Devenir Auto-Entrepreneur sans diplôme, comment faire ?

Découvrez nos conseils pour devenir auto entrepreneur sans diplôme et créer votre statut en toute sérénité

Comment devenir auto-entrepreneur sans diplôme

 

Devenir auto-entrepreneur et créer sa micro-entreprise sans diplôme est aujourd’hui possible. L’entreprise individuelle vous permet de percevoir une source de revenus complémentaire, mais peut aussi devenir votre activité principale. La volonté d’être indépendant séduit aujourd’hui de plus en plus d’entrepreneurs. Et pour cause, elle permet de faire ce que l’on aime de la manière dont on le souhaite. Néanmoins, certaines professions nécessitent un diplôme pour pouvoir exercer en tant qu’indépendant. 

 

Faut-il nécessairement avoir un diplôme pour démarrer une micro-entreprise ? 

La réponse est non. De nombreux métiers sont accessibles sans diplôme. Les démarches et les conditions pour devenir auto-entrepreneur permettent à un grand nombre de personnes de se lancer facilement dans un nouveau défi professionnel. Au-delà des diplômes, il s’agit d’être motivé et de cultiver un esprit entrepreneurial fort. Toutefois, certains métiers ou professions spécifiques nécessitent tout de même un diplôme. 

 

Les conditions pour démarrer une activité indépendante :

  • Seule une personne physique peut ouvrir une micro-entreprise. 
  • L’ouverture d’une entreprise uniquement individuelle. 
  • Exercer une profession artisanale, commerciale ou libérale. Vous retrouverez en ligne la liste des nombreuses activités accessibles en tant qu’auto-entrepreneur.
  • La micro-entreprise peut faire office d’activité principale, mais aussi complémentaire à une activité salariée.

 

Bon à savoir : lancez une micro-entreprise sur plusieurs activités

Vous avez la possibilité de vous lancer dans une micro-entreprise multiservice. Lors de votre déclaration, il suffira de définir l’activité principale. Celle-ci se révélera comme l’activité que vous jugez la plus importante. 

 

Quelles sont les activités accessibles sans diplôme ? 

Au cœur du statut d’auto-entrepreneur, les professions sont regroupées en 3 parties : l’activité commerciale, artisanale et libérale avec chacune leurs particularités :

 

  • Les activités commerciales ne nécessitent généralement pas de diplôme. Par activité commerciale, nous entendons la vente ou revente en direct de produits ou services. 
  • Les professions libérales non réglementées sont également accessibles sans diplôme. Généralement, il s’agit de profession en lien avec l’art, le coaching, l’expertise, le conseil et bien d’autres. Il s’agit bien souvent de la vente de services. 
  • Certaines professions artisanales de création d’objets, de photographie ou d’illustration par exemple, illustrent le fait que certains métiers manuels ne nécessitent pas de diplôme.

 

Quelles sont les activités qui nécessitent un diplôme ? 

Certaines activités professionnelles, même exercées en auto-entreprise, sont réglementées et nécessitent donc un diplôme :

  • Les activités qui relèvent du BTP nécessitent un diplôme. Qu’il s’agisse d’un CAP, d’un BEP ou d’un diplôme supérieur, les métiers du bâtiment requièrent une formation pour pouvoir se lancer à son compte. En effet, les connaissances précises de techniques et de sécurité sont à prendre en compte au quotidien dans les métiers du bâtiment. Toutefois, un maçon ou une personne exerçant depuis 3 ans dans le BTP peut se lancer en auto-entrepreneur. Il suffit de justifier de 3 années d’expérience minimum pour prétendre au statut d’indépendant. 
  • Les métiers en lien avec le corps humain et sa santé sont également réglementés. En effet, ce genre de professions nécessitent un diplôme, mais surtout des connaissances pour éviter de mettre en danger les clients et ainsi pérenniser la micro-entreprise.
  • Un agent commercial ou un agent immobilier aura également besoin d’une qualification. 
  • Les activités artisanales sont manuelles et nécessitent un savoir-faire particulier. C’est pourquoi la plupart de ces professions nécessitent un diplôme. 

 

Avant de vous lancer, si vous ne savez pas si vous avez besoin d’un diplôme ou non, il est conseillé de vous rapprocher de votre CFE pour vous en assurer.

 

Le stage de préparation à l’installation (SPI) 

Auparavant, le Stage de préparation à l’installation était obligatoire pour toutes les professions artisanales en micro-entreprise. Il s’agissait de la condition pour être immatriculé au répertoire des métiers. Désormais, ce stage se révèle facultatif et se réalise sur la base du volontariat. 

 

Le stage pourrait se comparer à un diplôme qui nous prépare à nous installer correctement en tant qu’auto-entrepreneur. En effet, il a pour objectif d’aider les nouveaux entrepreneurs à maîtriser la création de leur entreprise. Ce stage dure environ 4 à 5 jours avec une formation de 30 heures. De la gestion commerciale au régime fiscal en passant par le statut social, de nombreux points d’intérêts indispensables sont abordés. 

 

Les activités auto-entrepreneur sans diplôme sont nombreuses. Pour connaître précisément les conditions de création de micro-entreprise métier par métier, vous pouvez retrouver en ligne la liste des activités auto-entrepreneur sans diplôme. La facilité de création de sa micro-entreprise pousse de nombreux entrepreneurs à se lancer.

 

Toutefois, il convient de s’assurer de son expertise et de son expérience dans son domaine avant de foncer tête baissée. Prenez votre temps pour construire un projet qui aura toutes ses chances de fonctionner. Vous pourrez ainsi donner vie à votre projet en toute sérénité.