coiffeur à domicile auto entreprise

Comment devenir coiffeur à domicile en auto entrepreneur?

Voici les étapes pour devenir coiffeur à domicile en auto entreprise et commencer votre nouvelle activité en moins de 24h !

Vous êtes passionné par la coiffure et vous souhaitez en faire votre métier en créant votre auto-entreprise, mais vous ne savez pas par où commencer ? Sachez que cela est très facile et nous allons vous expliquer en détail comment vous y prendre et comment réussir votre projet.

Coiffeur à domicile auto-entrepreneur : les renseignements clés

Avant de parler plus en détail des caractéristiques du métier de coiffeur à domicile, il est primordial de connaitre quelques informations et notions de base afin que vous puissiez mieux appréhender ce métier. Voici donc pour vous quelques renseignements clés sur cette activité pour devenir auto entrepreneur :

  • Un coiffeur à domicile exerce un métier qui est considérée comme artisanal, donc le centre de formalités des entreprises (CFE) à qui il doit s’adresser est sera la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA).
  • Le code APE généralement attribué aux coiffeurs à domiciles est 96.02A-Coiffure.
  • Il est obligatoire pour un coiffeur à domicile auto-entrepreneur de s’immatriculer au répertoire des métiers et éventuellement au registre du commerce et des sociétés s’il prévoit de vendre des produits.
  • Le chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser 72 600 euros pour l’activité artisanale et 176 200 euros s’il vend des produits.
  • Il est rémunéré entre 25 et 90 euros selon la prestation.
  • Le montant des cotisations sociales dont le coiffeur à domicile auto-entrepreneur doit s’acquitter s’élève à 22% pour l’activité artisanale et à 12,8% pour l’activité commerciale.

Comment s’inscrire pour débuter son activité en tant que coiffeur à domicile auto-entrepreneur ?

Prérequis

Avant de se lancer, il faudra impérativement commencer par la réalisation d’une étude de marché afin de déterminer le potentiel d’un tel projet dans contexte économique actuel.

Par la suite, il faudra déterminer le budget à investir dans la création de l’auto-entreprise, en prenant en compte toutes les dépenses nécessaires. Enfin, il faudra s’occuper d’élaborer un business plan qui servira de point de départ pour les futures activités de l’auto-entreprise.

S’inscrire sur Pole Auto entrepreneurs

Exercer le métier de coiffeur à domicile sous le statut de la micro-entreprise est réglementé en France. En effet, la loi vous oblige à entreprendre certaines démarches administratives afin de profiter pleinement des nombreux avantages qu’offre le statut de la micro-entreprise.

La première étape consiste à déclarer le début de son activité en tant que coiffeur à domicile auto-entrepreneur auprès du CFE compétent, c'est-à-dire la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Il suffit alors de remplir le formulaire P0 micro-entrepreneur auquel il faudra joindre les justificatifs qui vous seront éventuellement demandés.

La deuxième étape consiste à s’immatriculer au répertoire des métiers (RM) du fait de la nature artisanale de son activité. Cependant, s’il achète et revend ses produits, alors il devra également s’immatriculer au registre du commerce et des sociétés.

Si vous souhaitez entreprendre des démarches plus simples, vous pouvez faire appel à ses sites prestataires comme Pôle auto entrepreneur. En effet, Pôle auto entrepreneur a pour objectif de vous faciliter la procédure en vous proposant un formulaire, beaucoup plus rapide à remplir, qui sera par la suite vérifié et validé par des experts avec l’ensemble de votre dossier.

Pôle auto entrepreneur se chargera alors entièrement de votre déclaration et de votre immatriculation jusqu’à l’obtention de votre SIRET.

Obtenir son SIRET

Après vous être déclaré et enregistré en tant que coiffeur à domicile auto-entrepreneur, vous allez pouvoir recevoir votre numéro SIRET. Mais de quoi s’agit-il ?

SIRET est l’acronyme de « système informatique pour le répertoire des entreprises sur le territoire ». C’est une série de 14 chiffres qu’on peut décomposer en deux parties : les 9 premiers chiffres forment la première partie appelée numéro SIREN et les 5 derniers chiffres forment la seconde partie appelée numéro interne de classement ou code NIC.

Une fois que vous avez déclaré votre auto-entreprise à votre CFE (CMA), celui-ci enverra le dossier qui vous concerne à l’INSEE qui est l’institution chargée de vous attribuer un numéro SIRET dans les plus brefs délais. En effet, votre inscription devrait être conclue par la réception de votre certificat d’inscription au répertoire SIRENE où sont mentionnés le numéro SIRET de votre auto-entreprise ainsi que son code APE.

Ce numéro SIRET servira entre autres à prouver l’existence juridique de votre statut de coiffeur à domicile auto-entrepreneur et à garantir vos droits.

Trouver ses premiers clients

Démarrer en tant que coiffeur à domicile auto-entrepreneur n’est pas toujours une tâche facile. En effet, pour pouvoir exercer son activité, il faudrait déjà trouver ses premiers clients et faire en sorte de les fidéliser. Voici donc quelques astuces qui vont vous permettre d’en attirer un maximum :

  • Misez sur la communication locale : le meilleur outil afin de vous faire connaître est de miser sur des actions de proximité. En effet, pensez à établir des partenariats de visibilité avec les différents acteurs du secteur de l’esthétique comme les maquilleuses qui vont vous aider à prendre contact avec leurs clients. N’hésitez alors pas à laisser des flyers et des cartes de visite afin de vous faire connaître. De plus, il est possible de faire appel à la presse locale afin d’obtenir un article qui va présenter vos services afin que les gens de votre communauté sachent qu’il existe un coiffeur à domicile aux alentours. Par la suite, il faudra compter sur le bouche-à-oreille de vos premiers clients afin d’en attirer d’autres.
  • Soyez présent sur internet : les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram sont un excellent moyen de proposer vos services et de gagner en visibilité. Pensez donc à vous créer une page où vous publierez des photos de vos différentes prestations, car il ne faut pas oublier que c’est le visuel qui prime avant tout. De plus, il est possible d’investir dans un site web où vous pourrez présenter les services que vous proposez, vos tarifs, des photos de la qualité de votre travail, vos formations et diplômes et même une rubrique où vos clients pourront donner leur avis.
  • Démarquez-vous de la concurrence : dans un domaine où la concurrence est rude, il faudra proposer des services qui vont permettre de vous distinguer du reste. Proposez par exemple l’utilisation de produits dits biologiques, car les clients sont de plus en plus attentifs à ce genre de choses.

La fiche de métier du coiffeur à domicile auto-entrepreneur

Quelles sont les missions d’un coiffeur à domicile auto-entrepreneur ?

Les missions et les tâches dont doit s’occuper un coiffeur à domicile auto-entrepreneur sont nombreuses. Il s’agit notamment de :

  • Gérer les rendez-vous pris par les clients ;
  • Procéder au bon accueil des clients et discuter de leurs attentes tout en analysant leur type de cheveux ainsi que leur type de physique afin d’identifier et de cible la coupe de cheveux adaptée ;
  • Effectuer un lavage et un rinçage des cheveux avec du shampooing et d’autres produits de soin capillaire ;
  • Couper et arranger les cheveux (brushing, bouclage, frisage, etc.) selon le souhait du client, en n’hésitant cependant pas à le conseiller ;
  • Effectuer des colorations de cheveux tout en s’assurant de la bonne utilisation et du bon stockage des produits chimiques ;
  • Vendre des produits capillaires et conseiller ses clients sur les bons produits à utiliser.

Lieu d’exercice

Un coiffeur à domicile auto-entrepreneur peut exercer son activité au sein de divers endroits. En effet, il peut se déplacer au domicile de son client afin de lui proposer ses prestations si celui-ci ne peut pas se déplacer faute de temps ou s’il s’agit d’une personne âgée ou handicapée ne pouvant pas se déplacer jusqu’à un salon de coiffure. Il peut également intervenir sur le lieu de travail de son client lorsque celui-ci est en pause afin qu’il n’ait pas à se déplacer, ce qui lui fera gagner du temps et vous en réputation. Enfin, le coiffeur à domicile auto-entrepreneur peut proposer ses services à des établissements collectifs comme les centres de thalassothérapie.

Les qualités et les compétences requises

Un bon coiffeur à domicile auto-entrepreneur doit avoir un certain nombre de qualités et de compétences s’il veut que son business marche et réussisse. Il doit, entre autres :

  • Avoir un excellent sens du relationnel : il est impératif de savoir écouter attentivement ses clients afin de comprendre puis répondre à leurs attentes et à leurs besoins. Il faut également garder en tête qu’en plus d’être coiffeur, vous serez un confident pour vos clients. En effet, se faire couper les cheveux est l’occasion pour les gens de discuter, de se confier et de passer un moment agréable avec une personne qui saura les écouter. Il est donc primordial de savoir les mettre à l’aise, d’être attentif à leurs confidences et savoir participer à une conversation ;
  • Se montrer disponible : un coiffeur à domicile auto-entrepreneur doit se montrer flexible dans ses horaires, car les clients peuvent le réclamer à n’importe quel moment y compris le soir et le week-end. Il doit donc être enclin à se déplacer à tout moment, même à des horaires fantaisistes pour des urgences. De plus, les clients prennent souvent rendez-vous la veille pour le lendemain, il doit donc bien s’organiser afin de se montrer le plus efficace possible dans ses différents déplacements ;
  • Avoir le sens de l’esthétique : un bon coiffeur doit savoir analyser le type de cheveux, la forme du visage et les caractéristiques physiques afin de réaliser la coupe de cheveux la coupe la plus adaptée au client en se basant sur les critères précédents. Cette opération exige un grand sens de l’observation de la part du coiffeur, mais aussi de l’imagination et de la créativité afin de satisfaire au mieux le client ;
  • Avoir une bonne forme physique : il ne faut pas oublier que c’est un métier qui exige de se tenir debout pendant plusieurs heures de suite.

La formation pour devenir coiffeur à domicile auto-entrepreneur

Il faut savoir que le métier de coiffeur à domicile auto-entrepreneur est une activité réglementée en France. Par conséquent, afin d’exercer cette activité, il faudra donc justifier ses compétences professionnelles par l’obtention de l’un des diplômes suivants :

  • D’un certificat d’aptitudes professionnelles (CAP) coiffure qui s’obtient après avoir suivi une formation de 2 ans ;
  • D’un brevet professionnel (BP) coiffure qui est équivalent à un bac professionnel et sert à approfondir une formation faite dans le cadre d’un CAP ;
  • D’un BTS Métiers de la coiffure qui est une formation qui s’étend sur deux années et est destinée aux bacheliers techniques ou scientifiques. Elle aborde, entre autres, le côté managérial et scientifique du métier;
  • D’un brevet de maîtrise coiffure qui s’obtient après une formation de 450 heures et qui est délivré par la chambre de métiers et de l’artisanat. Il faut également savoir que certains produits contiennent une substance chimique dénommée thioglycolique qu’il n’est pas permis d’utiliser sans posséder au préalable un brevet de maîtrise.

Le salaire

Le revenu que touche un coiffeur à domicile auto-entrepreneur n’est pas toujours facile à déterminer. En effet, il n’est pas fixe et varie selon plusieurs facteurs :

  • Le nombre de clients ;
  • Le nombre d’heures de travail ;
  • Du tarif de chaque prestation.

Ainsi, un coiffeur à domicile auto-entrepreneur gagne un salaire moyen d’environ 1205 euros bruts par mois.

Les questions les plus fréquentes

Une personne souhaitant devenir coiffeur à domicile auto-entrepreneur doit d’abord suivre une formation afin d’obtenir les connaissances et les compétences nécessaires. Après cela, elle doit déclarer le début de son activité et immatriculer son auto-entreprise.

Bien que le coiffeur à domicile auto-entrepreneur ne soit pas obligé de souscrire à une assurance, il peut cependant faire le choix de protéger ses intérêts en optant par exemple pour l’assurance de responsabilité civile professionnelle des auto-entrepreneurs.

Dans le cas où le coiffeur à domicile auto-entrepreneur exerce son activité en dehors de la commune où son auto-entreprise est domiciliée, celui-ci doit impérativement demander une carte d’artisan ambulant.