devenir soigneur animalier

Devenir soigneur animalier en auto entrepreneur, est-ce possible ?

Le métier de soigneur animalier n'est pas compatible avec le statut d'auto entrepreneur.

Vous aimez vous occuper des animaux et plus particulièrement les soigner et veiller à leur bien-être ? Vous pouvez dans ce cas devenir soigneur animalier. Ce terme assez vaste ne se réfère pas seulement aux soigneurs travaillant dans les parcs animaliers et les zoos. En effet, un soigneur animalier peut également travailler dans une clinique vétérinaire, un refuge ou une animalerie. Mais le métier n'est pas ouvert pour les auto-entrepreneurs. Vous retrouverez cependant dans cet article toutes les informations à savoir sur le métier de soigneur animalier, les missions qui lui incombent, la formation nécessaire pour le devenir et le salaire moyen.

Soigneur animalier : les renseignements clés

Avant de vous présenter la fiche métier complète du soigneur animalier, voici quelques informations clés pour vous donner une idée générale de cette profession :

  • Le métier de soigneur animalier est réglementé en France, un diplôme et une formation sont donc exigés pour le devenir ;
  • Il est conseillé de suivre l’une des quatre formations disponibles en France pour se former de manière générale, à part si vous souhaitez une formation plus spécifique dans l’équitation ou autre ;
  • Votre salaire est généralement environ l’équivalent du SMIC quand vous débutez en tant que soigneur animalier.

La fiche métier soigneur animalier

Le soigneur animalier est un métier qui demande à la fois de la passion et des compétences. Offrant peu de débouchés, la concurrence est plutôt rude. Les professionnels voulant s’orienter dans cette voie doivent donc avoir le plus d’expérience possible ou de connaissances afin de se démarquer des autres.

Le soin animalier est un domaine vaste. Quelles que soient les différentes espèces d’animaux regroupées dans les animaux domestiques, les animaux sauvages et le bétail dont il faut s’occuper, le soigneur animalier est un spécialiste de leur bien-être et de leur santé. Attention, le métier de soigneur animalier n’est pas à confondre avec celui de vétérinaire qui effectue des opérations médicales ou établit des diagnostics.

Les missions

Un soigneur animalier n’est pas limité aux zoos, aux fermes et aux parcs animaliers. Il peut travailler dans d’autres endroits comme les cliniques vétérinaires, les refuges, les animaleries, etc. En plus de surveiller l’alimentation des animaux et de les sortir si besoin, le soigneur animalier est chargé de donner les médicaments nécessaires, d’assurer l’hygiène de l’endroit où ils vivent, d’observer leur état de santé, d’alerter en cas de comportement anormal, etc. Les tâches sont diverses et variées. Elles dépendent principalement de l’animal à soigner et de l’endroit où le soigneur animalier travaille.

Par exemple, certains soigneurs animaliers sont spécialisés dans les espèces exotiques tandis que d’autres ont suivi une formation pour s’occuper exclusivement d’animaux domestiques. En effet, le soigneur animalier peut aussi bien nourrir des fauves dans un zoo que surveiller les dauphins d’un parc aquatique ou encore gérer des espèces exotiques dans un parc naturel. Quelles que soient les espèces dont le soigneur animalier est en charge, l’objectif reste le même. Il s’agit de veiller au bien-être des animaux dans toutes les circonstances.

Pour vous donner une meilleure idée du métier de soigneur animalier, voici quelques missions qui doivent être effectuées au quotidien :

  • Préparer les rations alimentaires adaptées à chaque espèce ;
  • Donner à manger aux horaires précis recommandés ;
  • Doser et donner les médicaments prescrits par le vétérinaire ;
  • Nettoyer les enclos, les cages et les litières ;
  • Faire les soins de maintenance comme le coupage des griffes, le brossage, le lavage, etc. ;
  • Respecter les règles d’hygiène et de sécurité mises en place par le zoo, le parc, la clinique vétérinaire, etc. ;
  • Déplacer et transférer les animaux lorsque cela est nécessaire ;
  • Suivre l’état de santé des animaux en les pesant, en détectant de premiers symptômes, etc.

Lieu d’exercice

Le lieu d’exercice du soigneur animalier dépend surtout de sa spécialisation, s’il en a une. En effet, un soigneur animalier ayant suivi une formation générale pour animaux domestiques peut travailler dans une clinique vétérinaire, dans un refuge, dans une animalerie, dans une ferme pédagogique, etc.

Au contraire, un soigneur animalier spécialisé dans les espèces exotiques peut travailler dans un parc animalier, dans un parc aquatique, dans un zoo et même dans un centre de soins pour animaux sauvages.

Les qualités et les compétences requises

De manière générale, un soigneur animalier doit se montrer calme en toutes circonstances. Sa condition physique doit également être bonne afin d’être capable de porter de lourdes charges et de parcourir des distances relativement longues à pied, notamment dans les enclos. De plus, un soigneur animalier doit pouvoir manier les instruments médicaux tout en faisant preuve de patience. Il doit aussi être prêt à ne pas reculer devant des tâches plus pénibles que d’habitude.

La formation pour devenir soigneur animalier

Pour devenir soigneur animalier sans spécialisation spécifique, il existe quatre formations reconnues en France. Vous pouvez les suivre dans le cadre de la formation continue. Les formations sont les suivantes :

  • La spécialisation soigneur animalier en parc zoologique : elle se prépare au lycée agricole privé de Saint-André. Il faut avoir le bac, le permis B et une expérience de 3 mois minimum en parc animalier ;
  • La spécialisation soigneur animalier qui se prépare au CFPPA du Loir-et-Cher. Vous devez être titulaire d’un bac scientifique ou agricole, du BTSA GPN et aussi avoir de l’expérience professionnelle sans durée minimum ;
  • La certification soigneur animalier d’établissements zoologiques qui se prépare au CFAA du Lot. Vous devez avoir 18 ans et connaître les bases de soin animalier. Il s’agit d’ailleurs d’une certification qui se prépare en alternance ;
  • La formation animalier en parc zoologique qui se prépare à la MFR. Il faut avoir le niveau CAP. Il est d’ailleurs possible d’obtenir un contrat de professionnalisation.

Le salaire

Pour un soigneur animalier débutant, le salaire à prévoir se situe généralement autour du SMIC, soit entre 1 400 et 1 500 € environ. Le salaire augmente avec l’expérience professionnelle du soigneur animalier.

Les évolutions de carrière

En gagnant de l’expertise, le soigneur animalier a accès à différentes évolutions de carrière. Il peut par exemple devenir responsable animalier dans un parc, auxiliaire vétérinaire dans une clinique, chef soigneur dans un zoo ou encore vendeur dans une animalerie. Bien entendu, il faut alors généralement suivre des formations complémentaires afin d’évoluer.

Les questions les plus fréquentes

Non, vous ne pouvez pas devenir soigneur animalier en auto entrepreneur, mais d’autres professions en rapport avec les animaux sont compatibles avec ce statut juridique. Il y a par exemple le palefrenier ou encore le pet sitter.

Malheureusement, le métier de soigneur animalier attire beaucoup de personnes, mais les possibilités d’embauche sont extrêmement limitées. Pour vous donner un exemple, un parc zoologique ne fait parfois que 6 recrutements par an.