible de créer votre auto-entreprise à des fins commerciales. Toutefois, pour débuter en toute sécurité, il faut prendre conscience de ce qu’est une activité commerciale, des différents types d’activités commerciales existantes et de leurs caractéristiques. Par la pratique de cette activité, vous serez donc amené à acheter et vendre des biens ou des prestations de services commerciales. Nous vous en disons plus dans cet article.

Les différents métiers et formations de l’activité commerciale auto-entrepreneur

L’activité commerciale, lorsque l’on détient le statut d’auto-entrepreneur, ouvre des portes à de multiples choix d’emplois. Voici quelques exemples des professions que vous pouvez exercer dans le commerce :

  • Directeur de friperie
  • Acheteur/revendeur de voitures, de vêtements d’occasion, d’objets vintage, de produits de beauté, etc.
  • Propriétaire d’une e-boutique
  • Styliste en freelance
  • Décorateur

Évidemment, cette liste ne regroupe pas toutes les professions possibles dans le commerce en tant qu’auto-entrepreneur, mais elle peut déjà vous donner une idée de ce que vous envisagez de créer.

Comment se lancer ?

La plupart de ces différents métiers requièrent des qualifications, des formations, des capacités uniques qui font de vous de vrais professionnels. Toutefois, un point commun parmi leurs différences : l’indépendance. Graphiste, acheteur, styliste ou encore développeur web ont leur part d’indépendance, que ce soit dans la gestion des finances, de leur emploi du temps ou encore du lieu de travail, ces professionnels travaillent pour eux-mêmes, à leurs comptes. C’est pourquoi il faut faire preuve d’organisation et de responsabilité.

Quelles formations pour quels métiers ?

Voici quelques fiches techniques des emplois que vous pourrez exercer en étant dans le commerce auto-entrepreneur.

Propriétaire d’une boutique e-commerce

Le monde de la vente en ligne se répand petit à petit à l’échelle internationale et vous avez maintenant la possibilité d’ouvrir votre propre boutique en ligne. Pour ouvrir votre première boutique en ligne, il faut d’abord que vous élaboriez une stratégie pour votre budget. Vous allez devoir :

  • Faire un bilan prévisionnel.
  • Déterminer la clientèle que vous souhaitez cibler.
  • Estimer votre chiffre d’affaires.
  • Repérer et analyser les plans de la concurrence.

Par la suite, vous pourrez créer votre e-boutique. Pour cela vous avez plusieurs choix : soit vous louez la prestation d’un site comme WordPress, soit vous utilisez une plateforme d’e-commerce déjà existante comme Amazon ou eBay, soit vous créez votre propre plateforme d’e-commerce vous-même ou grâce à une agence web.

Le statut d’auto-entrepreneur vous donne l’avantage lorsque vous souhaitez créer votre e-commerce, il a été spécialement conçu pour promouvoir l’entrepreneuriat en France. Les démarches sont faciles et rapides. En contrepartie, vous devrez respecter les plafonds auto-entrepreneurs, vos chiffres d’affaires annuels ne devront pas dépasser les 170 000 euros si vous vendez des biens en ligne et 70 000 euros pour des prestations de services.

Quels salaires pour ces types de métiers ?

E-commerce/ouverture d’une boutique en ligne

Les salaires des e-commerçants dépendent en général de leurs places dans la société. Dans la base de données d’une e-boutique, on trouve un certain nombre d’agents qui participent au bon fonctionnement de l’entreprise. Voici un aperçu des différents salaires moyens selon les postes occupés dans l’entreprise :

  • Chef de projet web marketing : 3000 / 4000 € par mois.
  • Directeur e-commerce : 6000 € par mois.
  • Responsable e-commerce : 4500/ 4800 € par mois.

Bien entendu, ces chiffres sont simplement estimés. Ils peuvent varier selon plusieurs critères : la popularité de l’entreprise, les années d’expérience d’occupation du poste et du chiffre d’affaires réalisé.