auto entreprise location chambre hôtes

Devenir auto entrepreneur en chambre d'hôtes, comment s'y prendre?

Voici tout ce que vous devez savoir pour commencer à faire de la location de chambre d'hôtes en auto entreprise.

C’est le Code du tourisme qui compile les règlementations liées à l’activité de chambre d’hôtes, et qui en donne la définition légale. Une chambre d’hôtes est une chambre meublée située chez l’habitant, proposée en location à titre onéreux aux touristes. Ils sont accueillis pour une ou plusieurs nuitées, accompagnées d’un petit déjeuner et se voient proposer d’autres prestations. Chaque hébergement est limité à cinq chambres, pour une capacité maximum de quinze personnes par nuitée.

En France, près de 60 000 chambres d’hôtes sont disponibles pour recevoir des voyageurs. Si vous souhaitez vous aussi accueillir des touristes chez vous et en faire une activité professionnelle, sous le statut d’auto entrepreneur, à temps complet ou en parallèle de votre emploi actuel, vous trouverez ici les informations nécessaires pour vous lancer.

Chambres d’hôtes auto entrepreneur : les renseignements clés

Pour vous familiariser avec l’activité de loueur de chambres d’hôtes exercée sous le statut d’auto entrepreneur, voici quelques informations synthétiques :

  • Le code APE de l’activité Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée est 55.20Z ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) à contacter pour l’activité de chambres d’hôtes est la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) ;
  • Puisqu’il s’agit d’une activité commerciale, il est nécessaire de s’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ;
  • Une déclaration préalable doit être effectuée auprès de la mairie de la ville ou commune concernée ;
  • Le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 176 200 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 12,8% du chiffre d’affaires ;
  • La rémunération annuelle moyenne est aux alentours de 10 000 euros.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que loueur de chambres d’hôtes auto entrepreneur ?

Avant d’entamer les démarches administratives pour ouvrir vos chambres d’hôtes et devenir auto entrepreneur, quelques éléments sont à considérer.

Prérequis

La première question à vous poser avant d’ouvrir des chambres d’hôtes est évidemment relative à l’aspect purement pratique de votre logement. Habitez-vous une maison propice à cette activité ? Disposez-vous de l’espace nécessaire et de l’agencement adéquat ? Une bonne astuce pour vous en rendre compte et d’inviter des amis chez vous pour une nuit et de leur confier le rôle imaginaire de clients. Vous verrez si votre espace se prête à cette activité.

Une fois persuadé que votre logement est suffisamment bien agencé pour recevoir des visiteurs, vous devrez réaliser une étude de marché pour vous faire une idée précise de la concurrence ainsi que de la demande. A minima, vous devrez quantifier le nombre de chambres d’hôtes disponibles dans votre région, leur capacité, leur taux d’occupation et le prix moyen de la nuitée. N’hésitez pas à aller passer une ou plusieurs nuits en tant que client chez la concurrence, en dévoilant votre projet ou non, selon vos affinités avec les propriétaires.

Une fois convaincu, suite à votre étude de marché, que vos chambres d’hôtes ont un potentiel économique, vous pourrez envisager de suivre une formation plus ou moins complète.

Enfin, vous pourrez passer à la réalisation du budget prévisionnel qui comprendra un tableau de financement initial. Il s’agit de détailler et chiffrer vos besoins pour démarrer votre activité. Il peut s’agir de travaux ou d’acquisition de mobilier, sans oublier les frais liés aux assurances. Demandez des devis à différents assureurs avant de choisir votre prestataire. Vous devrez aussi calculer votre seuil de rentabilité, qui vous indiquera le montant minimum de chiffre d’affaires à réaliser pour commencer à dégager du bénéfice.

S'inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Utiliser Pole Auto entrepreneur vous permet d’effectuer toutes vos démarches officielles en ligne et de les regrouper. Vous pourrez créer votre auto entreprise en quelques minutes et débuter votre activité dès réception de votre numéro de SIRET. Des conseillers sont à votre disposition sur la plateforme tout au long du processus de création de votre auto entreprise.

Obtenir son SIRET

Le numéro SIRET est un code permettant l’identification des sociétés, comme une carte d’identité comme le Kbis. Pole Auto entrepreneur se chargera de vous le faire parvenir par courrier.

Si vous n’avez pas effectué vos démarches auprès de Pôle Auto entrepreneur, vous devrez contacter la CCI pour l’obtenir.

Trouver ses premiers clients

Dans le domaine de l’hébergement, la clientèle a ceci de particulier qu’elle est souvent de passage, généralement de manière non récurrente. Voici quelques éléments à explorer pour attirer la clientèle dans vos chambres d’hôtes :

  • Faites-vous connaître. À notre époque, cela commence par se créer des comptes sur les réseaux sociaux. Vous pouvez poster des informations sur votre région, pour attirer les vacanciers. Un site historique près de chez vous ? Rendez-vous sur les lieux et postez photographies et éléments d’informations. N’hésitez pas à mettre en avant votre logement et ses atouts. Par exemple, si vous disposez d’une piscine, postez plusieurs photographies et vidéos de personnes en profitant, toujours avec leur accord évidemment. Si vous entendez ouvrir une table d’hôtes, en plus de vos chambres, montrez vos talents culinaires. Partager des recettes pourra aussi vous apporter des abonnés. Si vous réalisez des travaux dans votre maison, publiez des « avant/après ». En bref, faites savoir à votre clientèle potentielle que votre région vaut le déplacement et que votre maison mérite une visite ;
  • Essayer de créer des partenariats avec les agences d’évènementiel ou des professionnels ayant la capacité d’attirer du public dans votre région. Par exemple, si un conférencier crée un événement dans votre commune, vous pouvez le contacter pour lui demander si des personnes vont faire le déplacement depuis d’autres régions. Si tel est le cas, il peut les guider vers votre chambre d’hôtes ;
  • Discutez avec les commerçants de votre région. Faites-leur savoir que vous ouvrez une chambre d’hôtes pour qu’ils puissent en même parler à leur clientèle. N’hésitez pas à inviter des petits commerçants à visiter votre maison afin qu’ils soient convaincus de votre projet et soient ainsi plus à même de le faire connaître. Vous pourrez même en profiter pour créer un véritable réseau économique local, avec des boulangers, des agriculteurs ou encore des blanchisseries ;
  • Créez vous-même ou confiez à un professionnel la création d’un site internet optimisé SEO pour que les recherches comme « hébergement vacances » mentionnant votre région fassent apparaître votre chambre d’hôtes parmi les premiers résultats sur les moteurs de recherche ;
  • Misez sur le bouche-à-oreille. Il se dit qu’un client satisfait vous recommande à trois personnes en moyenne. Assurez-vous de la satisfaction de vos convives pour qu’ils se chargent eux-mêmes de votre publicité auprès de leur entourage;
  • Obtenez un label reconnu comme Gîtes de France. Cela permettra aux personnes recherchant un logement dans votre région de s’assurer de la qualité de vos prestations ;
  • Répertoriez votre établissement sur des sites d’hébergement de vacances pour bénéficier d’une visibilité plus large.

La fiche métier du loueur de chambres d’hôtes

Il s’agit d’une profession de contact et de service, dont les missions sont variées. Au-delà de l’expérience enrichissante et humaine qu’est l’accueil et la réception, les missions de l’activité nécessitent savoir-faire, professionnalisme et respect de la réglementation.

Les missions

Les missions quotidiennes du loueur de chambres d’hôtes sont :

  • Le ménage, l’entretien et la préparation des chambres ;
  • La préparation du petit déjeuner ;
  • L’achat des produits et denrées nécessaires à la préparation du ou des repas ;
  • L’accueil, la discussion avec les clients et les conseils à leur donner quant aux visites et activités à effectuer dans la région ;
  • La prise en charge des réservations des clients (par courriel et/ou téléphone) ;
  • La gestion comptable de l’affaire ;

Lieu d'exercice

Le loueur de chambres d’hôtes exerce à domicile.

Les qualités et les compétences requises

Pour être un bon loueur de chambres d’hôtes, vous devrez notamment :

  • Apprécier le contact humain et la discussion ;
  • Être à l’aise avec des inconnus dans votre intimité, puisque vos clients partageront votre maison et votre table ;
  • Savoir vous rendre disponible. En effet, vos clients pourront avoir des questions ou des besoins à toute heure. Il vous faudra être réactif et souple quant à vos horaires ;
  • Avoir connaissance des événements qui se déroulent dans votre région, des sites historiques à visiter et de toute activité à proposer à des familles ou des personnes seules ;
  • Savoir vous adapter à la clientèle et avoir le sens du service ;
  • Avoir des notions de bricolage vous sera utile et vous évitera de faire appel à des professionnels pour effectuer des petits travaux de réparation ou d’aménagement.

La formation pour devenir loueur de chambres d’hôtes

Aucun diplôme n’est requis pour ouvrir une chambre d’hôtes ne proposant pas d’alcool. Toutefois, le domaine de l’hébergement ne s’improvise pas forcément. C’est pourquoi vous pouvez envisager d’effectuer une formation, plus ou moins longue, pour pouvoir répondre au mieux aux exigences de la profession. Cela pourrait aussi vous permettre d’être plus à l’aise dans l’exercice de vos fonctions et de vous lancer plus sereinement.

Si vous souhaitez proposer de l’alcool à vos convives, vous devrez suivre une formation obligatoire dans un établissement agréé par le ministère de l’intérieur, au terme de laquelle vous sera délivré un permis d’exploitation. Une fois muni de ce permis, vous devrez contacter votre mairie qui vous délivrera une licence vous autorisant à vendre de l’alcool.

Attention, le fait de vendre des boissons alcoolisées sans avoir préalablement obtenu de licence vous exposerait à une amende et à une fermeture administrative de vos chambres d’hôtes.

Le salaire

La rémunération annuelle moyenne est aux alentours de 10 000 euros et la plupart des loueurs exercent cette activité en complément d’un emploi principal. Néanmoins, le salaire est extrêmement variable, car il dépend de votre localisation, du nombre de chambres d’hôtes que vous proposez, des services offerts ou encore des aménagements de votre maison. On constate toutefois que les loueurs qui proposent une table d’hôtes en plus de leurs chambres réalisent un chiffre d’affaires bien plus conséquent que ceux qui n’en proposent pas, et parviennent à dégager une marge plus intéressante, leur permettant ainsi de se verser un salaire plus conséquent.

Les débouchés

Vous pensez ouvrir vos chambres d’hôtes en tant qu’auto entrepreneur pour bénéficier de la flexibilité et de l’allègement de l’aspect administratif et comptable qui vont de pair avec ce statut. Néanmoins, si, à terme, vous dépassez le chiffre d’affaires maximum autorisé, vous devrez fermer votre auto entreprise et reprendre votre activité via une société classique, comme une Société à Responsabilité Limitée (SARL) ou une Société par Actions Simplifiées (SAS).

Création rapide et facile

Les questions les plus fréquentes

Les chambres doivent être meublées, d’une surface minimum de 9 m², avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 mètres. Elles doivent être équipées de sanitaires complets. Ne peuvent être proposées à la location qu’un maximum de cinq chambres, pour une capacité totale d’accueil de 15 personnes. Le petit déjeuner doit être proposé aux convives, alors que les autres repas sont facultatifs.

Une chambre d’hôte ne peut proposer le repas qu’à ses clients ayant réservé pour la nuitée considérée. Il ne s’agit pas d’un restaurant. La table d’hôte est un complément d’activité, facultatif. Rien n’oblige un loueur de chambres d’hôtes à fournir un repas autre que le petit déjeuner et, s’il le fait, il ne peut proposer qu’un seul menu qui doit être servi à la table familiale.

Le prix est libre et doit toujours être affiché. Vous devez aussi rendre disponibles, dans chaque chambre, les détails de facturation liés à la taxe de séjour et aux éventuels repas et boissons proposés. D’une manière générale, tout service facturé doit être clairement indiqué et une facture doit être remise au client.

Si vous disposez du logement adéquat et que partage ainsi que convivialité sont les mots d’ordre de votre foyer, n’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure de la chambre d’hôtes.