tatoueur micro entreprise

Les formalités pour devenir tatoueur auto entrepreneur

Créez votre micro entreprise dans le domaine du tatouage en suivant nos conseils dans cet article.

L’art du dessin, de la peinture et de la peau vous appelle depuis longtemps ? Et si vous vous mettiez à ce magnifique travail artistique à votre propre compte ? Voici toutes les informations nécessaires à votre inscription en tant que tatoueur auto-entrepreneur.

L’actualité du tatouage en France

Depuis peu libéré de son image rebelle et voyou, le tatouage s’est imposé en France comme un art à part entière pour 80% des jeunes de moins de 24 ans. De plus, actuellement 1 français sur 5 est séduit par le tatouage. Le nombre de personnes tatouées est en constante évolution. En effet, plus de 5 000 salons de tatouage sont ouverts en France, tandis qu’il n'existait qu’une vingtaine de salons dans les années 1980.

Cet art étant un véritable succès, vous êtes alors assuré, si vous devenez un vrai tatoueur, d’avoir du monde à faire la queue devant l’entrée de votre salon. Comment faire alors pour devenir tatoueur à son compte ? Voici toutes les réponses à vos questions ci-dessous pour vous lancer, enfin, dans cette belle aventure.

Les activités du tatoueur en auto-entreprise

Véritable artiste, le tatoueur réalise des œuvres et autres dessins sur l'épiderme de ses clients. Mais attention, son travail ne s’arrête pas là. Bien qu’il injecte de l'encre sous la peau à l'aide d'aiguilles, pratique nommée « effraction cutanée », son travail passe aussi par de nombreuses autres tâches quotidiennes :

  • Il passe du temps en amont avec ses clients pour écouter ainsi que comprendre leurs envies et les conseille ensuite sur la faisabilité technique de leurs demandes
  • Il peut de même proposer des tatouages de son catalogue ou bien réaliser un dessin personnalisé, répondant alors à leurs attentes spécifiques
  • Il informe ses clients sur les conséquences du tatouage. En effet, le tatouage étant définitif, il est important que toutes les informations soient bien transmises à ses clients : caractère définitif, risque d'infection, précautions à prendre par la suite (cicatrisation, non exposition au soleil, etc.)
  • Il prépare le matériel et les pigments nécessaires à la réalisation du tatouage
  • Il tatoue son client en une ou plusieurs fois selon la complexité et la taille du dessin. Mais pas seulement. En effet, cela dépend aussi de la résistance du client. Il doit donc mettre le client en sécurité en respectant les limites de chacun.
  • Enfin, en parallèle, il peut de même réaliser du perçage, notamment de l'oreille ou du nez.

Les lieux d‘exercice du tatoueur auto-entrepreneur

Travaillant auprès de particuliers, le tatoueur auto-entrepreneur peut exercer son activité dans différents lieux, soit :

  • Au sein d'un atelier de tatouage où il sera accueilli occasionnellement ou régulièrement, selon le contrat convenu
  • Sur les conventions et salons consacrés à l'univers du tatouage
  • Au sein du studio de tatouage qu’il aura monté lui-même

Salaire

Le salaire d’un tatoueur en établissement, soit salarié, varie entre 800 et 2 000 euros mensuel. En indépendant, celui-ci peut percevoir moins de 600 euros en début d’activité. Mais pas d’inquiétude. En effet, si vous gagnez en notoriété, vos revenus peuvent décupler et s’élever à plus de 2 000 euros par mois.

La difficulté d’être en auto-entreprise est parfois de savoir mettre un prix sur le service rendu. Voici alors le montrant de la tarification moyenne d'une prestation : entre 70 et 80 € par heure.

Les qualités attendues d’un tatoueur professionnel

Malgré les rumeurs, sachez que le métier de tatoueur est bel et bien compatible avec le statut auto-entrepreneur. Cependant, comme pour tous les métiers, de nombreuses qualités et compétences sont attendues afin de réussir votre activité. Ici, voici les caractéristiques principales attendues :

  • Le sens artistique
  • La créativité
  • La dextérité
  • Le calme
  • La rigueur

Une fois le tatouage réalisé, le tatoueur doit également s’assurer de sa bonne cicatrisation en prenant le soin de respecter de nombreuses règles d'hygiène. De plus, les risques du tatouage et les précautions à respecter par la suite doivent être affichés dans ses locaux. Sans cela, il n’est pas professionnel. Enfin, sachez que vous ne pouvez tatouer un mineur que si, et seulement si, la personne titulaire de l'autorité parentale vous a fourni leur consentement écrit. Cette preuve doit être conservée pendant au moins 3 ans afin de vous protéger de tout incident.

Parcours de formation pour les tatoueurs

La démocratisation de la profession de tatoueur étant relativement récente, aucune formation diplômante n’existe réellement pour ce métier. Cependant, le métier de tatoueur comporte de grandes responsabilités artistiques et d’hygiène. Il est donc impossible de s’improviser tatoueur.

C’est pourquoi, pour démarrer votre cursus, il convient de commencer par une formation artistique afin d’acquérir de solides compétences en dessin. Oui, car les tatouages se pratiquent régulièrement à main levée, l’erreur n’est donc pas une option. C’est pourquoi il est très important de prendre le temps de développer vos compétences en dessin avant de commencer à tatouer.

D’éventuelles formations

Ces dernières années, certaines formations payantes ont fait leur apparition dans le secteur du tatouage. Or, le Syndicat National des Artistes Tatoueurs met en garde contre ces formations très coûteuses et sans réelles garanties sur les compétences du futur tatoueur. Cependant, depuis 2009, une formation reconnue est dispensée par l'École Française de Tatouage.

L’hygiène : une formation obligatoire pour devenir tatoueur

Attention : la réglementation impose en effet de suivre une formation relative aux conditions d'hygiène et de salubrité pour devenir tatoueur. 21 heures de cours vous attendent alors, réparties sur 3 jours de suite. Elle se compose d'une formation théorique ainsi que pratique et permet de plus d'obtenir une attestation de formation.

Pour connaître la liste des organismes habilités à vous délivrer cette formation, rendez-vous sur le site du Ministère de la Santé. Cependant, le Syndicat National des Artistes Tatoueurs (SNAT) vous conseille, dans vos recherches d’organisme, de s’assurer de :

  • S'assurer que l'organisme choisi implique au minimum l'intervention d'un professionnel reconnu du tatouage
  • Se tourner éventuellement vers un des organismes suggérés et validés par le SNAT
  • S'orienter de préférence vers un organisme issu du secteur public de la santé

Quelques règles essentielles relatives aux bonnes pratiques d'hygiène

Concrètement, afin d'éviter de blesser vos clients, ou de leur créer des infections ou quelconque problèmes futurs, assurez-vous de bien maîtriser les normes d'hygiène et de sécurité nécessaires lorsque vous tatouez. Nous pensons ici à :

  • Veiller à utiliser systématiquement du matériel à usage unique. Auquel cas, les matériels auront été stérilisés ou désinfectés selon leur nature
  • Suivre le respect des règles d’hygiène des mains
  • Porter et renouveler des gants entre deux clients
  • Désinfecter la peau du client
  • Organiser son salon et entretenir son matériel

Toutes ces règles sont primordiales si vous voulez être un bon tatoueur et gagner en crédibilité auprès des clients.

Démarrer votre activité de tatoueur auto-entrepreneur

Vous vous êtes formé au dessin, aux règles d’hygiène et avez acquis les connaissances et expériences nécessaires lors d’un stage auprès d’un professionnel ? A présent, il vous reste trois étapes importantes avant de devenir auto entrepreneur en quelques minutes :

  • Trouvez un local de tatouage. En effet, réaliser des tatouages à domicile est illégal. Pour prévenir les risques d’infections, les tatouages doivent alors être réalisés dans une pièce exclusivement dédiée à cette activité.
  • Achetez votre matériel : tous les équipements et produits que vous utilisez doivent respecter une réglementation bien spécifique. Attention, sachez que certains pigments sont interdits depuis 2014. Pensez alors à bien vous renseigner.
  • Faites-vous connaître via différents outils de communication : Le tatouage est un véritable art et chaque artiste détient sa propre plume. A vous alors de mettre la votre en avant à travers différents réseaux sociaux comme Instagram ou Pinterest, mais aussi par l’intermédiaire de cartes de visite et sites internet. N’oubliez pas que la presse est aussi un excellent moyen de se faire connaître.
  • Déclarer votre activité auprès de l’ARS, Agence Régionale de la Santé : plus de renseignements ci-dessous.

Les démarches pour devenir tatoueur indépendant

La déclaration à l’ARS

Il est obligatoire de vous déclarer auprès de l'Agence régionale de santé, ARS, avant de débuter votre activité. Durant votre déclaration, vous devrez notamment indiquer votre identité, sa nature (tatouage, perçage, etc.) ainsi que l'adresse du lieu où vous exercerez. Pensez également à joindre votre attestation de formation aux conditions d'hygiène et de salubrité.

Déclaration à l’Urssaf

Tout comme la déclaration à l’ARS, vous devez, en tant que professionnel libéral, déclarer votre activité auprès de l’Urssaf. En effet, votre statut d’auto-entrepreneur exige que vous procédiez à la création de votre activité en ligne. Celle-ci peut être réalisée sur le site internet « Guichet Entreprises » ou bien sur le site Auto-Entrepreneur de l’Urssaf. Vous recevrez ensuite votre numéro de Siret, numéro d’identité de votre entreprise. Lors de cette inscription, vous devrez joindre à votre formulaire : une photocopie de votre pièce d’identité avec, obligatoirement, la mention "Je certifie sur l'honneur l'exactitude de cette pièce justificative d'identité”. N’oubliez pas d'ajouter la date et le lieu de la signature au dos de chaque document.

Déclaration du chiffre d’affaire

Elle aussi obligatoire sur le site internet de l’Urssaf auto-entrepreneur, vous devrez le déclarer tous les mois ou bien tous les trimestres selon le choix que vous aurez fait lors de votre inscription. Sachez que même si votre chiffre d'affaires est de zéro, vous devez communiquer à l’Urssaf ce montant. La somme à déclarer correspond aux montants encaissés et non à vos bénéfices. Important : votre chiffre d’affaires est plafonné à 72 500 € par an. Au-delà de ce chiffre, il vous faudra changer de statut. Vous ne pourrez donc plus utiliser votre statut d’auto-entrepreneur.

Le paiement des charges

Le tatoueur en auto-entreprise doit s’acquitter de 22 % de cotisations sociales sur son chiffre d’affaires. Ce montant vous sera donné par le site internet de l’Urssaf lors de votre déclaration de chiffre d'affaires. Le paiement s’effectue dans le mois qui suit la déclaration.

Les autres obligations

En tant qu’auto-entrepreneur, le tatoueur doit tenir à jour un livre des recettes. De plus, si son chiffre d’affaires dépasse 10 000 € durant 2 années de suite, celui-ci doit ouvrir un compte bancaire dédié à son activité seulement.

Les clés de votre future réussite

Vous souhaitez percer percer dans l’univers du tatouage ? Voici quelques idées que nous vous délivrons afin de réussir votre travail de tatoueur en auto-entrepreneur :

  • Adhérer au Syndicat national des artistes tatoueurs (SNAT). En effet, y adhérer est généralement un gage de professionnalisme aux yeux des clients ;
  • Valoriser votre travail au travers d’outils de communication : site Internet, blog, portfolio, page Instagram et page Facebook. Vous serez alors reconnu sur un grand nombre de réseaux sociaux.
  • Développer votre réseau et votre notoriété, notamment en participant à des conventions et en démarchant dans divers salons de tatouage
  • Suivre les tendances de tatouages afin d’apprendre de nouvelles techniques et d’appréhender les attentes des clients.

En résumé

Voici un récapitulatif des informations essentielles à connaître :

  • le métier de tatoueur demande obligatoirement de suivre une formation d’hygiène et de salubrité
  • Généralement, la formation s’effectue directement dans les salons en apprentissage, bien qu’il existe une formation reconnue de niveau Bac +2 dispensée par l'École Française de Tatouage
  • Le métier de tatoueur auto-entrepreneur dépend de l’URSSAF
  • Votre code APE est 09Z - Autres services personnels n.c.a.
  • Votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 72 500 € à l’année
  • vous êtes taxé à hauteur de 22 % de votre chiffre d’affaires et êtes dans l’obligation de déclarer tous vos chiffres d’affaires
  • Vous devez inscrire ces revenus dans la catégorie des Bénéfices non commerciaux (BNC)
  • Votre tarif moyen est compris entre 70 et 150 €/heure