agent de recouvrement auto entreprise

Les étapes pour devenir agent de recouvrement en auto entreprise

Un agent de recouvrement peut exercer dans une entreprise dans le service auquel son poste correspond ou dans une société spécialisée dans le domaine.

Cependant, il est également possible pour l’agent de recouvrement de s’inscrire en temps qu’auto entrepreneur afin de travailler à son compte. Dans cet article, vous trouverez les informations importantes ainsi que les procédures à suivre pour devenir agent de recouvrement auto entrepreneur.

Agent de recouvrement en auto entrepreneur : les renseignements clés

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous expliquer les étapes à suivre pour devenir agent de recouvrement auto entrepreneur, il est important de commencer par certains points qu’il est impératif de connaître sur le statut de la micro entreprise :

  • Pour devenir agent de recouvrement auto entrepreneur, vous n’avez pas obligatoirement besoin d’un diplôme. Cependant, pour réaliser des actions telles que des actions judiciaires ou actions juridiques, un diplôme en droit vous sera requis ;
  • Le plus souvent, on fait appel à un agent de recouvrement pour éviter d’engager une procédure judiciaire ;
  • Le métier d’agent de recouvrement n’est pas un métier facile. Le concerné doit être doté d’un bon nombre de qualités et de compétences que nous détaillerons plus loin dans l’article.

Comment s’inscrire pour débuter son activité d’agent de recouvrement ?

Prérequis

Avant de devenir officiellement agent de recouvrement auto entrepreneur, il est important de commencer par mettre en place une stratégie. En réalisant un business plan, vous allez pouvoir structurer vos premiers pas dans l’entrepreneuriat.

En premier lieu, vous allez devoir réaliser une étude de marché. Celle-ci vous permettra de vous acclimater avec le milieu et vous permettra de trouver comment vous démarquer de vos futurs concurrents. De plus, vous connaîtrez mieux le domaine en assimilant les tarifs moyens que les agents de recouvrement auto entrepreneur fixent. À partir de là, vous pourrez vous aligner sur le marché et déterminer le prix de vos prestations.

En second lieu, il vous sera plus qu’important de réaliser une analyse budgétaire. Celle-ci vous permettra de définir précisément votre capital ainsi que les différentes dépenses que vous aurez à faire. Avec cette analyse, vous pourrez attribuer à chaque besoin le budget nécessaire.

Les formalités légales

Pour devenir officiellement agent de recouvrement auto entrepreneur, certaines formalités sont à remplir pour agir en toute légalité et faire la création d'une micro entreprise :

  • Vous devrez souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Celle-ci vous permettra d’avoir les couvertures adaptées à votre profession ainsi qu’à ses besoins ;
  • Ensuite, il faudra prouver que vous êtes titulaire d’un compte bancaire dont l’unique utilité sera la réception de fonds ;
  • Enfin, il ne vous restera plus qu’à adresser une déclaration écrite comportant les obligations que nous venons de citer au Procureur de la République affilié à la zone du siège de votre activité.

Il est important de noter que travailler en tant qu’agent de recouvrement auto entrepreneur sans remplir ces conditions peut entraîner à des sanctions pénales.

Trouver ses premiers clients

Trouver ses premiers clients pour un agent de recouvrement auto entrepreneur ne constitue pas une tâche facile à réaliser. Il va falloir trouver les moyens les plus efficaces pour acquérir le maximum de visibilité et attirer sa première clientèle. Pour ce faire, plusieurs façons de procéder existent. Ce sera à vous de choisir celle qui vous paraît la plus adaptée à votre activité d’agent de recouvrement auto entrepreneur et surtout la plus efficace possible.

Parmi les méthodes pour lesquelles vous pouvez opter :

  • Faire du réseautage : Essayer d’entrer en contact avec le maximum de personnes afin de créer un vaste réseau pour offrir vos services. Pour ce faire, fréquentez les salons professionnels, les événements liés au monde de l’entreprise, etc. ;
  • Être présent sur les réseaux sociaux : Pour maximiser votre visibilité à l’échelle du digital, vous devrez être très actif sur les réseaux sociaux (surtout LinkedIn et Facebook). Pour ce faire, vous devrez réaliser des publications aussi régulièrement que possible. En fonction de votre budget, vous pouvez opter pour leur sponsorisation pour qu’elles soient mises en avant ;
  • Créer, imprimer, puis distribuer des flyers ou cartes professionnelles à différentes entreprises ou professionnels qui pourraient être intéressés par vos services.

La fiche métier de l’agent de recouvrement

Les missions

Contrairement aux idées reçues, le métier d’agent de recouvrement ne se limite pas au fait de demander aux concernés les remboursements de dettes ou encore de créances. Effectivement, ce dernier agit principalement en répondant à la demande du créancier, en récupérant les sommes d’argent qui lui doivent ses débiteurs. C’est donc lui qui contacte les débiteurs (par courrier électronique, postal ou encore par téléphone).

Cependant, en plus d’effectuer cette action, l’agent de recouvrement se doit de mener des procédures de recouvrement amiables. Celles-ci ont pour objectif de permettre de comprendre les raisons des retards ou des impayés. Elles sont réalisées afin de ne pas avoir à engager de procédure judiciaire qui peut parfois se révéler coûteuse en termes de temps et d’argent. Ces dernières ne sont faites qu’en cas de dernier recours, si aucune solution n’a pu être trouvée entre les deux parties.

Une autre mission de l’agent de recouvrement consiste à mener une enquête sur la solvabilité du débiteur, afin d’apporter une analyse à son client.

Parmi les autres tâches qu’un agent de recouvrement effectue :

  • Trouver le débiteur dont il est question ;
  • S’assurer de la réception du paiement du débiteur ;
  • S’occuper l’entrée des paiements.

Les qualités et les compétences requises

Pour être un bon agent de recouvrement il faut posséder certaines qualités et compétences. Parmi les plus importantes d’entre elles :

  • Capacité à travailler sous pression ;
  • Capacité à résister au stress ;
  • Capacité d’adaptation à des situations différentes ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles ;
  • Proactivité et motivation ;
  • Excellentes capacités de négociation ;
  • Excellentes capacités de communication ;
  • Maîtrise du recouvrement de dettes ;
  • Maîtrise des procédures administratives ;
  • Maîtrise de la législation du domaine ;
  • Capacité à synthétiser les informations de manière efficace ;
  • Capacité à bien s’organiser.

La formation pour devenir agent de recouvrement

Afin de pouvoir prétendre au poste d’agent de recouvrement, il n’y a pas de formation spécifique à suivre. Cependant, il est fortement conseillé de suivre un cursus universitaire au moins jusqu’au niveau BAC+2 dans des domaines liés au recouvrement (par exemple : la finance, le droit ou encore la comptabilité).

Bien que peu nombreuses, il existe néanmoins certaines formations spécialisées destinées aux futurs agents de recouvrement. Si vous êtes sûrs de vouloir exercer ce métier, foncez.

La réglementation n’impose donc pas de diplôme ou de formations spécifiques, mais le niveau minimum requis est celui du brevet des collèges. De plus, il est à noter que la moitié des agents de recouvrement sont au moins titulaires d’un bac professionnel. Les tâches à réaliser étant spécifiques, il est vivement suggéré d’avoir au moins une expérience ou une formation relative au domaine.

Quels sont les outils de l’agent de recouvrement?

L’agent de recouvrement utilise fréquemment l’outil informatique. En effet, il se sert régulièrement des logiciels de recherche de débiteurs ou encore de gestion des crédits. En outre, les différentes analyses de risques et de situation des clients se font aussi de manière numérisée grâce à des programmes spécifiques. Il en est de même pour le calcul des risques potentiels. Puisque de nos jours tout est digitalisé, l’agent de recouvrement doit impérativement avoir des facilités dans l’utilisation de ces programmes.

Mis à part l’outil informatique, l’agent de recouvrement en micro entreprise devra s’efforcer de gérer au mieux son outil le plus précieux : le temps. Pour réaliser au mieux ses tâches, une organisation minutieuse sera à prévoir. Puisqu’il est question de dettes et de créances, le meilleur ami de l’agent de recouvrement sera son agenda, qu’il soit physique ou virtuel.

Le salaire

Au début de sa carrière, un agent de recouvrement touche généralement un salaire dont le montant avoisine le SMIC, sans prendre en considération les éventuelles primes. Au fil de ses années d’expérience, sa rémunération peut atteindre les 2000€ net mensuels. En tant qu’indépendant, tout dépendra de votre capacité à trouver des clients et de votre capacité de travail.

Les débouchés

Le travail d’agent de recouvrement n’offre pas énormément de débouchés. Cependant, en accumulant les années d’expérience, il est possible de pouvoir accéder aux postes de conseiller clientèle pour des compagnies d’assurance ou banques. De plus, un agent de recouvrement peut devenir manager d’équipe après avoir acquis le bagage professionnel et les compétences demandées.

Les questions les plus fréquentes

Aucun diplôme n’est imposé pour pouvoir devenir agent de recouvrement auto entrepreneur. Il est cependant impératif d’avoir le brevet des collèges. Par ailleurs, il est fortement conseillé de suivre une formation universitaire en droit ou en comptabilité pour exercer ce métier.

En moyenne, le salaire annuel d’un agent de recouvrement varie entre 14 400 et 24 000€.

Le principal rôle de l’agent de recouvrement auto entrepreneur est d’assurer à son client le paiement de ses créances. Il s’occupe également de trouver des solutions aux éventuels retards et litiges afin d’éviter au maximum d’amorcer une action en justice.

Les autres articles