Devenir graphiste en auto-entrepreneur : comment faire ?

Comment créer son auto-entreprise de graphiste ? Découvrez les étapes pour créer votre société et les points essentiels à connaître.

Comment devenir graphiste en auto-entrepreneur ?

 

Dans la catégorie des nouveaux métiers en pleine croissance, le graphiste se taille la part belle. Même si cette profession existe depuis plus longtemps, notamment pour le print, elle prend de la vitesse aujourd’hui en direction de l’avenir. Découvrez ici ce métier passionnant, d’autant plus en tant qu’auto-entrepreneur.

 

Comment se lancer en tant que graphiste en auto-entrepreneur ?

 

Tout d’abord, vous devrez faire votre demande d’ouverture d’auto-entreprise sur le site Pôle Auto-Entrepreneur. Vous devrez renseigner votre domaine d’activité, mais aussi vos informations personnelles. Vous recevrez ensuite un courrier avec votre numéro SIRET, votre code NAF, ainsi que tous les renseignements essentiels en ce qui concerne votre nouvelle micro-entreprise. Une fois ce courrier reçu, vous êtes libre de commencer à exercer et donc de créer des devis et factures.

 

En tant que graphiste indépendant, vous serez rattaché à l’URSSAF. C’est sur son site officiel que vous ferez votre déclaration de chiffre d’affaires chaque mois ou chaque trimestre, selon l’option choisie. Vous devrez par ailleurs respecter un seuil de chiffre d’affaires qui s’élève à 72 500 €. Le graphiste indépendant fait partie des professions libérales. Ainsi, votre taux de cotisation s’élève à 22 % de votre chiffre d’affaires.

 

Le métier de graphiste

 

Un graphiste révèle un travail créatif et artistique dans la majeure partie des cas. Ce métier, à cheval entre le visuel et le design, peut s’exercer pour de nombreux supports et pour une infinité de domaines. En effet, les possibilités sont toujours très larges. Que vous soyez graphiste print, graphiste PAO ou encore graphiste web, la création de contenus visuels sera votre principale mission. Du web design aux cartes de visite, il est primordial de pouvoir se spécialiser dans un ou deux domaines.

 

Par ailleurs, la maîtrise de certains logiciels, comme Illustrator, Indesign ou encore Photoshop, se révèle cruciale. En effet, en tant que graphiste vous serez très certainement amené à passer beaucoup de temps sur ces logiciels. D’autre part, la suite Adobe est par ailleurs considérée comme la base, l’ingrédient principal dans les métiers de graphisme.

 

Est-ce que je dois passer une formation pour devenir indépendant ?

 

Il existe deux manières de devenir graphiste en auto-entrepreneur. Vous pouvez suivre une formation, du BTS aux diplômes sur 5 ans. Les coûts et les durées varient grandement d’une formation à l’autre. Vous pouvez également vous lancer en autodidacte si vous maîtrisez certains logiciels et que vous êtes curieux naturellement. Quoi qu’il en soit, le métier de graphiste n’est pas réglementé sur le territoire français. Toutefois, il s’agit d’un domaine concurrentiel. Mettez alors toutes les chances de votre côté pour démarrer du bon pied.

 

Le saviez-vous ?

Le graphiste peut prétendre à une rémunération entre 40 et 50 € de l’heure selon la catégorie de la mission. Il est aussi possible d’appliquer un tarif à la journée pour les missions de grande envergure.

 

Être graphiste en auto-entrepreneur implique de savoir faire son travail correctement, mais aussi de développer son réseau ou encore de s’occuper des formalités comptables. Pôle Entrepreneur vous propose un logiciel de comptabilité qui vous facilitera la vie à coup sûr.