moniteur auto école micro entreprise

Comment devenir moniteur auto-école auto entrepreneur ?

Vous voulez devenir moniteur d'auto école à votre propre compte ? Choisissez la micro entreprise pour débuter votre activité ! !

Vous êtes déjà familier de la conduite en voiture, poids lourd ou moto. Votre métier vous plaît, mais vous aimeriez devenir un vrai chef d’entreprise. Avez-vous songé à devenir indépendant pour acquérir flexibilité et souplesse dans votre gestion d’activité ? Pour pouvoir choisir vos horaires et vos clients plus librement ? Nous vous détaillons ici comment commencer votre activité de moniteur auto-école auto entrepreneur.

Moniteur auto-école auto entrepreneur : les renseignements clés

  • Le moniteur auto-école indépendant travaille avec des auto-écoles agrées et/ou des plateformes en ligne.
  • La rémunération d’une heure de conduite se situe entre 25 et 35 euros net.
  • Le statut d’auto entrepreneur offre un cadre réglementaire simplifié et une comptabilité allégée. Dans le cadre de votre activité de moniteur auto-école vous avez quand même quelques informations à connaître :
    • C’est une activité libérale.
    • Le CFE (Centre de Formalités des Entreprises) compétent est l'URSSAF. Vous devez demander votre immatriculation dans les 8 jours qui suivent le début de votre activité.
    • Le code APE (activité principale exercée) est 85.53Z Enseignement de la conduite.
    • Le plafond de chiffre d'affaires ne doit pas être supérieur à 72 600 € pour une profession libérale.
    • Les cotisations sociales représentent 22 % de votre Chiffre d’affaires.
    • Les revenus sont imposés au titre des BNC (bénéfices non commerciaux).
    • La franchise de TVA : Afin de ne pas facturer la TVA à ses clients le moniteur d’auto-école auto entrepreneur devra s’assurer de ne pas dépasser les seuils de franchise de TVA, à savoir 34 400 € HT pour les prestations de services.
    • L’auto entrepreneur est affilié depuis 2019 au régime général de la Sécurité Sociale géré par les CPAM (Caisses Primaires d’Assurance Maladie).
  • Les avantages pour démarrer une activité d’auto entrepreneur :
    • Vous pouvez bénéficier de l’ACCRE : exonération partielle de charges sociales et d’un accompagnement pendant les premières années d'activité.
    • Toutes les nouvelles entreprises sont exonérées de la CFE (cotisation foncière des entreprises) durant l’année de leur création.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en auto entrepreneur moniteur auto-école?

Prérequis

Il est conseillé de réaliser une étude de marché au préalable pour connaître le nombre d’auto-écoles, le nombre de moniteurs, les prix pratiqués, etc. Il semble judicieux également d’estimer les frais de fonctionnement nécessaires à la création de votre activité : voiture, assurances, essence, communication, etc.

Attention : Pour que le moniteur auto-école soit considéré comme indépendant Il ne doit pas exister de lien de subordination entre un moniteur et une auto-école ou une plateforme (voiture fournie, imposition des horaires, mode pédagogique imposée, horaires réguliers et lieu de travail spécifique). Le moniteur auto-école auto entrepreneur devra proposer ses services à plusieurs auto-écoles et faire attention s’il travaille avec une plateforme unique.

De plus, avant de devenir auto entrepreneur, le moniteur auto-école doit remplir obligatoirement les conditions requises suivantes :

  • Avoir minimum 20 ans
  • Être titulaire du permis B (avec période probatoire terminée : 2 ans minimum)
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation citée par l’article L. 213-3 et l’article R. 212-4 du Code de la route.
  • Justifier d’une formation spécifique pour exercer le métier de moniteur d’auto-école.
  • Être domicilié en France.

Autres prérequis

  • Budget : L’achat le plus important de votre activité est la voiture. Vous devez obligatoirement acquérir un véhicule à double commande. En fonction de votre budget, vous avez le choix entre :
    • La location longue durée : c’est une solution intéressante si vous n’avez pas d’apport. Vous versez chaque mois une somme définie, en échange de l’utilisation du véhicule. Cela peut constituer une première étape pour tester plus sereinement votre activité et donc vous constituer un apport, en vue de l’achat d’un véhicule
    • La location avec option d’achat : vous avez la possibilité d’acheter le véhicule que vous louez. Les modalités d’acquisition seront mentionnées lors de l’élaboration du contrat
    • L’achat : si vous possédez un apport, c’est sans doute la solution la plus économique sur le long terme. Vous utilisez librement votre véhicule sans aucune limite. Vous pourrez aussi revendre ce véhicule si besoin
  • Il vous faudra également tenir compte dans vos frais de fonctionnement des assurances qui représentent une charge fixe importante. Le moniteur d’auto-école auto-entrepreneur a l’obligation de s’assurer. Du fait de la nature de son activité, deux contrats sont indispensables :
    • L’assurance automobile : le moniteur auto-école auto entrepreneur a l'obligation de souscrire une assurance automobile professionnelle spécifique pour son véhicule à double commande. Cela pourra couvrir, par exemple, tout sinistre qui serait susceptible de survenir durant l’apprentissage.
    • La RC Pro : l’assurance de responsabilité civile professionnelle protège le moniteur auto-école auto entrepreneur des dommages physiques et matériels qu’il pourrait causer à un tiers dans le cadre de son activité.

S'inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Pour acquérir le statut de moniteur auto-école auto entrepreneur, le site pôle autoentrepreneur.com peut vous accompagner et vous aider dans vos démarches administratives. L’inscription est simplifiée, vous vous inscrivez en ligne en quelques clics.

Obtenir son SIRET

À la création de votre activité vous obtiendrez le SIRET, un numéro d'identification à 14 chiffres attribué à chaque auto entrepreneur et entreprise.

Trouver ses premiers clients

Vous avez créé votre entreprise, il est temps maintenant de commencer à travailler. En effet, grâce à l’étude de marché que vous avez réalisée au préalable vous connaissez bien votre secteur. Ainsi, vous pouvez vous faire connaître en créant un site internet et en mentionnant votre expérience, vos formations et vos tarifs.

Vous pouvez également vous renseigner auprès des auto-écoles agréées. Ces dernières ont parfois besoin de renfort ponctuellement et font appel à des indépendants pour gérer le surcroît d’activité. Et, depuis quelques années, de nouveaux types d’auto-écoles ont fait leur apparition : les plateformes en ligne comme Ornikar ou Lepermislibre. Même si la relation exclusivement en ligne permet à un moniteur auto-école auto entrepreneur d’être mis en relation directe avec le futur conducteur, ceci se fait en toute légalité.

La fiche métier du moniteur auto-école auto entrepreneur

Les missions

Le moniteur d'auto-école est un professionnel qui a pour but d’enseigner la conduite en voiture, à moto ou encore en camion. Il accompagne ses élèves, les futurs conducteurs dans l’apprentissage du bon usage de la conduite : en toute sécurité (rester vigilant en toute circonstance, sensibilisés aux comportements à risque, s’approprier les bons réflexes), avec prudence et civisme (acquisition des bons comportements sur la voie publique pour soi et pour autrui).

Au quotidien ses missions peuvent être :

  • L'enseignement théorique du code de la route et de la sécurité routière (en général leçons collectives) afin d’acquérir l’examen.
  • Expliquer la mécanique et le fonctionnement de base du véhicule.
  • Donner des cours pratiques de conduite sur plateau, mais surtout en situation réelle.
  • Évaluer le niveau du futur conducteur et suivre son évolution (remplir le livret d’apprentissage de la conduite : document obligatoire pour la préparation et l’obtention du permis de conduire).
  • Accompagner les candidats aux épreuves d'obtention du code et du permis de conduire.
  • Gestion administrative : plannings, examens, etc.

Lieu d'exercice

La plus grande partie de l’enseignement se passe en ville et sur la route. Les situations de conduite changent au quotidien : les élèves et les circuits empruntés diffèrent chaque jour, ce qui permet d'éviter la routine.

Le reste du temps, l'enseignement théorique du code a lieu dans les locaux de l'auto-école, la gestion administrative peut se faire au domicile du moniteur auto-école auto entrepreneur.

Les qualités et les compétences requises

Il faut tout d’abord aimer conduire, posséder des compétences techniques de base sur les véhicules et avoir une bonne connaissance des réglementations liées à la sécurité routière et à l’enseignement de la conduite, mais cela ne suffit pas. Au-delà de l’aspect technique certaines qualités humaines sont indispensables :

  • Le moniteur d’auto-école doit être pédagogue et savoir transmettre un certain nombre de messages comme les règles de sécurité, le respect des autres usagers et avoir une conduite responsable. Il doit être à l’écoute et rester patient pour aider les apprentis conducteurs à progresser et désamorcer leurs éventuelles peurs.
  • Il doit posséder des qualités relationnelles, car il doit s’adapter à différents publics. En règle générale, il travaille avec des adolescents et de jeunes adultes, mais il peut aussi intervenir avec des seniors.
  • Le moniteur d'auto-école doit rester vigilant et concentré en toute circonstance. Il doit être attentif au comportement de son élève et pouvoir reprendre le contrôle du véhicule à tout moment si la situation l’exige.
  • Cette activité requiert une bonne résistance physique et nerveuse (bonne résistance au stress). En toute circonstance, il doit rester maître de lui-même.
  • Le moniteur auto-école auto entrepreneur doit également se plier aux disponibilités de ses élèves. En règle générale, cela lui impose de travailler principalement le soir et le week-end.
  • Il peut travailler avec plusieurs auto-écoles et donc de nombreux candidats au permis de conduire. Il doit être organisé et rigoureux pour assurer une gestion suivie.

La formation pour devenir moniteur auto-école auto entrepreneur

Pour devenir moniteur d'auto-école et à la suite d’une réforme récente, il faut désormais obtenir le CCP ECSR : certificat de compétences professionnelles d'enseignement de la conduite et de la sécurité routière. C'est un titre professionnel homologué de niveau bac + 2 avec 2 parties :

  • CCP : apprentissage de la formation à la conduite.
  • CCP 2 : sensibilisation des usagers à la sécurité routière

Pour obtenir ce titre professionnel, le candidat doit réussir l'examen de ces 2 CCP après 910 heures de cours dans un centre de formation agréé et 280 heures de stage en entreprise. Le coût de ces formations est très variable, mais il est possible d'obtenir un financement partiel ou total selon sa situation (demandeur d'emploi, salarié, etc.). Les épreuves (très pratiques) comportent une mise en situation professionnelle, un entretien technique avec contrôle des connaissances et un entretien final.

Le CCP ECSR est complété par 2 certificats complémentaires de spécialisation 2 roues et poids lourds.

L'enseignement de la conduite automobile est une profession réglementée. Pour exercer ce métier, il faut impérativement obtenir une autorisation d'enseigner, délivrée par le préfet, valable pour une période de 5 ans. Elle doit être renouvelée à l'issue de cette période.

En premier lieu, le moniteur auto-école auto entrepreneur doit faire une demande d’autorisation d’enseigner la conduite pour les véhicules d’une catégorie donnée (permis B par exemple).

Le salaire

Les emplois se situent principalement dans les grandes et moyennes agglomérations. Le salaire d’un moniteur auto-école auto entrepreneur débutant se situe entre 1550 et 2000 euros brut. N'oubliez pas d'ouvrir un compte bancaire dédié à votre auto entreprise si le chiffre d'affaires dépasse  les 10000 euros annuels.

Les débouchés

Après quelques années d’expérience, il est possible pour un moniteur d’auto-école, de fonder sa propre auto-école en acquérant un agrément préfectoral. Le moniteur auto-école auto entrepreneur peut également continuer à se former et se spécialiser :

  • BAFM (brevet d’aptitude à la formation des moniteurs) : permet également d’animer des stages destinés aux conducteurs responsables d’infractions qui doivent récupérer des points sur leur permis.
  • Concours pour devenir inspecteur du permis de conduire.

Les questions les plus fréquentes

C’est tout à fait possible, mais auparavant pensez à vérifier votre contrat de travail. En effet, celui-ci peut être assorti d’une clause d’exclusivité qui vous empêcherait d’exercer pour d’autres auto-écoles.

L’auto-école dispose d’une plateforme en ligne. Les moniteurs auto-école auto entrepreneurs et les élèves s’inscrivent. L’élève sélectionne des plages horaires et les moniteurs acceptent ou non les missions. La plateforme peut également aider le moniteur auto-école auto entrepreneur grâce à son réseau bien implanté (conseils, assurance, aide à l’acquisition d’un véhicule, etc.).