coach de vie auto entreprise

Comment devenir coach de vie auto-entrepreneur ?

Toutes les démarches en ligne et les informations nécessaires pour devenir coach de vie en auto entreprise.

Vous en avez sûrement déjà entendu parler ou peut-être avez-vous déjà ressenti le besoin de recourir à un coach de vie pour vous aider à réorganiser votre vie et mener à bien vos objectifs. Coach de vie est non seulement un métier très demandé, mais aussi accessible à tous.

Alors sachez-le, il vous est tout à fait possible de devenir coach de vie auto-entrepreneur.

Comment s’inscrire pour débuter son activité en tant que coach de vie auto-entrepreneur ?

Pour commencer vos démarches afin de devenir de coach de vie auto-entrepreneur, voici quelques points qui pourront vous être utiles :

  • Ayant une activité libérale, le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) dont vous dépendrez en tant que coach de vie auto-entrepreneur est l’URSSAF ;
  • Le plafond de chiffres d’affaires pour les prestations de services et les professions libérales est de 72 600 euros ;
  • Le taux des cotisations sociales pour les professions libérales est de 22% du chiffre d’affaires réalisé et le taux de cotisations fiscales est de 2,2% ;
  • Le code APE du métier de coach de vie est le 8559A.

Prérequis

Avant tout, pour devenir coach de vie, il vous faut avoir une attirance pour le développement personnel. En effet, tout au long de votre carrière vous allez devoir vous auto-former en continu en lisant et en vous inspirant des différentes méthodes proposées par les différents professionnels du métier.

Le plus important est bien sûr d’être qualifié pour le métier que vous souhaitez exercer en tant qu’auto-entrepreneur. Le métier de coach de vie auto-entrepreneur ne nécessite pas obligatoirement de diplôme ou de formation, néanmoins il peut être toujours utile de se former.

Bien entendu, comme avant tout projet, vous commencerez par étudier différents points essentiels à la création d’une entreprise. Avant de pouvoir vivre votre carrière de coach de vie auto-entrepreneur, il vous faudra trouver un concept ou un positionnement pour vos futures prestations. Pour ce faire, il vous faudra réaliser une étude de marché.

Vous devrez réaliser une étude économique. Vous aurez donc besoin de lister vos besoins et de calculer un budget. Vous établirez un business plan à partir de toutes les données que vous pourrez récolter. Il vous permettra de mettre au clair votre projet ainsi que vos objectifs.

S’inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Une fois votre projet étudié et avant de pouvoir exercer votre activité de coach de vie, il vous faudra vous enregistrer dans les services dédiés en tant qu’auto-entrepreneur. Choisir le statut de micro-entreprise offre de nombreux avantages qui seront fort intéressants.

Étant acteur libéral, vous devrez déclarer votre activité chez votre CFE (centre de formalité des entreprises) qu’est l’URSSAF en raison de votre statut d’auto-entrepreneur et de votre activité libérale. Vous devrez donc déclarer votre activité en constituant un dossier d’inscription et en remplissant le formulaire P0 CMB micro-entrepreneur sur le site de l’URSSAF.

Il vous suffira de suivre ces différentes étapes :< /p>

  • Créer votre compte.
  • Compléter votre déclaration à l’aide de votre pièce d’identité et de vos informations personnelles.
  • Votre déclaration sera envoyée et traitée par votre CFE.
  • Recevoir vos documents (Siret, notification d’affiliation).

Néanmoins, si la tâche vous semble trop longue ou compliquée, des sites prestataires comme Pole Auto entrepreneurs proposent des démarches simplifiées avec un suivi en temps réel.

Vous pourrez ensuite enfin commencer votre activité et par conséquent respecter les démarches régulières et obligatoires qui vous seront demandées d’accomplir :

  • Émettre vos factures ;
  • Déclarer votre chiffre d’affaires de manière régulière ;
  • Payer vos cotisations sociales.

Obtenir son SIRET

Après avoir envoyé vos informations, et une fois inscrit et déclaré chez votre CFE, celui-ci vous enverra sous un délai de 8 à 15 jours votre numéro SIRET attribué par l’INSEE (Institut de la statistique et des études économiques). Ce numéro SIRET est un code INSEE permettant d’identifier votre établissement. Chaque entreprise a 2 numéros d’identification : SIREN et SIRET. S’ajoute à ces deux numéros le code APE servant à identifier le type d’activité que vous exercez.

Le numéro SIRET (Système d’Identification du Répertoire des Établissements) est un identifiant numérique composé de 14 chiffres. Il se décompose en deux parties. La première est le numéro SIREN (Système d’Identification du Répertoire des Entreprises), il s’agit des 9 premiers chiffres du numéro SIRET. La deuxième partie est le NIC (Numéro Interne de Classement), ce sont les 5 derniers chiffres du numéro SIRET, les 4 premiers étant un nombre attribué à l’établissement et le dernier un chiffre de contrôle permettant de vérifier la validité du numéro SIRET.

Le numéro SIRET servira à identifier géographiquement votre auto-entreprise et à justifier son existence juridiquement. Il sera changé à chaque fois que l’adresse de votre entreprise changera. Pour ce faire, vous devrez le signaler à votre CFE qui vous fournira alors un nouveau numéro SIRET. Il est aussi à noter que le SIRET fait partie des informations obligatoires à indiquer sur les documents émis par votre auto-entreprise. C’est ce numéro SIRET (avec le SIREN) qui vous permettra de communiquer avec les administrations ou les clients (via les factures par exemple) et qui figurera sur la feuille des salariés de votre entreprise.

Trouver ses premiers clients

Comme dans tout métier, vous serez à vos débuts confronté à la recherche de clients. En effet, pour travailler, vous aurez besoin d’une clientèle et, avant que celle-ci ne devienne régulière, vous devrez faire vos preuves et vous vendre.

En tant qu’auto-entrepreneur, vous aurez à porter plusieurs casquettes et, parmi elles, celle de communicant. Le marketing et la communication seront deux tâches qui vous seront tout aussi importantes que votre travail de coach de vie.

Pour ce faire, vous pouvez gérer votre marketing de différentes manières. L’utilisation de flyers, de publicité sur des sites web ou les réseaux sociaux, la création d’un site web ou de comptes sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube). Vous pourrez y mettre en avant vos méthodes et être en contact direct avec vos potentiels clients. Vous y afficherez une posture de véritable coach de vie auto-entrepreneur. Un vrai travail de community manager !

Enfin, vous pourrez prendre contact avec les différents acteurs du milieu du coaching. Établir un bon réseau vous permettra d’être plus visible et d’avoir des opportunités.

La fiche de métier du coach de vie auto-entrepreneur

Quelles sont les missions d’un coach de vie auto-entrepreneur ?

Le coach de vie auto-entrepreneur fait un travail de thérapie. Celui-ci consiste à suivre les personnes ayant des problèmes personnels ou professionnels liés à leur vie et leur personne.

Il écoute les personnes qu’il suit, analyse et identifie leurs problèmes ainsi que les potentielles causes de ceux-ci. Il peut également agir dans le sens des objectifs de ses clients. Il les aide à s’améliorer, à travailler sur eux-mêmes, voire à se révéler.

Il peut par exemple intervenir sur les problèmes d’anxiété, de stress, de confiance en soi ou de dépendance. Il travaille sur les fausses croyances des personnes liées à leur vécu et met tout en œuvre pour les transformer et leur permettre de croire en elles et de se valoriser. < /p>

Tout le monde peut être suivi par un coach de vie, des plus jeunes aux plus âgés ; et pour diverses raisons, professionnelles ou personnelles. Le suivi peut durer le temps que le besoin existe.

Lieu d’exercice

Le coach de vie auto-entrepreneur peut choisir sa manière de travailler ; il choisit s’il souhaite exercer chez lui, directement au domicile de ses clients ou dans son propre cabinet.

Avoir un cabinet est tout de même conseillé. Il est clair qu’à vos débuts vous n’aurez pas forcément les moyens de louer des locaux. Toutefois, vous pourrez louer un bureau à la journée afin d’accueillir vos premiers clients dans de bonnes conditions et d’avoir davantage de crédit dans votre rôle de coach.

Investir dans un cabinet est donc un moyen de vous professionnaliser et d’attirer les clients.

Les qualités et les compétences requises

Être coach de vie auto-entrepreneur, c’est avant tout avoir envie de contribuer, de partager, d’aider et de valoriser chaque personnalité. La volonté d’aider l’autre et de croire en son potentiel sont des qualités primordiales du métier de coach de vie auto-entrepreneur.

Devenir coach de vie, c’est transmettre une énergie particulière pour mettre à l’aise, aider les personnes à croire en elles et à se révéler. La communication non verbale joue un rôle prépondérant dans la transmission de cette énergie.

Vous l’aurez donc compris, être coach de vie, c’est un métier humain. Ces qualités humaines vous permettront de mieux repérer les besoins de chacun, mieux analyser leur problématique et, par conséquent, de savoir s’adapter à chaque client.

Attention, comme chaque métier lié à l’humain, le coach de vie ne doit pas se laisser envahir par les émotions de son client. Il doit rester neutre. < /p>

Enfin, le coach de vie auto-entrepreneur se doit de respecter la vie privée de son client.

La formation pour devenir coach de vie auto-entrepreneur

Aller à la rencontre des coachs de vie serait un excellent premier pas dans votre découverte et votre formation. Consulter soit même un coach de vie en ayant pour objectif votre propre transformation peut vous conduire à découvrir ce métier au plus près, les qualités qui en découlent ainsi que vos propres qualités, et pourquoi pas vous mener à une appétence bien plus forte pour ce métier. Questionner des coachs de vie peut aussi vous aider à démystifier ce métier et vous ouvrir davantage à celui-ci.

Suivre une formation de coach de vie n’est pas obligatoire pour exercer ce métier. Néanmoins, il peut être plus que bénéfique de vous former. En effet, connaître les différents outils du coaching de vie et savoir les mettre en pratique vous permettra d’agir avec méthodologie, d’afficher une maîtrise de votre domaine devant vos futurs clients et bien entendu d’avoir de meilleurs résultats. Sans pratique et uniquement avec de la théorie, vous aurez beaucoup de difficultés devant vos premiers clients, le bouche-à-oreille pouvant être très utile dans votre recherche de clientèle.

Suivre une formation vous aidera à vous professionnaliser et à vous présenter avec une posture de coach affirmé.

Enfin, comme nous l’avons dit précédemment, être coach de vie auto-entrepreneur, c’est avant tout avoir des compétences entrepreneuriales, il est nécessaire de pouvoir trouver des clients et de savoir se vendre. Suivre une formation d'entrepreneuriat peut donc être un vrai plus.

Quels sont les tarifs pratiqués par un coach de vie auto-entrepreneur ?

Les tarifs appliqués par un coach de vie auto-entrepreneur varient en fonction de chacun. L’expérience peut jouer un rôle important. Un coach de vie débutant proposera des tarifs plus bas qu’un coach de vie confirmé. Le tarif est généralement situé entre 50€ et 150€ par séance de coaching individuelle.

Les séances peuvent également être groupées, le tarif par personne sera donc moins élevé.

Les débouchés

Si votre auto-entreprise fonctionne bien et que le nombre de clients augmente considérablement, vous pourrez embaucher d’autres coachs de vie. Votre chiffre d’affaires pourra ainsi augmenter et vous passerez donc d’un statut de micro-entreprise à un statut d’entreprise individuelle

Les questions les plus fréquentes

Le salaire varie en fonction de vos compétences, de votre expérience et du nombre de personnes qui feront appel à vos services. Le coach de vie auto-entrepreneur facturant à la séance, établir un salaire annuel fixe est impossible. En moyenne, un coach de vie auto-entrepreneur facture ses séances entre 50€ et 150€ en fonction de son expérience et de sa demande.

Cela ne dépend que de vous ! Avec une bonne communication et du temps, la clientèle viendra. Avoir un bon réseau dans le milieu du coaching et savoir gérer sa communication via les réseaux sociaux seront les facteurs clés de votre réussite.

Les autres articles