forgeron auto entreprise

Comment devenir forgeron auto entrepreneur ?

Retrouvez ci-contre les informations pour devenir forgeron en auto entreprise et être votre propre patron !

Vous avez toujours été passionné par la métallurgie et plus particulièrement par le métier de forgeron ? Dans ce cas, saviez-vous que pouvez devenir forgeron en auto entrepreneur ? En effet, ce statut offre plusieurs avantages si vous souhaitez franchir le pas de l’auto entrepreneuriat. Avec plus de 750 000 entreprises françaises créées en 2019, les Français sont de plus en plus nombreux à devenir auto entrepreneurs. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le métier de forgeron en auto entrepreneur, les étapes de l’inscription, la formation nécessaire et le salaire à prévoir.

Forgeron auto entrepreneur : les renseignements clés

Avant de détailler la profession de forgeron en tant qu’auto entrepreneur, voici quelques informations clés telles que le CFE correspondant, le salaire mensuel moyen et le code APE. Vous aurez ainsi une idée plus précise de cette profession quand elle est exercée avec ce statut juridique spécifique.

  • Le métier de forgeron est réglementé en France, vous devez avoir un diplôme reconnu ou une qualification professionnelle certifiée pour le devenir ;
  • Il est conseillé de suivre un CAP spécialisé dans les Métiers d’Art ou un bac pro pour devenir forgeron auto entrepreneur ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises est la CMA (Chambre de métiers et de l’artisanat) ;
  • Votre code APE est généralement 25.50A – Forge, estampage, matriçage, métallurgie des poudres ;
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Le taux de contribution à la formation professionnelle s’élève à 0,2 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Votre salaire mensuel moyen est d’environ 1 944 euros, selon la Fédération des Centres de Gestion Agréés aussi appelée la FCGA ;
  • vos revenus sont imposés au titre des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux) ;

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que forgeron auto entrepreneur

Vous souhaitez vous lancer dans cette aventure professionnelle et devenir forgeron auto entrepreneur ? Vous devez alors vous inscrire de manière officielle. Cette inscription vous octroiera le statut d’auto entrepreneur en tant que forgeron. La procédure est divisée en quelques étapes relativement simples à effectuer tant que vous avez les documents nécessaires.

Avant de rentrer dans les détails de la procédure d’inscription, voici quelques prérequis qui vous permettront de vous lancer plus facilement dans votre nouvelle activité professionnelle.

Prérequis

À l’instar de la grande majorité des auto entrepreneurs, il est toujours conseillé de réaliser une étude de marché avant de devenir forgeron auto entrepreneur. Ainsi, vous pouvez évaluer la clientèle existante sur le marché et ce qu’elle recherche le plus en termes de métallurgie. Une étude de marché vous permet également de déterminer la concurrence à laquelle vous devrez faire.

Les forgerons auto entrepreneurs rivaux sont-ils plus expérimentés que vous ? Proposent-ils des tarifs plus élevés ou plus faibles que ce que vous avez prévu ? Ces exemples de questions vous indiquent l’état actuel du marché afin que vous vous lanciez dans les meilleures conditions possibles.

De plus, il ne faut pas oublier que devenir forgeron auto entrepreneur requiert d’avoir son propre équipement et matériel. De manière générale, il faut une forge, une enclume, un marteau, des pinces, des tenailles, des formes et des presses. Cet équipement représente donc un investissement initial conséquent qui doit se refléter sur les prix que vous proposez à vos clients.

S’inscrire en tant qu’auto entrepreneur offre plusieurs avantages qu’il est important de connaître avant de lancer la procédure. L’un des plus gros avantages est la franchise en base de TVA. Ainsi, vous ne facturez pas la TVA à vos clients, mais vous avez l’obligation d’indiquer la mention suivante sur vos factures : « TVA non applicable, article 293B du CGI ».

S’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur

La première étape est de déclarer votre début d’activité auto entrepreneuriale sur Pole Auto Entrepreneur. Pour cela, vous avez besoin d’une copie de votre pièce d’identité. Vous remplissez en ligne le formulaire P0 Micro-Entrepreneur rempli. Ce formulaire vous permet de rentrer toutes les informations essentielles liées à votre activité, y compris le régime d’imposition que vous souhaitez suivre. D’ailleurs, il est important de préciser que cette inscription est totalement gratuite.

Votre déclaration d’activité est ensuite transmise à votre CFE qui est la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA). Vous serez alors immatriculé auprès du Répertoire des Métiers. En termes de documents, vous avez besoin d’un justificatif de domicile et d’une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

Obtenir son SIRET

Le numéro SIRET (système d’identification du répertoire des établissements) est composé d’une suite de 14 chiffres. Celle-ci est attribuée par l’INSEE à toutes les auto entreprises. Bien entendu, l’obtention du numéro SIRET pour devenir forgeron auto entrepreneur est totalement gratuite. Une fois que la CMA valide votre dossier et le transmet à l’INSEE, vous recevez par courrier les documents suivants :

  • Un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements : celui-ci contient le numéro SIRET (système d'identification du répertoire des établissements) et le code APE (activité principale exercée), entre autres ;
  • Un avis de situation au répertoire Sirene ;
  • Une notification d’affiliation au régime auto entrepreneur de votre CFE ;
  • Un extrait K qui prouve l’existence juridique de votre nouvelle auto entreprise ;
  • Une notification d’affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants : celle-ci est nécessaire pour créer un compte en ligne quand vous devez déclarer votre chiffre d’affaires.

Trouver ses premiers clients

Après être officiellement devenu forgeron auto entrepreneur, l’une des étapes les plus importantes est de trouver vos premiers clients. Vous devez donc commencer à faire de la prospection et mettre en avant les services que vous proposez. Bien entendu, il est fortement conseillé d’avoir un tarif financièrement attrayant pour les premiers clients. Après avoir travaillé avec vous, ces derniers recommanderont votre auto entreprise s’ils sont satisfaits du résultat et vous commencerez alors à construire votre propre clientèle.

La fiche métier du forgeron

Le forgeron est un artisan spécialisé dans le métal, que ce soit le fer, l’acier, le bronze, le laiton, le cuivre ou même l’aluminium. Il doit avoir des compétences professionnelles bien spécifiques et un savoir-faire précis afin d’utiliser différentes méthodes modernes et traditionnelles pour forger et façonner le métal.

Les missions

De manière générale, les clients ont recours à un forgeron afin de fabriquer et réparer des objets en métal tels que des grilles, des outils, des équipements, des balustrades, des portails en fer forgé, etc.

Outre la fabrication et la réparation d’objets en métal, le forgeron doit aussi s’occuper de la pose et du montage de ses créations. Il doit donc avoir de bonnes capacités de communication pour conseiller les clients en ce qui concerne l’entretien et la conservation des objets en métal.

Lieu d’exercice

Le lieu d’exercice d’un forgeron dépend de la nature de son activité. Par exemple, un forgeron spécialisé dans la production artisanale a généralement son propre atelier. Il utilise alors sa propre forge, ses outils, etc. Néanmoins, un forgeron auto entrepreneur peut aussi participer à un chantier de plus grande ampleur et travailler sur place. Dans ce cas précis, il utilise généralement le matériel mis à sa disposition. Il peut alors aussi effectuer son travail en équipe pour plus d’efficacité.

Les qualités et les compétences requises

Un forgeron doit évidemment avoir des compétences techniques et un savoir-faire bien précis pour exercer son métier. Voici une liste non exhaustive des qualités et des compétences requises parmi les plus populaires :

  • Avoir de la précision et faire attention à tous les détails ;
  • Avoir des connaissances de base dans le dessin technique ;
  • Avoir des connaissances dans le maniement des instruments dédiés au travail métallurgique ;
  • Connaître les différents métaux qui existent et les caractéristiques qui leur sont propres ;
  • Être en forme physiquement et avoir de la force et une bonne résistance pour manier les métaux et les instruments ;
  • Être créatif ;
  • Savoir travailler de manière autonome, mais également au sein d’une équipe pour la réalisation de projets plus importants ;
  • Avoir une excellente dextérité et de très bonnes capacités manuelles ;

La formation pour devenir forgeron ?

En France, plusieurs niveaux d’études sont possibles pour devenir forgeron auto entrepreneur. Voici quelques exemples de formations disponibles :

  • Un CAP ferronnier d’art avec un BMA (Brevet des Métiers d’Art) ;
  • Un bac pro technicien en chaudronnerie industrielle avec un BM (Brevet de Maîtrise) ;
  • Un bac pro métallier avec un DMA (Diplôme des Métiers d’Art) ou un DN MADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design).

En plus des cours pour apprendre les techniques et les compétences d’un forgeron, les formations contiennent également des matières spécialisées dans le marketing et l’entrepreneuriat. En effet, il est relativement courant que les forgerons décident de travailler à leur compte, notamment au début de leur carrière afin de se construire une solide réputation.

D’ailleurs, il ne faut aussi pas oublier que les obligations de qualification professionnelle peuvent évoluer. Il est donc recommandé de vérifier les obligations de l’année en cours quand vous souhaitez vous lancer en tant que forgeron auto entrepreneur.

Le salaire

À l’instar de tous les auto entrepreneurs, un forgeron auto entrepreneur n’a pas de salaire fixe à proprement parler. Il a l’entière responsabilité de déterminer lui-même le montant de son salaire en fonction du chiffre d’affaires de son auto entreprise. Bien entendu, le chiffre d’affaires n’est pas toujours identique et il peut même parfois être nul.

Par conséquent, il est conseillé de réfléchir au niveau de vie que vous souhaitez avoir grâce à votre auto entreprise. Il est plus facile de déterminer votre rémunération après avoir réalisé une étude de marché comme cela est recommandé dans les prérequis. La Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA) a déterminé en 2016 que les forgerons auto entrepreneurs touchaient un salaire d’environ 1 944 euros.

Le prix des services que vous proposez aux clients en tant que forgeron auto entrepreneur doit évidemment dépendre de vos compétences maîtrisées, de vos expériences acquises et de votre réputation professionnelle. Ainsi, vous devez être en mesure d’avoir une attractivité financière par rapport aux autres forgerons auto entrepreneurs. Néanmoins, cela ne signifie pas pour autant que vous devez proposer des prix trop bas. Il est effectivement important de ne pas sous-estimer ses compétences.

De plus, les tâches administratives que le forgeron auto entrepreneur effectue en dehors du travail pour les clients ne sont pas rémunérées. Par exemple, cela comprend la prospection pour trouver de nouveaux clients et la communication pour donner les détails du service à de potentiels clients. Il est aussi important de gérer la publicité de l’auto entreprise afin d’assurer l’arrivée de nouveaux clients. Le temps passé à gérer tous ces aspects n’est évidemment pas rémunéré. N’oubliez pas non plus de prendre en compte vos congés durant lesquels le chiffre d’affaires sera nul pour fixer votre salaire.

Les questions les plus fréquentes

Des aides financières sont à votre disposition pour devenir forgeron auto entrepreneur. Parmi celles qui sont disponibles, il y a notamment l’ARCE (l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise) et la Prime d’Activité versée par la CAF (caisse d’allocations familiales).

Le statut d’auto entrepreneur est ouvert aux étudiants, aux salariés, aux demandeurs d’emploi, aux retraités, aux étrangers et aux mineurs émancipés. Cependant, les salariés en congé maternité ou en congé parental ainsi que les travailleurs non salariés ne peuvent pas devenir forgerons en tant qu’auto entrepreneur.

Le chiffre d’affaires d’un forgeron auto entrepreneur ne doit pas dépasser un certain seuil afin de ne pas perdre le régime social et fiscal auquel il bénéficie. En 2021, le plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 euros pour les prestations de service et les professions libérales et de 176 000 euros pour les activités de commerce et de fourniture de logement.