auto entrepreneur dropshipping

Auto entrepreneur en dropshipping, comment faire?

Vous souhaitez faire du e-commerce et de la vente en ligne via le dropshipping sous le statut de la micro entreprise? Lisez notre guide !

Vous voulez vous lancer dans l’e-commerce sans prendre trop de risques ? Dans ce cas, il peut être intéressant de songer au dropshipping. Ce concept a d’abord vu le jour aux États-Unis avant de se populariser dans le monde entier et notamment en France. Le dropshipping consiste à vendre de la marchandise en ligne sans avoir de stock physique. Avant de vous lancer dans une telle activité commerciale en tant qu’auto entrepreneur, vous retrouverez toutes les informations importantes dans cet article. Vous verrez d’abord les renseignements clés sur le métier d’auto entrepreneur en dropshipping, puis les étapes pour s’inscrire et débuter cette activité. Ensuite, vous découvrirez la fiche métier, la réglementation, la formation et le salaire de ce métier.

Auto entrepreneur en dropshipping : les renseignements clés

Voyons les renseignements clés pour devenir auto entrepreneur en dropshipping avant de détailler la procédure pour démarrer cette activité professionnelle.

  • Le métier d’auto entrepreneur en dropshipping n’est pas réglementé, donc aucun diplôme n’est exigé, mais il est évidemment conseillé de s’y connaître dans le domaine de la vente et de l’entrepreneuriat ;
  • Il est conseillé de suivre une formation dans le dropshipping, l’e-commerce ou encore dans les différentes stratégies web marketing ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises est la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) ;
  • Votre code APE est généralement 4791B – Vente à distance sur catalogue spécialisé ou 4791AA – Vente à distance sur catalogue général ;
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 176 200 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 12,8 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Le taux de contribution à la formation professionnelle s’élève à 0,1 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Vos revenus sont imposés au titre des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux) ;
  • Votre salaire mensuel dépend uniquement des ventes que vous effectuez grâce au dropshipping.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant qu’auto entrepreneur en dropshipping ?

Plusieurs étapes sont nécessaires pour débuter son activité en tant qu’auto entrepreneur en dropshipping. Avant le processus d’inscription, il est fortement recommandé d’établir quelques prérequis. Ces derniers vous servent à mieux préparer votre nouvelle activité professionnelle afin de démarrer sur de bonnes bases.

Prérequis

Le premier prérequis qui est aussi le plus important en dropshipping est de réaliser une étude de marché. Si vous envisagez déjà un marché en particulier, il est nécessaire de déterminer le niveau de saturation de ce marché. Ce n’est évidemment pas conseillé de lancer une activité commerciale dans un marché trop saturé.

Il ne faut pas non plus choisir un marché qui n’intéresse pas assez les clients et qui ne générera donc pas assez de ventes pour que l’activité de dropshipping soit rentable. Le mieux est de trouver un marché niche où vous avez peu de concurrents et ainsi le potentiel d’évoluer sans trop de difficultés tout en vous construisant une clientèle.

Ensuite, un autre prérequis est de connaître les particularités du statut d’auto entrepreneur. En effet, ce statut juridique offre un régime fiscal et social avantageux par rapport à d’autres statuts. Les avantages principaux de faire du dropshipping en tant qu’auto entrepreneur sont les suivants :

  • L’ensemble des déclarations fiscales et sociales s’effectuent en ligne ;
  • Il n’y a pas de charge à payer si le chiffre d’affaires est nul ;
  • Vous bénéficiez de la franchise en base de TVA ;
  • Le régime optionnel de versement libératoire permet de choisir si la déclaration de chiffre d’affaires est effectuée tous les mois ou tous les trois mois ;
  • Vous pouvez effectuer votre activité d’auto entrepreneur en dropshipping en la cumulant avec une retraite ou une activité salariale en CDI ou en CDD.

S’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur

La première étape pour débuter son activité sous le statut d'auto entrepreneur en dropshipping est de s’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur. Cela permet de déclarer officiellement sa nouvelle activité professionnelle. Vous devez vous rendre sur le site de Pole Auto Entrepreneur et remplir le formulaire P0 Micro-Entrepreneur. N’oubliez pas de vous munir d’une copie de votre pièce d’identité.

Dans ce formulaire, vous devez renseigner toutes les informations de votre nouvelle auto entreprise ainsi que le régime fiscal que vous avez choisi. À titre d’information, l’inscription sur Pole Auto Entrepreneur est gratuite.

Après avoir rempli le formulaire P0 Micro-Entrepreneur, votre déclaration d’activité est transmise à la CCI. Ensuite, vous devez fournir un justificatif de domicile pour être immatriculé au Répertoire des métiers. Vous avez aussi besoin d’une déclaration sur l’honneur de non-condamnation. Celle-ci sert de preuve que vous n’ayez aucune sanction pénale, administrative ou civile qui vous gênerait dans la création et la gestion de votre auto entreprise.

Obtenir son SIRET

La deuxième étape après l’inscription sur Pole Auto Entrepreneur et l’immatriculation auprès du Répertoire des métiers est d’obtenir votre SIRET. Il s’agit d’un numéro composé de 14 chiffres. L’acronyme correspond au système d’identification du répertoire des établissements. Le SIRET est toujours fourni par l’INSEE après la validation de votre déclaration d’activité par la CCI.

L’étape suivante est de recevoir les documents suivants envoyés par courrier :

  • Un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements : il regroupe notamment le numéro SIRET et le code APE (activité principale exercée) ;
  • Une notification d’affiliation au régime auto entrepreneur de votre CFE ;
  • Une notification d’affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants : elle est nécessaire pour créer un compte en ligne quand vous devez déclarer votre chiffre d’affaires ;
  • Un avis de situation au répertoire Sirene ;
  • Un extrait K ou Kbis : il confirme l’existence juridique de votre nouvelle auto entreprise.

Trouver ses premiers clients

Vous êtes officiellement devenu auto entrepreneur en dropshipping, mais cela ne signifie pas pour autant que vous pouvez directement commencer à générer des revenus. Vous devez impérativement trouver vos premiers clients. Après avoir choisi un marché qui vous intéresse et qui a du potentiel, vous devez dénicher des fournisseurs. Il peut s’agir de fabricants, de vendeurs professionnels ou encore de grossistes. Pour rappel, un auto entrepreneur en dropshipping n’a pas de stock physique donc toute la marchandise vendue en ligne provient directement du fournisseur.

Ensuite, vous devez lancer votre boutique en ligne. Plusieurs s’options s’offrent à vous. Vous pouvez la développer vous-même, vous servir d’une solution de dropshipping ou encore avoir recours à un développeur web professionnel. De manière générale, les auto entrepreneurs en dropshipping utilisent souvent une solution de dropshipping. Celle-ci est effectivement la plus rapide et la plus simple à mettre en œuvre.

La prochaine étape est de préparer les fiches produits de ce que vous allez vendre. L’aspect le plus important de votre boutique en ligne est son référencement naturel, aussi appelé SEO pour Search Engine Optimisation. Plus le SEO de votre boutique d’e-commerce est optimisé, plus vous allez attirer de nouveaux visiteurs et de potentiels clients. Enfin, la dernière étape à suivre pour trouver vos premiers clients est de mettre en place une excellente stratégie marketing sur le web.

La fiche métier de l’auto entrepreneur en dropshipping

Un auto entrepreneur en dropshipping est un spécialiste de la livraison directe. Son objectif est de générer un maximum de chiffre d’affaires en vendant les produits tendance du moment. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un expert en dropshipping gère plusieurs boutiques en ligne en même temps qui sont chacune spécialisées dans un type de produit seulement.

Les missions

Toutes les missions d’un auto entrepreneur en dropshipping s’effectuent en ligne. Pour résumer, il doit s’occuper du lancement et de la gestion de la boutique en ligne afin de recevoir les commandes des clients. Celles-ci sont ensuite transmises au fournisseur qui s’assure de la bonne livraison du produit commandé. Voici les missions principales d’un auto entrepreneur en dropshipping :

  • Lancer la boutique en ligne de dropshipping ;
  • Optimiser le SEO du site de dropshipping ;
  • Préparer et déployer une stratégie de web marketing pour promouvoir la boutique de dropshipping ;
  • Rechercher les produits les plus demandés du moment ;
  • Trouver un fournisseur du produit en question et signer un contrat avec ce dernier ;
  • Établir la fiche de ce produit avec des photos, une description et le prix ;
  • Récupérer les commandes des clients sur le site ;
  • S’assurer que les commandes soient correctement transmises au fournisseur ;
  • Répondre aux questions des clients s’ils ont une demande ou s’ils rencontrent un problème particulier ;
  • Mettre en place une politique de remboursement ou de retour pour les commandes qui ne sont pas correctement livrées ou pour les clients mécontents du service ou de la qualité.

Lieu d’exercice

Étant donné que l’auto entrepreneur en dropshipping travaille uniquement en ligne, il n’a pas de lieu d’exercice dédié. Il peut travailler en déplacement ou à son domicile.

Les qualités et les compétences requises

Les qualités et les compétences requises d’un auto entrepreneur en dropshipping sont les suivantes :

  • Avoir une excellente communication ;
  • Comprendre le fonctionnement des réseaux sociaux ;
  • Savoir utiliser les outils de dropshipping ;
  • Connaître les bases du SEO ;
  • Avoir des connaissances approfondies en informatique.

La réglementation de l’auto entrepreneur en dropshipping

En plus de la réglementation qui s’applique à tous les auto entrepreneurs sans exception, un auto entrepreneur en dropshipping doit respecter d’autres formalités. En effet, vous devez obligatoirement ajouter les documents légaux suivants sur votre site de dropshipping :

  • Les conditions générales de vente et d’utilisation qui s’adressent aux visiteurs de votre site de dropshipping ;
  • La politique de confidentialité qui détaille la manière dont les données confidentielles des clients sont gérées sur le site ;
  • La politique de remboursement et de retour des produits vendus sur votre site de dropshipping ;
  • Les mentions légales qui sont composées des informations légales concernant votre activité professionnelle en ligne.

À titre d’information, vous pouvez trouver des modèles de ces quatre documents légaux en ligne. Il vous suffit de les compléter avec les informations de votre boutique de dropshipping.

La formation pour devenir auto entrepreneur en dropshipping

Il n’y a pas de formation nécessaire pour devenir auto entrepreneur en dropshipping. Néanmoins, il est évidemment conseillé de suivre une formation pour apprendre les bases de la vente en ligne, du dropshipping et des stratégies web marketing. De plus, il existe également des formations spécialisées dans le dropshipping. Il faut cependant garder à l’esprit que celles-ci ne sont pas reconnues officiellement.

Cela signifie que la qualité du contenu peut varier d’une formation à une autre. Il vaut donc mieux choisir une formation de dropshipping populaire et appréciée par les auto entrepreneurs qui se sont lancés dans cette activité commerciale en ligne.

Suivre une formation sur le référencement naturel peut également se révéler utile pour mieux gérer votre site de dropshipping et d'autres projets. Le SEO joue effectivement un rôle très important dans le nombre de visiteurs et de clients que vous allez avoir sur votre boutique.

Le salaire

Le salaire d’un auto entrepreneur en dropshipping dépend uniquement des ventes qui sont effectuées sur la boutique en ligne. S’il ne vend aucun produit, il n’a tout simplement pas de revenu.

Pour vous donner une idée générale, un auto entrepreneur en dropshipping qui réalise quotidiennement des ventes peut avoir un revenu mensuel d’environ 2 000 € brut. Bien entendu, certains ont un revenu largement inférieur à cette moyenne tandis que d’autres peuvent la dépasser de plusieurs milliers d’euros par mois. Tout dépend du succès de la boutique en ligne de dropshipping.

Les questions les plus fréquentes

Lancer une activité commerciale de dropshipping en tant qu’auto entrepreneur présente les avantages suivants :

  • Faible investissement de départ ;
  • Prise de risque minimale ;
  • Pas de stock à gérer ;
  • Lancement rapide de la boutique de dropshipping.

Bien qu’il y ait plusieurs avantages, faire du dropshipping en auto entrepreneur a également des inconvénients et même des risques. Voici quelques exemples :

  • Forte concurrence ;
  • Pas de contrôle qualité des produits vendus ;
  • Logistique qui peut se révéler difficile à gérer si le fournisseur n’est pas fiable.