psychothérapeute auto entreprise

Comment devenir psychothérapeute auto entrepreneur ?

Retrouvez ci-après les informations pour devenir psychothérapeute en micro entreprise et être votre propre patron !

En France, psychothérapeute est un métier qui devient de plus en plus populaire avec une forte concurrence. Si vous êtes passionné par ce domaine et que vous avez les connaissances requises en ce qui concerne les troubles psychiques et somatiques, vous pouvez tout à fait envisager de devenir psychothérapeute auto entrepreneur. Vous ne savez pas par où commencer ? Vous retrouverez toutes les informations essentielles à connaître dans cet article avec quelques renseignements clés et les missions d’un psychothérapeute auto entrepreneur au quotidien. Vous verrez également s’il est nécessaire d’avoir un diplôme, les étapes pour s’inscrire et le salaire moyen d’un psychothérapeute auto entrepreneur.

Psychothérapeute auto entrepreneur : les renseignements clés

Avant de vous détailler le processus d’inscription pour devenir psychothérapeute auto entrepreneur, voyons quelques renseignements clés sur cette profession :

  • Le métier de psychothérapeute est réglementé et un diplôme est exigé ;
  • Il est conseillé de suivre un cursus universitaire de niveau bac+5 avant de faire un stage professionnel d’une durée de 5 mois au minimum ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises est l’URSSAF ;
  • Votre code APE est généralement 86.90F – Activités de santé humaine non classées ailleurs ou 96.09Z – Autres services personnels non classés ailleurs ;
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Le taux de contribution à la formation professionnelle s’élève à 0,2 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Vos revenus sont imposés au titre des BNC (Bénéfices non commerciaux) ;
  • Votre tarif est en moyenne de 40 à 50 euros par séance, mais celui-ci dépend évidemment de vos compétences et de votre expertise.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que psychothérapeute auto entrepreneur

Pour tous les auto entrepreneurs, quelle que soit leur activité professionnelle, il est essentiel de passer en revue quelques prérequis avant de lancer l’inscription.

Prérequis

Parmi tous les prérequis d’un auto entrepreneur, l’un des plus recommandés est de créer un site web à l’apparence professionnelle. Un site vous permet de vous mettre en avant auprès des futurs clients. Vous y indiquez vos compétences, votre formation, les services que vous proposez et les tarifs que vous pratiquez.

Un autre prérequis est de réaliser une étude de marché. Cela vous permet d’étudier la concurrence afin de connaître leurs services et leurs tarifs. Vous pouvez ainsi ajuster vos tarifs ou suivre des formations complémentaires pour apprendre de nouvelles compétences. De plus, une étude de marché sert à analyser les besoins et les préférences de la clientèle. Encore une fois, vous pouvez acquérir de nouvelles compétences si besoin.

Enfin, il est aussi important de connaître les avantages du statut d’auto entrepreneur pour un psychothérapeute. Vous ne payez jamais de charge si votre chiffre d’affaires est nul. De plus, vous avez accès à un régime fiscal et social simplifié. Au lieu du régime d’imposition classique, vous pouvez opter pour le régime de versement libératoire qui consiste à payer les impôts tous les mois ou tous les trois mois. Vous bénéficiez également de la franchise en base de TVA. Par conséquent, vous ne la facturez pas à vos clients et vous ne la récupérez pas sur vos achats professionnels. Ainsi, toutes les factures que vous préparez doivent avoir la phrase suivante : « TVA non applicable, article 293B du CGI ».

S’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur

La première étape pour devenir psychothérapeute auto entrepreneur est de s’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur. Pour cela, vous devez vous munir d’une copie de votre pièce d’identité. Vous devez également remplir le formulaire P0 Micro-Entrepreneur en ligne. Ce document est très important puisqu’il regroupe toutes les informations essentielles en rapport avec votre nouvelle auto entreprise. Il vous permet également de choisir la fréquence à laquelle vous souhaitez déclarer votre chiffre d’affaires si vous optez pour le régime fiscal de versement libératoire. Vous pouvez choisir entre faire la déclaration du chiffre d’affaires tous les mois ou la faire tous les trois mois. Cette étape de déclaration d’activité est totalement gratuite.

Après, la déclaration d’activité est transmise au CFE qui vous correspond, soit l’URSSAF. Vous devez alors vous munir d’un justificatif de domicile et d’une déclaration sur l’honneur de non-condamnation afin d’être immatriculé au Répertoire des métiers.

Obtenir son SIRET

La prochaine étape est d’obtenir votre numéro SIRET dont l’acronyme correspond au système d’identification du répertoire des établissements. Il s’agit d’une suite de 14 chiffres établie par l’INSEE. Ensuite, l’URSSAF valide votre déclaration d’activité en tant que psychothérapeute auto entrepreneur et l’INSEE vous envoie par courrier les documents nécessaires pour démarrer votre nouvelle activité professionnelle :

  • Un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements : celui-ci contient le numéro SIRET (système d'identification du répertoire des établissements) et le code APE (activité principale exercée), entre autres ;
  • Un avis de situation au répertoire Sirene ;
  • Un extrait K ou Kbis qui prouve l’existence juridique de votre nouvelle auto entreprise ;
  • Une notification d’affiliation au régime auto entrepreneur de votre CFE ;
  • Une notification d’affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants qui est nécessaire pour créer un compte en ligne quand vous devez déclarer votre chiffre d’affaires.

Trouver ses premiers clients

Après être officiellement devenu psychothérapeute auto entrepreneur, l’étape suivante est de trouver vos premiers clients. Bien entendu, ce n’est pas évident au début puisque vous n’avez pas encore gagné votre réputation auprès des clients. De manière générale, il est conseillé de proposer des prix attractifs pour les clients qui ne vous connaissent pas encore. N’hésitez pas non plus à faire de la prospection en ligne sur les réseaux sociaux et les forums. Vous pouvez aussi imprimer et distribuer des flyers pour vous faire connaître auprès de potentiels futurs clients.

Trouver vos premiers clients est une tâche critique puisqu’elle participe largement au succès de votre auto entreprise. En effet, les premiers clients partagent généralement leur expérience sur Internet. Ils seront ainsi plus enclins à recommander vos services à leurs connaissances. Par conséquent, vous commencez à établir les bases de votre clientèle fiable qui peut mettre plusieurs années à se former.

La fiche métier du psychothérapeute

En France, le métier de psychothérapeute rencontre une forte concurrence. Bien entendu, tous les psychothérapeutes n’utilisent pas les mêmes méthodes pour traiter leurs clients. Ainsi, ces derniers ont évidemment recours au psychothérapeute qui correspond à leurs préférences et leurs besoins.

De plus, il ne faut pas oublier que la sécurité sociale ne rembourse pas les séances avec un psychothérapeute. Il est donc nécessaire d’avoir des compétences approfondies et une bonne expertise. Cela permet de se construire plus facilement une clientèle loyale. Pour de nombreux professionnels, le temps moyen recommandé avant d’avoir une clientèle fiable est compris entre 2 et 4 ans.

Les missions

Le métier de psychothérapeute est lié à celui de psychologue, mais il est important de ne pas confondre les deux. Il faut savoir qu’un psychologue peut également être psychothérapeute, mais tous les psychologues ne sont pas psychothérapeutes.

En ce qui concerne l’objectif d’un psychothérapeute, il s’agit de traiter ses clients pour les aider à surmonter leurs troubles psychosomatiques, sociaux et psychologiques. Pour vous donner quelques exemples, cela peut concerner les troubles du sommeil, la timidité, les problèmes comportementaux, les phobies, les traumatismes et autres.

Lieu d’exercice

Un psychothérapeute peut dispenser une psychothérapie individuelle pour les clients particuliers ou une psychothérapie de groupe pour les entreprises notamment. Néanmoins, un psychothérapeute ne peut pas établir de diagnostic et prescrire des médicaments. De plus, il a recours à différentes techniques de psychologie pour traiter ses clients et les aider à trouver des solutions pour régler leurs troubles.

Les qualités et les compétences requises

Si le métier de psychothérapeute vous intéresse, voici les qualités personnelles les plus recherchées dans cette profession :

  • La neutralité ;
  • Le respect des droits d’autrui et de ses décisions ;
  • L’écoute ;
  • L’autonomie et la responsabilité ;
  • La communication ;
  • La maîtrise de soi ;
  • L’interprétation des émotions d’autrui ;
  • La rigueur ;
  • La capacité de mettre en pratique des compétences spécifiques acquises.

La formation pour devenir psychothérapeute

Vous voulez devenir psychothérapeute auto entrepreneur, mais vous ne savez pas s’il est nécessaire d’obtenir un diplôme avant d’exercer cette profession ? Contrairement à d’autres métiers qui sont compatibles avec l’auto entrepreneuriat, la profession de psychothérapeute est réglementée. Vous ne pouvez donc pas l’exercer sans diplôme. Néanmoins, cela n’a pas toujours été le cas. Auparavant, l’accès au métier de psychothérapeute était bien plus libre qu’il ne l’est aujourd’hui.

En France, tous les psychothérapeutes doivent être inscrits au registre national des psychothérapeutes. D’ailleurs, la plupart d’entre eux sont déjà des psychiatres ou des psychologues. Si vous n’avez aucune formation dans ce domaine, il est conseillé de suivre un cursus universitaire de niveau bac +5. Vous pouvez ensuite enchaîner avec un stage professionnel d’une durée de 5 mois dans un établissement public ou privé avant de devenir psychothérapeute auto entrepreneur.

Le salaire

À l’instar de tous les auto entrepreneurs, il n’y a pas de salaire prédéfini pour les psychothérapeutes. Vous avez effectivement la responsabilité de fixer votre propre rémunération. Pour cela, vous devez prendre en compte plusieurs critères. Il est généralement conseillé de réaliser une étude de marché avant de déterminer le tarif que vous allez proposer à vos futurs clients. De plus, le salaire doit également être choisi en fonction des compétences que vous avez acquises et de l’expertise que vous avez accumulée. Par exemple, des psychothérapeutes auto entrepreneurs qui sont aussi psychiatres ou psychologues ont logiquement tendance à proposer des prix plus élevés que les nouveaux auto entrepreneurs.

En tant que psychothérapeute auto entrepreneur, vous ne pouvez pas vous baser uniquement sur un pourcentage du chiffre d’affaires. En effet, celui-ci peut être nul si la demande des clients s’affaiblit pendant un temps pour une quelconque raison. Votre objectif est de proposer un prix très attrayant pour les clients. Cependant, vous ne pouvez pas non plus sous-estimer vos compétences et votre expertise.

Comme la plupart des auto entrepreneurs, il faut aussi prendre en compte les périodes de travail non rémunérées. Celles-ci peuvent par exemple être le temps passé à faire de la prospection pour trouver de nouveaux clients ou encore le temps passé à communiquer avec eux pour leur donner plus de détails sur les services et les aides que vous proposez.

Pour vous donner un ordre d’idée, les psychothérapeutes en France proposent généralement des consultations entre 40 et 50 euros par séance. Bien entendu, ce tarif évolue en fonction de chaque professionnel et de la région dans laquelle il exerce son activité.

Les questions les plus fréquentes

En tant que psychothérapeute auto entrepreneur, vous pouvez travailler dans différents endroits. De nombreux psychothérapeutes préfèrent louer un cabinet privé avec une salle d’attente tandis que d’autres exercent leur profession à domicile.

Afin de continuer à bénéficier du régime fiscal et social propre à l’auto entrepreneur, vous devez veiller à ne pas dépasser un certain montant. Pour une profession libérale comme le psychothérapeute, le plafond de chiffre d’affaires à respecter est de 72 600 euros.

Si vous avez besoin d’aide pour devenir psychothérapeute auto entrepreneur, vous pouvez bénéficier de l’ARCE qui est l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise et de la Prime d’activité.

Les autres articles