Auto entrepreneur décoratrice intérieur

Comment devenir décoratrice intérieur en auto entrepreneur ?

Le métier de décoratrice d'intérieur, ça vous dit?

Vous êtes passionné par la décoration et désirez créer votre entreprise ? Le statut d’auto-entrepreneur s’ajuste parfaitement à votre situation. Flexible et avec une gestion simplifiée, celui-ci vous permet d’exercer votre passion en toute tranquillité. Maintenant, comment faire pour bien débuter son activité ?

Décoratrice d’intérieur, qu’est-ce que c’est ?

En tant que décoratrice, vous êtes responsable de l'aménagement intérieur de tous types de bâtiment, que ce soit un appartement, une maison ou un bureau, par exemple. On peut faire appel à vous dans plusieurs optiques. Par exemple, réaménager entièrement un espace, raviver des couleurs, optimiser un endroit par l’amélioration de son ergonomie et bien d’autres raisons. Attention, en tant que décorateur, vous n'altérez aucunement la structure même du bâtiment.

À savoir que selon les services que vous offrez, votre statut peut changer. En effet, si vous accompagnez uniquement vos clients dans une démarche de conseils, vous êtes alors enregistré en tant que profession libérale non réglementée. Par contre, si vous vous chargez vous-même des différents aménagements et des travaux, vous êtes alors enregistré comme artisan et dépendez de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Les formations pour devenir décoratrice d’intérieur

À ce jour, il n’existe aucune formation obligatoire pour s’enregistrer en tant que décorateur d’intérieur auto-entrepreneur. Il est cependant conseillé de suivre certaines formations pour assurer un suivi de qualité et conseiller votre clientèle. Vous pouvez ainsi vous former dans le dessin technique, sur les différentes normes de sécurité, sur les logiciels indispensables pour créer des plans ou encore sur la gestion de planning.

Aussi, certaines formations post-bac peuvent vous intéresser. Le BTS Design d’espace, par exemple, ou encore d’autres formations niveau bac+2 ou bac+5 plus spécialisées. Celles-ci peuvent aussi bien être suivies de manière présentielle ou bien à distance, option plus intéressante pour les personnes ayant déjà sur pied leur propre entreprise.

Le décorateur auto-entrepreneur

Pour débuter votre activité, vous devez vous enregistrer auprès de l’Urssaf. Vous obtiendrez alors votre numéro SIRET. Ensuite, il n’est pas nécessaire en tant que décorateur d’intérieur de souscrire à une assurance responsabilité civile, étant donné que vous ne touchez en rien à la structure principale du bâtiment. Cependant, il est obligatoire de souscrire à une responsabilité civile professionnelle pour vous couvrir en cas de dommage sur une tierce personne dans le cadre de l’exercice de votre profession.

Il peut être également intéressant de s’affilier à une assistance juridique pour vous protéger en cas de litige. Cette assistance s’occupera alors des frais de justice en plus de vous accompagner en cas de litige. Enfin, dans le cas où vous réalisez les travaux vous-même, pensez à assurer votre véhicule à l’aide d’une assurance automobile professionnelle. Cela vous permet d’assurer votre voiture, mais également tout ce qu'elle contient en cas de problème. De même, une assurance multirisque professionnelle peut être intéressante dans le cas où vous avez à stocker du matériel dans un local précis ou même chez vous. À savoir que l’assurance habitation ne prend pas en charge les dégâts causés sur du matériel professionnel.

Les autres articles