Devenir photographe auto-entrepreneur : les démarches

Est-ce possible de devenir photographe en micro-entreprise ? Découvrez nos conseils pour créer votre activité !

Comment devenir photographe auto-entrepreneur

 

Vous avez décidé de devenir un photographe auto-entrepreneur ? La micro-entreprise offre bien des atouts pour un métier où la passion et la technique sont les maîtres mots. Pôle Entrepreneur vous explique comment se lancer comme photographe en auto-entreprise.

 

Le métier de photographe, une déclinaison de passions

Le photographe de presse

 

En tant que photographe auto-entrepreneur, vous pouvez travailler pour la presse papier ou digitale. Comme un photographe de presse salarié, vous serez amené à effectuer des déplacements fréquents avec un rédacteur/journaliste sur le terrain.

 

Le photographe-auteur

 

Le photographe-auteur ne peut pas exercer sous le régime de la micro-entreprise puisqu’il est rémunéré avec les droits d’auteur. C’est le talent artistique et la curiosité naturelle qui doivent le définir. Il est libre de photographier avec originalité les éléments de son choix, des paysages aux personnes en passant par les objets. Il dévoile alors son point de vue au travers de ses photographies.

 

Bon à savoir : le photographe-auteur peut cumuler deux activités

Le photographe-auteur peut bien entendu cumuler son activité avec une autre d’auto-entrepreneur afin de pouvoir réaliser des clichés pour les vendre à des banques d’images par exemple.

 

Le photographe d’illustration

 

Le photographe d’illustration se doit d’être polyvalent. Son objectif est de photographier les événements comme les mariages par exemple. Il peut également être amené à travailler pour l’édition, la publicité, la mode, le tourisme ou encore l’immobilier.

 

Quelle est la marche à suivre pour devenir photographe auto-entrepreneur ?

 

Les conseils pour se lancer

 

Pour devenir photographe professionnel, vous devez avant tout créer votre propre portfolio. À l’image d’un CV, le portfolio témoigne de votre talent et de vos expériences passées. Vous pouvez également réaliser un site internet pour toucher une clientèle plus large et ainsi présenter votre travail sur le web. Par ailleurs, il faut garder en tête que démarrer cette activité nécessite un investissement financier. En effet, le matériel photo peut rapidement devenir onéreux.

 

Même si ce métier implique d’avoir une personnalité autodidacte, la formation de photographe est accessible, du CAP aux études supérieures. Toutefois, le diplôme de photographe n’est pas une obligation pour le statut d’auto-entrepreneur.

 

Dès lors que l’on commence à travailler sous le statut de la micro-entreprise, nous avons tendance à faire confiance d’office à nos clients. Toutefois, il est judicieux de mentionner les tarifs, les conditions d’annulation et les obligations des parties au sein même d’un contrat écrit. Facturer en tant que photographe nécessite par ailleurs un devis.

 

Que faut-il savoir sur le statut de photographe auto-entrepreneur ?

 

Avant d’entamer les démarches pour devenir auto-entrepreneur, vous devez savoir que vous dépendrez de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Généralement, l’activité de photographe est plafonnée à un chiffre d’affaires de 72 500 €. D’autre part, les charges sur le chiffre d’affaires s’élèvent à 22 %.

 

Par ailleurs, le prix que vous facturez à vos clients dépend de nombreux facteurs. On peut néanmoins estimer qu’un portrait vaut environ 100 € alors que des photos de mariage, par exemple, peuvent être facturées en moyenne 1 500 €.

 

Vous disposez à présent de toutes les informations sur le métier de photographe en auto-entreprise. Avec Pôle Entrepreneur, vous pourrez lancer votre activité sereinement. En effet, nous vous accompagnons à chaque étape afin de concrétiser ce projet et de le développer dans les meilleures conditions.

 

Créez votre Auto-Entreprise rapidement en ligne ici