educateur sportif auto entreprise

Comment devenir éducateur sportif auto-entrepreneur?

Consultez les informations ci-après pour devenir éducateur sportif en auto entreprise et être à votre compte.

Si vous voulez en savoir plus sur le métier d’éducateur sportif, cet animateur professionnel qui s’occupe d’enseigner une activité sportive et sur son exercice sous le statut d’auto entrepreneur, notre article est justement là pour répondre à un maximum de questions que vous pourriez vous poser à ce propos : comment s’inscrire pour devenir éducateur sportif auto-entrepreneur ? Quelles sont les qualités requises pour ce métier ? Et quelle formation suivre ?

Éducateur sportif auto entrepreneur : les renseignements clés

Avant de vous lancer dans votre activité, voici toutes les informations clés à connaître :

  • Vous devez être titulaire d’un diplôme, selon la discipline choisie et la population concernée ;
  • Vous devez réaliser une déclaration SAP si vous exercez au domicile des particuliers ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) est l’URSSAF ;
  • Le code APE est le 85,51Z - Enseignement des disciplines sportives et d’activités de loisirs ;
  • Le plafond du chiffre d’affaires annuel est limité à 72 600 € ;
  • Le taux de cotisations sociales est de 22 % du chiffre d’affaires ;
  • L’imposition de vos revenus sera au titre des Bénéfices non commerciaux (BNC).

Comment s'inscrire pour débuter son activité en auto entrepreneur éducateur sportif

Prérequis

Le métier d’éducateur sportif auto-entrepreneur est assez concurrentiel. De ce fait, il est essentiel de vous démarquer des autres et de vous faire un nom. Pour cela, avant de vous lancer, pensez à établir un business plan en passant en revue un certain nombre de points importants, que nous allons vous présenter dans ce qui suit :

  • Déterminer quelle est la nature exacte de vos prestations ;
  • Définir votre lieu d’exercice (en salle, à domicile, à distance, etc.) ;
  • Réaliser une étude de marché en étudiant la concurrence et les besoins du public local, afin de présenter une offre différente et attractive ;
  • Vous intéresser aux disciplines affiliées à votre activité de base, afin d’enrichir votre offre ;
  • Vous inscrire sur des plateformes spécialisées dans la mise en relation, telles que : Superprof, Train Me, Own Sport, etc.
  • Prendre soin de votre e-réputation : en vous créant un site internet, en restant actif sur les réseaux sociaux et en demandant à vos clients de vous laisser leur avis sur votre page Google My Business.

En tant que travailleur indépendant, vous devez en outre respecter les mêmes obligations qu’un éducateur sportif salarié.

Ainsi, vous devrez en premier lieu vous déclarer en établissement d’Activités Physiques et Sportives près de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) ou de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de votre lieu d’activité.

Cette démarche peut être réalisée en ligne sur le Portail de déclaration des Éducateurs sportifs ou via la voie postale en envoyant le CERFA n° 12698*01 à la DDCS ou DDCSPP dont vous dépendez ainsi que d’autres pièces justificatives notamment : une pièce d’identité, une copie de vos diplômes et un certificat médical vous autorisant à pratiquer votre activité.

Par la suite, vous recevrez par courrier votre carte professionnelle d'éducateur sportif . Cette dernière a une durée de vie de 5 ans et doit être renouvelée si vous souhaitez poursuivre votre activité.

Pour finir, notez qu’en tant qu’éducateur sportif auto-entrepreneur, il est conseillé de souscrire à différentes assurances, notamment :

  • La RC Pro ou assurance responsabilité civile professionnelle de l’entreprise ;
  • La protection juridique, qui peut être indispensable en cas de litiges.

S'inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Pour devenir éducateur sportif auto-entrepreneur, vous devez obligatoirement déclarer le début de votre activité auprès de votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE), en l’occurrence l’URSSAF pour le métier d’éducateur sportif, en remplissant un formulaire P0 sur lequel vous devrez renseigner vos informations civiles, activités exercées, lieu d’exercice, options choisies pour le règlement des cotisations, etc. Vous devrez également fournir les pièces justificatives demandées (pièce d’identité, etc.).

Si toutefois vous souhaitez effectuer une démarche simplifiée, c’est tout à fait possible en vous inscrivant via le site Pôle Auto-entrepreneur, qui vous propose un formulaire très facile à remplir. Les conseillers s’occuperont ensuite de traiter et valider votre dossier en moins de 24h et de s’occuper de l’envoyer au CFE concerné. Cela vous permettra d’entamer l’exercice de votre activité rapidement. De plus, vous serez notifié en direct par mail ou SMS de l’avancée de votre démarche.

Obtenir son SIRET

Vous obtiendrez votre numéro SIRET (Système d’Identification du Répertoire des Établissements), lors de la réalisation des formalités de création de votre propre entreprise auprès du CFE compétent : l’URSSAF dans le cas d’un éducateur sportif.

Un certificat d’inscription au répertoire SIRENE ou sera mentionné votre numéro SIRET vous sera délivré par courrier par l’INSEE dans un délai d’attente d'environ une à quatre semaines, après création et inscription de votre auto-entreprise auprès du RNE (Répertoire National des Entreprises).

Trouver ses premiers clients

Une fois que les démarches administratives pour devenir éducateur sportif auto-entrepreneur seront accomplies, vous devez définir votre identité de marque et de communication dans le but de trouver vos premiers clients. Prenez également soin de réaliser au préalable une analyse de la communication de vos concurrents afin de trouver des points différenciateurs qui vous permettront de sortir du lot, d’éviter de devenir une pâle copie de ces derniers et ainsi de manquer de visibilité sur le marché.

Voici donc une liste non exhaustive des moyens de communication qui vous permettront de trouver vos premiers clients :

  • Créez votre identité visuelle : logo, couleurs, etc. Ceci vous permettra d’attirer et de retenir l’attention de vos clients potentiels ;
  • Restez actif sur les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, LinkedIn, etc. Ce sont des outils incontournables pour la communication en ligne de nos jours ;
  • Créez votre propre site internet : ceci vous aidera à acquérir plus de crédibilité auprès de vos futurs clients ;
  • Créez un compte Google My Business : ce qui vous permettra d'être visible sur google maps gratuitement ;
  • Exploitez votre réseau personnel : informez votre entourage personnel et professionnel. Le bouche-à-oreille est le canal de communication numéro un qui prendra le relai en vous permettant de trouver vos premiers clients ;
  • Présentez-vous auprès des commerces autour de votre zone d’exercice.

D’autres outils tels que les cartes de visite, les affiches, ainsi que les flyers, tee-shirts et autres goodies sont aussi des moyens efficaces de communication.

La fiche métier de l’éducateur sportif

Les missions

Un éducateur sportif est une personne chargée d’apprendre la pratique d’un sport à des élèves de tout âge. Ce dernier peut alors être un professeur de gym, de tennis ou encore moniteur de ski ou d’équitation.

Les tâches d’un éducateur sportif auto-entrepreneur peuvent être très variables selon la nature du sport choisi et la formation suivie qui lui permettra parfois d'enseigner à des niveaux très élevés.

Notons, cependant, quelle que soit la nature de sa discipline et de son public, les missions d’un éducateur sportif auto-entrepreneur sont :

  • Participer ou mener des activités d’enseignement et d’encadrement d’une discipline à hauteur de sa compétence ;
  • Animer des exercices et des cours qui peuvent être à la fois formateurs et ludiques, selon le niveau et la capacité de son public ;
  • Accompagner de manière régulière ses clients dans leur progression ;
  • S’assurer de la qualité et de la sûreté du matériel dont il dispose avant chaque séance ;
  • Il peut être amené à effectuer des tâches de gestion et d’organisation comme la réalisation d’un planning des équipements par exemple.

Lieu d'exercice

Les lieux de travail d’un éducateur sportif auto-entrepreneur varient en fonction de la discipline enseignée et peut alors s’exercer :

  • A domicile : un éducateur sportif auto-entrepreneur peut se déplacer au domicile de ses clients pour des séances individualisées ;
  • En salle : l'éducateur sportif peut aussi intervenir dans des clubs de sports, des salles de sport publiques ou privées ;
  • A distance : l’éducateur sportif indépendant peut également réaliser des séances de coaching notamment via des visioconférences, ou via des vidéos enregistrées ;
  • Sur le terrain : piste de ski, terrains de sports ou bords de mer ; les lieux varient en fonction de sa spécialité.

Les qualités et les compétences requises

Avant tout, l'éducateur sportif auto-entrepreneur doit connaître et maîtriser à la perfection la discipline qu’il enseigne. Mais il doit aussi présenter certaines qualités humaines, notamment la pédagogie, la patience et l'empathie, afin de pouvoir animer et adapter son enseignement en fonction de ses clients en les encourageant et en les aidant à se surpasser. Il doit aussi savoir faire preuve de perspicacité et présenter des séances adaptées à chaque personne.

De plus, un éducateur sportif doit avoir des connaissances du corps humain, afin d’anticiper les blessures potentielles et aider ses clients à adopter les bons mouvements sans se faire mal.

En outre, certaines activités sportives présentent des risques, ce qui implique une vigilance accrue de la part de l’éducateur sportif auto-entrepreneur pour préserver la sécurité des individus. Il doit alors être capable de s’adapter à toutes les conditions d’exercice, aussi difficiles soient-elles.

Enfin, le métier d’éducateur sportif requiert une très bonne condition physique pour pouvoir tenir le rythme en animant les sessions d’enseignements et d'entraînements qui s'enchaînent.

La formation pour devenir éducateur sportif

La profession d’éducateur sportif étant une activité réglementée, vous devez être titulaire d’un diplôme spécifique afin de pouvoir exercer :

  • Le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) : un diplôme de niveau bac qui requiert un brevet d’animateur (BAFA) ou une expérience dans le métier d’animateur, en plus d’un titre PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1). Cette formation nécessite le passage d'épreuves de sélection pour débuter.
  • Le DEJEPS (Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education populaire et du sport) : un diplôme de niveau Bac+2. Après le BPJEPS, un diplôme équivalent ou après deux ans d'expérience dans le domaine de l’animation socio-culturelle ou sportive.
  • Le DESJEPS (Diplôme d’Etat Supérieur de la Jeunesse, de l’Education populaire et du Sport) : avec un niveau Bac+3.
  • La licence STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) : avec un niveau Bac+3, est une possibilité d'accès au métier d’éducateur sportif. Celle-ci peut être complété d’un master avec un Bac+5.
  • Le BEES (Brevet d’Etat d’Educateur Sportif) qui est constitué de 3 degrés correspondants aux BPJEPS, DEJEPS et DESJEPS qui est remplacé depuis 2001 par les trois autres diplômes.
  • Le BAPAAT (Brevet d’Aptitude Professionnelle d'Assistant Animateur Technicien) qui est accessible dès 16 ans et permet d'exercer comme aide-animateur. Après une année de préparation à ce diplôme, vous aurez accès au BPJEPS.

Le salaire

Au début de sa carrière, le salaire moyen d’un éducateur sportif salarié est d’environ 1600 € par mois. En auto-entrepreneur, le salaire dépend de la tarification horaire choisie, mais aussi du nombre de clients. Mais en travaillant de manière intensive et en proposant un travail de haute qualité, un éducateur sportif indépendant peut avoir une rémunération plus importante qu’un éducateur sportif salarié et rapidement augmenter son salaire.

Pensez également à effectuer des séances de groupe afin de maximiser votre temps et votre salaire.

Les débouchés

Un éducateur sportif peut évoluer au cours de sa carrière pour des fonctions d'entraîneur sportif ou de gestion et d’encadrement de haut niveau. Pour ce faire, il doit passer un DEJEPS (diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education populaire et du sport) avec la spécialité perfectionnement sportif ou le DESJEPS (diplôme d’Etat supérieur) spécialité performance sportive. Ce dernier permet aussi de devenir directeur de projet, de structure ou directeur sportif dans une grande association.

Les questions les plus fréquentes

Après le bac, vous aurez besoin de 9 à 24 mois pour la préparation du BPJEPS ou du DEJEPS et de 3 ans pour la préparation d’une licence STAPS ou un DESJEPS.

La mission d’un éducateur sportif est d’inculquer les bases de la discipline dans laquelle il se spécialise. Son rôle varie selon son public et les objectifs qu’il doit atteindre.

Pour un éducateur sportif salarié débutant, le salaire mensuel varie entre 1400 à 1600 €. Mais dans le cas d’un indépendant, la rémunération dépend du nombre de clients et des tarifs des séances.

Les autres articles