mégissier auto entreprise

Les différentes étapes pour devenir mégissier auto entrepreneur

Consultez toutes les formalités de A à Z pour être inscrit en tant que mégissier en auto entrepreneur. Obtention du siret en moins de 48h !

Un mégissier est un professionnel du tannage des peaux d’ovins et de caprins, notamment agneaux, moutons et chèvres. Son nom provient du terme mégis, qui désigne un bain traditionnel de cendres et d’alun dans lequel étaient plongées les peaux pour les tanner, et ainsi les préserver de la moisissure. Le mégissier prépare et accommode ces peaux pour qu’elles puissent être utilisées, principalement dans le secteur de l’ameublement, de l’horlogerie, du prêt-à-porter, de la ganterie ou de la chaussure.

Vous exercez actuellement ce métier en tant que salarié dans une des quarante tanneries-mégisseries françaises et vous souhaitez vous lancer en tant qu’auto entrepreneur pour profiter de la liberté du statut et travailler en autonomie ? Vous n’êtes pas encore mégissier, mais cette profession artisanale vous intéresse et vous recherchez comment l’exercer ? À la lecture de cet article, vous obtiendrez des informations pratiques et synthétiques sur l’activité de mégissier exercée sous le statut d’auto entrepreneur.

Mégissier auto entrepreneur : les renseignements clés

Vous trouverez ci-dessous quelques renseignements synthétiques pour vous visualiser l’essentiel sur l’activité de mégissier pour devenir auto entrepreneur :

  • Le code APE de l’activité Apprêt et tannage des cuirs est 1511Z ;
  • L’immatriculation au Répertoire des Métiers (RM) s’effectue auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA);
  • Le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 72 500 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22% du chiffre d’affaires ;
  • La rémunération annuelle moyenne est aux alentours de 22 000 € ;
  • L’immatriculation de l’auto entreprise se fait sur le site www.cfe-metiers.com.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que mégissier auto entrepreneur ?

Avant de vous lancer et d’enregistrer votre auto entreprise, vous devrez vous concentrer sur quelques prérequis, puis vous pourrez entamer les démarches administratives.

Prérequis

Avant de concrétiser votre projet de devenir mégissier, vous devrez réaliser une étude de marché. Cela vous permettra d’appréhender tant la concurrence que la demande, en chiffrant le nombre de professionnels de la tannerie-mégisserie déjà installés dans votre région, leur chiffre d’affaires et la clientèle réelle et potentielle. Par exemple, si un horloger artisan est installé près de chez vous, vous pourrez chercher à savoir auprès de qui il se fournit pour ses besoins en petits cuirs servant à confectionner les bracelets de montre. N’hésitez pas à rencontrer les dirigeants des entreprises qui pourraient avoir des besoins en cuir, même si vous estimez que leurs besoins sont déjà couverts. En effet, ils pourraient chercher à changer de fournisseurs et être ouverts à de nouvelles opportunités de collaboration.

Une fois que vous serez convaincu que la clientèle est présente dans votre région, ou, si elle est éloignée, que vous avez prévu votre circuit de distribution des produits, vous pourrez avancer sur votre projet, à commencer par la formation. Si vous n’êtes pas encore qualifié, recherchez les établissements qui proposent de vous former à ce métier au savoir-faire très technique. Nous reviendrons sur les formations dans un paragraphe plus bas dans cet article. Si vous êtes déjà formé et opérationnel, vous pouvez directement passer à la réalisation du budget prévisionnel. Pour démarrer, l’outillage de base du mégissier est estimé à 3 000 euros environ, mais ce chiffre dépend des peaux que vous allez traiter. Vous devrez aussi prévoir les frais liés aux assurances. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander des devis à différents assureurs et pensez à regrouper vos différents besoins en assurances auprès d’un même prestataire pour bénéficier de tarifs plus avantageux.

S'inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Vous inscrire sur Pole Auto entrepreneur vous permet d’effectuer toutes vos démarches officielles en ligne et de les centraliser sur un site unique. Vous pourrez créer votre auto entreprise en quelques clics et n’aurez alors plus qu’à attendre que votre numéro de SIRET vous soit délivré pour commencer à travailler. La plateforme Pôle Auto entrepreneur met également à votre disposition un logiciel de devis, un logiciel de comptabilité en ligne ainsi qu’un outil de suivi des encaissements, tous parfaitement adaptés au statut d’auto entrepreneur.

Obtenir son SIRET

Délivré par l’INSEE, le numéro SIRET est un code permettant l’identification des sociétés. Toute entreprise, y compris une auto entreprise, possède 2 numéros d'identification, un SIREN et un SIRET. Ils sont indispensables pour communiquer avec les administrations et les clients et ils doivent figurer sur vos factures.

Si vous n’avez pas effectué vos démarches auprès de Pôle Auto entrepreneur, la demande se fait auprès de votre CFE, en l’occurrence le CMA pour une activité de mégissier.

En revanche, si vous avez effectué vos démarches d’immatriculation via Pôle Auto entrepreneur, vous n’aurez pas d’action spécifique à réaliser en vue de l’obtention de votre numéro de SIRET. Il vous parviendra par envoi postal dans un délai d’une à quatre semaines et vous pourrez suivre l’avancement de votre dossier en contactant un conseiller disponible en ligne, via la plateforme.

Trouver ses premiers clients

Voici quelques pistes à explorer pour trouver et fidéliser vos premiers clients :

  • Créez des comptes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram notamment) pour y poster du contenu informatif et original relatif à votre profession peu connue du grand public. Vous pouvez poster des informations pour faire connaître votre art, des photos et vidéos de vous au travail ou encore des images de vos produits finis et leur utilisation. Les « avant/après » sont une catégorie de contenu qui fonctionne très bien sur les réseaux sociaux. Montrez la peau telle que vous la recevez, puis le cuir que vous en avez fait, et les étapes pour en arriver à ce résultat. En partenariat avec votre client final, vous pourrez même exposer le produit fini. Vous ferez ainsi de vos réseaux sociaux des pages ludiques, informatives et attrayantes ;
  • Comptez sur le bouche-à-oreille, qui s’avère être une méthode très efficace d’acquisition de clientèle pour les artisans. Le milieu de la mégisserie étant assez restreint, nul doute que si vos clients sont satisfaits, ils n’hésiteront pas à revenir vers vous et vous recommander dans le milieu ;
  • Contactez des tanneries et mégisseries pour vous renseigner sur les missions de sous-traitance qu’ils auraient à vous confier. Il n’est en effet pas rare que des entreprises fassent appel à des auto entrepreneurs pour répondre à un besoin ponctuel ou une mission spécifique nécessitant un savoir-faire particulier ;
  • Consultez le site du centre technique du cuir (CTC) qui recense de nombreuses offres dans le secteur du cuir, dont certaines missions pouvant être proposées à des indépendants ;
  • Créez un site internet optimisé SEO pour que les recherches comme « fabrication cuir » dans votre région indexent votre site internet parmi les premiers résultats proposés sur les moteurs de recherche. Enfin, vous pouvez créer un espace blog pour créer de la valeur et augmenter le trafic de votre site internet.

La fiche métier du mégissier

Il s’agit d’un art technique qui consiste à préparer les peaux de petits animaux pour en faire du cuir. La différence avec le métier de tanneur est la taille des animaux dont proviennent les peaux. En effet, le tanneur travaille les peaux plus conséquentes, comme celles des chevaux ou encore des vaches, mais les missions et caractéristiques des deux professions sont assez similaires dans les faits.

Les missions

Au quotidien, les missions du mégissier sont généralement :

  • Le trempage, pour réhydrater et nettoyer la peau de ses impuretés ;
  • L’épilage, pour retirer les poils et rendre la peau lisse ;
  • L’écharnage, pour retirer le tissu sous-cutané de la peau ;
  • Le confitage pour assouplir la peau ;
  • Le picklage pour préparer la peau au tannage ;
  • Le tannage, pour transformer la peau en cuir grâce à des tanins ;
  • Le corroyage pour donner au cuir la forme, la souplesse et la couleur voulues ;
  • Le finissage pour fixer l’aspect et la texture du cuir.

Lieu d'exercice

Le mégissier auto entrepreneur dispose d’un atelier et d’un entrepôt, pouvant être à domicile.

Les qualités et les compétences requises

Pour être un bon mégissier, vous devrez notamment :

  • Avoir un excellent sens de l’observation, de l’esthétique et du détail ;
  • Être consciencieux et rigoureux, car le métier demande d’être très précis dans les gestes et de suivre des protocoles bien établis ;
  • Savoir utiliser de nombreux produits chimiques qui peuvent s’avérer toxiques et être vigilant quant aux dosages et au stockage de ces produits ;
  • Lire et interpréter des documents techniques ;
  • Respecter les règles de sécurité ;
  • Être résistant aux odeurs des peaux et des produits chimiques utilisés.

La formation pour devenir mégissier

Bien que la profession ne soit pas réglementée, il est nécessaire d’être qualifié pour devenir mégissier, car les compétences requises sont très techniques et pointues. L’Institut Textile et Chimique de Lyon est la seule école au monde à préparer le diplôme d’ingénieur du cuir pour la tannerie et la mégisserie, mais vous n’êtes pas obligé de devenir ingénieur pour exercer. Un cursus labellisé « Tannerie Mégisserie » vous permet de vous professionnaliser, quel que soit votre niveau d’études. Nous vous invitons à prendre contact avec la Fédération Française de la Tannerie Mégisserie, qui saura vous aiguiller pour mener à bien votre projet.

Le salaire

Le salaire moyen que vous pourrez vous verser est d’environ 1 800 euros par mois, mais en tant qu’indépendant, il est possible que vous parveniez à dépasser ce chiffre si vous parvenez à séduire la clientèle adéquate. Il faudra alors ouvrir un compte bancaire associé à votre auto entreprise auprès d'une banque.

Les débouchés

Les débouchés dans le secteur du luxe et de la haute couture sont considérables comme vous pourrez le constater si vous parvenez à vous faire connaître dans ces milieux fermés. En moyenne, 4 millions de peaux par an sont produites dans les mégisseries en France, avec une augmentation quasiment constante de la production de peaux exotiques. Avec de l’expérience et de bons clients, un mégissier peut voir son auto entreprise prospérer au-delà des plafonds de chiffre d’affaires permis par le statut. Si cela devient votre cas, vous devrez fermer votre auto entreprise et reprendre votre activité via une société classique, comme une Société À Responsabilité Limitée (SARL) ou une Société par Actions Simplifiées (SAS). Outre une plus solide assise financière auprès des banques, vous bénéficierez alors de l’opportunité de vous associer avec d’autres professionnels du cuir, pour toucher une plus large clientèle. Vous pourrez aussi employer du personnel, si besoin est.

Les questions les plus fréquentes

Vous devrez veiller à surveiller avec rigueur la provenance des peaux dont vous ferez l’acquisition pour les traiter et vous assurer qu’elles ne sont pas issues du braconnage, du marché noir, du recel ou de toute autre activité illégale.

Il n’existe pas d’assurances obligatoires à contracter en tant que mégissier, mais nous vous conseillons de choisir une police d’assurance RC Pro qui vous protégera en cas d’incident. En effet, en tant qu’auto entrepreneur, vous êtes responsable personnellement des dommages que vous causerez.

En tant qu’auto entrepreneur, vous êtes affranchi de la TVA et n’avez donc ni à la collecter ni à la reverser, et vous ne pouvez pas non plus la récupérer tant que votre chiffre d’affaires reste inférieur à 34 400 euros. Si votre chiffre d’affaires est supérieur à 34 400 euros, vous restez exonéré de TVA sauf si vous dépassez ce chiffre pour la deuxième année consécutive. Vous devrez alors facturer la TVA dès le 1er janvier de l’année suivante. Si, à tout moment, vous dépassez les 36 500 euros de chiffre d’affaires, vous devrez facturer la TVA à partir du mois où ce seuil est franchi.

Vous maîtrisez désormais l’essentiel sur le métier de mégissier sous le statut d’auto entrepreneur. Si vous souhaitez vous engager dans cette voie professionnelle, n’hésitez pas à consulter le site internet de la Fédération Française de la Tannerie Mégisserie qui regorge d’informations sur le secteur qui vous intéresse.