P A E

Chargement

Démarches Auto-Entrepreneur
La modernisation des services administratifs de l’Etat vous permet de faire vos démarches auto-entrepreneur en ligne. Faites vos formalités en quelques clics avec Pole-autoentrepreneur.com et obtenez votre SIRET en ligne
webdesigner

Comment devenir webdesigner micro-entrepreneur ?

 

À l’ère du net, les métiers du web (tels que webdesigner) se développent de plus en plus.

 

Entre rédacteur web, webmaster, référenceur SEO, etc. nombreuses sont les professions. Parmi eux vous trouvez le designer web qui s’occupe notamment des visuels d’un site. Ce graphiste peut très bien être freelance (indépendant). Mais, saviez-vous que vous pouviez être webdesigner en étant auto-entrepreneur ? Ainsi, vous pouvez tester cette activité libérale ou tout simplement exercer en complément d’un emploi salarié. Qu’est-ce que ce métier (profession, diplôme, compétences) ? Quels sont les avantages du statut juridique auto-entrepreneur ? Y a-t-il des conditions pour être webdesigner micro-entrepreneur ? Enfin, comment devenir graphiste freelance ?

 

webdesigner

 

Le designer web, qui est-ce ?

 

Un webdesigner freelance, c’est celui qui met en place la charte graphique puis crée le graphisme (photos, vidéos, infographies, illustrations, typographie, couleurs, mise en page) des pages du site web, de l’application ou autres supports web en fonction du message à véhiculer et de la cible. Il est garant de la bonne expérience utilisateur du support tout en respectant les règles d’ergonomie, de « responsive design » et du web. En général, son code APE est 6210Z pour la programmation informatique. 

 

Y a-t-il besoin d’un diplôme pour être webdesigner indépendant ?

 

Sachez que designer indépendant n’est pas une profession réglementée, donc il n’y a pas besoin de diplôme. Cependant c’est recommandé afin d’avoir les bases du métier et un avantage sur vos concurrents. Pour information, vous devez obligatoirement passer une formation lorsque l’activité de graphiste indépendant est liée à une profession réglementée, par exemple à l’architecture. Voici quelques exemples de diplômes à la suite du Baccalauréat :

 

  • BTS design graphique, option communication et médias numériques (Bac+2),
  • DUT métiers du multimédia et de l’internet (Bac+2),
  • Licence pro infographie webdesigner et multimédia (Bac+3),
  • Bachelor webdesign et communication graphique (Bac+3),
  • Bachelor webmaster/webdesign (Bac+3),
  • DSAA design mention graphisme (Bac+4),
  • Master création numérique spécialité design d’interface (Bac+5),
  • DNSEP option design graphique à l’École des Beaux-Arts (Bac+5).

 

Les compétences et qualités du webdesigner freelance

 

Si vous ne possédez pas de diplôme pour l’exercice de votre activité de graphiste web freelance, il vous faut néanmoins des compétences et qualités spécifiques dans le graphisme et l’informatique :

 

  • Savoir gérer et suivre un projet,
  • Connaître le monde du web,
  • Maîtriser les logiciels de design principaux (Illustrator, Photoshop, etc.),
  • Être en capacité de gérer une micro-entreprise,
  • Être au courant des nouvelles tendances du web et du webdesign,
  • Savoir analyser et conseiller (trouver des solutions),
  • Être créatif, autonome et réactif.

 

Micro-entrepreneur en webdesign : Une activité libérale

 

Le designer web auto-entrepreneur exerce en profession libérale (rattaché à l’URSSAF), car il conseille sa clientèle en matière de graphisme et/ou propose des services conceptuels et intellectuels. À la fois consultant et créateur, il apporte une expertise pour aider le client à développer son site web.

 

Webdesigner auto-entrepreneur : Les avantages du statut juridique

 

Le statut juridique de la micro-entreprise permet notamment d’exercer une activité complémentaire à une autre (emploi salarié, études, retraite, chômage). Les avantages y sont nombreux :

 

  • Déclaration de début d’activité rapide et facile sur le site pole-autoentrepreneur.com,
  • Déclaration des cotisations sociales en ligne selon le chiffre d’affaires du mois ou du trimestre (régime micro-social) (22 % du chiffre d’affaires pour la couverture sociale et 0,20 % pour la contribution à la formation professionnelle),
  • Possibilité d’opter pour le versement libératoire de l’impôt (2,2 % du chiffre d’affaires),
  • Gestion simplifiée des comptes (journal des achats et des recettes),
  • Franchise de TVA en dessous de certains seuils (33 200 € de plafond de franchise de TVA et 35 200 € de seuil majoré),
  • Cessation d’activité très facile, remplissez simplement ce formulaire,
  • Possibilité de choisir le statut EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) afin de limiter votre responsabilité de micro-entrepreneur webdesigner et ainsi protéger votre patrimoine privé des créanciers.

 

Quelles sont les conditions pour être graphiste web en étant micro-entrepreneur ?

 

Le régime auto-entrepreneur est soumis à des conditions de plafonds de chiffre d’affaires annuel à ne pas dépasser plus de 2 années consécutives : 70 000 € pour professionnel libéral. Le micro-entrepreneur graphiste doit avoir plus de 18 ans et exercer en son nom propre. 

 

Les étapes à suivre pour devenir webdesigner indépendant

 

Après avoir réfléchi à votre projet professionnel de graphiste web micro-entrepreneur, voici les étapes à suivre.

 

Réalisez une étude de marché pour votre activité de graphiste indépendant

 

Une étude de marché, c’est la base de la création d’entreprise. Pourquoi ? Cela va vous permettre d’étudier le marché du webdesign freelance (taille et tendances du marché, demande, concurrence, produits, environnement, etc.) et d’observer les opportunités et les freins possibles, mais aussi les chances de réussite. C’est un moyen de valider votre projet professionnel. Pour information, sur le web, il existe des modèles d’étude de marché.

 

Faites le business plan de votre micro-entreprise de webdesign

 

Après validation de votre projet professionnel, construisez un business plan. C’est un document qui montre la stratégie financière et commerciale de l’auto-entreprise de design, sur 3 ans. Il est notamment utile si vous souhaitez demander un prêt à une banque. Mais, comment le rédiger ?

 

Présentation du projetProjet

Idée

Viabilité du projet

Compétences mises en œuvre

Services

Proposition de valeur

Caractéristiques des services

Marché du webdesign

Segmentation des clients

Concurrence

Stratégie

Modes de distribution des services

Tarifs

Moyens de communication

Stratégie financièreBesoins

Investissements (par exemple le matériel informatique)

Fond de roulement

Frais de fonctionnement (charges)

Ressources

Ressources internes (par exemple le chiffre d’affaires)

Ressources externes (notamment un prêt)

3 tableaux de synthèse

Compte de résultat

Plan de financement

Prévisionnel de trésorerie

 

Investissez dans du matériel d’auto-entrepreneur en webdesign

 

Bien sûr l’auto-entrepreneur graphiste doit avoir les bons outils pour exercer dans les meilleures conditions et livrer un travail de qualité au client.

 

  • Ordinateur performant avec un écran assez grand,
  • Tablette graphique,
  • Logiciels professionnels (Illustrator, Photoshop, etc.),
  • Outils de communication (site web, cartes de visite, etc.),
  • Abonnement téléphonique et internet,
  • Local si besoin.

 

Déclarez votre début d’activité de graphiste web freelance

 

Maintenant, vous pouvez commercer à déclarer votre activité de webdesigner micro-entrepreneur. Pour cela, remplissez le formulaire de déclaration d’activité accessible ici. Par la suite, ouvrez un compte bancaire dédié à votre micro-entreprise et souscrivez une assurance responsabilité civile (RC Pro).

 

Mettez en place votre communication de webdesigner en auto-entreprise

 

Être micro-entrepreneur graphiste, c’est bien, mais si les clients ne savent pas que vous existez cela ne sert pas à grand-chose. La solution, créez un site web de qualité décrivant vos services et permettant de vous contacter. Misez également sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Linkedin. Enfin, ayez toujours sur vous des cartes de visite au cas où vous croisez une personne intéressée par vos services.

 

Réalisez des partenariats avec d’autres freelances

 

Comme on dit : tout seul on va plus vite, mais à plusieurs on va plus loin. En effet, en tant que graphiste auto-entrepreneur vous n’avez pas toutes les compétences et certaines peuvent vous manquer. Alors, entourez-vous d’autres freelances (développeur web, rédacteur, référenceur, etc.) qui auront ces atouts et montez une petite équipe. En plus, c’est plus motivant de travailler avec des collègues !

 

De quoi est composé le contrat du graphiste web auto-entrepreneur ?

 

Le contrat du webdesigner indépendant encadre les relations entre prestataire et client, mais aussi l’exécution des services. Vous devez notamment insérer des clauses importantes pour les deux parties :

 

  • Droit à l’image,
  • Cession des droits d’auteur, quelle soit gratuite ou payante.

 

Vous aimeriez devenir designer web en freelance ? Mais, vous êtes perdu dans les formalités du micro-entrepreneur. Nous vous aidons dans les démarches de votre auto-entreprise, cliquez ici.

 

Articles similaires

Articles récents

Sarbacane Chatbot
marketing social media
marketing emailing
HUBSY Café
espace coworking