détective privé auto entreprise

Comment devenir détective privé auto entrepreneur ?

Tous les renseignements pour devenir détective privé en auto entreprise et être à votre propre patron. Siret en 24h !

Le métier de détective privé fait partie du domaine de la défense, de la sécurité et du secours. Si cette profession vous intéresse, vous pouvez l’exercer de manière indépendante en tant qu’auto entrepreneur. Néanmoins, se lancer peut paraître relativement difficile et vous pouvez facilement ne pas savoir par où commencer. Vous retrouverez donc dans cet article tous les conseils pour devenir détective privé auto entrepreneur, à savoir le diplôme nécessaire pour exercer cette profession, les étapes d’inscription en auto entrepreneur et le salaire auquel il faut s’attendre. Avant cela, vous retrouverez une liste des renseignements clés de cette profession.

Détective privé auto entrepreneur : les renseignements clés

Voyons d’abord quelques informations clés sur le métier :

  • Le métier de détective privé est réglementé en France et vous avez besoin d’une qualification professionnelle pour le devenir ;
  • Il est conseillé d’obtenir une licence professionnelle de niveau bac+3 ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises est l’URSSAF ;
  • Votre code APE est généralement 8030Z – Activités d’enquête ;
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Le taux de contribution à la formation professionnelle s’élève à 0,2 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Vos revenus sont imposés au titre des BNC (Bénéfices non commerciaux) ;
  • Votre salaire annuel moyen est généralement en dessous de la barre des 2 000 € quand vous débutez tandis qu’un détective privé réputé peut toucher entre 3 000 et 5 000 €.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que détective privé auto entrepreneur ?

Avant de vous inscrire sur Pole Auto Entrepreneur pour devenir détective privé, il est important de connaître quelques prérequis qui vous permettront de démarrer votre nouvelle activité professionnelle de la meilleure manière possible.

Prérequis

De manière générale, l’un des prérequis les plus recommandés est de faire une étude de marché avant de se lancer dans l’activité de détective privé en tant qu’auto entrepreneur. Une étude de marché vous apporte plusieurs avantages. Cela vous permet d’analyser les besoins et les préférences de la clientèle. Par exemple, les affaires à résoudre sont-elles davantage issues d’entreprises ou de particuliers ? Quelles sont les affaires les plus courantes ? L’étude de marché vous permettra donc d’affiner vos compétences et de savoir à quoi vous attendre quand vous démarrerez votre nouvelle activité professionnelle.

De plus, une étude de marché est très pratique pour étudier la concurrence et plus particulièrement les autres détectives privés auto entrepreneurs. Vous pouvez vous renseigner auprès de ces détectives pour déterminer les services qu’ils proposent et même les tarifs qu’ils pratiquent. Cela vous donnera une meilleure idée si vous n’avez pas encore fixé votre propre tarif.

De plus, un autre prérequis de type marketing est de créer un site web professionnel. Celui-ci met en avant vos compétences, votre formation et votre expérience professionnelle. Enfin, il est également essentiel de connaître les avantages du statut d’auto entrepreneur pour un détective privé. D’une part, vous pouvez cumuler ce statut avec une activité salariale en CDI ou en CDD ou même avec une retraite. D’autre part, vous bénéficiez de la franchise en base de TVA. Cela signifie que vous ne facturez pas la TVA à vos clients et que vous ne la récupérez pas sur les achats dédiés à votre auto entreprise. Toutes les factures du détective privé auto entrepreneur doivent contenir la mention suivante : « TVA non applicable, article 293B du CGI ».

Un autre avantage particulièrement important concerne le régime fiscal. En plus du régime d’imposition classique, vous pouvez opter pour le régime de versement libératoire qui vous permet de payer les impôts tous les mois ou tous les trois mois.

S’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur

La toute première étape pour devenir détective privé auto entrepreneur est de déclarer officiellement votre nouvelle activité professionnelle sur Pole Auto Entrepreneur. Pour cela, vous avez besoin d’une copie de votre pièce d’identité et du formulaire P0 Micro-Entrepreneur que vous remplissez en ligne. Vous devez indiquer dans ce document toutes les informations essentielles liées à votre nouvelle activité professionnelle.

Ce formulaire vous permet également de choisir entre faire la déclaration de chiffre d’affaires tous les mois ou la faire tous les trois mois. Ce choix s’applique uniquement si vous avez sélectionné le régime de versement libératoire au lieu du régime d’imposition classique. D’ailleurs, vous n’avez pas besoin de payer de frais pour déclarer votre activité de détective privé auto entrepreneur. Le processus est entièrement gratuit.

Ensuite, la déclaration d’activité est transmise à l’URSSAF et vous êtes immatriculé au Répertoire des métiers en fournissant un justificatif de domicile et une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

Obtenir son SIRET

Pour rappel, le numéro SIRET correspond au système d’identification du répertoire des établissements. Ce numéro est une suite de 14 chiffres qui est établie par l’INSEE. Après la validation de votre dossier de déclaration d’activité en tant que détective privé auto entrepreneur par l’URSSAF, l’INSEE envoie par courrier tous les documents nécessaires pour démarrer. Voici les documents que vous recevez pour devenir détective privé auto entrepreneur :

  • Un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements : celui-ci contient le numéro SIRET (système d'identification du répertoire des établissements) et le code APE (activité principale exercée), entre autres ;
  • Un extrait K ou Kbis qui prouve l’existence juridique de votre nouvelle auto entreprise ;
  • Une notification d’affiliation au régime auto entrepreneur de votre CFE ;
  • Un avis de situation au répertoire Sirene ;

     

  • Une notification d’affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants qui est obligatoire pour créer un compte en ligne quand vous devez déclarer votre chiffre d’affaires.

Trouver ses premiers clients

Vous êtes désormais officiellement reconnu en tant que détective privé auto entrepreneur. L’une des parties les plus critiques du processus reste encore à effectuer. Il s’agit de trouver vos premiers clients pour démarrer votre auto entreprise du bon pied. Il existe plusieurs méthodes pour trouver ses premiers clients. La plus populaire est de faire de la prospection en ligne, sur les réseaux sociaux et les forums.

Une autre méthode est de distribuer des flyers pour vous faire connaître. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, n’oubliez pas de conserver des tarifs particulièrement attractifs pour les clients. En effet, ces derniers ne vous connaissent pas encore, mais ils vous permettront de poser les bases de votre nouvelle clientèle. D’ailleurs, il faut rappeler qu’une clientèle fiable se construit généralement après 1 à 2 ans d’expérience.

La fiche métier du détective privé

Un détective privé ne fait pas que de la recherche de personnes disparues contrairement à certaines croyances actuelles. Bien que cela soit toujours d’actualité, le détective privé est aussi spécialisé dans les fraudes, l’espionnage industriel, la concurrence déloyale, les escroqueries, etc. Bien entendu, tous les détectives privés ne sont pas spécialisés dans l’ensemble de ces domaines. Ils ont souvent une spécialité et les clients les choisissent en fonction de leurs besoins.

De plus, un détective privé doit évidemment être en possession d’un permis pour conduire un véhicule, que ce soit une voiture ou une moto. Après un an d’expérience sur le terrain, le détective privé reçoit également une carte professionnelle délivrée par la coordination nationale des détectives.

Les missions

Quand un détective privé auto entrepreneur accepte de démarrer une enquête, il commence par analyser la mission jusque dans ses moindres détails. Il peut ensuite commencer avec une enquête administrative en demandant à son client de se retirer afin de pouvoir travailler plus facilement. La prochaine étape pour le détective privé est de conduire l’investigation sur le terrain. À la fin de son enquête, le détective privé rend un rapport d’enquête très détaillé avec toutes les informations qu’il a recueillies. Ce rapport peut alors être officiellement présenté devant la justice.

Pour le compte des particuliers, les missions principales d’un détective privé auto entrepreneur est de gérer les affaires familiales, la recherche de débiteurs, les cas d’abus de faiblesse, les enquêtes prénuptiales et autres. Il n’y a pas réellement de limite aux missions d’un auto entrepreneur.

Lieu d’exercice

Les clients sont généralement les banques, les agences de recouvrement, les huissiers et même les compagnies d’assurance. Le travail d’un détective privé intervient avant celui de la gendarmerie ou de la police. En plus d’être auto entrepreneur, un détective privé peut aussi être salarié d’une agence ou travailler de manière partielle auprès d’agences qu’il démarche.

Les qualités et les compétences requises

Au niveau des qualités et des compétences, un détective privé doit évidemment faire preuve d’une grande patience, d’une excellente capacité d’observation et d’une déduction infaillible. Plus un détective privé auto entrepreneur réussit à résoudre des affaires et apporter des preuves devant la justice, plus il est réputé dans le milieu et se fait directement contacter par les clients. Ces derniers peuvent aussi évidemment être des particuliers, et non des entreprises.

La formation pour devenir détective privé

Vous voulez devenir détective privé auto entrepreneur, mais vous ne savez pas quel diplôme est nécessaire ? Le métier de détective privé est évidemment fortement réglementé en France depuis 2003. Vous devez avoir l’une des trois qualifications professionnelles listées ci-dessous afin de pouvoir devenir détective privé auto entrepreneur. Les qualifications professionnelles sont enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Les voici :

  • La licence professionnelle « agents de recherches privées » qui est de niveau bac+3 ;
  • La licence professionnelle « sécurité des biens et des personnes spécialité activités juridiques » qui est aussi de niveau bac+3 ;
  • Le titre de « responsable d’investigations et d’opérations de recherches privées » également de niveau bac+3.

Réussir l’une de ces formations vous permettra donc de devenir détective privé auto entrepreneur.

Le salaire

Par définition, un auto entrepreneur n’a pas de salaire fixe. Comme tous les autres auto entrepreneurs, le détective privé doit fixer sa propre rémunération. Pour cela, l’étude de marché conseillée dans les prérequis vous permet d’identifier les tarifs pratiqués par d’autres détectives privés auto entrepreneurs. Ensuite, vous pouvez déterminer le montant de votre salaire en vous basant sur le niveau de vie que vous souhaitez avoir et sur le chiffre d’affaires de votre auto entreprise. Celui-ci peut d’ailleurs parfois être nul. Vous devez aussi prendre en compte la formation que vous avez suivie, les compétences que vous maîtrisez et l’expérience professionnelle que vous avez acquise.

En tant que détective privé auto entrepreneur, votre objectif est de proposer des tarifs attractifs aux clients sans sous-estimer vos compétences. De même, les tarifs que vous choisissez doivent prendre en compte que vous passez parfois du temps non rémunéré à travailler. Cela correspond par exemple à la période pendant laquelle vous faites de la prospection de nouveaux clients ou que vous communiquez avec ces derniers.

Pour vous donner un ordre d’idée, la plupart des détectives privés en France touchent moins de 2 000 euros nets mensuels quand ils démarrent leur activité. Il y a évidemment des détectives privés qui gagnent plus, entre 3 000 et 5 000 euros nets mensuels, mais cela n’est pas une majorité.

Les questions les plus fréquentes

En tant que détective privé auto entrepreneur, vous devez faire attention à ce que votre chiffre d’affaires ne dépasse pas 72 600 euros annuellement. Cela vous permet de conserver le régime fiscal et social lié à ce statut juridique.

Vous voulez devenir détective privé auto entrepreneur, mais vous avez besoin d’une aide financière ? Parmi celles qui sont disponibles, il y a l’ARCE qui est l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise et il y a la Prime d’activité toujours versée par la CAF familiale.

Le seuil de franchise en base de TVA à ne pas dépasser en tant que détective privé auto entrepreneur est de 34 400 euros et 36 500 euros pour le seuil majoré de TVA.

Les autres articles