serrurier auto entreprise

Comment devenir serrurier auto entrepreneur ?

Consultez dans notre article toutes les modalités pour travailler en tant que serrurier à votre compte et être totalement indépendant. Faites l'ouverture d'une micro entreprise.

Comme pour beaucoup d’autres professions, le serrurier peut choisir de s’inscrire comme auto entrepreneur et travailler pour le compte de sa propre micro-entreprise. Il s’agit d’un choix qui est de plus en plus fréquent du fait des avantages qu’il confère. Cependant, le métier de serrurier est réglementé. De ce fait, il est obligatoire de suivre certaines obligations avant d’entamer les procédures légales. Cet article va vous expliquer comment vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat si vous êtes serrurier ou si vous comptez le devenir.

Serrurier auto entrepreneur : les renseignements clés

Avant de détailler les procédures à suivre ainsi que les normes à respecter, voici certains éléments de base qu’il est important d’assimiler dans un premier temps :

  • Le chiffre d’affaires annuel (CA) d’un serrurier auto entrepreneur est plafonné à 72.600€ ;
  • Le code APE est : 43.32B - Travaux de menuiserie métallique et serrurerie ;
  • Les cotisations sociales s’élèvent à 22% du CA ;
  • L’activité de serrurier en micro-entreprise est relative à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA).

Comment s’inscrire pour débuter son activité de serrurier auto entrepreneur ?

Prérequis

Avant de plonger dans le monde de l’auto entrepreneuriat en exerçant votre profession de serrurier, il est plus qu’important de commencer par la mise en place d’un business plan. Ce dernier va vous permettre de structurer votre projet et d’agir minutieusement.

La première étape est la réalisation d’une étude de marché. Cela vous permettra d’avoir une idée sur la concurrence à laquelle vous allez faire face. En effet, vous saurez tout ce qu’offrent vos concurrents et à quels prix. À partir de cette étude, vous allez pouvoir vous positionner sur le marché de la façon qui vous semble la plus judicieuse.

La deuxième étape sera la réalisation d’une étude financière et budgétaire. Cette étape est tout aussi importante que la première, puisque grâce à elle vous pourrez fixer la valeur des dépenses que vous devrez faire avant de vous lancer : vous pourrez ainsi préparer et répartir votre budget pour investir dans ce dont vous aurez le plus besoin.

S’inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Dès que vous aurez estimé que votre projet est prêt à être lancé, il faudra choisir la forme juridique à travers laquelle vous allez exercer votre profession. Opter pour le statut de micro-entreprise et devenir serrurier auto entrepreneur pourra vous conférer des avantages importants au niveau fiscal et administratif afin de développer votre activité dans les meilleures conditions.

Pour devenir serrurier auto entrepreneur, vous devez remplir le formulaire P0 CMB micro-entrepreneur correspondant à votre profession. Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez également faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine, tels que Pole Auto entrepreneur.

Ce site vous propose un formulaire plus simple à remplir, qui ne vous prendra que quelques minutes. Une fois celui-ci rempli et envoyé, votre dossier sera transmis à des experts afin qu’ils le vérifient et le valident. Enfin, Pole Auto entrepreneur s’occupera de transférer votre dossier aux organisations concernées.

Lorsque votre activité sera officiellement déclarée, vous serez directement immatriculé en tant que serrurier auto entrepreneur au niveau du répertoire des métiers (RM) du fait de la nature artisanale de votre activité.

Il y a également un point très important à ne pas négliger : l’assurance. En effet, en tant que serrurier auto entrepreneur, vous êtes dans l’obligation d’avoir une assurance de responsabilité civile professionnelle. Cette dernière permettra de vous couvrir des éventuels accidents (qu’ils soient matériels ou immatériels) que vous encourez en exerçant votre activité. L’assurance de responsabilité civile professionnelle vous sera également utile dans le cas où vous vous feriez livrer du matériel défectueux.

Obtenir son SIRET

Le SIRET (Système Informatique pour le Répertoire des Entreprises sur le Territoire) constitue une combinaison de 14 chiffres. Les 9 premiers représentent le numéro SIREN et les 5 autres le numéro interne de classement ou code NIC.

Dès que vous serez immatriculé au CFE relatif à la fonction de serrurier auto entrepreneur, ce dernier s’occupera de transférer votre dossier à l’INSEE. Ensuite, dans un délai de 15 jours, vous recevrez votre certificat d’inscription au répertoire SIREN. Vous y trouverez votre code APE ainsi que votre numéro SIRET.

Cette étape est l’une des plus importantes durant la création de votre micro-entreprise. En effet, votre numéro SIRET va vous permettre de prouver l’existence légale et juridique de votre entreprise et servira à l’identifier. Il est à noter que le numéro SIRET doit obligatoirement figurer sur l’ensemble des documents que votre entreprise délivrera (les factures, les devis, etc.).

Trouver ses premiers clients

Pour un serrurier auto entrepreneur en début d’activité, trouver ses premiers clients pourrait se révéler difficile. Vos clients seront des particuliers très souvent, lorsqu’il sera question de dépannage en raison de perte de clés ou pour remplacer voire installer une serrure. Il s’agira également de professionnels du BTP, pour un quelconque besoin lors du travail d’un chantier. Des entreprises peuvent également faire appel à un serrurier auto entrepreneur pour sécuriser leurs locaux ou des coffres. Il existe plusieurs méthodes pour acquérir le maximum de visibilité, en voici quelques-unes :

  • Soyez actifs sur les réseaux sociaux (surtout Facebook et Instagram) et établissez une partie de votre budget pour sponsoriser certaines de vos publications ;
  • Si votre budget le permet, créez un site internet ;
  • Faites imprimer des flyers et distribuez-les dans le maximum d’endroits qui se trouvent dans la zone géographique que vous allez desservir.

Trouver ses premiers clients reste une tâche plutôt rude. C’est la raison pour laquelle il est très important de fidéliser vos premiers clients afin de toujours avoir des personnes prêtes à faire appel à vous ou à vous recommander à quelqu’un en cas de besoin.

La fiche métier du serrurier

Les missions

La spécialité du serrurier est d’assurer la sécurité et la construction de tous types de serrures. C’est également un dépanneur qui vous permettra de rentrer chez vous s’il vous arrivait d’égarer vos clés. Les missions les plus importantes qu’il se doit de réaliser sont :

  • Dépanner en urgence les personnes qui sont enfermées dehors (voire même dedans dans certains cas) ;
  • Effectuer des réparations de serrures et s’occuper de leur entretien ;
  • Créer plusieurs types de serrures ;
  • Manier les matériaux pour créer l’ouvrage le plus adapté au client ;
  • Réaliser la mise en place de serrures standards ou personnalisées ;
  • Répondre au besoin du client de façon exacte.

Lieu d’exercice

Pour un serrurier auto entrepreneur, le lieu d’exercice va très souvent varier. Comme précisé précédemment, les clients potentiels sont très nombreux.

En tant que serrurier auto entrepreneur, vous aurez très souvent à vous déplacer au domicile de vos clients pour répondre à leurs besoins, parfois même en urgence lorsqu’ils auront des problèmes de clé les empêchant de regagner leur domicile. Vous serez également très sollicités au niveau de leurs maisons pour réaliser des travaux de réparation, d’entretien ou encore d’installation de serrures. Ce sera à vous de délimiter la zone que vous comptez desservir.

Vous devrez également vous déplacer vers les chantiers encore en travaux pour que vous fabriquiez des éléments métalliques afin de contribuer à la construction.

Enfin, vous serez aussi amenés à vous diriger vers les locaux de certaines entreprises qui feront appel à vos services parfois pour de simples serrures, mais également pour des blindages importants afin d’assurer la sécurité la plus totale.

Les qualités et les compétences requises

En tant que serrurier auto entrepreneur, vous devrez posséder certaines qualités et compétences pour réaliser des prestations de qualité, satisfaire vos clients et garantir votre succès. En voici les plus importantes :

  • Toujours être disponible : Les clients vous jugeront énormément sur ce critère. En effet, quel que soit le jour de la semaine ou l’heure, une personne peut avoir besoin de vous. Si vous arrivez à être disponible à ce moment et à vous déplacer rapidement, il est presque certain que ce client fera directement appel à vous la prochaine fois ;
  • Être polyvalent : Vous ferez face à différentes demandes et vous devrez vous y adapter. Vos compétences doivent vous permettre de manier tous les types de matériaux ainsi que tous les types de serrure afin de répondre à toutes les demandes dans votre domaine ;
  • Une bonne condition physique : les prestations réalisées par un serrurier sont physiques, comme lorsqu’il est question de perçage ou encore de découpage. De plus, les positions dans lesquelles travaille un réparateur de serrures auto entrepreneur sont parfois très inconfortables et fatigantes. Il est, de ce fait, important pour un serrurier d’avoir les capacités physiques requises pour exercer.

La formation pour devenir serrurier

Le métier de serrurier est réglementé. De ce fait, il est obligatoire de suivre une formation avant de commencer à exercer cette activité en micro entrepreneur. C’est également le cas de plusieurs autres activités artisanales. Plusieurs choix s’offrent à vous si vous souhaitez suivre une formation afin de vous lancer dans la serrurerie :

  • le Bac Pro ouvrages du bâtiment, option métallerie ;
  • le Bac Pro serrurier-métallier ;
  • le CAP serrurier-métallier ;
  • le BEP réalisation d'ouvrages chaudronnés et de structures métalliques ;
  • le BEP techniques des métaux, du verre et des matériaux de synthèse du bâtiment.

Vous pouvez cependant vous inscrire en tant que serrurier indépendant sans diplôme. Pour ce faire, il faudra justifier une expérience professionnelle de 3 ans dans ce domaine.

Quels sont les outils du serrurier ?

Pour faire face aux différentes demandes qu’il peut avoir, le serrurier se doit d’être muni d’une boîte à outils bien remplie. Sans compter les outils de base qui sont indispensables, voici ceux dont un serrurier doit se munir :

  • Le pistolet électrique : cet instrument a une utilisation très simple et une bonne ergonomie. Il permet d’ouvrir le système de verrouillage d’une serrure si celle-ci est bloquée. Une alimentation électrique est requise ;
  • Les extracteurs : L’outil indispensable si une clé venait à se casser dans une serrure. Il permet d’extraire cette dernière de façon très simple et de rendre la serrure de nouveau utilisable. Il est également utilisé pour dégager différents types de débris pouvant se trouver à l’intérieur ;
  • Le fileur de prise : cet outil permet au serrurier de déplacer, lever ou faire tourner la fiche de la serrure. L’utilité principale du fileur de prise est la remise du verrou dans le bon sens ;
  • Les pics informatisés : si le serrurier auto entrepreneur tombe sur une serrure dont la configuration est trop complexe, cet outil lui permettra de l’ouvrir de la façon la plus efficace grâce à ses disques ainsi qu’à ses broches.

Le salaire

En moyenne, le prix d’une prestation de serrurerie se mesure à l’heure travaillée. Les tarifs sont très fréquemment compris entre 40 et 70 € de l’heure. Votre salaire dépendra donc du prix que vous aurez fixé pour vos prestations ainsi qu’aux nombres d’heures travaillées. Surtout, n'oubliez pas de faire appel à une banque pour ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité.

Les débouchés

Le chiffre d’affaires annuel pour un serrurier auto entrepreneur est plafonné à 72 500€. Si votre micro-entreprise grandit rapidement et que son chiffre d’affaires annuel dépasse cette valeur pendant deux années civiles consécutives, elle changera de statut social et deviendra officiellement une entreprise individuelle. Il est important de notifier que le régime fiscal et social de cette dernière est plus compliqué que celui de la micro-entreprise.

Les questions les plus fréquentes

Pour devenir serrurier auto entrepreneur, il va falloir dans un premier temps déclarer le début de votre activité au niveau du CFE concerné, en l’occurrence la Chambre des métiers et de l’artisanat. Le métier de serrurier étant réglementé, il faut impérativement avoir suivi une formation pour pouvoir réaliser ces démarches.

En choisissant le régime de la micro-entreprise, vous pourrez bénéficier d’un régime fiscal allégé et simplifié. De plus, il vous sera possible d’avoir des aides à la création de votre micro-entreprise (ACRE).

Le numéro SIRET justifie de l’existence juridique de votre auto entreprise. Après la validation de votre demande, vous l’obtiendrez après 8 à 30 jours.