mandataire immobilier auto entreprise

Comment devenir mandataire immobilier auto entrepreneur ?

Retrouvez tous les éléments à savoir pour devenir mandataire immobilier et créer votre auto entreprise dès maintenant.

En France, le métier de mandataire immobilier est en expansion depuis quelques années. Il ne faut cependant pas confondre le mandataire immobilier avec l’agent immobilier. Celui-ci ne peut pas travailler en tant qu’auto entrepreneur tandis que le mandataire le peut. Si cette profession vous intéresse, mais que vous ne savez pas par où commencer pour vous lancer, voici les informations essentielles à connaître. En plus des renseignements clés et d’une fiche métier, vous retrouverez dans cet article les étapes d’inscription pour devenir mandataire immobilier auto entrepreneur ainsi que la réglementation mise en place, le salaire et les débouchés.

Mandataire immobilier auto entrepreneur : les renseignements clés

Commençons par présenter les renseignements clés qui peuvent vous guider si vous souhaitez devenir auto entrepreneur exerçant une activité de mandataire immobilier.

  • Le métier de mandataire immobilier ne nécessite aucun diplôme, mais il faut respecter la réglementation qui a été mise en place en France ;
  • Il est conseillé de suivre des formations auprès des réseaux de mandataires qui permettent d’approfondir ses connaissances dans le domaine de l’immobilier ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises est la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) ;
  • Votre code APE est généralement 6831Z – Agence immobilière ;
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Le taux de contribution à la formation professionnelle s’élève à 0,2 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Vos revenus sont imposés au titre des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux) ;
  • Votre salaire moyen va de 1 500 à 3 000 € brut par mois si vous débutez avec les bonnes compétences.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que mandataire immobilier auto entrepreneur ?

Avant de lancer le processus d’inscription pour devenir mandataire immobilier auto entrepreneur, il est souvent conseillé de faire une liste des prérequis. Cela vous permet de vous préparer à votre nouvelle activité professionnelle afin de commencer dans les meilleures conditions possibles.

Prérequis

Il existe plusieurs prérequis avant de s’inscrire pour devenir mandataire immobilier. Tout d’abord, il est recommandé de faire une étude de marché. Cela apporte plusieurs avantages. Lors de votre étude de marché, vous pouvez analyser la concurrence afin de déterminer les compétences des autres mandataires immobiliers. Ainsi, si vous observez par exemple qu’ils ont des compétences que vous n’avez pas, vous pouvez suivre des formations complémentaires.

De plus, cela vous permet d’étudier la clientèle et le marché immobilier. Vous pouvez alors vous préparer aux types de biens immobiliers pour lesquels vous aurez besoin de négocier quand vous serez devenu mandataire immobilier.

Un autre prérequis est de connaître au préalable les avantages du statut d’auto entrepreneur. En effet, cela vous permet de faire attention à certaines choses quand vous commencerez votre nouvelle activité professionnelle. Par exemple, il faut savoir que vous bénéficiez de la franchise en base de TVA. Voici d’autres avantages du statut d’auto entrepreneur :

  • Toutes les déclarations fiscales et sociales s’effectuent en ligne ;
  • L’auto entrepreneur ne paie pas de charge si le chiffre d’affaires est nul ;
  • Le métier de mandataire immobilier auto entrepreneur peut se cumuler avec une activité salariale en CDI ou CDD ou même avec une retraite ;
  • Le régime optionnel de versement libératoire permet de faire la déclaration du chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trois mois. Ce régime fiscal se présente sous la forme d’un prélèvement à la source. Un pourcentage est directement déduit de la déclaration du chiffre d’affaires.

S’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur

La première étape pour devenir mandataire immobilier est de déclarer officiellement votre nouvelle activité professionnelle. Vous devez vous inscrire en ligne sur Pole Auto Entrepreneur en remplissant le formulaire P0 Micro-Entrepreneur et en fournissant une copie de votre pièce d’identité. Avec ce formulaire, vous devez indiquer toutes les informations essentielles de votre activité ainsi que le régime fiscal que vous souhaitez suivre. L’inscription sur Pole Auto Entrepreneur est totalement gratuite.

Ensuite, votre déclaration d’activité est transmise au CFE correspondant qui est la CCI ou Chambre de commerce et d’industrie. Vous êtes alors immatriculé au Répertoire des métiers en fournissant un justificatif de domicile et une déclaration sur l’honneur de non-condamnation. Celle-ci confirme que vous n’avez aucune sanction pénale, civile ou administrative qui vous empêcherait d’exercer votre métier de mandataire immobilier.

Obtenir son SIRET

Le numéro SIRET correspond au système d’identification du répertoire des établissements. Il est composé d’une suite de 14 chiffres qui est fournie par l’INSEE. Quand la CCI valide votre déclaration d’activité en tant que mandataire immobilier auto entrepreneur, vous obtenez votre SIRET et les documents suivants qui sont envoyés par l’INSEE :

  • Un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements : celui-ci regroupe notamment le numéro SIRET et le code APE (activité principale exercée) ;
  • Une notification d’affiliation au régime auto entrepreneur de votre CFE ;
  • Une notification d’affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants : elle est obligatoire pour créer un compte en ligne quand vous devez déclarer votre chiffre d’affaires ;
  • Un avis de situation au répertoire Sirene ;
  • Un extrait D1 ou Kbis qui confirme l’existence juridique de votre nouvelle auto entreprise.

Trouver ses premiers clients

Après être officiellement devenu mandataire immobilier auto entrepreneur, vous devez trouver vos premiers clients. Ce n’est pas toujours évident, surtout si vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle. Pour vous donner quelques conseils, les auto entrepreneurs ont souvent recours à Internet, aux réseaux sociaux et aux forums pour faire de la prospection.

En tant que mandataire immobilier auto entrepreneur, il est conseillé de se rapprocher des agences immobilières à proximité. Une fois que vous aurez gagné de l’expérience professionnelle et de la réputation, il sera évidemment bien plus facile de trouver de nouveaux clients.

La fiche métier du mandataire immobilier

Avant toute chose, il est important de rappeler qu’un mandataire immobilier n’est pas un agent immobilier. En effet, les deux professions sont très similaires, mais elles possèdent tout de même des spécificités qui leur sont propres. Un mandataire immobilier travaille sous un statut d’indépendant pour une agence immobilière. Ainsi, il touche une bonne partie de la commission d’agence partenaire pour chaque transaction qu’il réalise. En contrepartie, le mandataire immobilier verse un forfait mensuel à cette agence.

De son côté, un agent immobilier est en partenariat avec une agence afin que celle-ci lui offre de la visibilité sur les biens qu’il vend ou loue. Un agent immobilier agit donc en son nom contrairement au mandataire immobilier qui agit toujours pour le compte de l’agence.

Les missions

Les missions d’un mandataire immobilier sont très similaires à celles d’un agent immobilier. Voici quelques exemples des missions d’un mandataire immobilier au quotidien :

  • Faire de la prospection pour trouver de nouveaux mandats pour l’agence ;
  • Faire visiter les biens immobiliers à vendre ou à louer ;
  • Proposer ces biens immobiliers à de potentiels acheteurs s’ils correspondent à leurs critères ;
  • Réaliser les formalités administratives de chaque transaction, qu’il s’agisse d’un achat ou d’une location ;
  • Conseiller les propriétaires vendeurs ou bailleurs ainsi que les clients potentiels ;
  • Participer aux transactions.

Comme vous pouvez le remarquer, la différence principale entre un agent immobilier et un mandataire immobilier est que celui-ci ne peut pas rédiger un seul compromis de vente.

Lieu d’exercice

Comme la majorité des métiers dans le domaine de l’immobilier, un mandataire n’a pas de lieu de travail fixe. En effet, il exerce sa profession quand il s’occupe des visites de biens immobiliers, mais aussi quand il gère les formalités administratives à l’agence immobilière. Le lieu d’exercice d’un mandataire immobilier est donc à la fois l’agence immobilière à laquelle il est rattaché et les biens immobiliers en vente ou à la location.

Les qualités et les compétences requises

Le métier de mandataire immobilier ne nécessite pas de diplôme, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de compétences spécifiques à posséder. Bien au contraire, un mandataire immobilier se doit d’avoir différentes qualités et compétences pour exceller dans son métier. Il y a certaines compétences que le mandataire immobilier acquiert par lui-même et d’autres qui s’acquièrent par le biais de formations complémentaires. Pour vous donner une meilleure idée, voici une liste non exhaustive des qualités et compétences utiles pour un mandataire immobilier :

  • La ponctualité ;
  • La politesse ;
  • La communication ;
  • Avoir des connaissances juridiques ;
  • Avoir des connaissances financières ;
  • La rédaction des annonces de vente et de location ;
  • Les techniques de vente ;
  • La photographie ;
  • Les réseaux sociaux ;
  • Le référencement Internet.

La réglementation du mandataire immobilier

Le métier de mandataire immobilier en auto entrepreneur est encadré par une réglementation qu’il faut respecter. À l’heure actuelle, il n’a pas besoin d’avoir la carte professionnelle « Hoguet » et d’obtenir un quelconque diplôme. Néanmoins, les critères pour devenir mandataire immobilier pourraient bientôt changer. En effet, un décret qui déterminera un diplôme ou une expérience professionnelle à avoir est prochainement attendu. Ainsi, les deux formalités à suivre pour devenir mandataire immobilier sont l’immatriculation et l’habilitation.

Outre la déclaration d’activité auprès du CFE décrite ci-dessus, le mandataire immobilier doit s’inscrire au Registre Spécial des Agents Commerciaux, aussi connu sous son acronyme RSAC. De plus, le mandataire immobilier doit être titulaire d’une attestation de négociation. Il doit donc obligatoirement faire partie d’un réseau dont le représentant légal est en possession de la carte professionnelle d’agent immobilier. Le titulaire de la carte a la responsabilité de délivrer la Carte Blanche au mandataire immobilier afin que celui-ci soit habilité à faire des négociations.

Le salaire

Comme tous les travailleurs indépendants, le salaire d’un mandataire immobilier auto entrepreneur n’est pas prédéterminé. Sa rémunération dépend grandement de ses commissions du mois et de son statut. Pour vous donner un ordre d’idée, le salaire d’un mandataire immobilier débutant dans le milieu est compris entre 1 500 et 3 000 € brut par mois. Bien entendu, ce montant évolue progressivement avec l’expertise et les nouvelles compétences acquises.

Les débouchés

En termes de débouchés, le mandataire immobilier peut évoluer à long terme et devenir agent immobilier. Il peut également ouvrir sa propre agence immobilière. Néanmoins, il est important de préciser que le fait d’avoir été mandataire immobilier ne permet pas de s’exonérer du diplôme requis. Par conséquent, le mandataire immobilier auto entrepreneur doit faire valoir son expérience professionnelle pour obtenir le diplôme requis s’il souhaite à terme devenir agent immobilier. Cela est appelé la validation des acquis de l’expérience.

Les questions les plus fréquentes

À l’instar de tous les auto entrepreneurs, vous devez faire attention à ne pas dépasser certains seuils afin de ne pas perdre la franchise en base de TVA. Pour un mandataire immobilier, les seuils sont les suivants :

  • Le seuil de franchise en base de TVA : 34 400 euros ;
  • Le seuil majoré de TVA : 36 500 euros ;
  • Le seuil toléré de TVA : entre 34 000 euros et 36 500 euros.

Pour un mandataire immobilier qui travaille de manière indépendante, une assurance RCP (responsabilité civile professionnelle) est obligatoire. Elle coûte environ 100 € par an et elle protège les clients contre de potentielles erreurs de la part du mandataire immobilier.

Toutes les personnes majeures peuvent faire le choix de devenir mandataire immobilier auto entrepreneur à condition qu’elles aient un casier judiciaire B2 vierge.

Pole auto-entrepreneur, tous droits réservés, 2021.

Service compétent privé et indépendant des administrations