auto entreprise location gite

La location de gîte en auto entrepreneur, comment faire?

Vous souhaitez faire de la location de gîte en auto entreprise? Voici les démarches à suivre.

Que l’on parle de gîte ou de meublé de tourisme, il est fait référence à un logement à usage exclusif de locataires temporaires, pour une durée maximum de 90 jours consécutifs, notamment des vacanciers. Un meublé de tourisme est un gîte qui a été classé par des organismes accrédités. Le Code du tourisme compile les règlementations liées à l’activité de location de gîtes, classés ou non, aux articles L 324-1 et suivants du Code du tourisme.

Le gîte ne doit pas être confondu avec la chambre d’hôtes. Dans cette dernière, le logement se fait chez l’habitant, alors que le gîte est indépendant du logement de son exploitant. Une autre différence majeure réside dans le fait que la chambre d’hôtes comprend nécessairement le service du petit déjeuner et la fourniture du linge de maison, alors qu’il ne s’agit que d’options facultatives dans un gîte.

Si vous disposez d’une annexe à votre maison ou d’un immeuble non loin de chez vous et que vous souhaitez offrir ce ou ces biens immobiliers à la location temporaire, sous forme de gîte et sous le statut d’auto entrepreneur, nous vous expliquons comment faire, tant sur le plan pratique qu’administratif.

Gîte auto entrepreneur : les renseignements clés

Vous trouverez ici l’essentiel quant à l’activité de loueur de gites pour devenir auto entrepreneur en quelques instants :

  • Pour l’activité Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée, le code APE est 55.20Z ;
  • Puisqu’il s’agit d’une activité commerciale, il est nécessaire de s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) si votre activité est habituelle ;
  • Avant de commencer votre activité de gîte, vous devez la déclarer à votre mairie ;
  • Le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 72 500 euros pour un gîte simple et de 176 200 euros pour un gîte classé meublé de tourisme ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22 % du chiffre d’affaires pour un gîte simple et 12,8% du chiffre d’affaires pour un gite classé meublé de tourisme ;
  • Le salaire annuel constaté est d’environ 12 000 euros, avec de grandes disparités en fonction des gîtes.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que loueur de gites auto entrepreneur ?

Il est nécessaire de réfléchir à votre projet avant d’entamer les démarches de création de votre auto entreprise. Nous vous expliquons quelles sont les étapes à ne pas négliger, de la conception à la réalisation de votre activité.

Prérequis

Le premier requis concerne bien évidemment le logement que vous allez offrir à la location. Est-il adapté ? Répond-il aux exigences légales ? Sinon, quels sont les travaux à envisager ? Pour quel budget ? Vous devez commencer par évaluer votre futur gite, pour déterminer son potentiel.

Il est indispensable de réaliser une étude de marché pour appréhender tant la clientèle potentielle que l’offre disponible afin de vous assurer qu’il existe des demandes non satisfaites. Renseignez-vous sur les taux d’occupation des gites de votre région et leur prix moyen à la nuitée.

Enfin, votre budget prévisionnel sera votre feuille de route financière pour vos trois premières années d’activité.

S'inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Pole Auto entrepreneur est une plateforme vous permettant de centraliser toutes vos démarches officielles pour créer une micro entreprise en ligne rapidement. Les conseillers, disponibles par chat interactif, se chargeront de tout, y compris l’obtention de votre SIRET.

Obtenir son SIRET

Le numéro SIRET (pour Système d’Identification du Répertoire des Établissements) est une série de 14 chiffres servant à répertorier et identifier chacune des entreprises françaises. Si vous n’avez pas effectué vos démarches sur Pole Auto entrepreneur, vous pourrez vous inscrire en tant qu’auto entrepreneur sur le site de l’URSSAF puis obtenir votre SIRET auprès de la CCI.

Trouver ses premiers clients

Pour attirer les clients dans votre gîte, vous pouvez explorer ces quelques pistes :

  • Travaillez votre visibilité en ligne, en exploitant tant les réseaux sociaux que tous les outils mis à disposition pour les entreprises sur internet comme le référencement SEO ou encore Google My Business ;
  • Rapprochez-vous de plateformes de locations saisonnières et des centrales de réservations pour y faire référencer votre gîte ;
  • Proposez des offres « package tout inclus » adaptées à différents types de clientèle. Par exemple, si votre gîte s’y prête, vous pouvez élaborer un package « randonnée » facilitant le séjour de vacanciers venus pour s’adonner à cette activité. Le package comprendra les repas, les excursions, les collations ou encore les cartes nécessaires. Ainsi, un randonneur désirant louer un gite dans votre région sera plus à même de louer votre gite qu’un autre ;
  • Adaptez vos tarifs à la saisonnalité de la demande. Sauf exception, vous ne pourrez pas louer au même prix selon les saisons donc adaptez-vous constamment pour proposer une offre qui saura séduire la clientèle ;
  • Faites-vous référencer par des sociétés vendant des coffrets cadeaux, chèques cadeaux ou chèques vacances. Ainsi, les gens pourront offrir un séjour dans votre gite à leur famille ou à leurs amis à l’occasion d’anniversaires ou de cadeaux de mariage par exemple. De même, une société disposant d’un comité d’entreprise peut proposer des séjours dans votre gite à ses salariés ;
  • Soignez l’intérieur de votre gîte et apportez-y des aménagements de plus ou moins grande ampleur qui seront une valeur ajoutée, comme une piscine, un billard ou encore une salle de sport ;
  • Créez un concept et dédiez votre gite à une thématique. En fonction de vos passions ou de votre localisation, pour pouvez devenir le gîte de référence pour telle ou telle catégorie de vacanciers. Vous êtes situé près d’un site de randonnées ? Vous êtes d’origine étrangère et pouvez proposer un séjour linguistique ? Vous exploitez une ferme et souhaitez offrir des séjours de découverte de votre métier ? Vous êtes passionné de cyclisme et envisagez de proposer des excursions à vélo pour explorer votre région ? Exploitez vos atouts pour faire de votre gîte un lieu attirant pour les touristes ;
  • Obtenez un label comme Gîtes de France, Cléavacances ou Écogites.

La fiche métier du loueur de gites

Gérer un gîte, c’est exercer une activité de service, dont les missions sont tellement variées qu’elles nécessitent polyvalence et dévouement.

Les missions

Les missions quotidiennes du loueur de gites sont diverses et variées au quotidien. Elles incluent notamment :

  • Le traitement des demandes des clients, ce incluant les réservations et les demandes particulières ;
  • L’intendance du gîte, le ménage, la préparation et l’entretien du logement. Vous devrez aussi procéder à un état des lieux à l’entrée et à la sortie des vacanciers afin de vous assurer que rien n’a été abimé lors du séjour ;
  • L’accueil des clients, l’assistance lors de l’installation, la présentation des lieux et des environs ;
  • L’élaboration ou la proposition d’activités adaptées aux clients ;
  • La gestion marketing, administrative, comptable et financière de l’affaire.

Lieu d'exercice

Le loueur de gites exerce dans sa propriété, souvent proche de sa résidence principale, que ce soit une annexe de maison ou un bâtiment indépendant.

Les qualités et les compétences requises

Vous serez probablement un excellent loueur de gites si vous:

  • Avez un excellent sens relationnel et que vous appréciez la diversité des échanges ;
  • Êtes disponible et réactif. Vos clients pourraient avoir besoin de vous joindre à toute heure et attendre de vous que vous soyez opérationnel, notamment en cas de problème de maintenance, pour une panne de chauffage ou une fuite d’eau par exemple. ;
  • Connaissez parfaitement votre région et appréciez partager votre savoir ;
  • Maîtrisez l’entretien d'hébergement, du ménage aux petits travaux. Vous pourrez faire appel à des prestataires de service pour déléguer ces tâches, mais vous gagnerez beaucoup financièrement si vous vous en chargez vous-même, dans la mesure du possible.

La formation pour devenir loueur de gites

S’il est vrai qu’aucun diplôme n’est nécessaire pour ouvrir votre gite, il n’en reste pas moins qu’une formation pourrait vous être utile, surtout si vous n’êtes pas du tout familier du secteur de l’hébergement ou de l’hôtellerie. Si vous vous sentez suffisamment à l’aise, vous pourrez vous lancer sans formation, mais si vous souhaitez en suivre une, un CAP dans le tourisme ou l’hôtellerie vous fournira de solides bases pour gérer votre gite. Si vous souhaitez acquérir des connaissances pratiques sans aller jusqu’à obtenir un diplôme académique, des labels et des formateurs privés proposent des formations plus ou moins complètes, généralement d’une semaine, pour un budget moyen de 500 euros. Aussi, une formation en gestion d’auto entreprise pourrait vous aider dans votre organisation au quotidien, si vous en ressentez le besoin.

Le salaire

Si le salaire moyen est aux alentours de 12 000 euros annuels, il ne faut pas oublier que beaucoup de loueurs de gîtes exercent cette activité en tant que profession complémentaire, donc le salaire est extrêmement variable, selon l’emplacement du gîte, des services et aménagements proposés, des activités et sites alentour ou encore de la capacité d’accueil. A partir de ce montant, un compte bancaire est obligatoire pour gérer votre activité.

Les débouchés

Selon la région dans laquelle vous vous trouvez, les équipements de votre gîte et les activités alentour, votre gîte peut avoir un potentiel économique de nature à vous conduire à dépasser le plafond de chiffre d’affaires autorisé. Vous ne pourrez alors plus bénéficier du statut d’auto entrepreneur et de la flexibilité qu’il offre. Vous devrez fermer votre auto entreprise et vous immatriculer via une société classique, comme une Société À Responsabilité Limitée (SARL) ou une Société par Actions Simplifiées (SAS). Ces deux options vous permettront de faciliter l’octroi d’un prêt auprès des établissements bancaires. Un prêt pourrait vous permettre d’effectuer des travaux pour améliorer votre gîte ou ses équipements. Au besoin, avec une société classique, vous pourrez aussi embaucher des employés, puisqu’exploiter un gîte ne vous oblige pas à vous charger de l’accueil des clients en personne (contrairement à la chambre d’hôtes).

Création rapide et facile

Les questions les plus fréquentes

Le Code du tourisme exige la présence d'un équipement minimum pour pouvoir exploiter un logement en tant que gite. Ces équipements sont :

  • un salon ;
  • une salle ou plusieurs chambres ;
  • une cuisine aménagée, séparée ou non du salon, avec le nécessaire pour préparer et servir les repas ;
  • une salle de douche ou de bain et des toilettes ;
  • l’électricité, l’eau courante et le chauffage ;
  • des appareils électroménagers permettant l’entretien du linge.

Tant que vos recettes annuelles restent inférieures à 23 000 euros, vous êtes considéré fiscalement et administrativement comme gestionnaire de votre patrimoine personnel et n’avez pas besoin de créer une auto entreprise pour louer votre gîte. Vous devrez simplement déclarer vos revenus comme revenus personnels à l’occasion du paiement de vos impôts. Ainsi, vous pouvez tester quelque temps la viabilité de votre projet avec de créer votre auto entreprise.

Pour bénéficier de la réglementation plus avantageuse qu’offre le classement en meublé de tourisme (plafond de chiffre d’affaires plus haut, réduction des cotisations sociales et abattement sur le calcul du revenu imposable), vous devez vous rapprocher d’un organisme accrédité par le COFRAC (pour Comité français d'Accréditation). Après une visite de contrôle, vous recevrez un certificat de visite mentionnant un classement, de 1 à 5 étoiles, qui dépendra de différents critères comme la localisation, l’accessibilité ou encore la qualité des aménagements. Vous serez alors libre d’accepter ou refuser le classement.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un bien immobilier particulièrement bien placé, la location sous forme de gîte peut vous constituer une source de revenu confortable. Avec le statut d’auto entrepreneur, vous pouvez débuter votre exploitation en toute sérénité quant aux obligations administratives que représente la création d’une société, alors n’hésitez pas à vous lancer.