auto entrepreneur en gestion locative

Comment ouvrir une auto entreprise en gestion locative?

Voici toutes les informations à savoir pour créer une micro entreprise en gestion locative. Création de votre dossier en 48h.

La gestion locative est une partie de l’immobilier liée uniquement à la location et ne touche pas à la vente ou à l’achat. Un gestionnaire locatif est un professionnel de l’immobilier qui travaille pour le compte d’un propriétaire et dont la mission principale consiste à gérer les contrats de location de ce dernier. Le gestionnaire locatif possède des responsabilités sur le plan juridique et comptable. Il doit notamment connaître et maîtriser les droits ainsi que les devoirs du propriétaire et du locataire, mais aussi se tenir informé de l’évolution de la législation. Il doit également maîtriser la rédaction des contrats, mais aussi l’art de la négociation.

Plus simplement, son rôle consiste à de servir d’intermédiaire entre le locataire et le propriétaire du bien. Il s’occupe de rechercher de potentiels locataires, de suivre le paiement de leurs loyers, d’envoyer les reçus des sommes perçues, de relancer les locataires sur leurs factures impayées, mais aussi de contrôler et de veiller au maintien du bon état du logement, particulièrement lors de la remise des clés à l’entrée ou la sortie.

Déclarer son activité en tant qu’auto-entrepreneur en gestion locative

Afin de lancer votre activité en tant qu’auto entrepreneur, il convient d’abord de la déclarer auprès du CFE compétent. Cette activité étant considérée comme de la prestation de services, le CFE sera la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI).

Cette étape se fait simplement en remplissant le formulaire P0 CMB et en le transmettant au CCI, accompagné par tous les justificatifs et documents demandés. Après la déclaration, l’auto-entrepreneur est tenu d’immatriculer son auto entreprise auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Une fois inscrit, le CFE dont le gestionnaire locatif dépend transmettra son dossier à l'INSEE qui lui attribuera à son tour son certificat d’inscription au répertoire Sirene ainsi que son numéro SIRET.

Afin de continuer à bénéficier du régime de la micro entreprise, l’auto-entrepreneur doit obligatoirement déclarer son chiffre d’affaires (CA) réalisé, qui ne devra pas dépasser 72 600 euros par an. De plus, il est redevable de cotisations sociales qui s’élèvent à 22% de son CA réalisé.

Quelles sont les missions de l’auto-entrepreneur en gestion locative ?

L’auto-entrepreneur en gestion locative se voit attribué plusieurs missions dans le cadre de son travail. En effet, il est responsable du bien immobilier avant sa location, pendant la présence du locataire et lors de la sortie de ce dernier.

S’occuper de la mise en location du bien immobilier

La mission première de l’auto-entrepreneur en gestion locative consiste évidemment à mettre un bien immobilier en location. Pour ce faire, la première étape consiste à indiquer au propriétaire une fourchette de prix, car il n’est pas nécessairement au courant des loyers qui s’appliquent. Le choix devra se faire selon plusieurs critères comme la superficie ou encore l’emplacement du bien immobilier.

Par la suite, il devra s’occuper de rédiger des annonces publicitaires afin de faire savoir aux potentiels locataires que le bien immobilier est disponible, puis devra se charger de toutes les demandes de visites et en remettant ensuite un compte rendu au propriétaire sur les retours des visiteurs.

Enfin, le gestionnaire locatif choisi le locataire retenu en fonction des critères fixés, puis se charge de rédiger le contrat de location contenant toutes les informations légales obligatoires.

S’occuper de la gestion du bien immobilier pendant la location

Après la location du bien immobilier, la deuxième mission de l’auto-entrepreneur en gestion locative consiste à gérer le bien loué. Il doit donc se charger de la gestion du loyer des locataires et veiller à ce qu’il soit payé dans les temps. De plus, il doit s’occuper de la réception des loyers, qu’ils soient payés par virement, par chèque ou par prélèvement automatique en se tenant prêts à une négociation sur un rallongement des délais de paiement avec un locataire en situation financière difficile. En cas de loyer impayé, le gestionnaire locatif intervient également afin d’entreprendre une procédure de précontentieux en veillant au respect de toutes les lois en vigueur.

L’auto-entrepreneur en gestion locative est également appelé à intervenir dans le cas où le bien immobilier loué doit faire l’objet de travaux.

Se charger de la sortie du locataire du logement

La troisième mission de l’auto-entrepreneur en gestion locative consiste à accompagner le propriétaire du logement lors de la sortie du locataire.

En effet, lors de la sortie d’un locataire, le gestionnaire locatif se charge de récupérer les clés remises au locataire et de faire un état des lieux, car c’est l’étape qui va déterminer le montant de la restitution du dépôt de garantie. Cette étape de restitution se fait après une évaluation comptable du lieu ainsi que des réparations éventuelles qu’il y a lieu de faire afin de déterminer la somme que le locataire récupèrera une fois les frais déduis.

S’il constate que le bien a été endommagé, alors il doit, avec l’accord du propriétaire, procéder à la réalisation de devis pour entreprendre des travaux de réparation.

Quelles sont les qualités requises pour devenir auto-entrepreneur en gestion locative ?

Afin de mener à bien les missions qui lui sont confiées, un auto-entrepreneur en gestion locative doit avoir un certain nombre de qualités qui sont très importantes pour l’exercice de son métier. Ainsi, l’auto-entrepreneur en gestion locative doit être doté des qualités suivantes :

  • Posséder de solides bases et compétences juridiques (droit immobilier), fiscales et comptables. Se tenir à l’affut de l’évolution de la législation ;
  • Capacité à développer un excellent sens des relations commerciales afin d’être un bon négociateur entre le locataire et le propriétaire ;
  • Capacité de gérer et d’échanger avec des personnes possédant des personnalités différentes ;
  • Capacité à servir de médiateur afin gérer des conflits éventuels entre le locataire et le propriétaire.

Quelle formation suivre pour devenir gestionnaire locatif ?

Aucun diplôme n’est requis pour devenir auto-entrepreneur en gestion locative. Cependant, afin de convaincre les clients de ses compétences, il est fortement conseillé de suivre une formation adéquate. Il peut s’agir par exemple d’un BTS en professions immobilières qui va lui permettre d’acquérir de solides connaissances dans le domaine de l’immobilier et en droit de l’immobilier.

Création rapide et facile