moniteur équitation auto entreprise

Les démarches pour devenir moniteur d'équitation en auto entrepreneur

Obtenez ci-dessous toutes les informations pour devenir moniteur d'équitation en auto entreprise et être à votre compte.

Le moniteur d'équitation est un formateur sportif dont le métier est accompagné de la mention "activités équestres". C'est un pédagogue qui assure l'enseignement de l'équitation de A à Z, à savoir : la préparation de la monture, la pose des accessoires, le suivi des cavaliers, etc.

Si vous êtes passionné par l'univers équestre et que vous souhaitez donner des cours tout en restant indépendant, il est possible de devenir moniteur d'équitation auto-entrepreneur. Avant de vous lancer sous le statut, découvrez dans cet article l’essentiel à connaître sur le métier de moniteur d'équitation auto-entrepreneur.

Moniteur d'équitation auto-entrepreneur : les renseignements clés

Tout d'abord, voyons quelques informations importantes concernant cette activité, avant de détailler le processus d'inscription permettant de professer :

  • Le Centre de Formalités des Entreprises ou "CFE" est l'URSSAF ;
  • Le code d'Activité Principale Exercée ou code "APE" généralement attribué aux moniteurs d'équitation est le 85.51Z - Enseignement de disciplines sportives et d’activités de loisirs ;
  • Le plafond de chiffre d'affaires que le moniteur d’équitation ne doit pas dépasser est de72 600€;
  • La rémunération mensuelle est très variée pour les contrats en freelance mais se situe en moyenne entre20 et 40 € par heure de cours ;
  • Le montant des cotisations sociales est de : 22 % du chiffre d'affaires réalisé.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que moniteur d'équitation auto-entrepreneur

Prérequis

Avant de commencer à donner des cours d'équitation en tant qu'auto-entrepreneur, il faudra avoir une bonne connaissance en la matière et être suffisamment formé pour pouvoir transmettre cette passion. Nous aborderons dans une prochaine partie de cet article les formations et les études pour devenir moniteur d'équitation.

Ensuite, l'un des prérequis le plus recommandé est de faire une étude de marché afin d'étudier les concurrents, les potentiels clients et la faisabilité du projet. Il est aussi important de connaître le type de cours que vos concurrents proposent, quels sont les tarifs appliqués, etc. La réponse à ces questions vous permettra de fixer vous même vos prix afin qu'ils s'alignent sur les prix du marché. Pour ce qui est de la faisabilité du projet, l'idéal est de réaliser un business plan. Ce dernier devra contenir vos objectifs d'affaires, vos méthodes, la façon et les délais de réalisation de vos objectifs. C'est un dossier qui regroupe les documents et les feuilles de route vous permettant de juger de la faisabilité du projet ainsi que de suivre une trajectoire réaliste de son évolution.

Troisièmement, et pas des moindres, il est important de souscrire un contrat d'assurance étant donné que l'activité équestre comporte des risques d'incidents. Si par malheur l'incident provient d’une négligence ou même d’une erreur involontaire, vous serez tenu responsable. C'est pourquoi une assurance de responsabilité civile professionnelle est obligatoire.

S'inscrire sur Pôle auto-entrepreneur

La première étape à la création de votre auto entreprise est l'inscription sur Pôle auto-entrepreneur. Ceci vous permettra de déclarer votre activité et de commencer à travailler dans un cadre légal.

Pôle auto-entrepreneur vous proposera, sur leur site, un formulaire d’inscription simplifié préétabli.

Une fois le formulaire et les pièces justificatives vérifiés, votre dossier sera envoyé au niveau du CFE correspondant au métier de moniteur d'équitation, à savoir, l'URSSAF. Après soumission du dossier pour devenir micro entrepreneur, comptez environ 2 à 3 semaines pour recevoir votre SIRET par courrier.

Obtenir son SIRET

Le numéro SIRET sert comme identifiant à votre micro-entreprise et vient justifier son existence

Déclarez-vous à la DDJS et obtenez votre carte professionnelle

Vous venez d'obtenir votre numéro de SIRET et vous voulez commencer le travail, alors il ne vous manque plus, à présent, que la carte professionnelle. Sans elle, vous ne pourrez pas exercer votre activité.

Pour demander votre carte professionnelle, passez à la DDJS ou "Direction départementale de la jeunesse et des sports" et remplissez le formulaire CERFA N°12699-01 que vous pouvez trouver aussi sur internet sous l’appellation « Déclaration des personnes désirant enseigner, animer ou encadrer une ou des activités physiques ou sportives, ou entraîner ses pratiquants contre rémunération »

Trouver ses premiers clients

En tant que moniteur d'équitation auto-entrepreneur, il est difficile dans un premier temps de trouver des clients. Les cavaliers que vous entraînerez seront la source de vos revenus, que ce soit dans des écuries, en ligne ou en partenariat.

Rassurez-vous car il existe cependant de nombreux moyens de trouver des clients, que ce soit en adoptant la méthode classique avec des cartes de visites, flyers que vous collez sur des panneaux visibles ou avec la méthode numérique à travers les réseaux sociaux, en créant un site internet, en animant une page Facebook sur ce thème et en faisant des jeux concours etc.

La fiche métier du moniteur d'équitation auto-entrepreneur

Le métier de moniteur d'équitation est un métier intéressant qui varie et change selon les cavaliers, leur âge, leur niveau de compétence. Néanmoins, l'enseignement en lui-même n’évolue pas. Les principales missions du moniteur d'équitation auto-entrepreneur sont les suivantes :

  • L'enseignement de base : enseigner aux cavaliers le sport équestre de manière théorique, puis comment monter sur un cheval ;
  • La préparation de la monture : la pose de la selle, l'ajustement des rênes, l'utilisation des éperons ;
  • La relation cavalier-cheval : en rassurant les cavaliers lors de leurs débuts et en leur apprenant comment ils doivent se comporter, les gestes à faire avec l'animal pour le faire marcher ou changer de direction.

Lieu d'exercice

Le moniteur d'équitation auto-entrepreneur peut entraîner ses cavaliers dans des écuries ou dans des établissements dédiés au sport équestre. C'est dans ces établissements là qu'il peut acquérir une expérience et former un cercle de clients.

Néanmoins si dans votre région, aucune écurie n’offre du travail et un partenariat, il est possible de donner des cours via internet par des vidéos zoom, des vidéos live explicatives publiées sur YouTube, dans des groupes Facebook ou simplement sur votre site web. Cela vous permettra de renforcer votre expertise et d'avoir un revenu supplémentaire passif.

Les qualités et les compétences requises

Le métier de moniteur auto-entrepreneur requiert un certain profil et un certain nombre de qualités et de compétences qui vont jouer en votre faveur. Par exemple, nous pouvons citer :

  • La patience : un moniteur de sport équestre doit faire preuve de patience surtout avec les débutants, car s’il ne met pas l'animal ou le cavalier en confiance, il pourrait y avoir des accidents;
  • La pédagogie : tout professeur doit être pédagogue pour pouvoir transmettre les bonnes informations de la manière la plus adéquate ;
  • La vigilance : c'est une qualité très importante en vue de prévenir les accidents qui peuvent arriver lors de la manipulation de l’animal.

La formation pour devenir moniteur d'équitation auto-entrepreneur

Pour être moniteur d'équitation il est d'abord impératif d'avoir un BEP/BAC pro pour pouvoir préparer ensuite le BPJEPS qui est le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport spécialité activités équestres.

Le BPJEPS propose cinq mentions à savoir : l'équitation, l'équitation western, l'équitation de tradition et de travail, le tourisme équestre et l'attelage.

Pour l'inscription au brevet, il faudra donc un diplôme de CAP ou certificat d'aptitude professionnelle, être titulaire de la PSC1, avoir 18 ans et avoir une bonne maîtrise du sport équestre.

Le BPJEPS peut se préparer soit en tant que première formation en apprentissage, soit en parallèle avec le travail, avec un contrat de professionnalisation pour les candidats déjà salariés.

Il faudra prévoir un budget non négligeable, car ce dernier coûte entre 6000 euros et 12000 euros.

Le salaire

Le salaire d'un moniteur d'équitation auto-entrepreneur dans ses débuts est aux environs de 1500 euros brut par mois. En acquérant de l'expérience, le salaire sera en moyenne entre 20 et 40 € de l’heure. A raison de 5 heures par jour (en dehors des heures de préparation des séances), le salaire peut varier entre 2000 et 4000 € brut.

Les débouchés

Il est possible d'évoluer et de progresser en tant que moniteur d'équitation auto-entrepreneur. Vous avez le choix entre plusieurs débouchés, à savoir :

  • Instructeur ou responsable pédagogique dont la mission consiste à former des moniteurs d'équitation ;
  • Seconder le gérant : être le moniteur assistant, gérer une équipe de moniteur d'équitation et les évaluer et enfin, être le responsable en l'absence du gérant ;
  • Passer le bac pro agricole conduite et gestion de l'entreprise hippique. Notez qu’un diplôme en plus n'est que bénéfique sur votre CV et votre formation.
Création rapide et facile

Les questions les plus fréquentes

Pour pouvoir exercer le métier de moniteur d'équitation auto-entrepreneur il vous faudra un Brevet d'Etude Professionnelle ou bien un BAC professionnel.

  • Avoir 18 ans au moins et être titulaire d’une licence fédérale en cours de validité.
  • Être en mesure d'exercer, en présentant un certificat médical datant de moins d’un an, prouvant qu'il y a pas de contre-indication à la pratique de l'activité équestre;
  • Obtenir les 2 tests de sélection : le test de maîtrise en extérieur et en terrain varié ainsi quele test technique.