community manager auto entreprise

Comment devenir community manager auto-entrepreneur?

Retrouvez toutes les informations pour devenir community manager en auto entrepreneur et commencez à travailler sur les réseaux sociaux pour votre compte.

Pour commencer, qu'est-ce qu'un Community manager ? C'est une personne qui est responsable d'établir une connexion et d’instaurer le dialogue entre une marque donnée et ses consommateurs. Elle a aussi pour mission la création de contenu sur internet en suivant une stratégie média et l'animation d'une communauté sur une ou plusieurs plateformes dans le but d'accroître la notoriété de la firme, de se rapprocher des clients et de les fidéliser tout en développant l'image de la marque et en veillant à sa e-réputation.

Dans cet article, nous aborderons tout ce qu'il faut savoir sur le métier de Community manager en tant qu'auto-entrepreneur.

Community manager auto-entrepreneur : les renseignements clés

Voici les informations les plus importantes à connaître concernant le métier de Community manager :

  • Le Centre de Formalités des Entreprises ou CFE est l'URSSAF ;
  • Le code d'Activité Principale Exercée ou APE généralement attribué aux Community manager est le 70.21Z ;
  • Le plafond de chiffre d'affaires pour le Community manager auto-entrepreneur ne doit pas dépasser 72 600 € ;
  • Le montant des cotisations sociales est de 22 % du chiffre d'affaire réalisé.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que Community manager auto-entrepreneur ?

Prérequis

Premièrement, afin d'exceller dans le Community management, une bonne maîtrise des outils informatiques et sociaux, tout comme une aisance en communication digitale et une passion pour les réseaux sociaux sont demandées.

Deuxièmement, le monde de l'auto-entrepreneuriat est plutôt concurrentiel et il n'est pas toujours évident de travailler en freelance, car les entrepreneurs sont souvent exposés à des risques financiers. Dans le cas du Community management, bien qu’il n’y ait pas d’investissements majeurs à prévoir, il est tout de même souhaitable de réaliser, avant de se lancer, une étude de marché et un business plan pour vous permettre de juger de la faisabilité de votre projet, ainsi que de suivre une trajectoire réaliste de son évolution.

Votre business plan devra contenir vos objectifs d'affaires, vos méthodes, la manière et les délais de réalisation de vos objectifs. L’étude de marché devra se concentrer sur la disponibilité et les caractéristiques de la clientèle potentielle du marché visé.

Troisièmement, Il faudra s'intéresser notamment aux concurrents (les autres Community managers proposant leur service sur le marché), leur nombre, les services qu'ils proposent, leurs tarifs, etc.

Quatrièmement, le budget : On peut l’inclure dans les prérequis, comme le travail du Community manager est essentiellement exercé sur internet, un investissement informatique est à prévoir (un desktop ou un ordinateur portable, un smartphone pour des publications éphémères sur Instagram ou Snapchat, des systèmes, des logiciels, etc.) et aussi des abonnements pour les outils (gestion, modification de texte, graphisme, etc.).

Si le Community manager auto-entrepreneur décide de créer un blog, il faudra mesurer évidemment les coûts d'un nom de domaine, d'un hébergement, etc.

S'inscrire sur Pôle auto-entrepreneur

La déclaration de votre auto entreprise se fait auprès de votre CFE de référence, à savoir l’URSSAF, en remplissant le formulaire appelé Cerfa P0. Cette démarche vous permettra de définir votre statut juridique et régime fiscal.

Vous pouvez également vous inscrire via le site de Pôle auto-entrepreneur qui propose une inscription rapide via un formulaire simple à remplir. Une fois le document complété, il sera traité par les experts du pôle auto-entrepreneur dans un délai qui ne dépasse pas les 24h. Après accord des experts, votre dossier sera transmis à l’URSSAF.

Une fois votre démarche d'inscription terminée, vous aurez la possibilité d'accéder à la plateforme Pôle Auto-Entrepreneur. Vous pourrez y éditer vos devis et y créer vos factures. Vous bénéficierez ainsi d'une plateforme qui vous aidera dans le suivi de votre activité et à suivre le paiement de vos factures en temps réel.

Obtenir son SIRET

Le SIRET est l'acronyme de « Système Informatique pour le Répertoire des Entreprises sur le Territoire ». Il est propre à chaque auto-entrepreneur et est composé de 14 chiffres, dont les 9 premiers chiffres représentent le numéro de SIREN (système d’identification du répertoire des entreprises) et les 5 chiffres qui suivent représentent le code NIC (Numéro Interne de Classement).

Il vous sera directement délivré par courrier dans un délai qui va d'une à deux semaines après transmission de votre dossier à l'INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) par votre CFE.

Trouver ses premiers clients

Les clients du Community manager peuvent être classés en deux types :

  • Les clients en direct ou les annonceurs : ce sont les firmes ou les marques qui ont besoin d'une présence sur internet/réseaux sociaux, mais qui n'ont pas forcément le temps de s'en occuper. C'est un travail qui se fait directement avec le client sans passer par une agence de communication. Le travail du Community manager peut s'arrêter à la veille et à l'animation des communautés pour les grandes entreprises, mais peut s'étendre à la rédaction web, la stratégie média et la gestion de projet pour les petites structures.
  • Les agences : le travail du Community manager dans une agence de communication consiste à gérer les réseaux sociaux des différents clients de l'agence. Il est fortement conseillé de travailler d'abord en freelance pour une agence afin d'acquérir le maximum d'expérience.

Que ce soit avec des agences ou avec des clients en direct, le travail du Community manager s'effectue sur une longue période de temps, car le fruit de son travail ne sera perçu qu'après un moment. Il est cependant possible de travailler pour des événements ponctuels comme le lancement d'un produit ou l'organisation d'un événement (salon, table ronde, congrès, etc.).

Afin de décrocher vos premiers clients, il est important pour vous de créer une identité digitale et d’arriver à avoir une notoriété sur la toile. Voici quelques conseils qui pourront vous aider dans votre démarche :

  • Animer des comptes sociaux ou des réseaux sociaux type Facebook, Twitter afin de mettre en avant votre savoir-faire et votre professionnalisme, ceci en faisant participer le maximum de personnes avec des mini-jeux/quizz, des questionnaires, des affiches, etc.
  • Création de blog ou de site professionnel : pour une visibilité sur le long terme, un blog vous permettra de partager votre contenu et de gagner des contacts qui pourront devenir éventuellement des clients. Le secret de réussite d'un blog est le partage régulier de contenu. Vous pouvez par exemple ouvrir un débat sur un sujet tout en donnant votre avis et en faisant participer le maximum de personnes.

La fiche métier du Community manager auto-entrepreneur

Les missions d'un Community manager auto-entrepreneur

Les fonctions du Community manager auto-entrepreneur sont variées et multiples et ont pour but final de comprendre les enjeux du client afin d'amplifier les messages de la marque, d’assurer la présence de la marque sur internet et de donner la meilleure image possible.

Nous pouvons essayer de résumer les missions du Community manager auto-entrepreneur comme ceci :

  • Animer les communautés : c'est être le représentant et le porte-parole de la marque sur les réseaux sociaux ou les sites professionnels en répondant aux commentaires des consommateurs, aux messages privés, aux critiques et en orientant les internautes vers le site officiel. Le Community manager est chargé de poster du contenu sur les différentes plateformes de la marque pour informer sur l'actualité de la firme. Il s'occupe ainsi d'organiser des événements web avec des Quizz ainsi que des sondages pour faire interagir la communauté et avoir un rendu plus net sur le produit ;
  • Faire de la veille thématique : Après avoir fixé ses objectifs et localisé, identifié et compris sa cible (les consommateurs), il doit écouter, parler et répondre pour ensuite commencer à effectuer la veille qui consistera à être au courant de tout (les nouvelles tendances des réseaux sociaux, les nouveaux concurrents, etc.) ;
  • Acquérir de nouveaux consommateurs en faisant de la promotion sur les produits ou la marque en suivant une stratégie de sponsoring des publications par exemple. Il est possible de gagner de nouveaux abonnés en faisant partager son contenu sur plusieurs plateformes à la fois et en interagissant pour faire connaitre la marque ;
  • Rédiger des publications : le Community manager s'occupe aussi de publier régulièrement du contenu en étant à la fois courtois, diplomate et professionnel. C'est à lui aussi de choisir le moment et le ton employé lors de la rédaction des légendes. Il peut même être amené à faire des visuels ;
  • Réaliser le suivi des actions : c'est une tâche qui consiste à évaluer les actions marketing et à analyser la perception de la marque. Le Community manager est chargé de suivre la hausse et la baisse de l'audience et de faire un suivi de l'évolution de la communauté pour réaliser à la fin des rapports des opérations accomplies et se faire évaluer ;

Lieu d'exercice

Le lieu d'exercice du Community manager auto-entrepreneur dépend de la personne et de ses capacités de concentration. C'est un métier qui nécessite un environnement sain et calme pour lui permettre d'être attentif et créatif dans l'interaction avec la communauté. C’est pourquoi il sera souvent efficace d’exercer depuis son propre domicile et c’est aussi un bon moyen d'éviter des dépenses supplémentaires (transport, restauration, etc.).

Les qualités et les compétences requises

C'est un métier qui requiert certaines qualités qui sont à la fois importantes et nécessaires pour maintenir un bon relationnel avec le public. Nous avons sélectionné quelques compétences pertinentes :

  • Faire preuve d'empathie : le Community manager doit se mettre à la place du consommateur pour le comprendre, gérer son émotion s'il s'agit d'une complainte et respecter son avis sans être sur la défensive afin de répondre avec diplomatie et finesse ;
  • Être disponible et réactif : Le Community manager doit être disponible à tout moment pour répondre aux demandes des clients, surtout en situation d'urgence, quitte parfois à entamer son temps de vie privée ;
  • Avoir de l'humour : c'est très important et à la fois très efficace de rebondir aux questions tout en ayant un humour qui correspond aux valeurs et principes de la firme et de la cible (consommateur).
  • Être créatif et innovant : avec l'évolution et les nouvelles tendances du web, le Community manager devra renouveler s'il le faut ses outils et son contenu pour continuer à séduire sa communauté.

La formation pour devenir Community manager auto-entrepreneur

La profession de Community manager n'étant pas réglementée, elle ne nécessite pas de diplôme spécifique. Toutefois, il est utile de s'autoformer afin d'avoir un profil qui intéresse les clients et les agences. Il existe en ligne d’innombrables formations payantes ou gratuites et certaines sont même financées par le CPF (Compte Personnel de Formation). Cependant, des certifications reconnues dans le domaine de la communication et du Marketing sont à conseiller pour tout Community manager souhaitant se lancer dans l'auto-entrepreneuriat, parmi elles :

  • BTS Communication ;
  • MBA en marketing digital ;
  • Licence Community manager et animateur de blog de l'EEMI ;
  • Master « Manager de la communication et du marketing digital » ;

Le salaire

Quels sont donc les tarifs appliqués par un Community manager auto-entrepreneur et pour quelles prestations ? Ce n’est pas évident de répondre à cette question, car le tarif dépend fortement de la qualité des missions, des compétences et de l'expérience du Community manager et de l'objectif de l'entreprise. Il est en outre important de se renseigner sur les tarifs des concurrents afin de fixer une moyenne que vous pourrez appliquer.

Les débouchés

Un Community manager peut évoluer dans son domaine vers des postes de responsable, par exemple responsable de la communication numérique, chef de projet ou responsable des médias sociaux.

Les questions les plus fréquentes

Un Community manager auto-entrepreneur compétent est une personne polyvalente, disponible, créative et surtout douée en communication pour faire en sorte d'être remarquée sur le web avec un contenu entraînant et mémorable. C'est aussi un véritable commercial digital qui sait comment gagner ses clients.

Pour devenir Community manager auto-entrepreneur, il est nécessaire de déclarer son activité au niveau du CFE compétent qui est l'URSSAF. Vous obtiendrez par la suite un numéro d'immatriculation dit numéro SIRET qui vous suivra tout au long de votre vie d’indépendant. À noter qu’il est possible de devenir Community manager sans diplôme spécifique.

  • TweetDeck
  • Hootsuite
  • Adobe Photoshop
  • Canva