kinésiologue auto entreprise

Comment devenir kinésiologue auto entrepreneur ?

Il est possible de s'inscrire en tant que kinésiologue et auto entrepreneur pour être votre propre patron. C'est ce que vous allez découvrir ci-dessous.

Le métier de kinésiologue peut être exercé sous différents statuts, dont l’auto entrepreneuriat. Vous avez prévu de devenir kinésiologue auto entrepreneur et de travailler de manière indépendante ? Néanmoins, vous ne savez pas comment le devenir et vous vous demandez quel est le salaire moyen ? Vous retrouverez donc toutes les réponses dans cet article. Après une liste des renseignements clés du métier, vous retrouverez quelques conseils pour devenir kinésiologue auto entrepreneur. Vous pourrez également découvrir le salaire moyen d’un kinésiologue auto entrepreneur.

Kinésiologue auto entrepreneur : les renseignements clés

  • Le métier de kinésiologue n’étant pas réglementé, aucun diplôme n’est exigé, mais une formation est évidemment conseillée ;
  • Il est conseillé de suivre une formation auprès de la Fédération Française de Kinésiologie (FFK), l’Union Nationale et Internationale de Kinésiologie (UNIK) et la Fédération de Kinésiologie Professionnelle (FKP) ;
  • Le Centre de Formalités des Entreprises est l’URSSAF ;
  • Votre code APE est généralement 8690F – Activité de santé humaine non médicale ;
  • Votre plafond de chiffre d’affaires est de 72 600 € ;
  • Les cotisations sociales à verser s’élèvent à 22 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Le taux de contribution à la formation professionnelle s’élève à 0,2 % de votre chiffre d’affaires ;
  • Vos revenus sont imposés au titre des BNC (Bénéfices non commerciaux) ;
  • Votre tarif est en moyenne de 45 € par heure quand vous débutez, mais cela augmente avec vos compétences et votre expérience professionnelle.

Comment s'inscrire pour débuter son activité en tant que kinésiologue auto entrepreneur ?

Prérequis

Avant de vous inscrire en tant que kinésiologue auto entrepreneur, voici une sélection des prérequis les plus importants. D’une part, faire une étude de marché permet d’étudier la concurrence afin d’adapter ses tarifs et ses compétences. De plus, l’étude de marché sert à analyser les besoins les plus fréquents de la clientèle. Par exemple, vous pouvez essayer de chercher si les problèmes de communication sont plus fréquents que les douleurs physiques.

D’autre part, un autre prérequis est de créer un site web. Celui-ci sert en quelque sorte de vitrine professionnelle. Il vous permet de partager vos formations suivies, vos diplômes obtenus, vos compétences acquises et votre expertise professionnelle.

Enfin, il est aussi essentiel de connaître les avantages liés au statut de l’auto entrepreneuriat :

  • Vous pouvez cumuler l’activité de kinésiologue auto entrepreneur avec une activité salariale en CDI ou en CDD ou la retraite ;
  • Vous bénéficiez d’une franchise en base de TVA : vous ne facturez pas la TVA et vous ne la récupérez pas non plus de vos achats de biens dédiés à votre activité. Toutes les factures doivent avoir la mention suivante : « TVA non applicable, article 293B du CGI » ;
  • Vos déclarations sociales et fiscales sont à effectuer en ligne ;
  • Vous n’avez pas de frais de compatibilité pour la création et la gestion de votre auto entreprise ;
  • Vous choisissez entre le régime d’imposition classique et le régime de versement libératoire avec lequel vous payez les impôts tous les mois ou tous les trois mois.

S’inscrire sur Pole Auto Entrepreneur

La toute première étape est de vous déclarer officiellement en tant que kinésiologue auto entrepreneur sur Pole Auto Entrepreneur. Pour y parvenir, vous avez besoin d’une copie de votre pièce d’identité et du formulaire P0 Micro-Entrepreneur que vous remplissez en ligne. Ce formulaire est d’une grande importance puisqu’il contient toutes les informations de votre nouvelle auto entreprise. Il vous permet également de choisir entre le régime d’imposition classique et le régime de versement libératoire. Si vous sélectionnez ce régime fiscal, vous devez indiquer si vous avez prévu d’envoyer la déclaration du chiffre d’affaires tous les mois ou tous les trois mois. La déclaration en tant que kinésiologue auto entrepreneur est une étape totalement gratuite à réaliser.

Ensuite, la deuxième étape pour devenir kinésiologue auto entrepreneur est de transmettre le dossier de déclaration d’activité au CFE correspondant, soit l’URSSAF pour un kinésiologue. Vous êtes alors immatriculé au Répertoire des métiers avec un justificatif de domicile et une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

Obtenir son SIRET

Le numéro SIRET correspond au système d’identification du répertoire des établissements. Il est composé d’une suite de 14 chiffres qui est toujours établie par l’INSEE. L’URSSAF valide votre déclaration d’activité en tant que kinésiologue auto entrepreneur. L’INSEE vous envoie alors par courrier tous les documents nécessaires pour démarrer votre nouvelle activité professionnelle. Les documents sont les suivants :

  • Un certificat d’inscription au Répertoire des Entreprises et des Établissements : celui-ci regroupe le numéro SIRET (système d'identification du répertoire des établissements) et le code APE (activité principale exercée), entre autres ;
  • Une notification d’affiliation au régime auto entrepreneur de votre CFE ;
  • Un avis de situation au répertoire Sirene ;

     

  • Un extrait K ou Kbis qui confirme l’existence juridique de votre nouvelle auto entreprise ;
  • Une notification d’affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants qui est obligatoire pour créer un compte en ligne quand vous devez déclarer votre chiffre d’affaires.

Trouver ses premiers clients

Vous êtes désormais kinésiologue en tant qu’auto entrepreneur et votre tâche est maintenant de trouver vos premiers clients. Cela n’est pas évident, mais cette tâche est cruciale. En effet, vos premiers clients vous permettent d’établir la base de votre clientèle future s’ils sont satisfaits des consultations. D’ailleurs, un autre conseil pour trouver vos premiers clients est de faire de la prospection sur Internet, mais aussi sous forme papier avec des flyers.

La fiche métier du kinésiologue

Le kinésiologue est un spécialiste de la santé qui est orienté dans la science du mouvement humain. En effet, un kinésiologue étudie la dynamique du mouvement de ses clients afin de mettre au point un traitement avec de l’activité physique et motrice. Non seulement le kinésiologue traite ses patients, mais il agit également dans un but de prévention et de performance. Des clients en très bonne santé peuvent décider de consulter un kinésiologue dans le seul objectif de prévenir d’éventuels futurs problèmes.

Par conséquent, un kinésiologue peut avoir une large clientèle et la concurrence dans ce domaine devient alors de plus en plus rude. Pour cette raison, l’étude de marché recommandée ci-dessus avant de devenir kinésiologue auto entrepreneur vous permet d’évaluer votre future clientèle, mais aussi les autres kinésiologues qui travaillent également de manière indépendante.

À l’instar de certains métiers spécialisés dans la médecine alternative, la profession de kinésiologue n’est pas reconnue en France. Plusieurs fédérations comme la Fédération Française de Kinésiologie (FFK), l’Union Nationale et Internationale de Kinésiologie (UNIK) et la Fédération de Kinésiologie Professionnelle (FKP) établissent des critères de certification. En plus d’un code éthique que tous les kinésiologues doivent respecter, des règles d’exercice ont été mises en place par le Syndicat National des Kinésiologues, aussi connu sous son acronyme SNK.

Les missions

La polyvalence du kinésiologue lui permet d’intervenir pour traiter et prévenir différents problèmes. En prévention, le kinésiologue s’adresse particulièrement aux athlètes, aux femmes enceintes, aux enfants, aux personnes âgées, etc. En ce qui concerne la kinésiologie de traitement, les personnes qui y ont le plus recours sont généralement des personnes handicapées, troublées ou même en cours de récupération après un traumatisme important.

Pour vous donner quelques exemples, voici les raisons pour lesquelles les clients demandent souvent de l’aide à un kinésiologue :

  • Les douleurs physiques ;
  • Les troubles alimentaires ;
  • Les troubles mentaux ;
  • Les performances intellectuelles ;
  • Les performances physiques ;
  • Le stress, l’anxiété, les phobies ;
  • Les problèmes de communication ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Le manque de confiance en soi.

Comme vous pouvez le constater, les raisons pour lesquelles les clients sollicitent l’aide d’un kinésiologue sont très vastes. Par conséquent, de nombreux kinésiologues préfèrent avoir leur propre spécialité. Cela leur assure une clientèle fiable tout en se protégeant de la concurrence.

Lieu d’exercice

Vous pouvez avoir votre propre cabinet de kinésiologie ou travailler dans divers endroits comme les hôpitaux, les centres de rééducation, les centres d’accueil, les écoles, etc.

Les qualités et les compétences requises

En tant que kinésiologue, vous devez avoir d’excellentes capacités de communication pour interagir avec vos clients. Vous devez évidemment faire preuve d’empathie, de respect et de patience quand vous écoutez vos clients. De plus, vous devez savoir travailler en équipe si la réadaptation du client demande l’intervention d’autres professionnels.

La formation pour devenir kinésiologue

N’étant pas reconnu en France, le métier de kinésiologue n’a pas de diplôme qui lui est dédié. Ainsi, les professionnels qui veulent devenir kinésiologues auto entrepreneurs doivent suivre les critères énoncés par l’une des trois fédérations listées ci-dessus. Le critère principal pour devenir kinésiologue auto entrepreneur est de suivre au minimum 600 heures de formation.

Les kinésiologues peuvent choisir une spécialisation, mais ils doivent obligatoirement suivre les trois matières principales qui s’appliquent à tous les kinésiologues. Ces matières sont l’éducation kinesthésique, la santé par le touché et la kinésiologie émotionnelle. Le certificat de kinésiologue s’obtient après les 600 heures de formation et il ne reste plus qu’à faire les démarches pour s’inscrire en tant qu’auto entrepreneur.

Le salaire

Comme tous les auto entrepreneurs, vous n’avez pas de salaire fixe et prédéterminé en tant que kinésiologue. Vous déterminez vous-même votre niveau de rémunération en fonction de plusieurs critères. Vous pouvez par exemple vous baser sur le niveau de vie que vous souhaitez avoir ainsi que sur votre chiffre d’affaires. Vous devez également fixer le tarif que vous proposerez à vos clients. De manière générale, un kinésiologue auto entrepreneur facture à la séance. Celle-ci se situe souvent aux alentours de 45 euros par heure pour un kinésiologue débutant.

Bien entendu, ce tarif moyen évolue en fonction de l’expertise du kinésiologue. Si vous venez à peine de vous lancer dans cette activité professionnelle, le tarif de base est d’environ 45 euros par heure. Plus vous vous construisez une clientèle fiable et plus vous gagnez de l’expérience et approfondissez vos compétences, plus ce tarif augmentera. Néanmoins, il ne faut pas s’attendre à une progression très rapide. Pour vous donner un ordre d’idée, la plupart des kinésiologues auto entrepreneurs se construisent une clientèle fiable après trois ans de consultations.

D’ailleurs, un autre aspect que vous devez prendre en compte pour déterminer votre salaire est les frais annexes, mais aussi le temps passé non rémunéré. Celui-ci peut consister à faire de la prospection de nouveaux clients et à répondre aux questions de potentiels futurs clients. Au niveau du matériel, il faut aussi penser à se procurer une table de massage. D’ailleurs, il est fortement recommandé de souscrire à une assurance professionnelle responsabilité civile étant donné la nature de votre activité professionnelle.

Les questions les plus fréquentes

Afin de conserver tous les avantages liés à votre statut de kinésiologue en auto entrepreneur, vous devez faire attention à ce que votre chiffre d’affaires ne dépasse pas un certain seuil. Pour une profession libérale comme le kinésiologue, le plafond de chiffre d’affaires à respecter est de 72 600 euros.

Vous souhaitez devenir kinésiologue auto entrepreneur, mais vous êtes freiné par des limites financières ? Dans ce cas, vous pouvez demander plusieurs aides financières qui vous aideront à démarrer votre nouvelle activité professionnelle. Parmi toutes les aides mises en place, il y a notamment l’ARCE qui est l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise et la Prime d’activité.

Les autres articles