cours de musique auto entrepreneur

Comment devenir professeur de musique auto entrepreneur ?

Vous souhaitez transmettre votre passion pour la musique à d'autres personnes? Ouvrez une micro entreprise en tant que professeur de musique pour être à votre compte.

Éveiller la sensibilité artistique de ses élèves, enseigner la pratique d’un instrument et transmettre sa passion ne sont que quelques-unes des missions du professeur de musique, qui peut aussi bien exercer comme salarié ou à son compte. C’est sur ce deuxième statut que va porter cet article, qui se propose de récapituler les principales spécificités de ce métier passionnant et les formalités à suivre pour immatriculer une auto entreprise. En prime, nous donnerons quelques conseils pour bien démarrer sur ce marché.

Professeur de musique auto entrepreneur : les renseignements clés

Si l’activité de professeur de musique auto entrepreneur vous intéresse, il conviendra de vous familiariser avec ces quelques renseignements clés qui encadrent ce statut :

  • Votre activité dépend de l’URSSAF.
  • Votre code APE est 85.52Z - Enseignement culturel.
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 72500€ à l’année.
  • Vos cotisations sociales représentent 22% de votre chiffre d’affaires et 11% si vous bénéficiez de l'ACRE.
  • Vos revenus sont imposés au titre des BNC (Bénéfices Non Commerciaux).
  • Le tarif du cours varie entre 30€ et 50€ de l’heure.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que professeur de musique auto entrepreneur

Pour s’immatriculer comme professeur de musique auto entrepreneur, il faut respecter certains critères et suivre quelques étapes, que nous résumons ci-dessous.

Prérequis

Avant de vous immatriculer, vérifiez si les prérequis ci-dessous sont satisfaits.

Si vous êtes salarié ou fonctionnaire

Vous ne pourrez vous inscrire à votre compte que sous certaines conditions. Comme vous êtes lié par contrat à votre employeur, vous devrez garantir le respect de toutes les clauses prévues dans celui-ci. Vous devrez également faire preuve de loyauté envers votre patron et veiller à :

  • Ne pas faire de concurrence directe à votre employeur.
  • Vérifier si votre contrat stipule l’interdiction d’exercer comme indépendant en complément de votre activité principale.

Si vous êtes fonctionnaire à temps plein, vous devrez demander à votre hiérarchie l'autorisation de passer à temps partiel. Seulement après cette validation, vous pourrez entamer les démarches pour exercer en parallèle comme auto entrepreneur. Attention, ce cumul d'activités n'est valable que pour une durée maximum de trois ans, au bout desquels vous devrez choisir entre les deux statuts.

L’étude de marché et la détermination du budget prévisionnel

Ouvrir une auto entreprise, quel que soit le secteur d'activité, sans réaliser au préalable une étude de marché et la détermination du budget prévisionnel est un écueil à éviter. Si ces deux analyses peuvent, à premier abord, sembler fastidieuses et compliquées, les informations qu'elles permettent de retirer quant à la viabilité et la rentabilité de l'activité sont précieuses :

S'inscrire sur Pole Auto entrepreneur

Pour devenir professeur de musique indépendant. vous devrez vous affranchir de quelques formalités. Vous avez notamment l'obligation d'effectuer l'immatriculation de votre auto entreprise. Mais si vous craignez de ne pas réussir à réaliser seul ces démarches, le premier pas consiste à vous inscrire sur le site de Pôle entrepreneur. Il s'agit d'une plateforme en ligne qui centralise toutes les informations légales et comptables en un seul et même endroit, de quoi vous faciliter la vie.

Après l'inscription sur le site, deux étapes vous seront alors proposées pour vous immatriculer :

  • Vous devrez vous inscrire au CFE (Centre de formalités des entreprises) compétent qui dans votre cas est l'URSAFF.
  • Puis vous devrez remplir la déclaration de début d’activité. Il s'agit d'un formulaire à compléter avec vos données personnelles, des informations relatives à votre activité et la périodicité choisie pour la déclaration de votre chiffre d'affaires et le paiement de vos cotisations.

En tant qu'entrepreneur débutant, vous pouvez bénéficier de l'exonération des cotisations sociales pendant les douze premiers mois d'exercice. Pour cela, la demande d'ACRE (Aide à la création et à la reprise d’une entreprise) doit être adressée à l'URSAFF dans les 45 jours suivants la création de votre entreprise. Cet allègement de charges n'est cependant attribué que sous certaines conditions, alors informez-vous sur les conditions d'éligibilité et les pièces justificatives à fournir.

Obtenir son siret

Le SIRET auto entrepreneurest un code administratif qui est délivré à l'issue du processus d'immatriculation. Il s'agit du numéro unique d'identification de chaque établissement d'une même entreprise, L'attribution de ce numéro, constitué de 14 chiffres, est de la responsabilité de l'INSEE.

SIRET est l'acronyme de Système d’Identification au Répertoire des Établissements . Ce numéro vous sera envoyé par voie postale, dans un document appelé « K » entre 8 et 15 jours après l'émission de la déclaration de début d’activité.

Trouver ses premiers clients

Après la constitution légale de votre auto entreprise, vous devrez trouver vos premiers élèves et clients, ce qui peut s'avérer difficile compte tenu de la concurrence. Alors, comment vous y prendre efficacement?

Être présent sur Internet

De nos jours, tout entrepreneur souhaitant faire sa publicité se doit d'être présent sur internet. Mais cette présence doit être soignée et régulière pour attirer la curiosité des internautes et de fidéliser de potentiels élèves. Voici donc quelques conseils à suivre pour soigner votre communication digitale :

  • Créez un site Internet. Pour plus d'impact, celui-ci doit être de design professionnel, visuellement attractif et présentant un contenu informatif de qualité. Profitez de cet espace pour vous présenter, expliquer votre parcours académique et vos expériences professionnelles, indiquer vos contacts, horaires et tarifs.
  • Ne négligez pas l'impact des réseaux sociaux. Facebook, Instagram et YouTube sont particulièrement appréciés des plus jeunes internautes. Soyez donc présents sur ces plateformes qui vous permettront d'interagir directement avec vos élèves et d'éventuels intéressés. Pourquoi ne pas y partager vos inspirations et vos coups de cœur et ainsi fomenter un espace de partage ainsi que de discussion d'idées autour du thème de la musique ?

Effectuer la demande d’agrément préfectoral

Si vous envisagez de travailler au domicile de vos élèves, vous devrez demander en ligne l'agrément préfectoral du service à la personne. Bien que non obligatoire, cette procédure est recommandée, car les particuliers qui engagent un professionnel agréé peuvent bénéficier d'une réduction de 50 % sur l'impôt. Il s'agit par conséquent d'une mesure incitative, qui vous permettra de trouver plus facilement des élèves.

Faire fonctionner le bouche-à-oreille et distribuer des cartes de visite

Les parents d'élèves ont pour habitude de commenter entre eux les activités extra scolaires de leurs enfants. Pouvoir être recommandé lors d'une de ces conversations peut se révéler une véritable mine d'or pour un professeur exerçant à son compte. Pour déclencher le phénomène de bouche à oreille, commencez par demander à vos proches de divulguer vos services. Distribuez des cartes de visite et affichez des flyers dans des endroits stratégiques. Enfin, effectuez un suivi de qualité auprès de vos élèves : demandez s'ils sont satisfaits de vos prestations et dans quelle mesure votre service peut être amélioré. Un service de qualité sera certainement reconnu et recommandé.

La fiche métier du professeur de musique.

Le rôle du professeur de musique est d'enseigner l'art de la musique, sous toutes ses formes. Par le chant, la chorale, l'écoute et l'analyse d'œuvres musicales, le professeur éveille la curiosité et la sensibilité de ses élèves et leur fait découvrir les différents genres musicaux, de la musique classique aux courants plus modernes. Dans un niveau plus avancé, il enseigne le solfège et le rythme et parfois même la pratique d'un instrument.

Les missions

Un professeur auto entrepreneur qui donne des cours particuliers doit s'adapter à la demande de ses clients, qui peut être très variable. En effet, les élèves peuvent contacter un enseignant indépendant pour plusieurs raisons :

  • Avoir des cours particuliers afin de rattraper un retard d'apprentissage, au collège ou au conservatoire.
  • Acquérir ou approfondir des connaissances théoriques en musicologie, générales ou spécialisées.
  • S'initier à la pratique d'un instrument.
  • Perfectionner une technique de chant.

Lieu d'exercice

L’activité de professeur de musique est souvent exercée en complément d’une autre activité. En général, celui-ci est d'abord fonctionnaire d'une école ou salarié d'un conservatoire, voire un artiste professionnel. Il peut vouloir enseigner la musique en indépendant afin de percevoir des revenus complémentaires et avoir une autre approche de l’enseignement. À cet effet, ce professionnel peut être amené à donner des cours à son domicile, chez ses élèves ou bien, dans le cas de cours collectifs, dans une salle qu’il louera à cet effet. Plus récemment, les professeurs ont dû s’adapter à de nouvelles réalités et les cours à distance se sont développés. Cependant, les cours par visioconférence ne s’adaptent pas à tous les instruments de musique.

Les qualités et les compétences requises

En plus de sa passion pour la musique, un bon professeur de musique doit avoir l'envie et les compétences pour transmettre ses connaissances à ses élèves. Pour cela, il devra, entre autres :

  • Faire preuve de pédagogie : l'enseignant doit dominer les diverses méthodes éducatives pour captiver l'attention de ses élèves, les motiver et les aider à progresser.
  • Être patient : la patience est une autre des qualités primordiales du professeur. Les élèves n'ont pas tous le même rythme d'apprentissage et il faut leur laisser le temps d'assimiler les enseignements.
  • Être le maître de sa classe : lors de cours collectifs, le professeur doit gérer sa classe et faire preuve de fermeté, si nécessaire, pour se faire écouter et respecter.
  • Avoir l'amour de la musique : le professeur de musique doit être ouvert à tous les genres musicaux, étudier l'histoire de la musique, mais également accompagner les tendances actuelles.
  • Savoir s'adapter aux horaires, aux personnalités des élèves et aux différents locaux où il donne ses cours.

La formation pour devenir professeur de musique

La profession de professeur de musique auto entrepreneur n’est pas, à ce jour, réglementée. Il est donc possible d’exercer sans avoir de diplôme spécifique. Il est pourtant fortement conseillé de se former, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la musique repose sur des connaissances théoriques qu’il convient d’étudier et de maîtriser. En outre, le professeur aura d’autant plus de crédibilité et de légitimité à enseigner à ses élèves s’il possède un diplôme reconnu. Pour cela, plusieurs voies sont possibles. Voyons les principales formations diplômantes existantes :

  • Le Diplôme universitaire de musicien intervenant (DUMI).
  • Le CAPES d'éducation musicale et de chant choral.
  • Le Diplôme d'État (DE) de professeur de musique.
  • Le Diplôme d'études musicales (DEM).
  • Le Diplôme national d'orientation professionnelle de musique (DNOP).

Le salaire

La rémunération d'un professeur exerçant à son compte dépend de nombreux facteurs, notamment de ses qualifications et de son expérience. On estime qu'un enseignant à domicile peut gagner jusqu'à 30€ net de l'heure et que ce tarif peut monter jusqu'à 60€ pour les professeurs plus expérimentés et reconnus.

Les débouchés

Ce métier présente de nombreux avantages, comme les bénéfices fiscaux et la liberté dans la gestion des horaires. Cependant, la sécurité de l'emploi n'est pas garantie. C'est pour cette raison que les personnes qui optent pour ce statut le font généralement en cumul d'autres activités : concerts, composition, emploi en tant que salarié ou fonctionnaire.

Les questions les plus fréquentes

Connu sous la sigle SAP, ce document est facultatif, mais peut être avantageux. En le signant, vous serez contraint de ne travailler qu’au domicile de vos clients et de ne pas exercer d’activité supplémentaire qui ne soit pas du domaine du service à la personne. En contrepartie, vous pourrez attirer plus de clients, car ceux-ci bénéficieront de 50% de crédit d’impôt sur le montant de vos prestations. En outre, ils pourront vous régler par CESU.

Dans le cas d'un professeur auto entrepreneur, seul le chèque emploi service universel préfinancé est valable. Si cette forme de rémunération se révèle moins rentable que la facturation directe des clients, les particuliers apprécient la facilité d'utilisation de ce moyen de paiement pour régler des services d'aide à domicile. Généralement, les CESU sont distribués par les comités d'entreprise, les mutuelles ou les Conseils départementaux.

Si les cours sont donnés dans une salle de la responsabilité de l’enseignant, celui-ci devra obligatoirement être protégé par une assurance multirisque, qui prend en charge les dommages en cas de sinistres. Hormis cette situation, aucune autre assurance n’est obligatoire, mais il pourra être bénéfique de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle ou encore une protection juridique.

Les autres articles