assistant éducation auto entreprise

Comment devenir assistant d'éducation auto entrepreneur?

Retrouvez toutes les formalités pour devenir assistant d'éducation et ouvrir votre micro entreprise.

Le métier d’assistant éducation (AED) consiste à assurer la sécurité des élèves et à veiller au respect du règlement intérieur de l'établissement scolaire public ou privé dans lequel il exerce.

Quelles sont les spécificités du métier d’assistant éducation ? Un assistant d'éducation peut-il se lancer en tant qu'auto-entrepreneur ? Quelles sont les démarches à suivre pour lancer une micro entreprise ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans le présent article et nous allons également voir les formalités à respecter afin de pouvoir devenir assistant éducation auto entrepreneur.

Assistant éducation auto entrepreneur : les renseignements clés

Cette partie de l'article va être consacrée aux informations importantes qu’il faut absolument comprendre à propos du métier d’assistant d’éducation et du statut d’auto entrepreneur.

Lorsqu'on est assistant d’éducation ou que l’on souhaite se lancer dans ce domaine, on se pose souvent la question de savoir s’il est possible d'avoir un statut d'auto-entrepreneur en plus de son activité. La réponse est oui puisque l'assistant éducation occupe un emploi exercé à mi-temps dans la majorité des cas, et est donc autorisé à créer son auto entreprise. Voici quelques renseignements importants liés à cela :

  • L'assistant d’éducation auto entrepreneur doit faire une déclaration de sa profession libérale à son autorité hiérarchique qui est généralement le chef de l'établissement scolaire et recevoir son autorisation ;
  • L'assistant d’éducation peut choisir d’exercer en parallèle en auto entrepreneur une profession libérale qui est liée à sa fonction comme le conseil dans le domaine éducatif par exemple. Le code APE sera alors celui des activités de soutien à l'enseignement : 8560Z. Son chiffre d'affaires sera plafonné à 72 600€ annuel (plafond des prestations de services) ;
  • Il ne peut néanmoins pas obtenir le statut d’auto-entrepreneur pour le métier d’assistant d’éducation en tant que tel, car c’est une profession règlementée qui ne peut être accessible que par un contrat de travail salarié.

Comment s'inscrire pour débuter son activité d’auto entrepreneur en parallèle du métier d’assistant éducation ?

Si vous êtes assistant d’éducation, vous avez sûrement pensé à lancer votre auto entreprise dans le but d'augmenter vos revenus, mais aussi afin d’obtenir un travail stable sur le long terme, puisque le contrat de travail à durée déterminée (CDD) proposé à l’assistant d'éducation n'est renouvelable que 6 ans et rares sont les académies qui recrutent en CDI après ce terme. Ce métier est en effet généralement considéré comme étant un tremplin pour les jeunes ayant besoin de payer leurs études ou d’avoir une activité complémentaire.

Le statut d'auto-entrepreneur présente donc l’ avantage de préparer votre évolution vers d’autres métiers spécifiques. De plus, les démarches à suivre pour créer une auto-entreprise sont très faciles et le micro entrepreneur bénéficie d’une fiscalité allégée.

Nous allons vous présenter dans ce qui suit les informations que vous devez connaitre à propos du statut d'auto entrepreneur.

 

Pré-requis

En France le statut d'auto-entrepreneur a été créé en 2008 et depuis de nombreuses personnes ont pris l'initiative de lancer leur micro entreprise afin de jouir d'un régime fiscal et social simplifié.

Pour que votre micro entreprise réussisse, vous devez bien préparer votre projet avant de vous lancer. Si vous choisissez de vous lancer dans les activités de soutien à l’enseignement, alors vous n’aurez pratiquement aucun budget à prévoir, mais il est tout de même important de suivre des formations supplémentaires afin d'attirer plus de clients sur le long terme et accéder à une meilleure rémunération.

Si vous voulez cumuler un contrat de travail classique d’assistant d’éducation avec votre statut d’auto entrepreneur, il est aussi primordial d'obtenir l'autorisation de votre responsable hiérarchique en formulant une demande officielle.

S'inscrire sur Pole Auto entrepreneur

La création d'une auto-entreprise passe par plusieurs étapes.

  • La déclaration de la micro entreprise en ligne : pour cela, un formulaire simplifié disponible sur le site Pole auto entrepreneur vous permet une inscription facile et rapide suivie d’une vérification par des experts ;
  • Le choix de votre imposition : soit par un versement libératoire, soit par un prélèvement à la source ;
  • La préparation des documents justificatifs nécessaires pour compléter le dossier d'inscription.
  • L’inscription est également possible directement auprès du CFE dont vous dépensez; cependant cela ne sera pas automatique.

Obtenir son SIRET

Une fois votre formulaire rempli, votre inscription sera effective. Des organismes vous enverront alors plusieurs documents.

Vous recevrez une notification d'affiliation au régime de la micro-entreprise, une notification d'affiliation à la sécurité sociale des indépendants, ainsi que le certificat d'inscription fourni par l'INSEE ; ce certificat contient la description officielle de l'activité que vous allez exercer, votre code APE, ainsi que votre numéro de SIRET (Système d'identification du répertoire des établissements).

Ce numéro est très important. Il s’agit d’une suite de 14 chiffres dont les 9 premiers chiffres désignent le numéro de SIREN (Système d'identification du répertoire des entreprises), et les 5 derniers chiffres le NIC (Numéro interne de classement). Le numéro SIRET doit par la suite être indiqué dans les différents documents que vous allez utiliser en étant assistant éducation auto entrepreneur, comme les factures ou autres.

Trouver ses premiers clients

Comme chaque auto-entrepreneur, une fois votre auto-entreprise déclarée et votre numéro de SIRET attribué, vous allez devoir trouver vos premiers clients. C’est une étape qui peut paraître difficile et qui peut aussi prendre un certain temps, c'est pourquoi vous devez mettre toutes les chances de votre côté et ne pas vous décourager. Pour vous aider, nous mettons à votre disposition plusieurs astuces qui vont vous permettre de vous faire connaître rapidement et d'élargir votre clientèle :

  • Aujourd'hui les réseaux sociaux - posséder une page sur Facebook, Instagram etc. - sont le meilleur moyen de se faire connaître et proposer ses services ;
  • Même si le web est considéré comme le moyen principal pour faire du marketing, l'utilisation du bouche à l'oreille et la distribution de flyers ou cartes de visite peut vous être utile pour vous faire connaître dans votre quartier ou ville ;
  • La mise en avant de vos qualités, de vos diplômes, de vos compétences, et enfin de votre expérience va rassurer vos futurs clients et les pousser à vous accorder leur confiance.

La fiche métier de l'assistant éducation

Que ce soit dans les internats, les lycées, les collèges ou encore les primaires, le travail d'un assistant éducation consiste à exercer des fonctions très diverses d'assistance et de soutien auprès des élèves.

Plusieurs missions sont confiées à l'assistant de l'éducation et c'est pourquoi il doit avoir un certain niveau scolaire et faire preuve d'un bon sens de l'écoute. Nous allons maintenant voir les différents points relatifs à ce métier dans le détail.

Les missions

Un assistant d'éducation ne travaille pas seul, il exerce son métier en équipe avec d'autres AED qui se partagent les missions suivantes :

  • Le contrôle des entrées et sorties des élèves de l'établissement scolaire ;
  • La surveillance des élèves depuis leur entrée à l'établissement jusqu'à leur sortie ;
  • La gestion des problèmes d'assiduité ou tout autre problème que l'assistant éducation observe chez les élèves ;
  • L'encadrement de l'application du règlement de l'établissement par l'ensemble des élèves ;
  • La prise en charge de l'accueil téléphonique ;
  • Le contrôle des absences en utilisant les cahiers d'appel ;
  • L'accueil des parents et des élèves lors de la période des inscriptions ;
  • La veille de la présence des élèves lors des heures des retenus ;
  • L'encadrement des différentes sorties scolaires ;
  • La préparation des différents documents administratifs et l'organisation des examens ;
  • L'aide aux devoirs ;

Ces missions sont attribuées par le chef de l'établissement, qui est l'autorité hiérarchique de l'assistant éducation. Les AED se divisent en plusieurs familles, les AVSI (auxiliaire de vie scolaire pour suivi individuel), les AVS-Co (auxiliaires de vie scolaire pour le suivi collectif), les AVU (auxiliaires de vie universitaire), les AP (assistants pédagogiques) ; les missions donc varient d'un AED à un autre. L'assistant d'éducation est plus proche des élèves que les enseignants, il doit donc être à l'écoute de leurs problèmes afin d'en faire part, au besoin, à sa hiérarchie.

Ces fonctions très diverses le préparent donc très bien aux métiers liés à l’enseignement. C’est alors que le statut simplifié d’auto-entrepreneur doit vraiment être considéré pour exercer en tant que professeur particulier, par exemple, en parallèle du métier d’assistant d’éducation et des études.

Lieu d'exercice

Un assistant d'éducation exerce son métier au sein d'un établissement scolaire. Les établissements scolaires privés ou publics font toujours appel à des AED afin qu'ils assurent les missions évoquées plus tôt. D'ailleurs le poste d'assistant d'éducation est devenu indispensable dans les différents établissements scolaires ; on les retrouve donc dans les primaires, les lycées, les collèges mais aussi les internats.

Les qualités et les compétences requises

Comme tout autre travail, certaines compétences et qualités sont requises afin de pouvoir gérer les différentes tâches attribuées par le chef de l'établissement.

  • Pouvoir travailler en équipe, afin de bien s'organiser avec les autres assistants d'AED de l'établissement ;
  • Connaître le règlement intérieur de l'établissement scolaire pour encadrer son application par les élèves ;
  • Avoir un bon sens de l'écoute afin de pouvoir déceler les problèmes que rencontrent les élèves au sein de l'établissement scolaire ainsi que les problèmes personnels ;
  • Etre bienveillant ;
  • Etre ferme lorsque la situation le nécessite comme pour les absences ou les heures de retenus.

La formation pour devenir assistant éducation

Pour devenir assistant éducation il n'y a aucune formation supérieure nécessaire, cependant les candidats à ce poste doivent obligatoirement être des bacheliers. Avoir de l'expérience auprès des adolescents ou des enfants, ou bien avoir des diplômes d'animation sera considéré comme un plus et va favoriser les chances de recrutement des candidats.

Il est vrai que les postes d'AED au sein des primaires, des collèges ou des lycées sont réservés en priorité aux étudiants et aux boursiers, mais cela n'empêche pas que les autres peuvent postuler car le choix final se fait par le chef de l'établissement scolaire.

Pour travailler comme assistant éducation, il suffit que la personne soit majeure, sauf pour les internats où il faut être âgé d'au moins 20 ans. Vous devez également avoir les capacités physiques requises pour ce poste, ainsi qu'un casier judiciaire vierge .

Le salaire

En ce qui concerne le salaire d'un assistant éducation, il touche généralement un salaire qui tourne aux alentours du SMIC.

Les débouchés

Les candidatures aux postes d'AED sont déposées auprès de l'établissement scolaire, ou bien auprès de l'Académie où vous souhaitez travailler. Les candidats sélectionnés signeront ensuite un contrat de 1 à 3 ans et la durée du renouvellement des contrats (CDD) ne peut pas excéder 6 ans. Les établissements proposent ensuite dans de rares cas des CDI. ; les débouchées sont donc rares pour ce métier spécifique.

Les assistants d'éducation qui souhaitent ensuite évoluer vers la profession d'enseignant devront signer un contrat de pré-professionnalisation d'une durée de trois ans en association avec des stages pratiques au sein de l'établissement scolaire et une formation universitaire L2, L3.

Si l’encadrement de la vie scolaire vous plait, vous pouvez également entamer des études pour accéder au métier de CPE (Conseiller principal d’éducation). Il est en effet chef d’orchestre de l’établissement et s’occupe justement d’organiser le travail des AED, tout comme il est leur référent dans toutes leurs missions. C’est lui, ou elle, qui en dernière instance s’occupe d’arbitrer entre les élèves, les parents, et le personnel scolaire afin de régler les problématiques qui surviennent.

Les questions les plus fréquentes

Les années de service comme AED vous permettront de gagner de l'expérience en tant qu’éducateur, et de faciliter vos débuts dans l'enseignement : elles seront donc prises en compte pour le calcul de l'ancienneté en tant qu’enseignant.

Il n’est malheureusement pas possible d’exercer le métier d’assistant d’éducation sous le statut d’auto entrepreneur. Cependant si vous l’exercez à mi-temps, vous pouvez sans problème créer en parallèle une auto-entreprise dans un métier lié au domaine de l’éducation par exemple.

Les autres articles