barbier auto entreprise

Comment devenir barbier auto entrepreneur ?

Toutes les informations disponibles pour devenir barbier en micro entreprise et être à votre compte.

Vous avez toujours voulu ouvrir votre propre salon de coiffure pour hommes ? Dans ce cas, pourquoi ne pas devenir barbier auto entrepreneur afin de travailler à votre compte ? À l’heure actuelle, ce métier est de plus en plus tendance. En France, 70 % des salons de coiffure sont mixtes tandis que seulement 7 % d’entre eux sont pour les hommes. Il s’agit donc d’un marché en pleine évolution dans lequel vous avez le potentiel de devenir un barbier auto entrepreneur réputé. Vous retrouverez dans cet article les renseignements clés de cette profession ainsi que les différentes étapes à suivre, puis la fiche métier. Vous découvrirez également la formation pour devenir barbier auto entrepreneur, le salaire et les débouchés.

Barbier auto entrepreneur : les renseignements clés

Avant de détailler le métier de barbier et le processus pour l’exercer en tant qu’auto entrepreneur, voyons quelques renseignements clés sur cette profession :

  • Le métier de barbier est réglementé donc un diplôme, une qualification professionnelle ou une formation sont exigés ;
  • Il est conseillé d’être titulaire d’un CAP Coiffure ou d’un Brevet Professionnel Coiffure ou même d’avoir une expérience professionnelle suffisante ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises est la CMA (Chambre de métiers et de l’artisanat) ;
  • Votre code APE est généralement 96.02A – Coiffure ;
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Le taux de contribution à la formation professionnelle s’élève à 0,2 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Vos revenus sont imposés au titre des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux) ;
  • Votre tarif moyen est compris entre 25 et 90 € par client en fonction de votre expertise, de la coiffure souhaitée, des techniques utilisées, etc.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que barbier auto entrepreneur ?

Avant de présenter la liste des étapes pour s’inscrire afin de débuter son activité en tant que barbier auto entrepreneur, voyons d’abord quelques prérequis qui vous permettent de mieux vous préparer.

Prérequis

Devenir barbier auto entrepreneur signifie entrer dans un marché fortement concurrentiel. De nombreux professionnels aspirent à exercer cette profession et à ouvrir leur propre salon, mais les places sont limitées. Ainsi, il est fortement recommandé de tout mettre en œuvre pour obtenir une clientèle large et fidèle. Vous devez donc proposer des services de qualité. Pour cela, vous pouvez par exemple vous procurer des outils de barbier haut de gamme. De manière générale, un barbier doit posséder un coupe-chou, un pinceau à raser aussi appelé blaireau, un savon à barbe, une shavette, un cuir à affûter, etc.

En ce qui concerne tous les produits pour les cheveux et la barbe ou la moustache, il faut faire attention à leurs ingrédients. En effet, les consommateurs ont maintenant plus tendance à vérifier les ingrédients des produits qu’ils utilisent et achètent. Ils préféreront donc avoir des produits de bonne qualité pour l’entretien ainsi que le soin de leurs cheveux et de leur moustache ou barbe. Par exemple, vous pouvez vous procurer des produits biologiques ou fabriqués localement de manière artisanale pour votre nouvelle activité professionnelle.

De plus, un autre prérequis populaire auprès des auto entrepreneurs est de créer un site web. Celui-ci peut mettre en avant tous les services que vous proposez en tant qu’auto entrepreneur ainsi que les tarifs que vous pratiquez. N’hésitez pas à inclure des photos de votre travail afin que les futurs clients se rendent compte de vos compétences.

Enfin, il est aussi conseillé de réaliser une étude de marché pour analyser la concurrence et la clientèle. Connaître les services proposés par les autres barbiers auto entrepreneurs ainsi que les préférences générales des clients vous permet d’affiner vos services. Par exemple, vous pouvez suivre des formations complémentaires si vous déterminez que les autres barbiers ont des compétences que vous n’avez pas ou que les clients cherchent quelque chose de bien précis.

S’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur

La première étape pour devenir barbier auto entrepreneur est de vous inscrire en ligne sur Pole Auto Entrepreneur. Vous avez besoin de vous munir d’une copie de votre pièce d’identité. Vous devez ensuite remplir sur Pole Auto Entrepreneur le formulaire P0 Micro-Entrepreneur. Celui-ci comporte toutes les informations essentielles de votre nouvelle auto entreprise ainsi que le régime fiscal que vous souhaitez suivre.

À titre d’information, vous pouvez choisir entre le régime fiscal d’imposition classique et le régime de versement libératoire avec lequel vous devez envoyer la déclaration de chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trois mois.

Votre déclaration d’activité en tant que barbier auto entrepreneur est ensuite transmise au CFE correspondant qui est la CMA (Chambre de métiers et de l’artisanat). La prochaine étape est l’immatriculation au Répertoire des métiers en vous munissant d’un justificatif de domicile et d’une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

Obtenir son SIRET

L’acronyme SIRET fait référence au système d’identification du répertoire des établissements. Il s’agit d’une suite de 14 chiffres qui est toujours composée par l’INSEE. Vous obtenez ce numéro quand la CMA valide votre déclaration d’activité. L’INSEE vous fait alors parvenir les documents suivants par courrier :

  • Un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements : celui-ci contient le numéro SIRET et le code APE (activité principale exercée) ;
  • Un avis de situation au répertoire Sirene ;

     

  • Une notification d’affiliation au régime auto entrepreneur de votre CFE ;
  • Une notification d’affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants : elle est nécessaire pour créer un compte en ligne quand vous devez déclarer votre chiffre d’affaires ;
  • Un extrait K ou Kbis qui confirme l’existence juridique de votre nouvelle auto entreprise.

Trouver ses premiers clients

Une fois que vous êtes officiellement devenu barbier auto entrepreneur, l’étape suivante est de trouver vos premiers clients. Cela n’est pas toujours évident surtout lorsque vous entrez dans un marché très concurrentiel. De manière générale, les manières les plus efficaces de trouver vos premiers clients est de mettre en avant votre auto entreprise sur les réseaux sociaux et les médias locaux. D’ailleurs, vous pouvez aussi vous inscrire sur un site d’avis clients afin que les premiers clients laissent des avis positifs s’ils ont été satisfaits de votre prestation.

La fiche métier du barbier

Un barbier est un spécialiste de la coiffure et de la pilosité faciale pour les hommes. Auparavant, le barbier s’occupait uniquement de l’entretien de la barbe ou de la moustache. Néanmoins, le métier a évolué au fil des années. Désormais, un barbier est toujours spécialisé dans la moustache et la barbe, mais il possède également les compétences nécessaires pour l’entretien et le soin des cheveux de ses clients.

Les missions

La mission d’un barbier n’est pas seulement de couper les cheveux et de raser la barbe de ses clients en fonction de leurs préférences. Il réalise également des épilations, des colorations et des soins pour réparer les cheveux endommagés si nécessaire. Il conseille ses clients sur les meilleurs produits à utiliser pour entretenir leurs cheveux, leur barbe et leur moustache.

Voici quelques exemples des missions les plus fréquentes qu’un barbier réalise au quotidien :

  • Couper les cheveux ;
  • Appliquer des soins sur les cheveux, la barbe ou la moustache ;
  • Raser la barbe ou la moustache, la modeler et l’entretenir avec des produits appropriés ;
  • Réaliser des épilations du visage pour modeler les sourcils ;
  • Prodiguer des conseils sur les produits à utiliser pour l’entretien des cheveux et de la barbe ou de la moustache au quotidien ;
  • Entretenir le visage avec des massages, des gommages et autres techniques.

Lieu d’exercice

Le barbier est un professionnel qui peut exercer dans différents lieux. Il s’adapte effectivement à tous les environnements à condition qu’il ait les outils nécessaires pour travailler et s’occuper de ses clients.

Si le barbier auto entrepreneur n’a pas ouvert de salon de coiffure pour y recevoir les clients et travailler sur place, il peut facilement se déplacer à leur domicile. Le lieu d’exercice d’un barbier n’est jamais prédéterminé. Il peut travailler dans des lieux divers et variés. Bien entendu, certains barbiers auto entrepreneurs préfèrent proposer leurs services uniquement dans leur salon de coiffure tandis que d’autres sont des barbiers nomades. Cela signifie qu’ils se déplacent auprès des particuliers avec tout leur matériel qui est de toute façon facilement transportable.

Les qualités et les compétences requises

Pour devenir barbier auto entrepreneur, plusieurs qualités et compétences sont requises. En plus d’avoir une excellente dextérité pour couper et raser avec précision, un barbier doit posséder les qualités suivantes :

  • Savoir communiquer avec les clients et être à leur écoute pour comprendre leurs préférences ;
  • Faire preuve de créativité et d’imagination pour couper les cheveux et raser la barbe ou la moustache ;
  • Être rigoureux et minutieux dans son travail ;
  • Savoir manier tous les outils d’un barbier avec précision tels que le rasoir, la tondeuse, les ciseaux, le coupe-chou, le blaireau et le savon à barbe.

La formation pour devenir barbier

Plusieurs formations sont disponibles pour devenir barbier auto entrepreneur. Il n’y a effectivement pas de diplôme requis, mais une formation adéquate est nécessaire pour exercer ce métier. Pour la formation initiale, vous avez le choix entre :

  • Un CAP Coiffure : il se prépare en deux ans après la classe de 3e. Vous pouvez devenir barbier avec un CAP Coiffure, mais vous ne pouvez pas ouvrir votre propre salon de coiffure pour homme ;
  • Un BP Coiffure ou Brevet Professionnel Coiffure : vous pouvez le suivre après avoir passé le CAP puisqu’il correspond au niveau bac. Un BP Coiffure se prépare en un an et en apprentissage. Il sert à approfondir les compétences techniques apprises lors du CAP et à en acquérir de nouvelles dans le but d’ouvrir son propre salon de coiffure pour hommes.

De plus, vous pouvez aussi devenir barbier auto entrepreneur si vous avez 3 ans d’expérience professionnelle durant lesquelles vous avez dirigé une entreprise, travaillé de manière indépendante ou avoir été salarié dans l’exercice du métier.

Le salaire

À l’instar de tous les auto entrepreneurs, quelle que soit leur activité professionnelle, un barbier indépendant n’a pas de salaire fixe. Sa rémunération dépend directement de son chiffre d’affaires. Il prélève un pourcentage sur ce montant afin de recevoir sa rémunération.

De plus, le salaire d’un barbier auto entrepreneur dépend de sa réputation et de son expertise. De manière générale, un barbier débutant facture entre 25 et 90 € par client en fonction des services demandés. Par exemple, un soin complet des cheveux et du visage a un prix plus élevé qu’un simple rasage.

Les débouchés

En ce qui concerne les débouchés, un barbier auto entrepreneur qui a démarré en travaillant de manière nomade peut décider d’ouvrir à terme son propre salon de coiffure pour homme. Cela lui permettra peut-être d’améliorer sa réputation, mais surtout d’étoffer la gamme de services qu’il propose à ses clients.

Les questions les plus fréquentes

En tant que barbier auto entrepreneur, il est conseillé de prendre une assurance responsabilité civile professionnelle qui est aussi appelée RC Pro. Elle permet de couvrir les risques de votre activité professionnelle, surtout si vous travaillez à domicile et en déplacement. Dans ce dernier cas, il est aussi conseillé de souscrire à une assurance pour votre véhicule.

Le Stage de Préparation à l’Installation (SPI) était auparavant obligatoire, mais il est désormais facultatif. Vous pouvez tout de même suivre cette formation pendant quelques jours avant de devenir barbier auto entrepreneur afin d’apprendre les bases de la gestion d’une auto entreprise.

Cela a été précisé plus haut qu’une qualification est obligatoire pour tous les barbiers auto entrepreneurs. Néanmoins, il y a une exception pour les barbiers qui travaillent dans une commune avec moins de 2 000 habitants. Si cela est votre cas, vous n’avez pas besoin de qualification.