devenir psychologue auto entrepreneur

Comment devenir psychologue en auto entrepreneur?

Voici les étapes pour démarrer dans les meilleures conditions votre activité en tant que psychologue auto entrepreneur.

Après avoir obtenu leurs diplômes et certifications, de multiples choix de carrière s’offrent aux jeunes psychologues. Et bon nombre d’entre eux se tournent vers l’option d’exercer en libéral, afin de pouvoir pratiquer leur profession en toute liberté et en totale indépendance. A cette étape, le psychologue se doit de choisir, parmi tous ceux disponibles, un statut juridique adapté à son activité. Et c’est là qu’entre en jeu le statut d’auto entrepreneur, considéré comme étant idéal pour se lancer sans embuches, et ce, grâce aux nombreux avantages fiscaux et sociaux qu’il propose.

Description du métier de psychologue

La psychologie est un domaine vaste et passionnant, qui intrigue et fascine de par sa nature complexe et mystérieuse. Et ceux qui en ont fait une profession peuvent aisément parler de l’intérêt qu’ils portent au noble métier de psychologue. Mais l’intérêt ne suffit évidemment pas pour exercer, car les qualifications exigées sont nombreuses et variées, mais, de plus, elles oscillent entre connaissances techniques et qualités humaines.

Le psychologue doit être capable d’écouter son patient avec empathie, sans aucun jugement et de s’adapter à lui afin de mieux le comprendre, le mettre à son aise. Il doit montrer une grande bienveillance et accompagner la personne en lui témoignant un soutien attentif et permanent, tout en faisant preuve d’une capacité d’analyse indéniable.

Son rôle consiste à amener la personne à faire un travail introspectif d’une manière douce, afin de l’aider à résoudre ses troubles chroniques ou ponctuels, quelle que soit leur nature (morale ou psychique).

Il doit également et sans aucun doute effectuer son travail dans le respect du code de déontologie des psychologues, qui indique les principes éthiques de la profession, notamment en honorant le secret professionnel dont doit faire preuve tout thérapeute.

Quelles sont les domaines d’intervention d’un psychologue auto entrepreneur ?

Malgré le fait que tout psychologue vise à étudier et analyser la psychologie humaine, ses domaines d’intervention sont divers et variés et dépendent de sa spécialisation ainsi que du public concerné par celle-ci. Ainsi, un psychologue libéral qui aspire à exercer son activité sous le statut d’auto entrepreneur se verra en mesure de pratiquer dans plusieurs domaines différents, les plus couramment rencontrés sont ceux-ci :

Psychologue clinicien pour adultes

S’il souhaite concentrer sa carrière dans le suivi psychologique des patients et des malades adultes, le psychologue clinicien est habilité à intervenir dans plusieurs domaines en se spécialisant exclusivement à certaines thématiques précises dont voici les plus populaires :

  • Les conduites addictives ;
  • Les névroses ;
  • Les troubles du comportement alimentaire ;
  • La cancérologie ;
  • Les pulsions et envies suicidaires ;
  • La victimologie.

Psychologue clinicien pour enfants

En revanche, tout en étant toujours psychologue clinicien, l’auto entrepreneur peut décider de se spécialiser pour ne traiter que les cas concernant les enfants. Il peut ainsi intervenir pour traiter et accompagner les cas :

  • De troubles de l’adolescence ;
  • D’autisme et TED (Troubles envahissant du développement) ;
  • De troubles précoces du langage ;
  • De la petite enfance.

Le psychologue a également le choix d’effectuer des psychothérapies familiales et de suivre ainsi les enfants ainsi que les parents en même temps.

psychogérontologue

Cette appellation est donnée aux psychologues exerçant leur profession aux côtés de personnes âgées. Les troubles qu’ils sont amenés à traiter se résument généralement :

Psychologue du sport

Celui-ci s’occupe principalement d’assurer le suivi psychologique des athlètes sportifs pour les préparer au mieux aux compétitions et les aider au maximum à gérer leur stress. Cependant, le psychologue du sport peut également intervenir pour :

Psychologue du travail

Cette spécialisation est l’une des plus connues du public et consiste à donner des conseils constructifs et réconfortants, tout en apportant un soutien moral et/ou psychologique à des personnes ayant des problématiques qui concernent leur travail et leur insertion professionnelle, que ce soit :

Quelle est la réglementation qui encadre la profession de psychologue ?

La profession de psychologue, qu’elle soit exercée en libéral ou dans des structures organisées (institutions spécialisées, entreprises, hôpitaux, établissements d’enseignement, etc.), est une profession réglementée dont le titre est protégé par la loi de 1985. Le psychologue doit donc, sans équivoque, respecter certaines obligations et conditions afin de prétendre à ce poste.

La détention d’un diplôme adéquat

Il existe une liste de diplômes spécifiques permettant à leurs titulaires d’user du titre de psychologue. Cette liste figure dans le décret n°90-255 du 22 mars 1990, et cite :

L’inscription au répertoire ADELI

Pour pouvoir exercer légalement sa profession, le psychologue est dans l’obligation de s’inscrire au répertoire ADELI (Automatisation Des Listes), géré par l’Agence régionale de santé (ARS). Cette inscription se fait en fournissant quelques pièces justificatives :

Une fois l’inscription faite et validée, le psychologue recevra une attestation mentionnant, entre autres, son numéro d’enregistrement. Et chaque changement effectué lors de sa carrière, concernant son activité et sa situation, devra être notifié auprès de l’ARS.

Quels sont les avantages d’exercer en tant que psychologue auto entrepreneur

Le statut d’auto entrepreneur dispose d’une très bonne réputation grâce aux nombreux bénéfices qu’il procure à ses adhérents. Nous allons à présent citer pour vous les plus importants :

Un statut facile à acquérir et ouvert aux psychologues libéraux

En effet, contrairement aux professionnels de santé tels que les médecins, les infirmiers, ou encore les sages-femmes, le statut d’auto entrepreneur est accessible au psychologue libéral et lui permet donc d’exercer son activité en toute normalité.

De plus, le statut de micro entrepreneur s’acquiert facilement grâce aux simplifications des démarches administratives dont il dispose.

Possibilité de cumuler l’activité d’auto entrepreneur avec une seconde activité

Sous certaines conditions, le psychologue auto entrepreneur peut cumuler cette activité libérale avec une activité salariale ou encore avec une position de demandeur d’emploi.

Ce point représente un très grand avantage, car il permet au psychologue de commencer à constituer sa patientèle, tout en étant sécurité financièrement.

Une grande simplicité de calcul des cotisations sociales

La première chose à citer concernant ce système de calcul est que si le psychologue auto entrepreneur n’arrive à générer aucun chiffre d’affaires, il n’aura à payer aucune cotisation sociale, ce qui constitue un réel avantage favorisant l’épanouissement de l’activité et amoindrissant la prise de risque.

Par ailleurs, un taux de versement de 22% est appliqué au chiffre d’affaires déclaré et les cotisations sont calculées trimestriellement ou mensuellement, selon le choix du psychologue micro entrepreneur.

Une exonération totale de la TVA

En effet, le titre de psychologue permet à l’auto entrepreneur de bénéficier d’une exonération totale de la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée), et ce, sans respecter aucun seuil de chiffre d’affaires, contrairement aux autres auto entrepreneurs.

Par ailleurs, cette exonération n’est possible, bien entendu, que si le micro entrepreneur détient des diplômes donnant le droit au titre de psychologue.

Quelles sont les formalités pour devenir psychologue en auto entrepreneur ?

Pour que le psychologue libéral puisse exercer sous le statut d’auto entrepreneur, il doit effectuer certaines démarches et remplir certaines conditions qui se résument en quatre étapes essentielles :

Expliquons maintenant en quoi consiste chacune de ces étapes.

Déclarer son début d’activité

Comme la profession de psychologue relève des professions libérales, le praticien doit tout d’abord déclarer son activité à l’URSSAF, qui représente le Centre de formalités des entreprises (CFE). Pour ce faire, le futur auto entrepreneur peut se rendre sur le site de l’URSSAF, afin d’effectuer la démarche en ligne ou il peut directement se rendre sur place en se présentant au CFE.

La première méthode est toutefois priorisée par l’administration.

Récupérer son numéro SIRET

Une fois que la déclaration d’activité a été faite et validée, le psychologue reçoit son numéro SIRET auto entrepreneur de la part de l’INSEE, généralement au bout de 8 à 15 jours après ladite déclaration.

La possession de ce numéro est indispensable au bon fonctionnement et à la légalité de l’activité de l’auto entreprise, car il doit figurer sur absolument tous les documents officiels provenant de cette micro entreprise.

Rejoindre la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI)

Si le professionnel libéral est déjà affilié à la Cipav, alors il n’est pas concerné par cette étape. Mais dans le cas contraire, le psychologue est dans l’obligation de se soumettre à la Sécurité sociale des indépendants, tout simplement, car il ne correspond pas à un secteur englobé par le régime général de la Sécurité Sociale. Il recevra une notification d’affiliation au bout de 4 à 6 semaines après avoir fait sa déclaration de début d’activité. A ce stade, il lui sera indispensable de créer un compte en ligne au niveau du site de la Sécurité Sociale des Indépendants et d’y renseigner ses différentes coordonnées et informations demandées sur les formulaires.

Après l’accomplissement de cette formalité, le psychologue auto entrepreneur sera libre de commencer son activité.

 

Déclarer son chiffre d’affaires

Le psychologue qui exerce à présent en tant qu’auto entrepreneur doit impérativement effectuer en ligne sa première déclaration de chiffre d’affaires comme auto entrepreneur , et ce, au moins 90 jours après son début d’activité. Cette étape est cruciale, car elle permet de payer les cotisations sociales par la suite et de connaître le montant à payer.

Comme tout micro entrepreneur exerçant une activité libérale, le psychologue doit respecter le seuil de chiffre d’affaires fixé à 72 600€ prorata temporis. Ainsi, si l’auto entrepreneur débute son activité le 1er juin, le seuil pris en compte sera celui des deux derniers trimestres de l’année : pour le reste de l’année civile, le chiffre d’affaires du psychologue exerçant une profession libérale sous le statut d’auto entrepreneur ne devra pas dépasser un plafond de 36 300€.

  • Au vieillissement ;
  • A la pathologie gériatrique ;
  • A la démence sénile ;
  • A la dépendance ;
  • Aux troubles suicidaires des personnes âgées.
    • Aider à gérer la peur face à des conduites sportives à risques ;
    • Apporter un soutien psychologique suite à un accident et vers la rééducation si possible.
    • L’orientation professionnelle ;
    • Les effets psychologiques du chômage ;
    • La perte d’un emploi ;
    • Le traumatisme professionnel.
    • La licence et le master en psychologie délivrés par l’État français, comprenant, de manière obligatoire, un mémoire de recherche et un stage professionnel de 500 heures minimum ;
    • Diplômes étrangers reconnus équivalents ;
    • Diplôme d’État de psychologie scolaire ;
    • Diplôme de psychologue du travail délivré par le Conservatoire national des arts et métiers ;
    • Diplôme de psychologue délivré par l’école des psychologues praticiens de l’Institut catholique de Paris ;
    • Diplôme d’État de conseiller d’orientation-psychologue.
    • Formulaire d’inscription d’enregistrement des psychologues au répertoire ADELI (Cerfa n°12269*03) ;
    • Pièce d’identité ;
    • Diplômes originaux justifiant le titre de psychologue : si ceux-ci sont étrangers, alors ils doivent impérativement être accompagnés de leur traduction en français, ainsi que d’une autorisation d’exercer fournie par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.
    • Déclarer son début d’activité ;
    • Récupérer son numéro SIRET ;
    • Rejoindre la Sécurité Sociale des Indépendants ;
    • Déclarer son chiffre d’affaires.

Les questions les plus fréquentes

Sa rémunération est d’environ 30 € à 80 € la séance.

Non, les psychologues ne sont pas tenus de s’inscrire à l’ordre des psychologues en France, tout simplement, car cet organisme n’existe pas.

Oui, elle offre la même protection, à l’exception de l’assurance chômage, qui est considérée comme étant incompatible avec son activité.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser divers moyens, les plus connus et les plus utilisés étant :

  • Les outils de communication : en créant votre propre site web ou blog, ou même en créant une page sur les divers réseaux sociaux (Facebook, Instagram, etc.) ;
  • Les annuaires professionnels : qui vous permettent d’être référencé selon votre métier, le patient pourra donc vous retrouver facilement ;
  • Les collaborations avec d’autres professionnels de santé : comme les médecins par exemple, qui pourront diriger leurs patients vers vous.